| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Afficher/Cacher la colonne
Accueil >> newbb >> Les Forums - Tous les messages

 Bas   Précédent   Suivant

« 1 (2) 3 4 5 ... 22 »


Re: Les bons mots de Grenouille
Plume d'Or
Inscrit:
22/01/2012 16:15
De Alsace
Messages: 317
Niveau : 16; EXP : 64
HP : 0 / 391
MP : 105 / 11129
Hors Ligne

Merci Loriane pour le professionnalisme ! encore un peu et je demande une augmentation de salaire ... !!

Bises

Posté le : 02/10/2015 02:19
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Les bons mots de Grenouille
Plume d'Or
Inscrit:
22/01/2012 16:15
De Alsace
Messages: 317
Niveau : 16; EXP : 64
HP : 0 / 391
MP : 105 / 11129
Hors Ligne
ÉCLIPSE LUNAIRE :
-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-


Une super - lune attendue le 28 septembre au petit matin ....



Cliquez pour afficher l





Le satellite particulièrement près de la Terre sera teinté de rouge et disparaîtra pendant plusieurs heures.

En effet, il s'agira d'une "super-lune". L'astre dont l'orbite réalise une ellipse autour de la Terre se trouvera très près de nous (363 104 km pour être précis) et paraîtra plus grosse dans le ciel. Par ailleurs, l'alignement avec le soleil devrait donner à la lune une teinte écarlate particulière. Elle est alors surnommée "Lune de Sang". C'est la conjonction de ces deux phénomènes astronomiques qui rend l'événement exceptionnel. Ce type d'éclipse se produit rarement et la prochaine visible depuis la France aura lieu en 2033.

A travers toute la France, la première phase, appelée "éclipse pénombrale" débutera à 2h12. Elle deviendra partielle à 3h07 précisément. L'éclipse de lune totale aura lieu à 4h11 pour s'achever à 5h23. Nul besoin de lunettes spéciales.
Un événement exceptionnel et accessible à tous... pour peu que l'on soit éveillé !!!


Cliquez pour afficher l





- Qui est plus utile, le soleil ou la lune ?
- La lune, bien entendu, elle brille quand il fait noir, alors que le soleil brille uniquement quand il fait clair.
Physicien et écrivain allemand [ Georg Christoph Lichtenberg ]


- Ne demandez jamais la lune. Elle pourrait vous être donnée. Et alors, qu'en feriez-vous ?
Ecrivain et journaliste français [ Jean Chalon ] Extrait de Journal d'Espagne


- Si tu es le préféré de la lune, que t'importent les étoiles ?
[ Sagesse marocaine ]


- Si je dois dormir par terre, je le ferai sans hésiter tant que je peux voir la Lune !
Couturier britannique [ John Galliano ] Extrait du magazine L'Express - 2 Janvier 2003


- Nuages : les descentes de lit de la lune.
Ecrivain français [ Jules Renard ] Extrait de son Journal 1893 - 1898


- La rêverie est le clair de lune de la pensée.
Ecrivain français [ Jules Renard ] Extrait de son Journal 1893 - 1898


- Le plaisir est rond comme la lune et en bout de course il se fait étoile filante.
Romancier québécois [ Marc Gendron ] Extrait de Le prince de ouaouarons


- Le soleil est le passé, la terre est le présent et la lune est le futur.
Ecrivain américain [ Paul Auster ] Extrait de Moon Palace


- La lune est le rêve du soleil.
Peintre, graveur et écrivain allemand [ Paul Klee ]





Cliquez pour afficher l

LE DICO PUBLIÉ PAR NOTRE AMI MARCO :
-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-




Amour :

Une histoire de centimètres ou pas ?

Autant en apporte et en emporte le vent.

Rien que le mot est le début de la passion.

La pomme en est le fruit.

------------


Argent :

Il vous permet d'oublier vos origines.

Selon la tête imprimée les avis changent.

Je te maudis, je te maudis, tu n'as pas d'odeur !

------------


Assemblée Nationale :

Dortoir squatté par les sans-abris.

Hibernation (perpétuelle) de la matière grise.

Vente des idées à la criée.

Ok ! C'est une Assemblée mais représente-t-elle vraiment la nation, le peuple,
Et puis une Assemblée de quoi ? De branleurs, Ouais !

-------------


Avocat :

Est moins cher et meilleur dans les cagettes qu'aux barreaux.

Pool noir de la justice.

Travesti manquant d'élégance.

Demi-frère des croque-morts.

Fruit véreux !

-------------


Cercle :

Parfois agréable dans le vice.

Difficilement abordable surtout quand il est fermé.

Quand il est de jeu en vaut, parfois, la chandelle.

De famille ; celui-ci est important.

---------------


Cercueil :

Havre de paix .

Usine à gaz.

Austère à l'image de la vie.


------------


Chien :

Lui, maîtrise le va-et-vient de sa queue.

Lui, est fidèle.

À la moindre odeur saisit sa chance.

------------

Chômeurs :

Aussi courant que la vérole à l'époque du roi Soleil .

-----------



Clitoris :

Provoque des séismes de plaisir.

Toujours près des lèvres.

Serait-ce le bouton d'une fleur ? Oui ! Mais cachée !

------------


Clochard :

Aime le plein air.

Clown vingt-quatre heures sur vingt-quatre.

Personne qui a refusé les contraintes et qui a préféré la liberté.

-------------



Croix :

Voulant oublier une vieille histoire sordide, l'Homme la peinte en rouge.

Un homme l'a porté sur le chemin du lieu-dit : la bannière .

Abandon définitif.

-------------


Dieu : C'est un illusionniste omnipotent.

Créateur sur le déclin depuis…. Qu'on a bouffé la pomme ! C'est dire… !

Il créa la femme pas pour notre plaisir, mais parce qu'il est homophobe – Il
Avait peur que l'on devienne tous Pédés ! –.

--------------


Divorcé : Retour à ses premiers amours… la masturbation !

Ah ! Enfin libre, seul, peinard, maître de moi-même, fais ce que j'veux, na !
Heureux, quoi ! Avec mon Doudououou "ouin ouin" !

--------------


Église :

Lieu de rencontre des moutons.

Si avare qu'elle distribue du pain sans levain.

Riche grâce à la tonte des ovins.

--------------


Élu :

Forte tendance à l'amnésie.

Mis sur le podium par ses futures victimes.

Confond très souvent biens publics et compte personnel.

-------------


Enfant :

Spermatozoïde et ovule ayant pris des proportions déraisonnables.

Persiste et signe les erreurs de ses géniteurs.

Stoppe les préliminaires enflammés du Dimanche matin .

Criants de vérité.

--------------


Étalons :

Une fois à la retraite sont de grands baiseurs pas comme l'humain.

Une référence dans tous les domaines.

Quand on évite de rencontrer quelqu'un, on le lui tourne !


-------------


Femme :

Sous ses jupes ont eu lieu les plus belles et les plus dramatiques
Histoires de ce monde.

Être fragile qui ne peut se passer de l'homme ! Qu'ouïs- je ? Sale mec !

-------------


Fesses :

Avis partagés.

Accueillantes quand elles ont le feu .

Tranches de vie.

-----------



Guerre :

Boucherie non contrôlée par les services d'hygiènes.

Meurtres perpétués par les assoiffés de Pouvoir et d'Argent.

Est déclarée pour, soi-disant, sauver les futures générations de…
Enfin pour des tas de raisons que l'on ne connait pas encore !

--------------





L’ADAGIO D'ALBINONI OU L'HISTOIRE D'UNE IMPOSTURE :
-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-



On l' ignore souvent , mais cet air célébrissime en sol mineur n’a pas été composé par Albinoni mais par Remo Giazotto, un musicologue du XXe siècle spécialiste du compositeur italien!

Albinoni étant mort en 1751 alors que l’adagio éponyme fut écrit en 1945… c’est d’ailleurs la raison pour laquelle cette œuvre n’est pas tombée dans le domaine public, contrairement à l’ensemble du répertoire du compositeur vénitien. Mais dans ce cas, comment s’explique cette imposture?

Retour aux sources:

Tomaso Albinoni naît le 8 juin 1671 dans une république de Venise . Son père, un riche fabricant de papier, a en tête pour son fils aîné un destin tout tracé: il lui succédera à la tête de l’entreprise familiale quand le moment sera venu. Pour l’heure, le jeune Tomaso baigne dans l’insouciance et se passionne très tôt pour la musique. Un violon flambant neuf entre les mains, il fait très vite des merveilles! À peine âgé d’une vingtaine d’années, il se révèle déjà en violoniste accompli et se met à composer. Mais se lancer corps et âme dans une carrière de musicien à l’issue incertaine n’est pas chose si facile quand on est censé hériter d’une entreprise familiale bien encombrante! Pour l’heure, pas question de se fâcher avec son père et Tomaso met de côté ses portées musicales pour se consacrer aux arcanes de la fabrication de papier.

Mais on n’échappe pas à son destin aussi facilement!

En 1709, drame familial: son père meurt. Albinoni est maintenant confronté à l’heure du choix: la fabrication de papier ou la musique. C’est à cette dernière qu’il décide de consacrer le restant de ses jours et il cède à ses frères cadets la tâche de gérer l’entreprise familiale. Il a 38 ans. Et le bougre ne fait pas les choses à moitié! Saisi d’une véritable fièvre créatrice, il compose pas moins de 80 opéras qui seront joués (et applaudis!) dans toute l’Italie d’abord, puis dans toute l’Europe! Mais on a beau fouiller dans sa discographie, on ne trouve pas la moinre trace d’un certain « adagio d’Albinoni »…

Cliquez pour afficher l


Devenu très populaire dans le Saint Empire romain germanique, pas moins de 70 partitions originales seront stockées dans la bibliothèque de Dresde où elles reposent pendant près de deux siècles. Seul « petit » problème, la ville se fait bombarder par les Alliés en février 1945. Outre les dizaines de milliers de victimes (entre 25.000 et 300.000 morts selon les sources), les 3900 tonnes de bombes larguées sur la ville réduisent en cendres la fameuse bibliothèque de la ville… et les exemplaires uniques des partitions d’Albinoni par la même occasion.
Remo Giazotto, considéré par ses pairs comme le plus grand spécialiste d’Albinoni, se rue vers les cendres de la bibliothèque de Dresde aussitôt que la guerre est finie. Au milieu des gravats, il parvient à retrouver la salle des archives. Hélas, Plus rien n’est récupérable au milieu de la boue, des cendres et des pierres calcinées. Mais point question d’admettre cet échec! Revenu chez lui, il racontera à qui veut l’entendre qu’à force de fouiller les ruines de la bibliothèque de Dresde, il a retrouvé un trésor inestimable: un fragment d’une partition pour violon écrite par Albinoni en personne.
Sur la base de ces quelques notes qu’il aurait retrouvé, il s’empresse de composer un adagio, l’adagio en sol mineur pour cordes et orgue.

Preuve de son amour suprême pour le compositeur (ou simple campagne marketing pour faire parler de lui ? ) il renomme son œuvre en Adagio d’Albinoni.

L’air est si envoûtant, la mélodie si parfaite, que le morceau fait le tour du monde, révélant au monde entier un obscur compositeur vénitien dont plus personne ne se rappelait, un certain Tomaso Albinoni.

Mission réussie pour Remo Giazotto qui meurt en 1998 dans l’anonymat le plus complet, en ayant toujours refusé de montrer à quiconque le fameux fragment de partition qu’il aurait retrouvé…

Giazotto étant mort en 1998, l'Adagio d'Albinoni n'entrera dans le domaine public qu'en 2068 pour les pays de l'Union européenne et en 2048 pour ceux hors union. L'œuvre n'étant pas dans le domaine public, son téléchargement est illégal et a été supprimé de l'International Music Score Library Project.

Au fait, c’est quoi, un adagio?

Un adagio (provenant de l’italien ad agio, c’est à dire à l’aise) qualifie une œuvre musicale au tempo lent, compris entre 56 et 76 pulsations par minute.



www.youtube.com/watch?v=XMbvcp480Y4

Cliquez pour afficher l





LE MYSTERE KALACHI :
-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-



Depuis 2010 au Kazakhstan, dans la ville de Kalachi les habitants s’endorment de deux à six jours sans que personnes ne puissent l'expliquer. Dans cette communauté de 600 âmes, les hypothèses vont bon train. De nombreux spécialistes se sont penchés sur ce phénomène qui s’est aggravé depuis mars 2013,

Des batteries de tests bactériologiques et viraux, des études du sol, de l'eau, de l'air, de sang et de tissus, tout comme des ponctions lombaires sont-ils parvenus à éclaircir le mystère de ces phases de narcolepsie.

La mésaventure est arrivée à Alexey Gom, un homme de 30 ans en visite chez sa belle-mère. Lui ne réside pas dans le village quotidiennement. Et pourtant il raconte "Le matin, j'ai allumé mon ordinateur portable, ouvert des documents que je voulais lire, et c'est tout. C'est comme si quelqu'un avait appuyé sur l'interrupteur pour m'éteindre. Je me suis réveillé à l'hôpital, ma femme et ma belle-mère à mon chevet. On n'a rien trouvé d'anormal dans mes examens. J'ai dormi plus de trente heures. »

De plus, les personnes âgées et les jeunes enfants victimes de l’épidémie sont sujets à des hallucinations.
Il y a quelques mois, ce sont huit enfants qui se sont endormis alors qu'ils jouaient dans une cour de récréation.

Cliquez pour afficher l


La ville de Krasnogorsk qui jouxte Kalachi a été mise en cause. Cette zone au temps de l'Union soviétique était secrète placée sous l'autorité de Moscou. On y extrayait du minerai d'uranium. En 1991 la mine a cessé d'être d'exploiter. L'évaporation de gaz proche du radon contenu dans la mine a un temps été suspecté. Mais cette cause ne tient pas.


Le docteur Pierre Philip, spécialiste du sommeil au CHU Pellegrin à Bordeaux s'est aussi penché sur ces pertes de connaissance.Le spécialiste girondin penche plus sur un facteur toxique plus que neurologique.

Juillet 2015:
Les niveaux de monoxyde de carbone et d’hydrocarbures " associés " seraient responsables de ce phénomène a annoncé lors d’un point presse à Astana le vice premier ministre Berdibek Saparbayev, mais ....... des experts interrogés par le magazine Wired, ne se disent toujours pas convaincus à 100 % par les explications d’Astana !!

Le village de Kalachi est actuellement en cours d’évacuation sur ordre des autorités. À ce jour, 68 des 223 familles ont déjà été relogées, et les habitants restants devraient être pris en charge avant la fin de l’année.

Pour beaucoup de scientifiques, le mystère demeure ….



Cliquez pour afficher l






Cliquez pour afficher l

LE DICO DE LÉO CAMPION:
-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-




ACTUALITÉS :
Ce qui vieillit le plus vite.


BAISEMAIN :
Il faut un commencement à tout.


BALAI :
Véhicule aérien à l'usage des soriciéres


CANARD:
Fausse nouvelle aquatique et palmipède qu' on trempe dans l'eau de vie.


CERVEAU:
Organe génital de l'obsédé sexuel.


DIVAN :
Circonstance engageante.


JUSTIFICATIONS :
Ça ne prouve rien.
" Ne donnez jamais d' explications à quiconque. Vos véritables amis s'en passent et vos ennemis n' y croient pas " ( Dag Hammarskoeld )


LÉZARD:
Iguanodon de poche.


POÉSIE:
Sport que pratiquent les poètes.


POLITIQUE:
L' art de promettre, de ne rien tenir et de réussir quand même.
" Il y a deux sortes de bergers: ceux qui s'intéressent à la laine et ceux qui s'intéressent aux gigots, mais aucun ne s'intéresse aux moutons" ( Jean-Paul Sartre)

" Il englobait dans le même mépris souverain, la politique, les politiciens,les généraux,les curés, les ministres, les présidents,les rois, les dictateurs, les conquêtes et les défaites, les candidats et leurs partis ( Irwin Shaw )


TUYAU:
Série de trous mis bout à bout.



GALILÉEN:
Hérésiarque qui, quand il avait trop bu, prétendait que la terre tournait ( 1564-1642 )


YACHT :
Car naval.


Cliquez pour afficher l





Cliquez pour afficher l

LE MOT FIN :
-:-:-:-:-:-:-:-:-:-



Henri Duvernois, auteur de théâtre un peu publié ne parvient jamais à imposer son nom au firmament de l'art dramatique. Il ne manquait pourtant pas d'une certaine ironie.
- " Je suis allé voir votre pièce hier, lui dit un ami de passage. "
- " Ah ! répond tristement Duvernois, c'était vous ? "

-------------

On peut reprocher ce mot d'un constat de Marcel Achard.
A une admiratrice enthousiaste qui lui confiait :
- " Cher Maître, je ne rate jamais une de vos pièces ! "
- " Moi si, hélas, chère madame, " rétorqua l' académicien en souriant


-------------

Les acteurs suscitent souvent une admiration spontanée pour leur mémoire.
A tort parfois ...

Le plus renommé de ces amnésiques, Jules Berry, était capable d'interpréter une pièce pendant une année entière sans avoir réussi à apprendre son rôle par cœur.

Un soir, il pénètre haletant dans le bureau du directeur :
- " Dėsolé, lui dit il, je ne pourrai pas jouer aujourd'hui. "
- " Pour quelle raison ? Vous êtes souffrant ? " s 'inquiète le directeur
- " Non, c'est pire, je viens d' apprendre que le souffleur a la grippe ... "

-------------

- " Est-ce que la représentation à bien marché ?" demande-t-on au même Jules Berry après l'une de ses prestations.

- " Pas mal, répond-il: le souffleur a eu six rappels.

------------




LES ARTISTES :
-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-


Ces arabesques colorées sont le fruit du talent de Dietmar Voorwold, un artiste germanique passionné par la nature. Ici, aucun artifice industriel, toutes les oeuvres de Dietmar sont réalisées à l’aide de matériaux naturels tels que le sol lui-même, des cailloux ou des feuilles.



Cliquez pour afficher l


Cliquez pour afficher l


Cliquez pour afficher l


Cliquez pour afficher l


Cliquez pour afficher l


Cliquez pour afficher l





ÇA NE SERT A RIEN DE LE SAVOIR :
-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-


quoique ....



L'ananas est un fruit pluriel, de même que la marguerite est un ensemble de fleurs, l'ananas, à l'instar de la framboise, n'est pas constitué d'un seul fruit mais de plusieurs, soudés les uns aux autres, autour d un axe, en l'occurrence fibreux et charnu.
Chaque fruit à la forme d ' un écusson, qu'on distingue très bien extérieurement.

-----------

Le gruyère n'a pas de trous. C'est son cousin Suisse, l' emmental, qui en abrite un nombre important. Ils se développent durant la première phase de maturation de quatre semaines, en cave, dite " chaude " à une température de 20 °. Le lait caillé fermente et transforme le résidu de sucre en gaz carbonique. Pris au piège, le CO forme les vacuoles que l'on découvre à la coupe.

-----------


Le moyen de locomotion le plus répandu aux États Unis est ..... L'ascenseur !


------------

Les vomitoires du latin vomitorium sont les passages souterrains, voutés, creusés sous les gradins des amphithéâtres afin de faciliter la sortie des spectateurs.
Ce dispositif servait aussi à canaliser sur les gradins les différentes classes sociales.

De nos jours, ce nom défini de larges passages servant à l’évacuation rapide du public dans certains édifices.


——————


Du temps de Rome, il existait différents catégories de gladiateurs :
- Les dimanchères : une épée dans chaque main
- Les équerres : à cheval avec une javeline
- Les essédaires : qui combattent sur un char
- Les laquénaires : munis d’un lacet pour étrangler l’adversaire
- Les mirmillons : avec une épée recourbée et un bouclier ovale
- Les rétiaires : avec un filet et un trident


L’origine des affrontements des gladiateurs est attribuée aux Étrusques qui organisaient des cérémonies funéraires (les ludi) où l'on se battait à mort en mémoire d’un défunt. Ces affrontements constituaient une sorte de sacrifice du sang, offert aux morts devant leurs tombes, pour leur permettre de survivre dans l'au-delà. De la pratique des ludi Étrusques, on dérive lentement vers les munera romains, des cérémonies que devaient financer les édiles d’une communauté et qui impliquaient des combats de gladiateurs. Les Romains transformèrent ces combats en un véritable spectacle, dont le prétexte était toujours le culte des ancêtres (une brève cérémonie continuait de précéder le combat ), mais qui devint bientôt pour eux une distraction très appréciée.

——————


Le premier animal envoyé dans l’espace fut une mouche à fruits.
En juillet 1946 - ou février 1947 suivant les sources - ces mouches ont été catapultées à une hauteur de 100 kms à bord d’une fusée américaine V2 avec une petite provision de grains de maïs. Cette mouche réagit aux anesthésiques et s’endort chaque soir. Les mouches ont été retrouvées vivantes.





ON REVISE NOS CLASSIQUES :
-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-



François FABIÉ (1846-1928)

Savoir vieillir



Vieillir, se l'avouer à soi-même et le dire,
Tout haut, non pas pour voir protester les amis,
Mais pour y conformer ses goûts et s'interdire
Ce que la veille encore on se croyait permis.

Avec sincérité, dès que l'aube se lève,
Se bien persuader qu'on est plus vieux d'un jour.
À chaque cheveu blanc se séparer d'un rêve
Et lui dire tout bas un adieu sans retour.

Aux appétits grossiers, imposer d'âpres jeûnes,
Et nourrir son esprit d'un solide savoir ;
Devenir bon, devenir doux, aimer les jeunes
Comme on aima les fleurs, comme on aima l'espoir.

Se résigner à vivre un peu sur le rivage,
Tandis qu'ils vogueront sur les flots hasardeux,
Craindre d'être importun, sans devenir sauvage,
Se laisser ignorer tout en restant près d'eux.

Vaquer sans bruit aux soins que tout départ réclame,
Prier et faire un peu de bien autour de soi,
Sans négliger son corps, parer surtout son âme,
Chauffant l'un aux tisons, l'autre à l'antique foi,

Puis un jour s'en aller, sans trop causer d'alarmes,
Discrètement mourir, un peu comme on s'endort,
Pour que les tout petits ne versent pas de larmes
Et qu'ils ne sachent pas ce que c'est que la mort.
/size]



:-:-:-:-:-:-:-:-:-:--:-



Marcel PROUST (1871-1922)

Petit pastiche de Mme de Noailles


Mon coeur sage, fuyez l'odeur des térébinthes,
Voici que le matin frise comme un jet d'eau.
L'air est un écran d'or où des ailes sont peintes ;
Pourquoi partiriez-vous pour Nice ou pour Yeddo ?

Quel besoin avez-vous de la luisante Asie
Des monts de verre bleu qu'Hokusaï dessinait
Quand vous sentez si fort la belle frénésie
D'une averse dorant les toits du Vésinet !

Ah ! partir pour le Pecq, dont le nom semble étrange,
Voir avant de mourir le Mont Valérien
Quand le soigneux couchant se dispose et s'effrange
Entre la Grande Roue et le Puits artésien.




-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-




Guy de MAUPASSANT (1850-1893)

Promenade à seize ans



La terre souriait au ciel bleu. L'herbe verte
De gouttes de rosée était encor couverte.
Tout chantait par le monde ainsi que dans mon coeur.
Caché dans un buisson, quelque merle moqueur
Sifflait. Me raillait-il ? Moi, je n'y songeais guère.
Nos parents querellaient, car ils étaient en guerre
Du matin jusqu'au soir, je ne sais plus pourquoi.
Elle cueillait des fleurs, et marchait près de moi.
Je gravis une pente et m'assis sur la mousse
A ses pieds. Devant nous une colline rousse
Fuyait sous le soleil jusques à l'horizon.
Elle dit : "Voyez donc ce mont, et ce gazon
Jauni, cette ravine au voyageur rebelle !"
Pour moi je ne vis rien, sinon qu'elle était belle.
Alors elle chanta. Combien j'aimais sa voix !
Il fallut revenir et traverser le bois.
Un jeune orme tombé barrait toute la route ;
J'accourus ; je le tins en l'air comme une voûte
Et, le front couronné du dôme verdoyant,
La belle enfant passa sous l'arbre en souriant.
Émus de nous sentir côte à côte, et timides,
Nous regardions nos pieds et les herbes humides.
Les champs autour de nous étaient silencieux.
Parfois, sans me parler, elle levait les yeux ;
Alors il me semblait (je me trompe peut-être)
Que dans nos jeunes coeurs nos regards faisaient naître
Beaucoup d'autres pensers, et qu'ils causaient tout bas
Bien mieux que nous, disant ce que nous n'osions pas.


-:-:-:-:-:-:-:-:-:-




Stéphane MALLARME (1842-1898)

Angoisse


Je ne viens pas ce soir vaincre ton corps, ô bête
En qui vont les péchés d'un peuple, ni creuser
Dans tes cheveux impurs une triste tempête
Sous l'incurable ennui que verse mon baiser :

Je demande à ton lit le lourd sommeil sans songes
Planant sous les rideaux inconnus du remords,
Et que tu peux goûter après tes noirs mensonges,
Toi qui sur le néant en sais plus que les morts.

Car le Vice, rongeant ma native noblesse
M'a comme toi marqué de sa stérilité,
Mais tandis que ton sein de pierre est habité

Par un coeur que la dent d'aucun crime ne blesse,
Je fuis, pâle, défait, hanté par mon linceul,
Ayant peur de mourir lorsque je couche seul.





LES PHOTOS :
-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-



LA GUADELOUPE

Nico Dietrich




Cliquez pour afficher l

Cliquez pour afficher l
[
Cliquez pour afficher l

[Cliquez pour afficher l

Cliquez pour afficher l

Cliquez pour afficher l

Cliquez pour afficher l

Cliquez pour afficher l

Cliquez pour afficher l




Cliquez pour afficher l










Posté le : 26/09/2015 00:31
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Les bons mots de Grenouille
Plume d'Or
Inscrit:
22/01/2012 16:15
De Alsace
Messages: 317
Niveau : 16; EXP : 64
HP : 0 / 391
MP : 105 / 11129
Hors Ligne
Salut Couscous,

Looz se trouve un peu au-dessus de Liège, je me souviens avoir lu ( mais je ne retrouve plus le site ou le forum qui donne ce détail ) que l'église était située au milieu des champs et qu' il fallait y aller à pied.
Prévoir de bonnes chaussures !
Je pense qu' elle a plus la taille d'une chapelle que d'une église, malgré ses 30 tonnes d' acier. Elle a été construite en 2011.

Bises et bonne promenade peut -être ...

Grenouille

Posté le : 21/09/2015 06:43
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Les bons mots de Grenouille
Plume d'Or
Inscrit:
22/01/2012 16:15
De Alsace
Messages: 317
Niveau : 16; EXP : 64
HP : 0 / 391
MP : 105 / 11129
Hors Ligne
“La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence, infiniment plus profonde. L'intelligence a des limites, la bêtise n'en a pas.” Claude Chabrol




ROBERT ROCCA :

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Cliquez pour afficher l


Robert Rocca ( Robert Paul Joseph Canaveso) est un chansonnier français, né le 11 juillet 1912 à Paris et mort le 11 avril 1994 à Bougival

Il fit ses débuts en 1932 à la Vache Enragée puis se produisit dans plusieurs cabarets parisiens. Avec Jean Valton, il fit les beaux jours du Caveau de la République.
Il fut également dans les années 1950-1960 avec son compère Jacques Grello un des piliers des émissions télévisées satiriques du dimanche La Boîte à sel et Le Grenier de Montmartre, ainsi que de l'émission Le Club des chansonniers sur Radio Luxembourg. Leurs dialogues suggéraient déjà le duo de Jean Yanne et Jacques Martin ou celui des Frères ennemis.
Robert Rocca est aussi le créateur, en 1949, d'une des rares chansons de cette période présentant l'homosexualité sous un jour positif : Dans ce pays-là, ils en sont tous, histoire d'une "petite ville de France" où tous les hommes sont homosexuels et "vivent en paix ».



POEME

Si...

Si tu sais réprimer les élans de ton âme,
Si tu peux composer avec la vérité
Et dans ton jeune esprit, éteindre toute flamme
Pour n'être jamais las, déçu ni dégoûté.

Si tu n'éprouves plus d'intérêt pour grand-chose,
Si tu es par bonheur raté dans ton métier,
Professeur sans disciple, avocaillon sans cause,
Commerçant en faillite ou docteur meurtrier.

Remplaçant le talent par quelques tours habiles,
Si tu peux te sentir à ton aise partout,
Paraître intelligent aux yeux des imbéciles,
Honnête et vertueux aux regards des filous.

Si tu peux évoquer sans visible faiblesse,
Et n'y croyant jamais, l'idéal des grands mots,
Si dès qu'on a fini de te botter les fesses,
Tu veux bien, sur-le-champ, embrasser ton bourreau.

Si tu sais en parlant cacher ton ignorance
Et sur n'importe quoi faire de grands discours,
Si tu peux, dans un mouvement d'éloquence,
Flétrir la trahison pour trahir à ton tour.

S'il t'est possible encore sans trop chercher la place
D'avoir dès qu'il le faut une main sur ton coeur,
D'être grand comédien virtuose en grimaces,
De mentir en donnant ta parole d'honneur.

Si les échecs dont tu es le seul responsable,
Ne t'empêchent jamais d'avoir le verbe haut,
Si tu peux sans frémir recevoir à ta table
Comme de vieux amis les plus tristes salauds.

Alors ne crains plus rien, fais confiance aux prophètes,
Le plus bel avenir désormais t'est promis,
Les honneurs les plus grands couronneront ta tête,

TU SERAS MINISTRE, MON FILS






SES CITATIONS :

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°




- “Tout homme a besoin d'une femme, ne serait-ce que parce qu'on ne peut pas toujours se plaindre du gouvernement.”


- “Savez-vous ce que j'ai vu sur un écriteau accroché dans une perception : Défense de cracher. Faudrait tout de même s'entendre !”

Cliquez pour afficher l


- “La lune de miel est finie quand le mari cesse d'aider sa femme à faire la vaisselle et qu'il la fait tout seul.”


- “Quand un mari vous surprend chez sa femme, blotti dans un placard, dites-lui que vous avez toujours été un homme rangé.”


- “Si toutes les femmes étaient fidèles, avec qui les hommes tromperaient-ils leurs femmes ?”


- “Les célibataires en savent plus long sur le mariage que les hommes mariés. Sans quoi, ils ne seraient pas restés célibataires.”


- “Ne dites jamais à une femme que vous allez lui faire subir les derniers outrages. Vous n’avez pas le droit de l’empêcher de croire en l’avenir.”


- “Le ciel regarde les hommes s’agiter avec tant d’étonnement que chaque jour la nuit lui en tombe !”


- “Il n'est pas difficile d'être un humoriste quand toute la classe politique travaille pour vous.”

Cliquez pour afficher l


- “1er janvier. Sur le calendrier, on lit circoncision. Ça commence bien ! Qu'est-ce qui va nous rester à la fin de l'année ?”


-" La fidélité est une salle d'attente entre deux trains de plaisirs."


-" Un rebouteux vient d'être condamné pour exercice illégal de la guérison."


Dialogue :
- " C'est dur de vivre jusqu'à cent ans ?
- " Je n'en suis pas mort ! "



Cliquez pour afficher l









IL EST ARRIVÉ …! ( en Alsace )

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°


LE VIN BOURRU ! hummm...:


Le vin bourru est un moût de raisin en fermentation, un moût qui n'est pas encore vin.
Ce vin trouble (levures en suspension) contient encore beaucoup de sucre.
Il ne peut se conserver longtemps car les levures continues à transformer, à décomposer le sucre (ou glucose) en alcool et acide carbonique.
Issu de cépages blancs ou rouges, c'est une boisson pétillante, gazeuse, de saveur sucrée, douce. Il a une couleur laiteuse, troublé par la lie et une teneur en alcool de 2 à 7 %.
Il est présenté en litre de verre avec une capsule métallique perforée mais sans bouchon afin de ne pas stoppé la fermentation.
Le vin bourru ou bourret est souvent bu aux mois de septembre, octobre jusqu'à la fin des vendanges

Autrefois, pour évaluer un futur millésime, les vignerons et consommateurs goûtaient le vinavant la fin de sa fermentation. Cette dégustation était traditionnellement faite au chai, chaque vigneron en profitant pour promouvoir son "vin nouveau". Désormais, on peut acheter du moût, en saison, dans les épiceries, les caves, en supermarché ou le boire au comptoir.
Selon les régions, il prend un nom différend. C'est ainsi qu'on l'appelle "neuer Süsser" en Alsace, "Bernache" en Anjou, Touraine et Haut-Poitou,
C'est aussi un laxatif.

"Paradis » ou Beaujolais nouveau, est un " vin " rouge pressé avant d'avoir achevé sa fermentation. Il a un goût différent puisqu'il s'agit de vin rouge partiellement fermenté. La macération a dissous des tanins, rendant le produit à mi chemin entre le bourru classique et le vin rouge.


Cliquez pour afficher l



Le Vigneron

Connaissez-vous ce regard ?
Qui a droit à tous nos égards

Ce n’est pas un jeune premier
Mais combien robuste et tout entier
Il y a quelque chose
Et pour cause
Que son visage soit mince ou rond
Il est vigneron

Merveilleusement ridé
Comme s’il avait été buriné
Ce regard empreint d’une forte présence
A été sculpté par les exigences
Façonné par la patience

Il y a une grandeur
Dans ses yeux francs et interrogateurs
Mais comment comprendre
Que de janvier à décembre
Sous cette peau tannée
Parfaitement modelée
Ce regard se modifie
De l’ardeur à la nostalgie

Il dialogue avec sa terre
Qui de longs mois est sa partenaire
Etant farouche
Elle exige qu’on la touche
Elle peut donner passionnément
Mais ne pardonne aucun manquement
Il y a une profonde compréhension
Dans ce couple parfois en opposition

Dès le premier soleil
Doucement elle s’éveille
Mais encore elle réveille
La grande saison
Celle du vigneron
Son fidèle compagnon

Cette terre souvent penchée
Doit sans cesse être remontée
Et ce vieux mur
Qui prudemment murmure
Je suis très fatigué
Il faut me consolider

Puis vient ce soupçon de verdure
Merveille de la nature
C’est là que les soins commencent
Qui pour lui sont immenses
Sur cette terre, ce regard prosterné
Veillera sur ce nouveau-né
Qui avide de soleil
Le sortira tôt de son sommeil
Tard il rentrera dans son foyer
Ayant écarté bien des dangers

Parfois la nature se déchaîne
Ayant aussi ses migraines
Malgré sa farouche volonté
Le vigneron doit accepter
Cette terrible circonstance
Qui entre dans la danse

Il a provoqué la fécondité
Et veille sur sa maturité
Qui parfois est compromise
Par une sorte de traîtrise

Vient l’année du Seigneur
Qui ne donne que le meilleur
Une douce bénédiction
Qui entre en communion
Sachant l’apprécier
Sans pour autant s’extasier
Content dans son for intérieur
Il sait auprès de ses interlocuteurs
Le reconnaître tout en dosant l’ampleur

Vers novembre il doit se retirer
Car cette terre capricieuse doit se reposer
Commence alors à la cave une fascinante mission
Le début d’une intime interrogation
Une véritable confession
Entre lui et le guillon
Alors ces rides durcies par la terre
S’assouplissent dans un mystère

En étroite communauté avec la nature
Il a pu conclure
Un pacte de noblesse
Qui provoque parfois l’ivresse

Vous connaissez maintenant ce regard
Qui a droit à tous nos égards

Henri Fayet






L' EGLISE DE LOOZ :

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°



Vue sous cet angle, cette église aurait presque l’air normale…

Cliquez pour afficher l

Cette église se situe en Belgique, dans la campagne de Looz, et elle a été conçue par le groupe d’architectes « Gijs Van Vaerenberg


Cliquez pour afficher l

Vue de face elle semble transparente



Cliquez pour afficher l

Les architectes qui ont dessiné cette église ont réussi à créer un monument unique et magique. Une véritable œuvre d’art qui se transforme en fonction de l’angle de vue de celui qui la regarde.



Cliquez pour afficher l

Vue sous certains angles, la structure joue avec notre esprit.


Cette création nommée «Lire entre les lignes » est composée de 100 couches d’acier empilées et décalées à égale distance. Une technique qui permet de créer des alternances de vides et de pleins qui donnent une vision différente du bâtiment en fonction de l’angle de vue.



Cliquez pour afficher l


Tantôt « pleine » et « normale », parfois ajourée, presque transparente ou comme coupée en deux ce bijoux d’architecture offre une vision poétique, épurée et tellement féérique… Un travail tout droit sorti de l’imaginaire !



Cliquez pour afficher l

Vue de l’intérieur on comprend mieux la façon dont la structure a été pensée.

Cliquez pour afficher l






LE MOT FIN :

°°°°°°°°°°°°°°°°


- « Sire le prince de Talleyrand est mort « annonce-t-on à Louis-Philippe.
- « Êtes-vous bien sûr qu’il en soit ainsi ? c’est qu’avec Talleyand il ne faut jamais juger sur les apparences et je ne vois pas quel intérêt il pouvait bien avoir à mourir en ce moment précis … «

————

Chacun sait qu’Arletty eut pendant l’Occupation une longue idylle avec un officier allemand. A la Libération de Paris, la police l’interroge. Une fois sortie du commissariat, un journaliste goguenard sort de la foule et l’interpelle:
- « Alors, comment vous sentez-vous ? «
- Arletty, songeuse:
- « Pas très résistante …. «

————

Conversation entre Louis XVIII et Talleyrand:

- « J’admire votre influence sur tout ce qui s’est passé en France. Comment avez-vous fait pour abattre d’abord le Directoire et plus tard, la puissance colossale de Bonaparte ? «
- « Mon Dieu, Sire, je n’ai vraiment rien fait pour cela c’est quelque chose d’inexplicable que j’ai en moi: je porte malheur aux gouvernements qui me négligent «

————

Lors de son soixante-quinzième anniversaire, en 1949, Winston Churchill croule sous hommages venus du monde entier. L’âge n’a pas encore affaibli ses capacités intellectuelles, ni son goût pour une autodérision toute britannique.
A sa fille qui lui demande pourquoi il bougonne malgré ces signes de sympathie innombrables, le grand homme rétorque songeur:
- « Je me sens prêt, quant à moi, à affronter le Créateur. Mais lui, est-il vraiment préparé pour cette terrible épreuve ? «

———

Dans les années 1930, Tristan Bernard commit l’imprudence de prendre la direction d’une salle, le théâtre Albert I 1er, rue du Rocher, devenu ensuite le théâtre Tristan Bernard. Il y tint cinq ans. mais le succès ne fut point au rendez-vous.

Tristan avait même coutume d’appeler son lieu " Le Sahara Bernard «

Quand on lui demandait une parce de faveur, il répondait:

- « Mille regrets, mais je ne donne que des rangées entières. Et il ajoutait gentiment :

- « L’endroit est désert, venez armé. «


———





LE DICO DE LÉO :


°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°



ANE :
Anesse du sexe masculin
ANESSE :
Ane du sexe féminin
ANON :
Suit du précédent
AH OUI:
Contraire du précédent


BAPTÊME :
Sacrement destiné à laver l’enfant nouveau-né d’une faute qu’il n’a pas commise.


BOIS :
Impératif du verbe boire qui se termine par une gueule du même nom.


CAMBRURE :
Provocation


CHASTETÉ :
Vice contre nature


DEUX ;
Le minimum du pluriel


DISCOTHÈQUE :
Chambre à airs


IMPUISSANCE :
Panne des sens


JUSTICE :
Une balance faussée.


PLÉONASMES :
Pile ou fesse. L’aveugle ivoirien


RAJEUNIR :
Façon féminine de vieillir


TALENT :
Le frère cadet du génie


ZÉBU:
Animal qui zézaie en revenant de l'abreuvoir




=============



ÇA NE SERT À RIEN DE LE SAVOIR :

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°



LE PREMIER LIVRE EN LIGNE INTERDIT :

En janvier 1996, quelques jours après le décès de François Mitterand survenu le 8 janvier, le docteur Gubler publie Le Grand Secret, un livre de mémoires,dans lequel il affirme avoir eu connaissance depuis de nombreuses années de la maladie du Président
- cancer de la prostate- qu’il aurait dissimulée derrière des bulletins de santé rassurants.

Sur plainte de la famille de l’ancien président de la République, le livre Le Grand secret est retiré de la vente.

Le directeur d’un cybercafé de Besançon, Pascal/Philippe Barbraud prend une étonnante initiative: Il scanne une à une les pages du livre interdit, les charge dans un micro ordinateur relié à Internet et en place le contenu sur son site Web.

Immédiatement des centaines de milliers d’internautes se connectent en vue de télécharger le livre proscrit.

La première version électronique d’un livre publié par un particulier en France demeurera en ligne à peine une semaine, rattrapé par une autre affaire judiciaire - non -paiement de pension alimentaire et problèmes liés à l’exploitation par le passé d’établissements commerciaux - Pascal/Philippe Barbraud est contraint de fermer son site et se retrouve en prison.


-=-=-=-=-=-=-=-=-



- Les girafes ont - comme le humains - sept vertèbres cervicales, mais les leurs peuvent mesurer jusqu’à 25 cm de long.
A de rares exception prés , tels les paresseux ou les lamantins, tous les mammifères en possèdent autant.

Cliquez pour afficher l


En revanche, les oiseaux en ont généralement davantage. Pas moins de vingt quatre chez le cygne, par exemple, ce qui le rend capable d’effectuer une rotation complète de la tête sur son axe.

-
=-=-=-=-=-=-=-


- Il n’était pas interdit de boire de l’alcool pendant la prohibition aux Etas Unis, on avait le droit d’en avoir chez soi et d’en consommer ….. mais il était interdit d’en fabriquer, d’en transporter de l’importer et de l’exporter ou d’en vendre.

-=-=-=-=-=—=-


- L’ Être humain à neuf sens minimum. En plus des cinq connus de tous - vue, ouïe, goût, odorat et toucher - il y en a quatre autres de répertoriés:
- La thermoception ( sensation de chaleur sur la peau )
- Le sens de l’équilibre ou équilibrioception, déterminée par notre oreille interne
- La nociception ( perception de la douleur )
- La proprioception ( capacité à repérer la position du corps dans l’espace )

Certains scientifiques y ajoutent la faim, la soif, le sens de la profondeur, du langage etc …

Cliquez pour afficher l


-=-=-=-=-=-=-


- L’obsession de l’érotomane est la conviction fantaisiste selon laquelle l’autre l’aime en retour. Cette maladie également appelée syndrome de Clérambault, appartient au groupe des psychoses et comprend en principe trois phase: l’espoir, le dépit et la rancune.
Les hypersexuels, eux souffrent de satyriasis ou de nymphomanie, selon qu’ils sont hommes ou femmes.

-=-=-=-=-=-=-



- Le jambon D’Aoste ne vient pas d’Italie mais de France, Aoste est une marque. C’est un produit industriel de l’Isère. Un arbitrage de la Commission Européenne lui interdit désormais de se vendre sous l’appellation « jambon d’Aoste « pour éviter la confusion avec le jambon artisanale fabriqué chez nos voisins.
Est ce bien efficace puisque la marque Aoste reste autorisée ?

-=-=-=-=-=-=-=-



- Indira Gandhi était la fille unique de Nehru, premier leader du parti du Congrés et compagnon de route de Mahatma Ganghi pendant un temps.
Elle se maria avec Feroze Gandhi, issu d’une famille sans rapport avec Mahatma Gandhi.
L’assassinat de Mahatma Gandhi, d’Indira, puis celui d’un de ses fils Rajiv Gandhi qui lui succéda comme Premier Ministre de l’Inde, contribuèrent à entretenir la confusion.

-=-=-=-=-=-=-=-


- C’est le chirurgien militaire Antoine Louis qui en 1791 fut le maître d’ouvrage de la guillotine : un couperet trapézoïdal mû par la simple force de la pesanteur, ce qui lui offrit un succès immédiat dans toute l’ Europe.

Et alors, Guillotin ?

Dés 1789, le professeur d’anatomie Joseph Ignace Guillotin prônait devant l’Assemblée nationale, une mode d’exécution égalitaire par décapitation de tous les condamnés à mort.
Des parlementaires mal intentionnés auraient alors associés son nom au « rasoir national « lequel a faillit s’appeler Louison ou Louisette en hommage au Docteur Antoine Louis.

Cliquez pour afficher l


Quant à Casimir Lefaucheux, il breveta en 1836, un nouveau type de munition pour fusil associant balle, poudre et amorçage.

-=-=-=-=-=-=-=-


Lors d’un tremblement de terre, on parle toujours de l’échelle de Richter, qui indique uniquement la magnitude de l’énergie dégagée en son épicentre, c’est pourtant l’échelle de Mercalli qui permet de se faire une idée des dégâts occasionnés sur la zone touchée ( centre ville ou zone désertique.)


-=-=-=-=--=-=-



Un café allongé est plus fort en caféine qu’un express car la caféine se diffuse dans l’eau , après les arômes et les autres composants de la mouture.
La quantité d’eau étant supérieure dans un café allongé par rapport à un café serré, le café allongé est donc plus fort en caféine.


-=-=-=-=-=-=-=-


En 1968 La Banque de Suède créa « le prix de la Banque de Suède en sciences économiques en mémoire d’ Alfred Nobel, qui, en 1901, créa généreusement les prix Nobel de médecine, physique, chimie, littérature et de la paix, mais d’économie .... point .






LA MAISON INONDÉE ....

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°



Ces sols 3D trompe-l’oeil donnent l’impression de marcher sur l’eau.....



Cliquez pour afficher l



Cliquez pour afficher l


Ces sols en epoxy sont proposés par la société Imperia à Dubaï, qui détient pour le moment le monopole du marché. Mais les produits sont tellement populaires, que des concurrents risquent de débarquer rapidement.

D’après la société, ces sols liquides en 3D sont une toute récente innovation, d’abord utilisés dans les hôtels, bureaux et centres commerciaux. Mais ils insistent sur le fait que cette décoration intérieure ne doit pas être utilisée exclusivement dans la salle de bains ou les toilettes, car elle s’adapte à toutes les pièces de la maison, y compris les villas.


Cliquez pour afficher l


Cliquez pour afficher l


Cliquez pour afficher l







ON REVISE NOS CLASSIQUES :

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°



Le Voyage

Charles Baudelaire

À Maxime Du Camp



Pour l’enfant, amoureux de cartes et d’estampes,
L’univers est égal à son vaste appétit.
Ah ! que le monde est grand à la clarté des lampes !
Aux yeux du souvenir que le monde est petit !

Un matin nous partons, le cerveau plein de flamme,
Le cœur gros de rancune et de désirs amers,
Et nous allons, suivant le rythme de la lame,
Berçant notre infini sur le fini des mers :

Les uns, joyeux de fuir une patrie infâme ;
D’autres, l’horreur de leurs berceaux, et quelques-uns,
Astrologues noyés dans les yeux d’une femme,
La Circé tyrannique aux dangereux parfums.

Pour n’être pas changés en bêtes, ils s’enivrent
D’espace et de lumière et de cieux embrasés ;
La glace qui les mord, les soleils qui les cuivrent,
Effacent lentement la marque des baisers.

Mais les vrais voyageurs sont ceux-là seuls qui partent
Pour partir ; cœurs légers, semblables aux ballons,
De leur fatalité jamais ils ne s’écartent,
Et sans savoir pourquoi, disent toujours : Allons !

Ceux-là, dont les désirs ont la forme des nues,
Et qui rêvent, ainsi qu’un conscrit le canon,
De vastes voluptés, changeantes, inconnues,
Et dont l’esprit humain n’a jamais su le nom !

II

Nous imitons, horreur ! la toupie et la boule
Dans leur valse et leurs bonds ; même dans nos sommeils
La Curiosité nous tourmente et nous roule,
Comme un Ange cruel qui fouette des soleils.

Singulière fortune où le but se déplace,
Et, n’étant nulle part, peut être n’importe où !
Où l’Homme, dont jamais l’espérance n’est lasse,
Pour trouver le repos court toujours comme un fou !

Notre âme est un trois-mâts cherchant son Icarie ;
Une voix retentit sur le pont : « Ouvre l’œil ! »
Une voix de la hune, ardente et folle, crie :
« Amour… gloire… bonheur ! » Enfer ! c’est un écueil !

Chaque îlot signalé par l’homme de vigie
Est un Eldorado promis par le Destin ;
L’Imagination qui dresse son orgie
Ne trouve qu’un récif aux clartés du matin.

Ô le pauvre amoureux des pays chimériques !
Faut-il le mettre aux fers, le jeter à la mer,
Ce matelot ivrogne, inventeur d’Amériques
Dont le mirage rend le gouffre plus amer ?

Tel le vieux vagabond, piétinant dans la boue,
Rêve, le nez en l’air, de brillants paradis ;
Son œil ensorcelé découvre une Capoue
Partout où la chandelle illumine un taudis.

III

Étonnants voyageurs ! quelles nobles histoires
Nous lisons dans vos yeux profonds comme les mers !
Montrez-nous les écrins de vos riches mémoires,
Ces bijoux merveilleux, faits d’astres et d’éthers.

Nous voulons voyager sans vapeur et sans voile !
Faites, pour égayer l’ennui de nos prisons,
Passer sur nos esprits, tendus comme une toile,
Vos souvenirs avec leurs cadres d’horizons.

Dites, qu’avez-vous vu ?

IV

« Nous avons vu des astres
Et des flots ; nous avons vu des sables aussi ;
Et, malgré bien des chocs et d’imprévus désastres,
Nous nous sommes souvent ennuyés, comme ici.

La gloire du soleil sur la mer violette,
La gloire des cités dans le soleil couchant,
Allumaient dans nos coeurs une ardeur inquiète
De plonger dans un ciel au reflet alléchant.

Les plus riches cités, les plus beaux paysages,
Jamais ne contenaient l’attrait mystérieux
De ceux que le hasard fait avec les nuages.
Et toujours le désir nous rendait soucieux !

- La jouissance ajoute au désir de la force.
Désir, vieil arbre à qui le plaisir sert d’engrais,
Cependant que grossit et durcit ton écorce,
Tes branches veulent voir le soleil de plus près !

Grandiras-tu toujours, grand arbre plus vivace
Que le cyprès ? - Pourtant nous avons, avec soin,
Cueilli quelques croquis pour votre album vorace,
Frères qui trouvez beau tout ce qui vient de loin !

Nous avons salué des idoles à trompe ;
Des trônes constellés de joyaux lumineux ;
Des palais ouvragés dont la féerique pompe
Serait pour vos banquiers un rêve ruineux ;

Des costumes qui sont pour les yeux une ivresse ;
Des femmes dont les dents et les ongles sont teints,
Et des jongleurs savants que le serpent caresse. »

V

Et puis, et puis encore ?

VI

« Ô cerveaux enfantins !

Pour ne pas oublier la chose capitale,
Nous avons vu partout, et sans l’avoir cherché,
Du haut jusques en bas de l’échelle fatale,
Le spectacle ennuyeux de l’immortel péché :

La femme, esclave vile, orgueilleuse et stupide,
Sans rire s’adorant et s’aimant sans dégoût ;
L’homme, tyran goulu, paillard, dur et cupide,
Esclave de l’esclave et ruisseau dans l’égout ;

Le bourreau qui jouit, le martyr qui sanglote ;
La fête qu’assaisonne et parfume le sang ;
Le poison du pouvoir énervant le despote,
Et le peuple amoureux du fouet abrutissant ;

Plusieurs religions semblables à la nôtre,
Toutes escaladant le ciel ; la Sainteté,
Comme en un lit de plume un délicat se vautre,
Dans les clous et le crin cherchant la volupté ;

L’Humanité bavarde, ivre de son génie,
Et, folle maintenant comme elle était jadis,
Criant à Dieu, dans sa furibonde agonie :
« Ô mon semblable, ô mon maître, je te maudis ! »

Et les moins sots, hardis amants de la Démence,
Fuyant le grand troupeau parqué par le Destin,
Et se réfugiant dans l’opium immense !
- Tel est du globe entier l’éternel bulletin. »

VII

Amer savoir, celui qu’on tire du voyage !
Le monde, monotone et petit, aujourd’hui,
Hier, demain, toujours, nous fait voir notre image :
Une oasis d’horreur dans un désert d’ennui !

Faut-il partir ? rester ? Si tu peux rester, reste ;
Pars, s’il le faut. L’un court, et l’autre se tapit
Pour tromper l’ennemi vigilant et funeste,
Le Temps ! Il est, hélas ! des coureurs sans répit,

Comme le Juif errant et comme les apôtres,
À qui rien ne suffit, ni wagon ni vaisseau,
Pour fuir ce rétiaire infâme : il en est d’autres
Qui savent le tuer sans quitter leur berceau.

Lorsque enfin il mettra le pied sur notre échine,
Nous pourrons espérer et crier : En avant !
De même qu’autrefois nous partions pour la Chine,
Les yeux fixés au large et les cheveux au vent,

Nous nous embarquerons sur la mer des Ténèbres
Avec le cœur joyeux d’un jeune passager.
Entendez-vous ces voix, charmantes et funèbres,
Qui chantent : « Par ici ! vous qui voulez manger

Le Lotus parfumé ! c’est ici qu’on vendange
Les fruits miraculeux dont votre cœur a faim ;
Venez vous enivrer de la douceur étrange
De cette après-midi qui n’a jamais de fin ! »

À l’accent familier nous devinons le spectre ;
Nos Pylades là-bas tendent leurs bras vers nous.
« Pour rafraîchir ton cœur nage vers ton Électre ! »
Dit celle dont jadis nous baisions les genoux.

VIII

Ô Mort, vieux capitaine, il est temps ! levons l’ancre !
Ce pays nous ennuie, ô Mort ! Appareillons !
Si le ciel et la mer sont noirs comme de l’encre,
Nos cœurs que tu connais sont remplis de rayons !

Verse-nous ton poison pour qu’il nous réconforte !
Nous voulons, tant ce feu nous brûle le cerveau,
Plonger au fond du gouffre, Enfer ou Ciel, qu’importe ?
Au fond de l’Inconnu pour trouver du nouveau !

Charles Baudelaire




-----------------


A Cupidon

Pierre De Ronsard


Le jour pousse la nuit,
Et la nuit sombre
Pousse le jour qui luit
D'une obscure ombre.

L'Autonne suit l'Esté,
Et l'aspre rage
Des vents n'a point esté
Apres l'orage.

Mais la fièvre d'amours
Qui me tourmente,
Demeure en moy tousjours,
Et ne s'alente.

Ce n'estoit pas moy, Dieu,
Qu'il falloit poindre,
Ta fleche en autre lieu
Se devoit joindre.

Poursuy les paresseux
Et les amuse,
Mais non pas moy, ne ceux
Qu'aime la Muse.

Helas, delivre moy
De ceste dure,
Qui plus rit, quand d'esmoy
Voit que j'endure.

Redonne la clarté
A mes tenebres,
Remets en liberté
Mes jours funebres.

Amour sois le support
De ma pensée,
Et guide à meilleur port
Ma nef cassée.

Tant plus je suis criant
Plus me reboute,
Plus je la suis priant
Et moins m'escoute.

Ne ma palle couleur
D'amour blesmie
N'a esmeu à douleur
Mon ennemie.

Ne sonner à son huis
De ma guiterre,
Ny pour elle les nuis
Dormir à terre.

Plus cruel n'est l'effort
De l'eau mutine
Qu'elle, lors que plus fort
Le vent s'obstine.

Ell' s'arme en sa beauté,
Et si ne pense
Voir de sa cruauté
La récompense.

Monstre toy le veinqueur,
Et d'elle enflame
Pour exemple le coeur
De telle flame,

Qui la soeur alluma
Trop indiscrete,
Et d'ardeur consuma
La Royne en Crete.

Pierre De Ronsard



——————




L'éternelle chanson

Rosemonde Gérard



Lorsque tu seras vieux et que je serai vieille,
Lorsque mes cheveux blonds seront des cheveux blancs,
Au mois de mai, dans le jardin qui s'ensoleille,
Nous irons réchauffer nos vieux membres tremblants.
Comme le renouveau mettra nos coeurs en fête,
Nous nous croirons encore de jeunes amoureux,
Et je te sourirai tout en branlant la tête,
Et nous ferons un couple adorable de vieux.
Nous nous regarderons, assis sous notre treille,
Avec de petits yeux attendris et brillants,
Lorsque tu seras vieux et que je serai vieille,
Lorsque mes cheveux blonds seront des cheveux blancs.

Sur notre banc ami, tout verdâtre de mousse,
Sur le banc d'autrefois nous reviendrons causer,
Nous aurons une joie attendrie et très douce,
La phrase finissant toujours par un baiser.
Combien de fois jadis j'ai pu dire ' Je t'aime ' ?
Alors avec grand soin nous le recompterons.
Nous nous ressouviendrons de mille choses, même
De petits riens exquis dont nous radoterons.
Un rayon descendra, d'une caresse douce,
Parmi nos cheveux blancs, tout rose, se poser,
Quand sur notre vieux banc tout verdâtre de mousse,
Sur le banc d'autrefois nous reviendrons causer.

Et comme chaque jour je t'aime davantage,
Aujourd'hui plus qu'hier et bien moins que demain,
Qu'importeront alors les rides du visage ?
Mon amour se fera plus grave et serein.
Songe que tous les jours des souvenirs s'entassent,
Mes souvenirs à moi seront aussi les tiens.
Ces communs souvenirs toujours plus nous enlacent
Et sans cesse entre nous tissent d'autres liens.
C'est vrai, nous serons vieux, très vieux, faiblis par l'âge,
Mais plus fort chaque jour je serrerai ta main
Car voistu chaque jour je t'aime davantage,
Aujourd'hui plus qu'hier et bien moins que demain.

Et de ce cher amour qui passe comme un rêve,
Je veux tout conserver dans le fond de mon coeur,
Retenir s'il se peut l'impression trop brève
Pour la ressavourer plus tard avec lenteur.
J'enfouis tout ce qui vient de lui comme un avare,
Thésaurisant avec ardeur pour mes vieux jours ;
Je serai riche alors d'une richesse rare
J'aurai gardé tout l'or de mes jeunes amours !
Ainsi de ce passé de bonheur qui s'achève,
Ma mémoire parfois me rendra la douceur ;
Et de ce cher amour qui passe comme un rêve
J'aurai tout conservé dans le fond de mon coeur.

Lorsque tu seras vieux et que je serai vieille,
Lorsque mes cheveux blonds seront des cheveux blancs,
Au mois de mai, dans le jardin qui s'ensoleille,
Nous irons réchauffer nos vieux membres tremblants.
Comme le renouveau mettra nos coeurs en fête,
Nous nous croirons encore aux jours heureux d'antan,
Et je te sourirai tout en branlant la tête
Et tu me parleras d'amour en chevrotant.
Nous nous regarderons, assis sous notre treille,
Avec de petits yeux attendris et brillants,
Lorsque tu seras vieux et que je serai vieille
Lorsque mes cheveux blonds seront des cheveux blancs.

Rosemonde Gérard





PHOTOS :

°°°°°°°°°°°°°




Cliquez pour afficher l


Cliquez pour afficher l


Cliquez pour afficher l






Cliquez pour afficher l

Posté le : 18/09/2015 08:22
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Les bons mots de Grenouille
Plume d'Or
Inscrit:
22/01/2012 16:15
De Alsace
Messages: 317
Niveau : 16; EXP : 64
HP : 0 / 391
MP : 105 / 11129
Hors Ligne

PAGE SPECIALE ANNIVERSAIRE




DES BONS MOTS



DE GRENOUILLE





Cliquez pour afficher l





Comment fêter cela ?

Comment faire sourire les 2. 600 amis - lecteurs au cours de cette semaine spéciale ?

Et surtout ... que dire ? afin que cette rubrique progresse et perdure,

Un seul mot, dirait Cambronne ...

Tout le monde a déjà eu l’occasion de lancer un "merde !" à quelqu’un pour lui souhaiter bonne chance, non ?



Cliquez pour afficher l






Mais, au fait .... d’où vient cette expression sensée porter chance ?



Cela vient de l'époque où l'on se déplaçait en fiacre, notamment pour aller au théâtre. Plus les cochers faisaient d'allers venues devant celui-ci, plus il y avait de crottin devant. C'était signe de succès d'une pièce, et c'est pourquoi les comédiens se souhaitaient donc, « merde ".

Toujours selon la croyance, la personne ainsi interpellée ne doit jamais remercier celui qui lui a adressé le souhait.

En un temps où on ne badinait pas avec le vocabulaire, à une époque où il n’était de style que le noble, Victor Hugo n’hésita pas à faire du mot de Cambronne - écrit en toutes lettres - le héros d’un chapitre des Misérables consacré à Waterloo.
Et dans une note, Hugo expliqua : « Ce mot entrait de droit dans mon livre. C’est le misérable des mots. »
Evidement, la critique se déchaîna :

- « C’est de la démagogie grammaticale « cria Lamartine,

- Sainte Nitouche, pardon, Sainte Beuve, peu s’en fallut, en découvrant « le « mot, qu’il ne s’alitât !

Victor Hugo, prévoyait ses attaques, aussi, en homme prudent, avait -il assemblé quelques preuves attestant de la véracité du mot , qu’il ne se priva pas d’opposer aux abois de ses détracteurs.
Pourquoi tourner autour du pot ? « Lorsque la chose est, dites le mot « conseillait le père Hugo.

Ce que fit Georges Fourest qui l’introduisit dans la poésie:
Me souciant très peu que l’on m’approuve ou non,
Et laissant aux châtrés l’exsangue périphrase,
Eh bien, oui ! j’ai nommé la merde par son nom !


Cliquez pour afficher l




Ce serait au XIIe siècle, dans le Roman de Renart que ce petit mot, emprunté au bas-latin merda aurait fait une timide apparition, cantonné longtemps au parler de basses classes, il vit s’ouvrir progressivement les portes officielles de l 'Académie.

Pauvre Général Cambronne, il n’était donc pas l’inventeur du mot ! mais il lui a conféré une sorte d’universalité….
Héros de tant de batailles napoléoniennes, il ne fût l’homme que d’un seul mot.
Et ironie du sort …. il épousa une anglaise !


Dans une période pas si lointaine, non avons utilisé poliment les mots-ersatz : Zut, Mince, Miel, crotte ( déjà on se rapprochait du sujet) mer…credi ou Mer.. d’Avoz ( l’honneur était sauf ! ) les écrivains utilisaient l’hypocrite M… qui rejetait lâchement sur le lecteur la responsabilité du forfait.

Aujourd’hui, accommodé à toutes les sauces, le petit mot bien français est partout.
Pour la petite ou grosse catastrophe, le coup de marteau sur les doigts, le nom que l’on a oublié ou le merde d’admiration pour la jolie fille qui passe, il est devenu universel, au même titre que le muguet porte-bonheur.


Gérard Oury
Comment ça merde alors ? But alors you are French ?

Pierre Perret
Merde : ce mot est une friandise. Seuls les crétins de haut vol ne l'utilisent jamais. Un mot qui se crie, qui se hurle, qui se susurre, se murmure, se savoure. C'est le mot qui console, dont on a besoin.




Mais revenons à Waterloo et Tristan Bernard qui n’a pas craint d’avancer une hypothèse:

Cambronne - on y songe avec peine -
Ne s’est pas montré bien français :
En criant aux Anglais le mot qui porte veine,
C’est fatalement assurer leur succès !

Un peu tardivement et pour avoir le dernier mot, les anglais firent courir le bruit qu’un des leurs aurait répliqué à Cambronne :
Messieurs les Français, mangez les premiers !

Peut-être était-ce, soixante -dix ans après, la réponse de l’Angleterre au célèbre « Tirez les premiers, messieurs les Anglais « du Comte d’Anterroche à la bataille de Fontenay en 1745 ?





UN PEU D’HISTOIRE :

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°



- Au moyen âge, s’employait le mot BRAN , mot venu certainement des gaulois et qui représentait une insulte acceptable :
… Et » bran « pour le roi d’Angleterre
Qui nous a déclaré la guerre !
chantaient les matelots de la Royale
ce qui donna naissance au verbe « embréner « - salir de bran - « Ce nourrisson est tout embréné «

- Constantin V empereur de Constantinople (718-775) fût surnommé Copronyme ( « qui porte le nom de l’excrément « ) après avoir souillé odieusement les fonts baptismaux lors de la grandiose cérémonie de son baptême. Ce surnom lui resta suite à sa conduite ignoble envers les moines qu’il chassa des couvents après avoir détruit les images pieuses et pillé les trésors.

- Les architectes qui aux XVI et XVIIe siècle édifièrent les palais de nos rois avaient tout prévu, sauf le papier-chose et les fosses d’aisance. A Versailles il n’y a que deux toilettes communes pour des milliers de personnes.
Jean Claude Bologne dans son livre « L ‘histoire de la pudeur « ( Éd. Orban ) raconte que Louis XIV n’aura trouvé qu’une solution pour échapper aux excréments qui inonde Versailles, Le Louvre ou Fontainebleau : déménager tous les mois, renouer avec la vieille mode de la cour itinérante, que l’on puisse laver un château tandis que l’on en salit un autre.

- On ne peut passer sous silence le célèbre « Ah ! tenez ! vous n’êtes que de la merde dans un bas de soie « attribué à Napoléon au cours d’une séance mémorable- le 28 janvier 1809 - suite a une altercation avec son ex-ministre Talleyrand qui répondit, impassible : « Quel dommage qu’un si grand homme fût, aussi mal élevé «

Comme tous les mots historiques, celui-ci est sujet à caution, Chateaubriand dans ses « Mémoires d’outre-tombe « l’attribut au marquis de Lauderdale et Sainte-Beuve dans ses « Nouveaux Lundis « au maréchal Lannes et au Général Lasalle.


- En 1950, le Cardinal Verdier, visitant le chantier d’une église, entendit un ouvrier hurler « Nom de Dieu « alors le prélat d’une vois suave dit : Pourquoi donc, mon ami, maltraitez-vous ainsi le nom du Seigneur ? Ne pouvez-vous dire « Merde « comme tout le monde ? «



Cliquez pour afficher l








CITATIONS AVEC LE MOT PORTE- BONHEUR :

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°



- " Dieu a tout créé. Dieu a créé le racisme. Mais Dieu a aussi créé l'antiracisme. Avec tout le respect que je lui dois, Dieu est un sacré fouteur de merde." Philippe Geluck


- " La peinture, c'est comme la merde, ça se sent mais ça ne s'explique pas."
Henri de Toulouse-Lautrec


- " La vie est sandwich de merde, et chaque jour vous en mangez un autre morceau."
Propos tenu en 1976; Joe Schmidt


- " Nous sommes dans la merde, mais ce n'est pas une raison pour la remuer. "Marcel Bigeard


- " La merde a de l'avenir. Vous verrez qu'un jour on en fera des discours. "Louis-Ferdinand-Celine


- " La vie, c'est une tartine de merde et il faut que tu en manges une bouchée tous les jours. " Michele Blouin


- " Dans l'amour il y a 90% de curiosité contre seulement 10% de peur de mourir abandonné comme une vieille merde "
Frédéric Beigbeder


- " Quand on est dans la merde jusqu'au cou, il ne reste plus qu'à chanter. " Samuel Beckett


- " La politique, c'est comme l'andouillette, ça doit sentir un peu la merde, mais pas trop." Edouard Herriot


Cliquez pour afficher l



- " Moi j'ai les mains sales. Jusqu'aux coudes. Je les ai plongées dans la merde et dans le sang. Et puis après ? Est-ce que tu t'imagines qu'on peut gouverner innocemment ? Jean-Paul Sartre


- " Tous les drapeaux ont été tellement souillés de sang et de merde qu'il est temps de n'en plus avoir, du tout. "Gustave Faubert


- " Des fois on croit qu'on tourne une merde et c'est un chef-d'oeuvre. Des fois on croit qu'on tourne une merde, et c'est une merde.
Charlotte-de-Turckheim


- " Il se fabrique autant d'excréments dans les circonvolutions cérébrales que dans les intestinales, mais la merde mentale s'évacue moins régulièrement, et surtout moins facilement. "Roland Topor


- " Les pauvres ont si peu de chance que si la merde valait de l'or, ils viendraient au monde sans trou du cul. " Eddie Murphy


- " Notre civilisation : une jolie fille, pomponnée et maquillée, assise sur un tas de merde. " Francois Cavanna


- "Zut ! : pauvre injure libératrice des culs-bénits et autres indécrottables bourgeois qui n'ont jamais osé lancer le fameux MERDE libérateur ! Pierre Perret


- " Dans la vie on partage toujours les emmerdes, jamais le pognon." Michel Audiard.


- " Je suis un gaucher contrariant. C'est plus fort que moi. Il faut que j'emmerde les droitiers. Pierre Desproges


- " Les hommes naissent libres et égaux en droit. Après ils se démerdent. Jean Yanne "


- " Le premier et le plus sacré des commandements est : Ne le laisse pas t'emmerder ! Scare Davis


Cliquez pour afficher l



- " Qui se vante de gloire se couronne de merde." Proverbe français


- " Si l'herbe est plus verte dans le jardin de ton voisin, laisse-le s'emmerder à la tondre. " Fred Allen


- " U.S.A. : Toute-puissance qui possède les deux tiers des autos, la moitié des engins nucléaires, le quart de l'acier et la quasi-totalité des emmerdements du monde. " Georges Elgozy


- " Si la fortune vient en dormant, ça n'empêche pas les emmerdements de venir au réveil. " Pierre Dac




Cliquez pour afficher l






LE DICO :

°°°°°°°°°°°°

ANIMAUX : TABLE DES ….. MATIERES



AMBRE GRIS :
C’est la couleur qui fait la différence.
- Jaune, l’ambre - dit aussi succinct - est une résine utilisée en bijouterie.
- Gris, l’ambre provient des Concrétions intestinales rejetées pas les cachalots aux environs de Madagascar, de Comorandel ( Nouvelle Zélande ) des Moluques et du Japon. De cette matière d’une forte odeur, on extrait l’ambréine, utilisée comme base de certains parfums.


BOUSE :
Vient du mot grec Bous ( boeuf ) et de boue; Fiente des bovins et éléphants

CHIURE ou CHIASSE :
Mouches et insectes divers.


COLOMBINE:
Nom charmant pour la fiente des Pigeons et des volailles par extension, qui a la réputation d’être un engrais efficace.

Cliquez pour afficher l

et les voitures ...


CORDYLÉE :
Excrément du lézard


CROTTE:
Exc. des chèvres et des lapins ( la populaire crotte de bique )


CROTTIN:
Ex. du cheval et du mouton

Cliquez pour afficher l

Cliquez pour afficher l

Fèces d'éléphant - bouses -qui fera le café le plus cher du monde ...

Cliquez pour afficher l




EMEU :
Exc. du faucon et des oiseaux de proie.


FIENTE :
Ex. des volailles et des oiseaux .

FUMÉES:
Déjections des cerfs et autres bêtes sauvages.

FUMIER:
Paille ayant servi de litière aux chevaux et autres bestiaux, mélée à leurs excréments, utilisée pour amender les terres.

GUANO :
Meilleur engrais du monde, au Nord du Péron, constitué par la fiente des pélicans, des fous de Bassan et des cormorans.
Et les chauves - souris.

LAISSÉES :
Exc. des loups et autres bêtes sauvages.
LISIER :
Exc. du porc


LITIERE:
Exc. des vers à soie;


MERDOIE ou MERDE D’OIE ou CACA D’OIE :
De ce volatile.

MIGOU :
Fumier du mouton

MIROIR :
Fiente de bécassine.

PÉCOLE :
Appellation contrôlée de la crotte de chèvre en Languedoc

POUDRETTE :
Mot délicat pour les exc. désséchés et réduits en fine poudre, des humains. Poudre utilisée comme engrais.


Certains animaux se nourrissent plus ou moins exclusivement des matières fécales produites par d'autres organismes, on parle alors de coprophagie. C'est le cas notamment des bousiers. De nombreux animaux pratiquent une coprophagie occasionnelle, faute de mieux ou en complément de leur alimentation ordinaire.

D'autres ingèrent certaines de leurs propres fèces afin d'en compléter la digestion, on parle alors de cæcotrophie. La réingestion de ces crottes, différentes des autres, permet en effet à des animaux comme les lapins et de nombreux rongeurs, d'assimiler encore plus de nutriments et certaines vitamines B produites par les bactéries du cæcum.
La consommation des déjections d'un congénère en bonne santé permet également à certains animaux de rétablir leur flore intestinale en cas de désordre digestif. C'est un comportement qui a été observé par exemple chez des chinchillas en captivité.



Cliquez pour afficher l




POEMES :

°°°°°°°°°°°


UN HOMME

de Georges Fourest 1867-1945

Quand le docteur lui dit : « Monsieur, c’est la vérole
indiscutablement ! », quand il fut convaincu
sans pouvoir en douter qu’il était bien cocu
l’Homme n’articula pas la moindre parole.

Quand il réalisa que sa chemise ultime
et son pantalon bleu par un trou laissaient voir
sa fesse gauche et quand il sut que vingt centimes
(oh ! pas même cinq sous !) faisaient tout son avoir,

il ne s’arracha point les cheveux, étant chauve,
il ne murmura point : « Que le bon Dieu me sauve ! »
ne se poignarda pas comme eût fait un Romain,

sans pleurer, sans gémir, sans donner aucun signe
d’un veule désespoir, calme, simple, très-digne
il prononça le nom de l’excrément humain.



--------


EXPRESSIONS CONSACRÉES PAR LA BÉNÉDICTIONS DU DICTIONNAIRE:

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°


- Rester planté comme une merde

- Laisser choir comme une merde

- Être dans la merde jusqu'au cou, plus dramatique, jusqu'au yeux

- Avoir quelqu'un à la merde

- Dis-moi oui ou dis-moi merde

- Tirer quelqu'un de la merde

- Il y a de la merde après la rampe

- Ne pas se prendre pour une merde

- Traîner quelqu'un dans la merde

- Semer ou foutre la merde

- Se démerder seul

- Démerde-toi

- etc ...


Merde se conjugue en :
merder, emmerder, merdouiller, merdoyer, démerder ...

et se décline en :
Merdeux, emmerdant, emmerdeur, merdier, merdaillon, fouille-merde, mange-merde etc ..


Sans oublier quelques jolies formules:

- " Il était plus blanc qu'une merde de laitier " Marcel E. Grancher.

- " Il était tellement curieux qu'il aurait soulevé une merde, juste pour voir ce qu'il y avait dessous "

- " Merdouille, le temps se brouille ! "



PHOTOS - PEINTURES :


°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°




Sauf erreur, il n'est pas possible de voir la merde en peinture, justement il y a ERREUR !

En détaillant le tableau d Georges de la Tour, intitulé " la Diseuse de bonne aventure " on peut lire sur le col de la Gitane ( deuxième personnage de gauche à droite) le fameux mot de cinq lettres, peint de la main de l'artiste.
Le mot de Cambronne deux siècles avant Cambronne. !!!


Cliquez pour afficher l


La Diseuse de bonne aventure, aujourd’hui dans les collections du Metropolitan Museum de New-York est-il un faux ? La question s’est posée, il y a quelques années…

En 1984, un historien d’art britannique, Christopher Wright, publie en effet un livre, L’art du faussaire (The Art of the Forger), dans lequel il affirme que ce tableau n’a pas été peint par Georges de La Tour, le célèbre peintre lorrain du XVIIe siècle, mais par un habile restaurateur français, Emile Delobre… au début du XXe siècle !

La toile est pourtant signée en haut à droite d’une belle et très lisible écriture qui se détache sur le mur du fond : « G. De La Tour Fecit Lunevillæ Lothar ». De plus, on reconnaît bien dans cette œuvre, le style du grand peintre.

Il raconte dans son livre avoir toujours été convaincu que le tableau était l’œuvre d’un faussaire en raison de la faiblesse de la perspective la jeune femme au fichu ou de la vieille bohémienne mais qu’une découverte récente a achevé de le convaincre : le mot « Merde » a été inscrit dans la résille du fichu jeté sur les épaules de la jeune fille au fond à gauche.

Ce petit détail est pour lui la preuve irréfutable que le tableau a été peint par un artiste qui souhaitait faire un pied de nez au petit monde des spécialistes du XVIIe siècle en faisant passer un tableau peint au XXe siècle pour un Georges de La Tour.


Cliquez pour afficher l




La conclusion de cette page anniversaire- porte-chance, laissons la à Pierre Dac :

" Quand durant tout un jour, il est tombé de la pluie,de la neige,de la grêle et du verglas, on est tranquille....Parce que, à part ça, que voulez vous qu' il tombe ?? .... oui, je sais, mais enfin c'est rare !





Je remercie CLAUDE GAGNIERE pour son livre " Pour tout l'or des mots " ce qui m'a particulièrement aidé pour rédiger cette page.



Cliquez pour afficher l

Posté le : 11/09/2015 23:44

Edité par Grenouille sur 14-09-2015 18:32:56
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Les bons mots de Grenouille
Plume d'Or
Inscrit:
22/01/2012 16:15
De Alsace
Messages: 317
Niveau : 16; EXP : 64
HP : 0 / 391
MP : 105 / 11129
Hors Ligne
Ecouter la forêt qui pousse plutôt que l'arbre qui tombe. Friedrich Hegel




Cliquez pour afficher l


.
... AVEC L' ORÉE !






Cliquez pour afficher l



Cliquez pour afficher l



Cliquez pour afficher l



DE ANNE ROUMANOFF :

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°


Rentrée scolaire d’hier et d’aujourd’hui :


Espoir maternel
1985 : - J’espère que tu n’es pas dans la même classe que tes copains, sinon vous n’allez pas travailler.
2015 : - Quoi ? Ils ne t’ont pas mis avec tes amis, comme je l’avais exigé ? Je vais faire un scandale !

Recommandations paternelles
1985 : - Surtout, le premier jour, tu écoutes bien tout ce que te dit le maître. Tu es poli et tu ne bavardes pas.
2015 : - Si jamais tu n’as pas un bon feeling avec ton instit, dis-le-moi et je demanderai que l’on te change de classe.

Affaires de rentrée
1985 : vieux cartable, robe, chaussettes propres et chaussures neuves.
2015 : nouveau sac à dos, smartphone, jean, baskets trouées et trottinette.

Rêve d’enfant
1985 : - Maman, s’il te plaît, tu pourras m’acheter un album Panini pour coller mes vignettes de footballeurs ? »
2015 : - Bon, tu me l’achètes quand, l’iPhone 6 ?

Autosatisfaction
1985 : - Cet établissement a d’excellents résultats au bac, ils sont très exigeants avec les élèves. »
2015 : - C’est un bon collège, ils sont très à l’écoute des ados, et, surtout, il n’y a pas beaucoup de drogue. »

Petit-déjeuner de rentrée
1985 : chocolat chaud et baguette beurre-confiture.
2015 : céréales au chocolat, pain de mie en sachet et pâte à tartiner.

Bonne résolution de rentrée
1985 : - Cette année, je vais être sévère : pas de télévision après 20 h 30.
2016 : - Il va falloir essayer de te discipliner un peu avec ta tablette. Tu pourrais l’éteindre quand tu manges, non ?

(Extrait du livre "Roumanoff Best of" - aux Editions du Cherche-Midi)




Cliquez pour afficher l



LES CITATIONS PUBLIÉES PAR NOTRE AMI MARCO :

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Publié le 14-08-2015


Essais : On peut se demander si la réflexion ne devient pas, parfois, un handicap !


- " Alzheimer : Suppression de l'historique."


- "Amour propre : c'est se regarder dans le blanc des yeux ! "


- " L'ordre c'est le désordre plus le pouvoir."


- "Souvenirs lointains : clichés flous du passé."


- " Perdre la mémoire c'est vouloir oublier que l'on va mourir."


- " Il vaut mieux avoir une aventure que de partir à l'aventure ;
Cela est moins dangereux, enfin normalement ! "


- " On dit : "l'habitude est une seconde nature".
Eh bien, cela tombe bien parce que la première on l'a prise pour une décharge. "


- " Cet homme ne vaut pas la corde qui va le pendre" ! Alors du cou(p), serait-il libre ? "


- " Sylvie Vartan a chanté : "l’amour c'est comme une cigarette".
Non, c'est quand même un peu plus long ! Quoique... "



L'Outrage :
C'est une arme employée par les gens envieux
Dont l'existence misérable n'en finit plus,
Selon eux,
D'être harcelée par l'allégresse d'autrui !




Les Proverbes :
============


- " Qui dort dîne: Eh bien, les Africains savent, maintenant, ce qui leur reste à faire ! "


- " Bien faire, et laisser dire (prov. Français).
Les chiens aboient, la caravane passe (prov. Arabe).
Il y a une similitude entre ces deux proverbes et il n'y a rien à redire ! Dit le premier Ministre.
Si, si, la caravane elle s'est arrêtée chez nous ! Dit le Pen. "


- " Mieux vaut tard que jamais : voilà ce qu'il faut dire votre patron, lorsque vous êtes à la "bourre" ! "


- " Un tiens vaut mieux que deux tu l'auras : C'est l'explication de l'immobilisme. "


- " Quand le vin est tiré, il faut le boire : On va tous devenir des poivrots et après ils vont nous faire chier en parlant de modération, faut pas déconner ! "


- " De la discussion jaillit la lumière : EDF va faire faillite ! "


- " Les jours se suivent et ne se ressemblent pas : Oui c'est vrai, et c'est pour cela que l'on a donné un nom différent à tous les jours de la semaine "


- " La fortune vient en dormant : Au lit les mecs ! Les filles aussi, mais pas dans le même pieu, on a dit dormir, OK ! "


- " Il n'y a que la vérité qui blesse : Pas vrai ! Faites la guerre et on en reparlera ! "


- " Bien mal acquis ne profite jamais : Ouais ça, c'est pour que l'on ne fasse pas de conneries ! "


- " Chacun pour soi et Dieu pour tous : Vive moi et merde aux autres ! (naissance de l'individualisme) "


- " Trop de précaution nuit : Dites cela aux sidéens ! "


- " Nécessité fait loi : Ah oui ! Eh bien, cela m'étonnerai, piquez à bouffer et on va voir ! "


- " Il faut que jeunesse se passe : Oui, mais moi je ne suis pas pressé ! "


- " Le chat parti, les souris dansent : Je veux le voir ; cela doit être mignon et marrant ! "


- " La nuit porte conseil : Moi, la nuit je dors ! "


- " L'intention vaut le fait : Alors on ne peut rien reprocher aux chômeurs."
.


Merci Marco !

A bientôt, pour d'autres citations de MARCO




AVEC DE SIMPLES BOUTS DE PAPIER ......

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°


Avec un simple bout de papier, un couteau et un crayon, l’artiste Jeff Nishinaka donne vie à de sublimes sculptures

Jeff Nishinaka est un artiste américain habitant à Los Angeles qui fait naitre sous ses doigts de fée des oeuvres d’une précision impressionnante. Il décrit son travail comme découlant d’un projet donné à l’école d’art, et qui impliquait d’expérimenter différents supports matériels : il s’est donc très vite tourné vers le papier.


Cliquez pour afficher l


Cliquez pour afficher l


Cliquez pour afficher l


Cliquez pour afficher l


« J’ai commencé à faire des sculptures en papier il y a plus de 31 ans de cela. Depuis, j’ai continué sans relâche à expérimenter et à affiner mes techniques et mon dessin, mais tout ce que je fais pour donner vie à mes sculptures est encore et sera toujours fait entièrement à la main. Bien sûr c’est un travail intensif et qui prend beaucoup de temps, mais la seule manière dont je pense que ça pourrait et devrait être fait c’est avec mes mains », explique-t-il.


Cliquez pour afficher l


Cliquez pour afficher l


Cliquez pour afficher l






FASCINANT GRIMOIRE :

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°


Il existe un surprenant grimoire que l’on peut lire de six façons différentes et dont les parties peuvent se feuilleter indépendamment les unes des autres

Cliquez pour afficher l


Cette prouesse technique date duXVIe siècle ! L’ouvrage provient de la bibliothèque nationale de Suède et a été imprimé en Allemagne. Il contient six tomes traitant de religion et interconnectés par des fermoirs métalliques. La façon de l’ouvrir détermine quelle partie l’utilisateur va lire sans que les cinq autres ne le gênent.

Cet ouvrage est unique et utilise un mécanisme fascinant.
.



Cliquez pour afficher l





KI, KI CÉ ÇA ?

°°°°°°°°°°°°°°°°°





Quelle est la toile la plus célèbre du Louvre ?

Probablement « La Liberté guidant le peuple « d’ Eugène Delacroix ( 1830 ) La Joconde de Léonard de Vinci ( vers 1503 ) est une oeuvre plus illustre encore mais…mais ….. ce n’est une toile, elle a été peinte sur un panneau de peuplier, ce qui était courant à l’époque.

:=:=:=:=:=:=:=:=:


Quel est l’animal le plus dangereux pour l’homme ?

Le moustique femelle ; le sang apportant les protéines nécessaire au développement de ses oeufs.
Pour l’obtenir, elle pique des mammifères (dont l’homme), des oiseaux, des reptiles ou même d’autres insectes.

De plus, cette bestiole nous fait pipi dessus !

Découverte récente de de l’institut de recherche de l’université F. Rabelais de Tours, les chercheurs savent maintenant que, pour ne pas mourir suite à l’absorption de sang chaud le moutisque qui nous pique, urine en même temps !
Plus précisément, il excrète par l'anus une gouttelette d'urine mêlée de sang qu'il retient contre lui en maintenant relevée l'extrémité postérieure de son corps.
En entrant en contact avec l'air, le liquide s'évapore, refroidit et permet du même coup à l' animal d'abaisser la température de son abdomen.

Cliquez pour afficher l



C'est ce mécanisme baptisé "evaporative cooling ", combiné à une synthèse rapide de protéines de choc thermique a été mise au jour également par une équipe américaine.


Le moustique est potentiellement porteur de nombreuses maladies mortelles: paludisme, fièvre jaune, dengue, etc ..
Ces bestioles tuent une personne toutes les quinze secondes dans le monde.



:=:=:=:=:=:=:=:=:


Quel film avec Grace Kelly peut-on toujours voir à Monaco ?

Aucun, tous ses films furent interdits de projection sur le Rocher après son mariage en 1956 sur ordre du prince Rainier.


:=:=:=:=:=:=:=:=:


Quel croisement de fruits donne la nectarine ?

Aucun, La nectarine n’est pas issue d’un croisement comme on l’a souvent dit, c’est une variété naturelle de pêche proche du brugnon, ce qui la différencie de celui-ci : son noyau n’adhère pas à la chair.

:=:=:=:=:=:=:=:=:

Combien d’humains peut avaler une baleine bleue ?

Aucun. Sa petite gorge peut juste avaler un ballon de plage malgré son énorme bouche (on dit une gueule ) qui peut contenir 90 tonnes d’eau ou nourriture. Ses 300 fanons - chacun d’environ un mètre de long et de couleur noire - pendent de la mâchoire supérieure et reviennent à l ‘ intérieur de la gueule sur 50 cm.
Sa tête représente un quart de la longueur de son corps. La baleine bleue peut peser 170 tonnes et sa langue presque 3 tonnes.



:=:=:=:=:=:=:=:=:



Sur une mappemonde le Nord est- il en haut ou en bas ?

Ni l’un ni l’autre. Une carte n'a pas forcément le nord orienté vers le haut, car il n'y a ni haut ni bas dans l'espace. On peut donc tout aussi bien l'orienter le sud en haut (ce qu'a fait un Australien), ou bien vers l'est (ce qu'on faisait au Moyen Âge). De même, on peut faire le choix de centrer la carte sur un méridien plutôt qu'un autre.


Si le Nord est en haut sur une mappemonde ou un planisphère , c’est une convention décidée par les européens, les plus avancés dans ce domaine, notamment le religieux camaldule (ordre monastique basé sur le travail et la prière) Fra Mauro qui réalisa une carte représentant le monde connu en 1459, qu'il adressa à Henri le Navigateur, à la demande du roi Alphonse V du Portugal.


Cliquez pour afficher l

Représenter la Terre pose de gros soucis de géométrie; ici une des propositions de solution : la projection de Fuller.


:=:=:=:=:=:=:=:=:



Quel est l’écrit le plus célèbre de Socrate ?

Aucun écrit. C’est grâce à des témoignages indirects ( Aristote ) et ceux de ses disciples Platon et Xénophon que sa philosophie est passée à la postérité.
Ces sources directes et indirectes ne s'accordent pas toujours ou sont même contradictoires. Ce qu'on appelle la « question socratique » est le problème qui se pose lorsque l'on tente de reconstituer la pensée du Socrate historique.



:=:=:=:=:=:=:=:=:



Pourquoi les chauves-souris s’accrochent-elles aux cheveux ?

Elles ne s’accrochent jamais aux cheveux et n’attaquent pas l’homme par morsure. C’est une légende. En Chine elles sont symboles de longévité et de gaieté.

:=:=:=:=:=:=:=:=:


A quoi Ivan le Terrible doit-il son surnom ?

A une erreur de traduction. Pas plus sanguinaire que ses successeurs, le premier tsar de Russie ( en 1547 ) fin stratège , autoritaire, doté d’une belle plume, Ivan IV Vassillievitch avait été surnommé « Grozny « qui en russe, signifie « puissant, impressionnant , imposant le respect. Le mot fut hâtivement traduit par « terrible ».

:=:=:=:=:=:=:=:=:



Quel astronaute à pu voir la grande muraille de Chine de la Lune ?

Aucun. 400 000 kms séparent la Terre de son satellite naturel, il est impossible d'y distinguer la moindre construction humaine.
La légende vient d'une confusion entre la Lune et l'espace, lequel commence à 100 kms de la surface terrestre, et où les villes et routes , entre autres, sont encore visibles
.

Cliquez pour afficher l


:=:=:=:=:=:=:=:=:





ON RÉVISE LES CLASSIQUES :

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°



Plaisir d'amour de Jean-Pierre Claris de Florian

Plaisir d'amour ne dure qu'un moment,
Chagrin d'amour dure toute la vie.

J'ai tout quitté pour l'ingrate Sylvie,
Elle me quitte et prend un autre amant.
Plaisir d'amour ne dure qu'un moment,
Chagrin d'amour dure toute la vie.

Tant que cette eau coulera doucement
Vers ce ruisseau qui borde la prairie,
Je t'aimerai, me répétait Sylvie ;
L'eau coule encor, elle a changé pourtant !

Plaisir d'amour ne dure qu'un moment,
Chagrin d'amour dure toute la vie.






Je contemple souvent le ciel de ma mémoire de Marcel Proust

Le temps efface tout comme effacent les vagues
Les travaux des enfants sur le sable aplani
Nous oublierons ces mots si précis et si vagues
Derrière qui chacun nous sentions l’infini.

Le temps efface tout il n’éteint pas les yeux
Qu’ils soient d’opale ou d’étoile ou d’eau claire
Beaux comme dans le ciel ou chez un lapidaire
Ils brûleront pour nous d’un feu triste ou joyeux.

Les uns joyaux volés de leur écrin vivant
Jetteront dans mon coeur leurs durs reflets de pierre
Comme au jour où sertis, scellés dans la paupière
Ils luisaient d’un éclat précieux et décevant.

D’autres doux feux ravis encor par Prométhée
Étincelle d’amour qui brillait dans leurs yeux
Pour notre cher tourment nous l’avons emportée
Clartés trop pures ou bijoux trop précieux.

Constellez à jamais le ciel de ma mémoire
Inextinguibles yeux de celles que j’aimai
Rêvez comme des morts, luisez comme des gloires
Mon coeur sera brillant comme une nuit de Mai.

L’oubli comme une brume efface les visages
Les gestes adorés au divin autrefois,
Par qui nous fûmes fous, par qui nous fûmes sages
Charmes d’égarement et symboles de foi.

Le temps efface tout l’intimité des soirs
Mes deux mains dans son cou vierge comme la neige
Ses regards caressants mes nerfs comme un arpège
Le printemps secouant sur nous ses encensoirs.

D’autres, les yeux pourtant d’une joyeuse femme,
Ainsi que des chagrins étaient vastes et noirs
Épouvante des nuits et mystère des soirs
Entre ces cils charmants tenait toute son âme

Et son coeur était vain comme un regard joyeux.
D’autres comme la mer si changeante et si douce
Nous égaraient vers l’âme enfouie en ses yeux
Comme en ces soirs marins où l’inconnu nous pousse.

Mer des yeux sur tes eaux claires nous naviguâmes
Le désir gonflait nos voiles si rapiécées
Nous partions oublieux des tempêtes passées
Sur les regards à la découverte des âmes.

Tant de regards divers, les âmes si pareilles
Vieux prisonniers des yeux nous sommes bien déçus
Nous aurions dû rester à dormir sous la treille
Mais vous seriez parti même eussiez-vous tout su

Pour avoir dans le coeur ces yeux pleins de promesses
Comme une mer le soir rêveuse de soleil
Vous avez accompli d’inutiles prouesses
Pour atteindre au pays de rêve qui, vermeil,

Se lamentait d’extase au-delà des eaux vraies
Sous l’arche sainte d’un nuage cru prophète
Mais il est doux d’avoir pour un rêve ces plaies
Et votre souvenir brille comme une fête.

Marcel Proust, Poèmes




Chopin de Marcel Proust


Chopin, mer de soupirs, de larmes, de sanglots
Qu’un vol de papillons sans se poser traverse
Jouant sur la tristesse ou dansant sur les flots.
Reve, aime, souffre, crie, apaise, charme ou berce,
Toujours tu fais courir entre chaque douleur
L’oubli vertigineux et doux de ton caprice
Comme les papillons volent de fleur en fleur;
De ton chagrin alors ta joie est la complice:
L’ardeur du tourbillon accroit la soif des pleurs.
De la lune et des eaux pale et doux camarade,
Prince du desespoir ou grand seigneur trahi,
Tu t’exaltes encore, plus beau d’etre pali,
Du soleil inondant ta chambre de malade
Qui pleure a lui sourire et souffre de le voir…
Sourire du regret et larmes de l’Espoir!

Marcel Proust, Les Plaisirs et les Jours, Portraits de peintres et de musiciens 1896[
/size]



LE MOT FIN :

°°°°°°°°°°°°°°°°




[b]A l’occasionne de quatre-vingtième anniversaire, Winston Churchill pose pour la photo traditionnelle.

- " J’espère dit la jeune photographe, que je pourrai prendre, un jour, la photo de votre centenaire .. «

Churchill:

-" Et pourquoi pas, Mademoiselle, vous avez l’air en pleine forme ! «


———


Un jour que le ministre des Affaires culturelles André Malraux, faisait découvrir de nouveaux aménagements du Louvre, au Général de Gaulle, Yvonne de Gaulle s’éxclama :

- « Ah ! Charles, quelle joie si nous pouvions avoir de telles oeuvres à La Boisserie ….. «

Et de Gaulle, sur un ton moqueur :

- « Mais enfin, Yvonne, où voulez vous que je trouve le temps de peindre ? «


———


Le Général visite les lieux où s’étendra un jour la ville nouvelle de Marne-la Vallée. A Noisiel, le maire tient mordicus à s’entretenir avec le président de la République.

On lui ménage un entretien.

- « Mon général, il me faudrait une aide de l’ Etat, la chocolaterie Meunier vint de fermer ses portes, j’ai huit cents personnes à recaser … «

- « Ah bon, dit le Général, je note cela sur mes tablettes.

----------





LEO CAMPION :

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Cliquez pour afficher l

Léon Campion, dit Léo Campion, né le 2 mars 1905 à Paris et mort le 6 mars 1992 dans la même ville, est un personnage à multiples facettes, chansonnier, acteur, humoriste et caricaturiste, Régent de l'Institut de Pataphysique et Grand Maître de la Confrérie des Chevaliers du Taste Fesses, mais aussi franc-maçon, libre-penseur, objecteur de conscience, pacifiste, antimilitariste, libertaire et historien de l'anarchisme.



LE DICO DE LÉO

ABEILLE :
Mouche à miel.

ACCENT:
Celui des autres.

ACTE :
Partie distincte d’une pièce où sévissent des acteurs.

* ACTE D’AMOUR :
Incident épidermique qui inspire les poètes.

* ACTE DE BRAVOURE:
Le mariage.

* ACTE DE FOI:
Le divorce

ACTUALITÉ:
Ce qui vieillit le plus vite.

ADULTE:
Qui est en âge de pratiquer l’adultère.

AFFECTION:
Sentiment qui a pris du ventre.

AGNOSTICISME:
La sagesse de l’incertitude.

AMANT :
Braconnier qui cesserait d’être intéressant s’il devenait garde-chasse.


AMOUR :
Jeu rythmique dans l’exécution duquel ne messied point une certaine liberté d’interprétation.
( « On ne peut médire sans injustice d’un sentiment qui a survécu au romantisme et au bidet. » E.M. Cioran )


AMOUR LIBRE:
Hédonisme élémentaire.


AMOUR MATERNEL:
Instinct que l'on rencontre chez tous les animaux à l'état pur, c'est à dire dépouillé des calculs et de l'égoïsme humain.


AMOUR PLATONIQUE:
Forme d'amour conjugal.


AMOUR PROPRE :
Le seul amour fidèle.


AMOUR SACRÉ DE LA PATRIE:
Attention ! Danger de mort. Un bon truc pour devenir Soldat Inconnu.


Cliquez pour afficher l






PHOTOS /PEINTURES :

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Cliquez pour afficher l

Le désespéré de Gustave Courbet

Cliquez pour afficher l

Jeune homme nu de H. Flandrin





Cliquez pour afficher l



Cliquez pour afficher l






Posté le : 04/09/2015 14:42
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Les bons mots de Grenouille
Plume d'Or
Inscrit:
22/01/2012 16:15
De Alsace
Messages: 317
Niveau : 16; EXP : 64
HP : 0 / 391
MP : 105 / 11129
Hors Ligne
Où il n'y a pas d'humour, il n'y a pas d'humanité. Eugène Ionesco






BIENTÔT LA RENTRÉE .....



LES FACTURES, LES IMPOTS ....
.


MAIS IL Y A L' ORÉE ... !






Cliquez pour afficher l

Cliquez pour afficher l


Cliquez pour afficher l







Où est le futur qu'on m'avait promis ?????



J'veux pas mourir. Pas tout de suite. Pas avant d'avoir vu ce qu'on m'avait promis.

Quand j'étais jeune (ça fait un bail) on arrêtait pas de me dire l'an 2000 ceci, l'an 2000 celà. Les voitures volantes, les vacances sur la Lune, etc... M'en vais lui coller un procès au futur. Pour publicité mensongère. NA!!!!

Et pourtant qu'est ce qu'on nous a vendu comme futur quand j'étais petite. Des trucs de ce genre :


Les transports en commun :

Mais où sont donc ces fameux trains censés nous transporter à l'autre bout du monde en moins de secondes qu'il n'en fait pour poser ses fesses sur leurs sièges dernier cri? Pourquoi le train que je prends régulièrement, en 2015 pourtant, est toujours aussi pourraves que ceux que je prenais enfant? Pourquoi ce train fait-il toujours un bruit infernal quand il freine? On dirait des fans de Lady Gaga avant un concert.

Où sont ces bus censés survoler la chaussée, ne plus polluer, être silencieux et surtout confortables ??? Pourquoi je m'écrase toujours le nez contre la barre ou la vitre lorsque ceux dans lesquels je monte freinent brusquement lorsqu'ils arrivent à l'arrêt? Peuvent pas ralentir un peu avant ?



Je veux ça......


Cliquez pour afficher l


...et j'ai ça.



Cliquez pour afficher l



Où sont les soucoupes volantes censées nous transporter de la terre à la lune et vice-versa?


Cliquez pour afficher l



La maison :

Où sont nos robots? Ceux qui devaient porter nos courses, faire la cuisine, le ménage, sortir le chien? Pourquoi, en 2015, on doit encore tout faire nous-mêmes? Pourquoi se faire mal au dos en jardinant, en portant des choses lourdes? Pourquoi se creuser les méninges tous les jours pour trouver un menu qui plaira à Chéri et aux mômes? Je sais, les robots ça peut faire flipper certaines personnes, ça peut disjoncter, ça peut devenir fous et ça peut surtout avoir envie de trucider la race humaine ou nous asservir, faire de nous leurs robots vivants. Mais bon, les hommes aussi ont ce genre de pensées et ça nous a pas encore donner envie de les éradiquer en totalité. (je sais certaines personnes ont essayé dans le passé).

Où est le robot qui devait me tenir compagnie si un jour je me retrouvais seule? Je me vois mal papoter au coin de feu avec mon micro-ondes. Toute façon il me répondra pas, juste bon pour la bouffe celui-là



Cliquez pour afficher l



La technologie :

Pourquoi en 2015, alors que la fin du monde se pointe à grande vitesse, ( on nous l'annonce régulièrement ) je dois toujours utiliser et surtout chercher la bonne télécommande, celle qui va avec le bon appareil. Ben oui, plus rien sans télécommande maintenant, nous sommes trop pourris pour nous lever et aller appuyer sur un bouton. Et pourquoi avec des piles? Peuvent pas en faire des qui s'usent jamais? Et on fait comment quand on a plus de piles à 20h alors que tous les magasin sont fermés? Plus rien, le silence, le calme plat, retour à la préhistoire. Merde alors, j'avais oublié qu'il y avait un bouton on/off sur l'appareil!!! Et dire que je suis restée toute une soirée à maudire l'appareil, à geindre devant l'épisode ultra important, comme par hasard, que je viens de manquer. Pourquoi j'ai pas pensé à prendre un bouquin? Sais pas.

.Cliquez pour afficher l




Les vacances :

Pourquoi je peux pas aller en vacances sur la Lune? (pas assez riche, z'avez vu les prix ????) Pourquoi je peux pas aller faire bronzette sur Mars, ou dans l'espace? Bon c'est vrai que je devrais d'abord visiter la terre, me reste encore pas mal à voir, mais on m'avait promis qu'en l'an 2000 je pourrais aller où je veux dans l'espace. Que voyager en fusée serait devenu quelque chose d'aussi banal que de prendre sa voiture pour aller chercher du pain. (fainéants)


Cliquez pour afficher l


Cliquez pour afficher l




Et les extra-terrestres :

Ca fait des plombes qu'ils auraient dû débarquer. Et les Men in black ils font quoi? Ils se les gardent pour eux? Ils veulent pas nous les présenter? Egoïstes!!!! Pourquoi ils viendraient chez nous et pas vouloir nous rencontrer? Pas de sens ça. Bon, s'ils veulent faire comme les robots, nous exterminer tous, c'est vrai qu'ils peuvent rester chez eux. Je veux vivre les dernières années qu'il me reste, en paix. Et pourquoi nos savants, nos inventeurs, nos experts de toutes sortes n'ont pas encore inventé le voyage à la vitesse de la lumière? Ils font quoi? Ils oublient tous ces millions de petits enfants, devenus grands maintenant, qui attendent désespèrement de voir ce futur tant annoncé. Pourquoi les extra-terrestres y arrivent-ils eux? Pourquoi les Men in black leur demandent pas comment ils font? Pfffff!!!!!! Les hommes.....

Cliquez pour afficher l


Cliquez pour afficher l


Bref, comme des millions d'autres personnes je me suis faite arnaquée, j'ai été trahie. On m'a fait miroiter des trucs géniaux, des inventions sensationnelles, mais non, on a oublié des les fabriquer, on s'est dit que c'était pas important, que de toute façon les enfants oublient vite. Eh bein non!!!! Les enfants ont bonne mémoire.

Je n'ai qu'un mot à dire : MERCI BEAUCOUP. TROP AIMABLE.



Je remercie Mymy du blog " Mymy papote " qui m'a autorisé à publier sur l'Orée cette réflexion savoureuse. N'hésitez pas à visiter son blog, de plus ...... il y a d'excellentes recettes !!

http://mymyuki.canalblog.com/archives ... 1/24150429.html#c66048499





ET VOICI CE QUE L' ON NOUS PROMET ....


LES TRANSPORTS :

- Les voitures consommeront 2 litres aux 100 kms
- Il y aura cinq fois moins d'accidents mortels

Cliquez pour afficher l


Les trains n'auront plus besoin de s'arrêter en gare :

Rassurons tout de suite les voyageurs, ces convois du futur permettront tout de même à leurs passagers de débarquer avec leurs valises. Il leur suffira de s'installer dans une sorte de nacelle, fixée sur le toit des wagons. A l'approche de la station, celle-ci s'en détachera et viendra s'arrêter le long du quai. Au passage, le train se chargera d'une autre nacelle remplie des voyageurs qui veulent monter.

Cliquez pour afficher l

La voiture à hydrogène remplacera la voiture électrique


LA SANTE :

Au fil des ans, la médecine va devenir de plus en plus personnalisée et de moins en moins invasive. Cela permettra de réduire les effets secondaires et... les coûts.
- On injectera des virus pour guérir le cancer
- Les diabétiques mesureront leur sucre avec... des lentilles de contact
- Les malades seront soignés avec leurs propres cellules

Cliquez pour afficher l

Cliquez pour afficher l


MULTIMEDIA :

Vous pensiez avoir tout vu avec les écrans incurvés et l’ impression 3D ? Eh bien , vous n’êtes pas au bout de vos surprises !
- Les écrans seront flexibles et étirables
- On pourra charger son smartphone avec la chaleur de son propre corps
- Les robots pourront diriger une entreprise
Attention, dans un futur proche , votre patron pourrait bien être un robot. Une société hongkongaise en a récemment nommé un à son conseil d’ administration . Baptisé Vital, ce robot est en fait un puissant algorithme qui compile toutes les données de l’entreprise et évalue grâce à ces dernières les décisions stratégiques les plus judicieuses.
- Avec l’impression 4D, les objets pourront changer de forme tout seuls
- On contrôlera la télévision par la pensée




SECURITE :

- Capteurs biométriques, drones équipés de tasers, traceurs chimiques, caméras thermiques… Les services de sécurité disposeront bientôt de redoutables outils.
Ces innovations permettront par exemple de mieux prévenir les incendies , d’aider à gérer les conséquences d’inondations ou de faciliter les interventions à distance lors d’ accidents nucléaires. Mais elles constitueront aussi de redoutables moyens de contrôle et d’ identification des individus, qui relégueront nos caméras de surveillance actuelles au rang d’ objets d’ antiquité.
- Une nouvelle génération d’antivirus inviolables protégeront nos ordinateurs


CE QUE NOUS MANGERONS :

- Nous croquerons des insectes grillés à l’apéro

- Adieu steak- frites et cassoulet toulousain  ! Demain, nos assiettes seront remplies d’algues, d’insectes, de plancton et d’aliments de synthèse fabriqués en usine. Pas de panique , ces nouveautés seront tout aussi succulentes que les plats d’ aujourd’hui , bien meilleures pour la santé et, surtout, disponibles en quantité presque illimitée. Indispensable pour nourrir les quelques 9  milliards d’êtres humains qui ­vivront sur Terre en 2050.

Cliquez pour afficher l

La ferme verticale pour les citadins.



SEXE:

- Les slips connectés prodigueront des caresses … si si !

Durex n’est pas seulement la marque de préservatifs la plus connue de la planète. Avec 4 milliards de capotes vendues chaque année (30% du marché), 5.000 employés et 17 usines dans le monde, la société britannique pense aussi à l’avenir. Ses ingénieurs sont en train de développer Fundawear, une nouvelle marque de sous-­vêtements bourrés de capteurs électroniques qui pourront prodiguer des caresses, via des vibreurs actionnés par une ­application iPhone. Les amants peuvent «se caresser» à distance, en choisissant de cliquer sur les zones sensibles. Toujours à l’état de prototype, ces petites culottes et ces boxers devraient être commercialisés aux alentours de 2017, pour un prix avoisinant les 500  euros.

Cliquez pour afficher l

Des arbres lampadaires pour éclairer les rues]



Mais alors, les hommes volants c’est terminés ?
Nous serons livrés par la camionnette du supermarché tout simplement ....
Et les vacances sur Mars, reportées à la St Glin-glin ?
Le robot qui lavera les vitres, le carrelage, décidera du menu et cuisinera pour toute la famille, depuis le temps qu'on nous en parle !!!

En fait, cette fois, pas de quoi rêver …

quoique :
.


https://www.youtube-nocookie.com/embed/D4uSWtazRCM?rel=0






BENOÎTE GROULT :
=================


Cliquez pour afficher l


BENOÎE GROULT est née le 31 janvier 1920 à Paris est une journaliste, écrivaine et militante féministe française.

Elle est la fille du styliste de meubles André Groult (1884-1966), et de Nicole Poiret (1887-1967), dessinatrice de mode, sœur du créateur Paul Poiret et grande amie de Marie Laurencin. Sa sœur cadette Flora Groult est également écrivaine.

Benoîte Groult obtient une licence en Lettres et enseigne au début de la carrière. En 1943, elle épouse Blaise Landon qui meurt en mai 1944. En 1945, elle épouse un étudiant en médecine, Pierre Heuyer, qui meurt quelques mois plus tard. Elle entre au Journal de la Radiodiffusion à la Libération et y reste jusqu'en 1953. En 1951, elle épouse Georges de Caunes avec lequel elle a deux filles, Blandine et Lison, puis le romancier et journaliste Paul Guimard avec lequel elle a une fille, Constance. Elle a collaboré à diverses publications : ELLE, Parents, Marie Claire, etc.
Sa vie et son œuvre font d’elle un témoin privilégié des bouleversements sociaux dans les rapports entre hommes et femmes qui ont marqué le xxe siècle. Son féminisme, déclaré tardivement lui aussi, est une clé de lecture essentielle de son parcours, un identifiant de sa personnalité.
Avec la publication d'Ainsi soit-elle(1975), elle est la première à dénoncer publiquement les mutilations génitales féminines. Cet essai féministe reste encore d’actualité.

Elle a fait l'objet de plusieurs films documentaires. Anne Lenfant lui a consacré un livre :Une chambre à elle ou Comment la liberté vint aux femmes et en 2013 paraît chez Grasset une bande dessinée intitulée Ainsi soit Benoîte Groult par Catel.

Elle est :
Officier (16 mars 1995), puis commandeure (2 avril 2010) de la Légion d'honneur
Citoyenne d'honneur de la ville de Roanne depuis le samedi 7 mars 2010.
Grand officier de l'ordre national du Mérite, le 2 décembre 2013, à l'occasion du cinquantenaire de l’ordre national du Mérite




Extrait d’un interview du magazine ELLE :
--------------------------------------------------------------------------------



ELLE.:
- " Il y a un ministère des Droits des femmes dans le gouvernement, pensez-vous que ce soit bon signe ?"

- B.G :"
Najat Vallaud-Belkacem est certes ministre, mais on s’est senti obligé de la nommer aussi porte-parole du gouvernement. Comme si être ministre des Droits des femmes n’allait pas suffisamment l’occuper !"


ELLE.:
- " Vous travaillez sur un nouveau manuscrit, continuez-vous à écrire tous les matins avec autant de plaisir ?"

- B.G "
Non, mon rythme n’est plus aussi régulier. Et je pense que ces carnets de pêche en Irlande seront mon dernier livre. Mais je vais reprendre des cours d’informatique pour rendre un manuscrit impeccable à Grasset.


ELLE.
- " Et, lorsque vous êtes à Paris, allez-vous toujours à vélo chez votre éditeur ? "

- B.G :
- " Cela fait deux ans que j’ai arrêté, sur ses conseils. Il avait trop peur de perdre la poule aux œufs d’or ! "

Benoite Groult à 95 ans.



SES CITATIONS :
==============



Extrait du livre « Ainsi soit-elle « 1975:
------------------------------------------------------
( Ne pas rater pas cette apologie ... ! )



C'est dur, mais y a pas d'os dedans. Ça bouge tout seul, mais ça n'a pas de muscles. C'est doux et touchant quand ça a fini de jouer, arrogant et obstiné quand ça veux jouer. C'est fragile et capricieux, ça n'obéit pas à son maître, c'est d'une susceptibilité maladive, ça fait la grève sans qu'on sache pourquoi, ça refuse tout service ou ça impose les travaux forcés, ça tombe en panne quand le terrain est délicat et ça repart quand on n'en a plus besoin ; ça veut toujours jouer les durs alors que ça pend vers le sol pendant la majeure partie de son existence...

Il parait que nous aurions adoré avoir un truc comme ça. Il paraît que quand on n'en a pas, c'est bien simple, on n'a RIEN.

Et puis ce n'est pas fini : à côté du machin, il y a les machines. Et là c'est nettement pire............
Où elles sont placées, pauvres minouchettes, on dirait deux crapauds malades tapis sous une branche trop frêle. C'est mou, c'est froid, ni vide ni plein ; ça n'a aucune tenue, peu de forme, une couleur malsaine, le contact sépulcral d'un animal cavernicole ; enfin c'est parsemé de poils rares et anémiques qui ressemblent aux derniers cheveux d'un chauve. Et il y en a deux !

.........Disons le tout net : votre panoplie, mes chéris, même si vous ennoblissez la pièce maîtresse de phallus ne forme pas un ensemble extraordinaire...........

Et pourtant nous l'aimons, cette trinité, avec humour parce qu'elle est objectivement laide, avec amour parce qu'elle est subjectivement émouvante.

Mais qu'on ne nous empoisonne plus avec cette prétendue envie de pénis, qu'on ne nous définisse plus, au physique et au moral, par rapport au pénis et qu'on nous soulage de tous ces psychanalystes et sexanalystes qui s'acharnent à réanimer nos vieux conflits au lieu de nous apprendre à nous aimer nous mêmes, ce qui est une condition essentielle pour aimer l'autre. Sinon, nous allons le prendre en grippe, l'objet, comme certaines ont commencé à le faire. Ce serait dommage pour tout le monde.

Cliquez pour afficher l


- " Il a fallu cent ans pour effacer les discriminations les plus criantes entre les hommes et les femmes, mais qu'attend-on pour abroger celles qui restent ? "


- " Le sexisme est plus profond et plus endémique encore que le racisme."


- " L'effort physique est en général un facteur de classe, non de sexe. Les tâches les plus pénibles sont toujours réservées à ceux d'en bas, qu'ils soient robustes ou non."


- " Deux siècles après la Déclaration des droits de l'homme, il fautencore lutter pour qu'elle s'applique à l'espère humaine tout entière."

Cliquez pour afficher l




LA TOUCHE ETOILE 2006 :

- "A partir d'une certaine récurrence, la chance n'est plus un hasard mais une qualité."

- " La vieillesse est si longue qu'il ne faut pas la commencer trop tôt."

- " C'était un boulot à plein temps de vieillir. Et rien que pour empirer un peu chaque jour, ça coûtait très cher!"

- " Ce sont les questions qui sont le sel de la vie. Les réponses, il faut s'en garder: elles peuvent tuer."

- " On a toujours tort de donner deux raisons: c'est qu'aucune n'est la bonne."

- " Il faut en tout cas admettre une vérité dérangeante : on est vieux dans le regard des autres bien avant de l'être dans le sien "

- " Contrairement à ce que l'on croit, le temps de la vieillesse est le temps des découvertes."

- " "L' inconscient, il faut le savoir est un sale con". (Catherine Clément)

- " Que se passerait-il si je faisais encore l'amour avec Adrien ? Il enlèverait ses prothèses dentaires et ne pourrait plus me mordre. J'enlèverais mes prothèses auditives et ne pourrais plus entendre ses mots d'amour (si on les garde, ça siffle quand on vous prend la tête entre les mains […]), nous pousserions de petits gloussements que l'autre prendrait pour des cris d'extase alors qu'ils traduiraient une sciatique, une crampe ou quelque difficulté à faire progresser un outil périmé dans un conduit désaffecté. Je lui crierais : « Mais tu m'as mis quelque chose de rouillé, Adrien ! Ôte-moi ça, s'il te plaît ! »


- " Les femmes d'aujourd'hui], ce sont des stackhanovistes : amour et amours, indépendance financière et morale, culture et amitié, un ou deux sports, un ou deux amants, un ou deux enfants...et tout cela sans les facilités dont nous, les bourgeoises d'avant 68, disposions.

Cliquez pour afficher l


Et j'oubliais que nous disposions aussi des grands-mères d'antan, disponibles à la demande pour les jeudis, les week-ends, et les grandes vacances, des grand-mères qui savaient faire les œufs à la neige, le riz au lait et la mousse au chocolat au lieu de les acheter en barquettes. Des grand-mères qui sentaient modestement la violette et pas Opium de Saint Laurent... Des grand-mères sui generis qui ne portaient pas de short et ne partaient pas en Egypte pour Noël avec leurs « copines ». […] La pauvre Amélie, elle, a dû inscrire son embryon en crèche dès le troisième mois de gestation et jongler avec les horaires de garderies, les grèves des écoles, les baby-sitters qui partent plus souvent qu'elles n'arrivent, sans oublier les exigences croissantes de nos petits messieurs-dames de cette fin de siècle.




PREFACE DE LA DEROBADE (1977) DE JEANNE CORDELIER /

- " Fille de joie. La joie de qui? "



LES VAISSEAUX DU COEUR 1988

- " Le bel âge après tout, c'est celui où l'on sait à quels rêves on tient le plus celui où l'on peut encore en réaliser quelques-uns. "
.



Cliquez pour afficher l


Cliquez pour afficher l





LE MOT FIN :
===========



Sacha Guitry , à la fin de sa vie, souffrait le martyre; son ami; le chansonnier et poète Albert Willemetz se désole à son chevet :

- « C’est affreux, pour un vieil ami comme moi, de te voir dans cet était « dit-il

- « Dans ce cas, propose Sacha d’une fois faible : fâchons-nous ! «


———

Une ravissante comédienne joue, dans un mélodrame,le rôle d’une jeune amoureuse que son amant étrangle au dernier acte.
La représentation terminée, un admirateur enthousiaste se présente dans sa loge.

- « C’est bien vous qui avez été tuée dans la pièce, tout à l’heure ? «

- « oui, pourquoi ? «

- « Je viens réclamer le corps ! «


———

Louis XV apostrophe le marquis de Bièvre :

- « Marquis, on dit que vous faites des calembours sur n’importe quel sujet ; faîtes en un sur moi ! «

- « Impossible Sire : Votre Majesté n’est pas un sujet ! «

---------






QUELQUES BREVES DE COMPTOIR




- " La machine remplacera jamais l'homme, elle est pas assez con."


- " Avant d'être fort comme un chêne, faut être con comme un gland`"


- " Les grands brûlés, on leur prend la peau des fesses et on leur met sur la tête... Tu fais plus la bise, tu serres la main après "


.- " 300000 km/s c'est la vitesse de la lumière. Tu te rends comptes! Alors que des fois je mets une heure à trouver le bouton."



-" Le monde appartient aux jeunes!
- Tant mieux, parce que moi j'en voudrais pas."


- " Ils ont préféré inventer le vélo tout terrain qu'enlever les cailloux. Ca, c'est bien les français! "

- " C'est bien joli de vivre de plus en plus vieux, mais j'aimerais autant vivre de plus en plus jeune! "


- " J'aime pas les enfants.
- T'en as deux, non?
- Oui mais je les aime pas non plus. "


- " Plus je prends de l'age, moins j'arrive à dormir. Si ça se trouve quand je serai mort, j'arriverai pas à fermer l'oeil."

- " Je sais pas si l'appétit vient en mangeant, mais je sais que ça vient surtout en mangeant pas."

- " Chaque jour t'as trente morts sur la route, moi je vais rouler sur le trottoir."

- " Le naturisme, sur le dépliant c'est des jeunes filles à poil sur la plage mais quand tu y es, c'est que des retraités de la SNCF."

- " La langue la plus dure à apprendre, c'est se taire."


- " Sur une vie, on dort 24 ans. On peut dire qu'on meurt bien reposé! "

- " Les peintures de Lascaux on trouve ça génial, mais si ça se trouve à l'époque personne en voulait chez lui."


- « Les auteurs modernes font des livres tellement petits qu'on ne peut plus mettre des fleurs à sécher dedans. »


- " Il est con comme un iceberg, trois fois plus con que ce qu'on voit ! "


- " Si y avait pas Molière, on parlerait la langue de qui ? "





ON REVISE LES CLASSIQUES :
==========================




POÊMES DU MONDE :



CHINE:

L'être humain - Pensées de Confucius

L'être humain perd sa santé à gagner de l'argent,
puis, perd son argent à se refaire une santé.

Il pense au futur, au point d'oublier le présent,
de sorte qu'il ne vit ni dans le présent, ni dans le futur.

Finalement, il vit comme s'il n'allait jamais mourir
et il meurt comme s'il n'avait jamais vécu.

Pensées de Confucius


[
IRAN :

Ayant bu des mers entières - Poème d' Attâr

Ayant bu des mers entières, nous restons tout étonnés
que nos lèvres soient encore aussi sèches que des plages,
et toujours cherchons la mer pour les y tremper
sans voir que nos lèvres sont les plages
et que nous sommes la mer

Poème d' Attâr




TURQUIE

Tout est un, la vague et la perle - Poème de Rumi

Tout est un, la vague et la perle,
la mer et la pierre.

Rien de ce qui existe en ce monde
n'est en dehors de toi.
Cherche bien en toi-même
ce que tu veux être puisque tu es tout.

L'histoire entière du monde sommeille
en chacun de nous

Poème de Rumi



JAPON

Sans savoir pourquoi - Poème de Natsume Sôseki

Sans savoir pourquoi
j'aime ce monde
où nous venons pour mourir.

Natsume Sôseki




MARTINIQUE

Je serais mouillé de Aimé Césaire

Je serais mouillé de toutes les pluies,
humecté de toutes les rosées.
Je roulerais comme du sang frénétique
sur le courant lent de l'oeil des mots
en chevaux fous en enfants frais en caillots en couvre-feu
en vestiges de temple en pierres précieuses
assez loin pour décourager les mineurs.
Qui ne me comprendrait pas ne comprendrait
pas davantage le rugissement du tigre.

Poème d' Aimé Césaire




BENIN

Je reviendrai de Toussaint ADJATI

Je reviendrai
Me baigner à ton nectar
sous le soleil éclatant de ta beauté
dans les haies vivaces
de ton sourire balançant
au gré de la mélodie d'amour
nous nous réciterons, j'en suis sûr,
la poésie des souvenirs
à nous revient en échos répétés
l'appel des horizons brodés
de milles promesses.

Toussaint Adjati




ITALIE

Tout peut basculer de Fancesca Borri

Tout peut basculer en une fraction de seconde.
Si j’avais su cela, alors je n’aurais pas
eu si peur d’aimer, d’oser, dans ma vie ;

au lieu d’être ici, maintenant,
recroquevillée dans l’obscurité et la puanteur,
en regrettant désespérément tout ce que je n’ai pas fait,
tout ce que je n’ai pas dit.

Vous qui demain serez encore en vie, qu’attendez-vous ?
Pourquoi hésitez-vous à aimer ?
Vous qui avez tout, pourquoi avez-vous si peur ?

Poème de Francesca Borri





ANGLETERRE

Un monde où l’assassinat - Citation de George Orwell


Un monde où l’assassinat d’un seul civil est criminel
et où le largage d’un millier de tonnes d’explosifs
sur un quartier résidentiel est légitime
me fait parfois me demander si notre Terre
ne sert pas d’asile psychiatrique à une autre planète

Citation de George Orwell



Ce que je voulais être - Citation de John Lennon

Quand je suis allé à l'école, ils m'ont demandé ce que je voulais
être quand je serais grand. J'ai répondu "heureux".
Ils m'ont dit que je n'avais pas compris la question,
j'ai répondu qu'ils n'avaient pas compris la vie

John Lennon






ETATS-UNIS

Dans la nuit ombragée de Léonard Peltier

Parfois, dans la nuit ombragée, je suis devenu l'esprit,
Les murs, les barres, les grillages,
se dissolvent dans la lumière et je relâche mon âme
Et je vole à travers la noirceur de mon être,
Je suis devenu transparent, une ombre brillante,
un oiseau de rêves chantant l'arbre de la vie.

Léonard Peltier




PHOTOS -TABLEAUX :
==================


Cliquez pour afficher l


Cliquez pour afficher l


Cliquez pour afficher l


Tableaux de l' artiste russe RHADS



Cliquez pour afficher l

Posté le : 28/08/2015 18:30

Edité par Grenouille sur 29-08-2015 07:41:20
Edité par Grenouille sur 29-08-2015 07:42:50
Edité par Grenouille sur 29-08-2015 07:44:26
Edité par Grenouille sur 29-08-2015 07:58:14
Edité par Grenouille sur 29-08-2015 08:02:45
Edité par Grenouille sur 29-08-2015 08:12:35
Edité par Grenouille sur 29-08-2015 08:17:52
Edité par Grenouille sur 29-08-2015 08:28:45
Edité par Grenouille sur 30-08-2015 17:09:39
Edité par Grenouille sur 30-08-2015 17:10:53
Edité par Grenouille sur 02-09-2015 09:16:55
Edité par Grenouille sur 02-09-2015 09:25:17
Edité par Grenouille sur 02-09-2015 09:28:53
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Les bons mots de Grenouille
Plume d'Or
Inscrit:
22/01/2012 16:15
De Alsace
Messages: 317
Niveau : 16; EXP : 64
HP : 0 / 391
MP : 105 / 11129
Hors Ligne
LA DERNIERE ( ! ) PAGE ESTIVALE ...



Cliquez pour afficher l








JEAN LOUIS FOURNIER

Cliquez pour afficher l



Né a Arras en 1938 Jean- Louis Fournier est le fils de Paul Fournier, médecin et de Marie Thérèse Delcourt, rédactrice, J.L.Fournier a travaillé pour la télévision, il était le réalisateur de l'émission Italiques de Marc Gilbert entre 1971 et 1974. Complice de Pierre Desproges en réalisant les épisodes de La Minute nécessaire de monsieur Cyclopède, ainsi que les captations de ses spectacles au Théâtre Grévin (1984) et au Théâtre Fontaine (1986).Il est le créateur, entre autres, de La Noiraude et d'Antivol, l'oiseau qui avait le vertige.


En 2008, Jean-Louis Fournier publie le roman " Où on va, papa ?" dans lequel il décrit sa relation avec ses deux fils handicapés. Le livre, qui reçoit le prix Femina, suscite un certain nombre de controverses et une réponse - sur internet - de la mère des deux garçons;

Entre 1992 et 2014, Jean Louis Fournier a publié un ou deux livres par an: Je vais t'apprendre la politesse, p'tit con (essai)Il a jamais tué personne mon papa (récit) J'irai pas en enfer (récit) Mouchons nos morveux (essai) Veuf (récit) Le C.V. de Dieu Les mots des riches, les mots des pauvres (essai) Histoires pour distraire ma psy (recueil de nouvelles) Satané Dieu ! ….
Il a écrit et joué au Théâtre du Rond-Point deux pièces inspirées de ses écrits, Tout enfant abandonné sera détruit, donnée en novembre 2011 et Mon dernier cheveu noir donnée en novembre 2012.





La Servante du Seigneur (roman, Stock)

Suite à ce roman, sa fille a exigé et obtenu le droit de publier dans le même livre une réponse à son père. Un cas rarissime dans les annales de l’édition.
Deux versions circulent :
- La première, normale, où l'écrivain, avec son ton caractéristique, mélange d'humour, d'ironie et de dérision, évoque le décès de ses deux fils et l'attitude de sa fille qui, de jeune femme légère et ouverte d'esprit, serait devenue, suite de sa rencontre avec un homme dévot, une triste bigote. Sa fille serait sous la coupe d'une sorte de gourou qu'il nomme «Monseigneur». Selon l'auteur, elle aurait troqué son charme et sa drôlerie pour se muer en «dame grise, sérieuse comme un pape», «dogmatique» et «autoritaire»…
- La seconde version: A la fin du volume sont insérées cinq pages supplémentaires : la réponse de sa fille Marie.






SES CITATIONS :
===============



Mouchons nos morveux (2002) :

- " L'enfant est un cadeau de Dieu, il tombe du ciel. Comme les tuiles."


- " Les plus beaux arbres ne donnent pas forcément les plus beaux fruits. Regardez le chêne. Il donne des glands."


- " L'enfant est un placement à long terme sans intérêt dont on perd le capital au bout de trente années."


- " Le conseil de votre banquier :
Faites des économies, avortez "


- " Le bébé qui gazouille peut devenir, à quinze ans, l'adolescent qui zigouille."


- " Quand il est petit, il vous empêche de dormir parce qu'il pleure.
Quand il est grand, il vous empêche de dormir parce qu'il ne rentre pas.
Quand il est vieux, il vous empêche de dormir parce qu'il rentre toujours.
Il faut croire qu'il est venu sur terre pour gâcher vos nuits."


- " C'est pas long, une vie d'homme !
- Suffisamment pour faire pas mal de conneries."


- " N'attendez pas que vos enfants soient grands pour les abandonner, parce qu'à la longue, on s'attache."




Cliquez pour afficher l



Les mots des riches, les mots des pauvres (2004)

-" En pauvre, Fauchon se dit ED."

-" En pauvre, invitation se dit convocation"

-" En pauvre, chambre d'amis se dit canapé convertible "

-" De toute façon, si Monsieur Riche était bête, il ne le saurait pas.
Quand un pauvre est con, il le sait. Tout le monde le lui dit.
Quand un riche est con, il ne le sait pas.
Personne n'ose le lui dire. "



Cliquez pour afficher l



Ca m'agace (2012):

- " On dit bêtement heureux. C'est pas si bête d'être heureux. "

- " Les plus dangereux pour la jeunesse sont les vieux cons."

- " L'ingénieur qui a conçu la poubelle à roulettes a dû se poser la question suivante: comment faire le plus de bruit possible avec une poubelle?"


- " Un vrai humoriste ne rit pas, il fait rire. Le public, qui n'est pas aussi bête qu'il le pense, n'a plus besoin de rire si l'humoriste a ri avant lui. En riant, il commet une faute professionnelle "




Cliquez pour afficher l




Où on va, papa ? (2008):

- " Quand on n'a pas eu de chance, il faut avoir le physique de l'emploi, prendre l'air malheureux, c'est une question de savoir-vivre "

- " De toute façon, on dit toujours «un beau bébé». Un bébé n'a pas le droit d'être laid, en tout cas, on n'a pas le droit de le dire."

- " L' humour, c'est comme les essuie glaces, ça n'arrête pas la pluie, mais ça permet d'avancer. "




Cliquez pour afficher l




La Servante du Seigneur (2013) :

-" L'humour, c'est une parade, un baroud d'honneur devant la cruauté, la désolation, la difficulté de l’existence "

- " L'humour bleu ciel et rose bonbon, ça n'existe pas. L'humour c'est noir."


- " Peut-être qu'à la différence des piles, les sentiments s'usent quand on ne s'en sert pas."


- " Je n'aime pas qu'on se moque des curés, je préfère le faire moi-même."


- " Conclure que quelqu'un est heureux est toujours très risqué. On peut avoir tout pour être heureux sauf le bonheur"


- " Etre heureux ne devrait être conjugué qu'à la première personne du singulier et par le principal intéressé. Il n'y a que lui qui sait s'il est heureux ou pas."






Veuf (2011):

- "Je déteste l'imparfait de l'indicatif. Parfois, même, il m'arrive de ne plus aimer le présent"

- " Quand vous êtes malheureux, on dirait que la société souhaite que vous le restiez. Définitivement."


- " Pourquoi le bonheur, on le reconnaît seulementau bruit qu'il fait en partant "


- " Un bon souvenir, c'est comme une bonne bouteille , il ne faut pas le boire seul."


- " L’existence, ce n’est pas un grand lac de lait tiède dans lequel une humanité rose barbotte en échangeant des gentillesses, des confiseries et en chantant des cantiques. C’est plein de sang, de boue noire, de bruit et de fureur.
Je me méfie des gentillesses sucrées, ça fout le diabète."



Cliquez pour afficher l



Le Petit Meaulnes (2003)

- " Les petits bonheurs de tous les jours, il n'en veut pas. Il lui faut le grand bonheur. Il n'a pas encore compris que le grand bonheur, c'est justement fait avec tous les petits bonheurs mis bout à bout "






Mon dernier cheveu noir (2006)

- " Vous savez comment on s'aperçoit qu'on est vieux? Quand, même bronzé, on reste moche."


-" Moins on a de souffle, plus on a de bougies à souffler. Soupire le centenaire "


-" Mon arrière-grand-père est mort, mon grand-père est mort, mon père est mort... Je crainsque ce soit héréditaire."


« En vieux français hip-hop se dit Parkinson. »


« Vous savez comment on appelle le curriculum vitae d’un vieux ? Des archives. »


« Avant, je brûlais ma vie à feu vif. Maintenant, je laisse mijoter, à feux doux. C’est plus long, mais c’est meilleur. »


-" On ne doit jamais avoir honte d'être heureux, mais plutôt être fier, c'est tellement difficile."


- " Dans la vie, il y a 2 periodes : la première on attend les catastrophes, la seconde, elles arrivent.


- " A l’église, les riches sont devant, les pauvres derrière.
A la guerre, c’est le contraire."


"Douter c'est vivre ;être bercé par la certitude, c'est mourir."


- " Devenir chat.
J'ai demandé à mon ami vétérinaire de me faire une piqûre. Pas la dernière piqûre, celle qu'on fait aux animaux quand ils souffrent ou quand ils sont trop vieux. Une piqûre pour devenir chat. J'en ai marre d'être un homme, c'est trop difficile.
Je suis jaloux quand je vois la vie de mon chat. D'abord il est beau, toujours beau, même quand il se réveille le matin. Le matin, il n'est pas obligé de se laver les dents, de choisir un vêtement. Il ne regarde pas le thermomètre avant de sortir, il s'habille pareil hiver comme été. Il n'a pas de chaussures à cirer, il n'a pas peur de faire des taches sur son costume. Il n'est jamais obligé d'être à l'heure, personne ne l'attend, on ne lui demande pas de faire quelque chose, il n'a pas à faire ses preuves. Il fait la sieste toute la journée, il essaie d'attraper les mouches, il joue avec des jolies chattes auxquelles il fait des chatteries et des chatons. Il n'est pas obligé de nourrir ses chatons, de leur payer des études.
Et surtout, il est insouciant. Il paraît qu'il ne pense jamais à la mort. Il ne sait même pas qu'il va mourir, le veinard."



Cliquez pour afficher l



J'irai pas en enfer (2001)

- " Les malheurs, ça vient toujours du ciel. C'est peut-être pour ça qu'on les appelle des tuiles "

- " Le passé me semble parfait, le futur pas très sûr. Je préfère conjuguer l'irréel du présent "




Cliquez pour afficher l



Le C.V. de Dieu :


- " Les guêpes c'est vous ? demande le directeur du personnel à Dieu.
-Pas du tout, répond Dieu.
-Qui est-ce alors ?
-Je ne sais pas, moi j'ai fait les abeilles, les guêpes, c'est des contrefaçons...
-Les abeille, elles piquent aussi !
- Oui, mais elles donnent du miel.
- c'est pas une excuse. Les betteraves sucrières, elles font du sucre aussi, mais elles ne piquent pas.
-Vous pourriez pas me lâcher un peu la ruche ?
-Je fais mon travail. "


- " Pourquoi, souvent, ce qui est bon est enfermé dans une coquille ou une carapace difficile à ouvrir? Là, c'est le consommateur qui parle.
- Ne comptez pas sur moi pour mettre les huîtres en berlingots et une fermeture éclair sur la queue des homards, ma devise c'est : Ad astra per aspera...
- Qu'est-ce que ça veut dire?
- C'est du latin. Ca veut dire: "Plus t'en chies, plus t'es heureux après."


- " Avec Beethoven, j'ai eu plus de difficultés, il ne voulait rien entendre....
."


Cliquez pour afficher l



Histoires pour distraire ma psy :

- " Je ne sais pas si gourou, au pluriel, ça prend un x, mais ça prendrait bien ma main dans la gueule.



Cliquez pour afficher l


A ma dernière cigarette :

- " A l’Assemblée nationale, un député communiste a demandé que, sur les vignettes « Fumer tue », soit ajoutée la mention « Avec la complicité de l’Etat »


- " Bientôt, dans les débits de tabac, on n'aura plus le droit de fumer. Bientôt, dans les bistrots, on n'aura plus le droit de boire..."



Cliquez pour afficher l




MAIS QUI EST jOHN DOE ?
=======================


L’expression est employée dans les administrations anglo-saxonnes pour désigner une personne non identifiée: un blessé inconscient ou un mort n’ayant pas de papiers sur lui. Jane Doe pour une femme.

L’utilisation de John Doe a été retracée, dés 1768, en droit coutumier anglais, où John Doe désignait un plaignant inconnu, alors qu’un accusé anonyme était appelé Richard Rose.

Mais c’est aussi le nom de :
John Doe est un musicien américain, bassiste et principal compositeur du groupe punk X
John Doe est un des pseudonymes utilisés par l'écrivain français Régis Messac
John Doe est le pseudonyme du guitariste du groupe de Black Metal suédois Craft
John Doe est un groupe franco-américain de jazz électro d'ambiance funky, auteur de trois albums
John Doe est un groupe de rock psychédélique français





C' EST NOUVEAU :

Cliquez pour afficher l

Pour réaliser des paniers de baskets (Dunk) dans nos toilettes !
Contient 3 mini balles, un panier, un tapis et un support de balles,
Le panier et le receveur de balles se fxent à l'aide de ventouses.

Il y a aussi le jeu de foot .....

Sans commentaire.





C’ EST FAUX !!! :
==============


LEGENDES URBAINES


Les chats pourraient voir dans le noir ….
Faux. Si le chat a une meilleure vue que l’homme dans l’obscurité, il ne peut pas voir dans le noir total.


Les chauves- souris se jettent dans les chevelure des humains …
Faux. Elles n’ont aucune raison de le faire et se guident très bien par ultra-sons.


Toucher un crapaud provoquerait une apparition de verrues sur la peau ….
Faux.


Les éléphants auraient peur des souris, car celles-ci rentreraient par la trompe pour leur dévorer le cerveau.
Faux


Ils existerait un endroit où tous les éléphants se rendent pour mourir: le cimetière des éléphants.
Faux. Les éléphants âgés perdent leurs dents, ils doivent rechercher des plantes moins coriaces que leur menu habituel. Les éléphants mourants se retrouvent donc général dans les mêmes zones, puisque la végétation leur est adaptée, d’où l’impression d’un regroupement en cimetière.


Donner des graines de riz aux oiseaux pourrait les tuer car ceux-ci se dilateraient à l’intérieur de leur corps, le faisant exploser.
Faux.


Toucher un oisillon l’imbiberait de l’odeur humaine et empêcherait sa mère de le reconnaître, donc de le nourrir.
Faux. La plupart des oiseaux ont un sens olfactif peu développé. IL est souvent déconseillé de toucher un oiseau, mort ou vivant, pour des raisons sanitaires.


Les lemmings se suicideraient volontairement en vue de lutter contre leur surpopulation.
Faux. Les disparitions massives ne sont dues qu’à des problèmes écologiques classiques.


Les poissons rouges n’auraient que cinq secondes de mémoire.
Faux. Des études ont prouvé le contraire. Un poisson rouge dans un bocal sera donc en proie aux maladies et au stress permanent.


Les moustiques sont attirés par la lumière, il faut donc éviter de laisser la lumière allumée l’été, lorsque les fenêtres sont ouvertes.
Faux. Les moustiques sont attirés par d’autre facteurs, comme le CO2, émis par la respiration, mais pas par la lumière; d’ailleurs leur vue est très peu performante.






DEVOIRS DE VACANCES :
======================



1. Qui a dit « L’homme est un animal politique » ?

Machiavel
Kierkegaard
Montaigne
Aristote


2. Qui a dit « Le Sénat n'est qu'une maison de retraite pour privilégiés de la politique » ?

Noël Mamère
Daniel Cohn-Bendit
Jean-Marie Le Pen
Ségolène Royal


3. Qui a dit « Le cœur a ses raisons que la raison ignore » ?

Casanova
Pascal
Sénèque
Hegel


4. Qui a dit « Vous n’avez pas le monopole du cœur » en 1974 ?

Jacques Chirac
Michel Rocard
François Mitterrand
Valéry Giscard d'Estaing


5. Qui a dit « Tout ce que je sais, c’est que je ne sais rien » ?

Sartre
Tocqueville
Louis XVI
Socrate



6. Qui a dit « Ce qui compte ce n'est pas le vote, c'est comment on compte les votes » ?

Franco
Bachar al-Assad
Pétain
Joseph Staline


7. Qui a dit « Si Dieu n’existait pas, il faudrait l’inventer » ?

Coluche
Voltaire
Verlaine
Napoléon



8. Qui a dit « Si vous voulez que votre femme écoute ce que vous dites, dites-le à une autre femme » ?

Sacha Guitry
Éric Zemmour
Guy Bedos
Anne Roumanoff



9. À qui doit-on cette célèbre phrase « I have a dream » ?

Malcolm X
Barack Obama
Nelson Mandela
Martin Luther King



10. Parmi ces philosophes, qui a dit « L’homme est un loup pour l’homme » ?

Marx
Hobbes
Rousseau
Pascal



11. Qui a dit « Il ne faut pas être plus royaliste que le roi » ?

François-René de Chateaubriand
Victor Hugo
Louis-Ferdinand Céline
Voltaire



12. Qui a dit « Qu’importe le flacon, pourvu qu’on ait l’ivresse » ?

Guillaume Apollinaire
Rabelais
Alfred de Musset
Lévi-Strauss



13. Qui a dit « La meilleure façon d’obtenir tout ce qu’on veut de moi, c’est d’être gentil » ?

Nicolas Sarkozy
François Hollande
Dalaï-Lama
Barack Obama



14. Qui a dit « Science sans conscience n’est que ruine de l’âme » ?

Pierre Corneille
Molière
François Rabelais
Henry de Montherlant



15. Qui a dit « Je vous demande de vous arrêter » ?

Jean-Marie Le Pen
Édouard Balladur
De Gaulle
Valéry Giscard d‘Estaing



Cliquez pour afficher l






ON REVISE LES CLASSIQUES :
=========================


Le Pont Mirabeau de Guillaume Apollinaire

Sous le pont Mirabeau coule la Seine
Et nos amours
Faut-il qu'il m'en souvienne
La joie venait toujours après la peine
Vienne la nuit sonne l'heure
Les jours s'en vont je demeure
Les mains dans les mains restons face à face
Tandis que sous
Le pont de nos bras passe
Des éternels regards l'onde si lasse
Vienne la nuit sonne l'heure
Les jours s'en vont je demeure
L'amour s'en va comme cette eau courante
L'amour s'en va
Comme la vie est lente
Et comme l'Espérance est violente
Vienne la nuit sonne l'heure
Les jours s'en vont je demeure
Passent les jours et passent les semaines
Ni temps passé
Ni les amours reviennent
Sous le pont Mirabeau coule la Seine
Vienne la nuit sonne l'heure
Les jours s'en vont je demeure

Apollinaire, (1912)

——————

Barbara de Jacques Prévert

Rappelle-toi Barbara
Il pleuvait sans cesse sur Brest ce jour-là
Et tu marchais souriante
É panouie ravie ruisselante
Sous la pluie
Rappelle-toi Barbara
Il pleuvait sans cesse sur Brest
Et je t'ai croisée rue de Siam
Tu souriais
Et moi je souriais de même
Rappelle-toi Barbara
Toi que je ne connaissais pas
Toi qui ne me connaissais pas
Rappelle-toi
Rappelle-toi quand même ce jour-là
N'oublie pas
Un homme sous un porche s'abritait
Et il a crié ton nom
Barbara
Et tu as couru vers lui sous la pluie
Ruisselante ravie épanouie
Et tu t'es jetée dans ses bras
Rappelle-toi cela Barbara
Et ne m'en veux pas si je te tutoie
Je dis tu à tous ceux que j'aime
Même si je ne les ai vus qu'une seule fois
Je dis tu à tous ceux qui s'aiment
Même si je ne les connais pas
Rappelle-toi Barbara
N'oublie pas
Cette pluie sage et heureuse
Sur ton visage heureux
Sur cette ville heureuse
Cette pluie sur la mer
Sur l'arsenal
Sur le bateau d'Ouessant
Oh Barbara
Quelle connerie la guerre
Qu'es-tu devenue maintenant
Sous cette pluie de fer
De feu d'acier de sang
Et celui qui te serrait dans ses bras
Amoureusement
Est-il mort disparu ou bien encore vivant
Oh Barbara
Il pleut sans cesse sur Brest
Comme il pleuvait avant
Mais ce n'est plus pareil et tout est abimé
C'est une pluie de deuil terrible et désolée
Ce n'est même plus l'orage
De fer d'acier de sang
Tout simplement des nuages
Qui crèvent comme des chiens
Des chiens qui disparaissent
Au fil de l'eau sur Brest
Et vont pourrir au loin
Au loin très loin de Brest
Dont il ne reste rien.

Jacques Prévert, Paroles

——-----

Tu es plus belle que le ciel et la mer de Blaise Cendrars

Quand tu aimes il faut partir
Quitte ta femme quitte ton enfant
Quitte ton ami quitte ton amie
Quitte ton amante quitte ton amant
Quand tu aimes il faut partir

Le monde est plein de nègres et de négresses
Des femmes des hommes des hommes des femmes
Regarde les beaux magasins
Ce fiacre cet homme cette femme ce fiacre
Et toutes les belles marchandises

II y a l’air il y a le vent
Les montagnes l’eau le ciel la terre
Les enfants les animaux
Les plantes et le charbon de terre

Apprends à vendre à acheter à revendre
Donne prends donne prends

Quand tu aimes il faut savoir
Chanter courir manger boire
Siffler
Et apprendre à travailler

Quand tu aimes il faut partir
Ne larmoie pas en souriant
Ne te niche pas entre deux seins
Respire marche pars va-t’en

Je prends mon bain et je regarde
Je vois la bouche que je connais
La main la jambe l’œil
Je prends mon bain et je regarde

Le monde entier est toujours là
La vie pleine de choses surprenantes
Je sors de la pharmacie
Je descends juste de la bascule
Je pèse mes 80 kilos
Je t’aime

Blaise Cendrars, Feuilles de route, 1924

---------

Oceano nox de Victor Hugo

Oh ! combien de marins, combien de capitaines
Qui sont partis joyeux pour des courses lointaines,
Dans ce morne horizon se sont évanouis !
Combien ont disparu, dure et triste fortune !
Dans une mer sans fond, par une nuit sans lune,
Sous l'aveugle océan à jamais enfouis !

Combien de patrons morts avec leurs équipages !
L'ouragan de leur vie a pris toutes les pages
Et d'un souffle il a tout dispersé sur les flots !
Nul ne saura leur fin dans l'abîme plongée.
Chaque vague en passant d'un butin s'est chargée ;
L'une a saisi l'esquif, l'autre les matelots !

Nul ne sait votre sort, pauvres têtes perdues !
Vous roulez à travers les sombres étendues,
Heurtant de vos fronts morts des écueils inconnus.
Oh ! que de vieux parents, qui n'avaient plus qu'un rêve,
Sont morts en attendant tous les jours sur la grève
Ceux qui ne sont pas revenus !

On s'entretient de vous parfois dans les veillées.
Maint joyeux cercle, assis sur des ancres rouillées,
Mêle encor quelque temps vos noms d'ombre couverts
Aux rires, aux refrains, aux récits d'aventures,
Aux baisers qu'on dérobe à vos belles futures,
Tandis que vous dormez dans les goémons verts !

On demande : - Où sont-ils ? sont-ils rois dans quelque île ?
Nous ont-ils délaissés pour un bord plus fertile ? -
Puis votre souvenir même est enseveli.
Le corps se perd dans l'eau, le nom dans la mémoire.
Le temps, qui sur toute ombre en verse une plus noire,
Sur le sombre océan jette le sombre oubli.

Bientôt des yeux de tous votre ombre est disparue.
L'un n'a-t-il pas sa barque et l'autre sa charrue ?
Seules, durant ces nuits où l'orage est vainqueur,
Vos veuves aux fronts blancs, lasses de vous attendre,
Parlent encor de vous en remuant la cendre
De leur foyer et de leur coeur !

Et quand la tombe enfin a fermé leur paupière,
Rien ne sait plus vos noms, pas même une humble pierre
Dans l'étroit cimetière où l'écho nous répond,
Pas même un saule vert qui s'effeuille à l'automne,
Pas même la chanson naïve et monotone
Que chante un mendiant à l'angle d'un vieux pont !

Où sont-ils, les marins sombrés dans les nuits noires ?
O flots, que vous savez de lugubres histoires !
Flots profonds redoutés des mères à genoux !
Vous vous les racontez en montant les marées,
Et c'est ce qui vous fait ces voix désespérées
Que vous avez le soir quand vous venez vers nous!

Victor Hugo






LA PHOTO :
===========


Cliquez pour afficher l

Place Massena Nice Nico Dietrich



DEVOIRS DE VACANCES :

Réponses :
1 Aristote 2. Noël Mamère 3. Pascal 4. Valéry Giscard d’Estaing 5. Socrate 6. Joseph Staline 7. Voltaire 8.Sacha Guitry 9.Martin Luther King 10.Hobbes 11. François-René de Chateaubriand 12. Alfred de Musset 13. Nicolas Sarkozy 14.François Rabelais 15. Édouard Balladur

Posté le : 21/08/2015 22:02

Edité par Grenouille sur 22-08-2015 09:34:19
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Les bons mots de Grenouille
Plume d'Or
Inscrit:
22/01/2012 16:15
De Alsace
Messages: 317
Niveau : 16; EXP : 64
HP : 0 / 391
MP : 105 / 11129
Hors Ligne
LA PAGE ESTIVALE

Cliquez pour afficher l





ANECDOTES SUR PARIS :
=====================



Midi pétante :
-------------------


À partir de 1786 retentissait dans les jardins du Palais Royal un « canon solaire », créé par un horloger qui possédait une boutique dans les galeries du Palais. Servant à indiquer midi aux flâneurs, ce­ canon­ en­ bronze installé ­sur ­la­ ligne­ méridienne de­ Paris fonctionnait­ grâce à une­ loupe­ qui provoquait ­la ­mise­ à ­feu­ de ­la mèche les­ jours­ de ­soleil. ­
Un canon qui était considéré comme ­le­ meilleur­ de­ Paris pour y régler ­sa ­montre, à « midi pétante
».


Cliquez pour afficher l




Le Chandail :
------------------


Quand les Halles étaient encore le « ventre de Paris », les maraichers bretons vendaient leurs légumes emmitouflés dans des gros pulls tricotés par leurs femmes. Des vêtements si populaires qu’on donna à ce tricot le nom de « Chandail », abréviation de « marchand d’ail ». Ce ne sont pas des salades…

Cliquez pour afficher l




Policiers poulets :
-------------------------


Durant la commune de Paris (1871), les bâtiments de la police parisienne brûlent. Jules Ferry, alors Maire de Paris, met à disposition de la préfecture la caserne de la Cité, sur l’île de la Cité, pour en faire son siège. Une caserne construite sur l’emplacement de l’ancien marché aux volailles de la capitale…

Rapidement, le sobriquet de « poulets » sera donné aux policiers.


Cliquez pour afficher l





La « rue » la plus courte de Paris :
-----------------------------------------------


La rue des Degrés, dans le 2eme arrondissement, est la rue la plus courte de Paris (5,75 m de long sur 3,30 m de large). Une rue composée uniquement de 14 marches d’escaliers, qui relie la rue de Cléry à la rue Beauregard, près des Grands Boulevards. Mais une rue quand même.

Cliquez pour afficher l




Quand le 16e arrondissement refusa d’être le 13e :
----------------------------------------------------------------------


Avant l’annexion des « Faubourgs » de Paris en 1860 , la capitale ne comptait que 12 arrondissements. Un dicton populaire disait alors pour les couples vivant en concubinage qu’ils s’étaient « mariés à la mairie du 13e arrondissement ».

Lors de l’agrandissement de Paris, la nouvelle numérotation donna aux quartiers bourgeois de Passy et Auteuil le 13e arrondissement. Un infâme numéro que refusèrent ces riches – et influents – habitants. Le 13e arrondissement sera donc donné à une zone historiquement pauvre, aux alentours de Saint-Marcel
.




Les momies de la Bastille :
------------------------------------



La place de la Bastille a une histoire hors nomes entre la prison, le projet de l’Eléphant avorté de Napoléon, la colonne de Juillet…

Mais l’histoire la plus surréaliste est celle de ses momies !

Sous la Colonne de Juillet ont été entreposés les 504 corps (dont les noms sont gravés sur la colonne) des victimes des 3 glorieuses de Juillet 1830.

Puis, on fit le même honneur avec les 203 victimes de l’insurrection de 1848…à quelques détails près !

Dans la hâte, au moment de l’exhumation des dépouilles des révolutionnaires, on leur adjoignit par erreur, des momies égyptiennes rapportées 50 ans plus tôt par les savants qui avaient suivi Bonaparte lors de la campagne d’Egypte.

Ces momies se dégradaient dans une salle de la Bibliothèque Nationale, et avaient été enfouies dans le jardin attenant, à l’endroit même où après les révoltes de juillet 1830, les corps des émeutiers furent ensevelis. C’est ainsi que mêlées aux Révolutionnaires, des momies de plus de 3000 ans reposent sous la Bastille !



Cliquez pour afficher l




Richelieu et son mausolée:
------------------------------------------


En 1622, le Cardinal de Richelieu devient proviseur du collège de la Sorbonne et il prévoit dès le début d’intégrer son futur mausolée à la chapelle, celle-ci faisant l’objet d’une grande attention. Mais, c’est seulement en 1635 que Richelieu vient poser la première pierre de la chapelle. Elle ne sera achevée que l’année de la mort du cardinal, en 1642, dont les funérailles se déroulent dans un décor de travaux.
Lors de la révolution le bâtiment est saccagé : le souvenir de la politique fiscale de Richelieu est si fort que la population parisienne se rue à la Sorbonne pour se venger de ce symbole de ce que l’absolutisme connut de pire. Le tombeau du cardinal est attaqué, le nez en est brisé et son corps, sorti de la crypte est démembré. Seule sa tête sera préservée en deux parties mais un commerçant parisien appelé Cheval, épicier de la rue de la Harpe,l’emporte chez lui, comme souvenir de l’événement…
S’est-il plus tard repenti de son geste ? Toutefois est-il que, la Terreur finie, et craignant probablement des représailles Cheval offrit avec insistance la relique à un abbé qui l’emmena en Bretagne où elle y sera conservée pendant 70 ans !
C’est seulement en 1866 que la tête de Richelieu fit son retour à la Sorbonne. Des obsèques officielles eurent lieu et la tête fut replacée sous une chape de béton, afin de ne plus être profanée : le cardinal peut reposer en paix…


Cliquez pour afficher l



La prédiction de Cathrine de Médicis :
------------------------------------------------------


Catherine de Médicis adorait l’astrologie. Preuve en est la colonne astrologique dite de Médicis située dans le quartier des Halles et accolée à la Bourse de commerce.
Malgré les multiples transformations architecturales du quartier et menacée de destruction à maintes reprises, cette colonne a été épargnée et fait revenir aux curieux la mémoire de Cosimo Ruggieri

Au premier plan, la colonne...
C’était l’astrologue de Catherine de Médicis, pour qui la colonne aurait servi de point d’observation du ciel.
Avec ses prédictions, il eut une influence importante auprès de la Reine et sans doute dans les évènements des guerres de religions (Saint Barthélémy…)
Toutefois, sa prédiction la plus célèbre fut celle au sujet de la mort de Catherine de Médicis !
Une quinzaine d’années auparavant, vers 1571, il lui aurait prédit qu’elle mourrait « près de Saint-Germain ». Catherine de Médicis, très superstitieuse, s’éloigna alors de tous les endroits rappelant de près ou de loin « Saint-Germain », pensant ainsi échapper à la funeste prédiction. Ainsi, par exemple, elle fit interrompre la construction du Palais des Tuileries dépendant de la paroisse de Saint-Germain-l’Auxerrois et s’installa précipitamment en 1572 dans ce qui allait devenir l’Hôtel de la Reine.
Mais on n’ échappe pas à son destin : sur son lit de mort, lorsqu’elle demanda son nom au confesseur appelé auprès d’elle pour lui porter l’extrême-onction, celui-ci répondit : « Julien … de Saint-Germain »
Une anecdote racontée dans la balade Curiocités du quartier de Châtelet-Les Halles…



Cliquez pour afficher l





LES BAINS DERIVATIFS :
=====================

On ne ricane pas ... et on garde l’esprit ouvert ….


On entend quelque fois parler de bains dérivatifs, mais les bains dérivatifs, késako ?

La température corporelle moyenne des Occidentaux est passée en une cinquantaine d’année de 36,6 °C à 37,2 °Ce qui témoigne d’un état inflammatoire chronique.

Le bain dérivatif est une technique naturelle qui - disent ses défenseurs - améliore le fonctionnement du corps en évacuant les pollutions alimentaires et environnementales. Ces bains considérés comme une pratique d’hygiène générale, apporteraient davantage de vitalité, serait favorable à l’immunité et à la résorption de surcharges diverses tout en régulant la température du corps.

Connus depuis des milliers d’années en Chine, les bains dérivatifs ont été décrits pour la première fois en Occident par Louis Kuhne, à la fin du XIXe siècle, sous le nom de « bains de siège à friction »
Ils sont différents des bains de siège classiques .

Cliquez pour afficher l


L’habitude de ne pas porter de sous-vêtements sous le kilt, le pagne ou le drapé, favoriserait un bon drainage des toxines du corps.
Au cours d’une marche sans sous-vêtement (comme la pratiquaient nos ancêtres préhistoriques), les côtés des aines, légèrement humidifiés de sueur, se frottent l’un contre l’autre et ceci aurait pour effet de créer par l’évaporation, une zone de fraîcheur locale, donc, de diminuer la température corporelle corps et de stimuler la motilité des fascias. Ces fascias seraient chargés notamment de drainer les déchets métaboliques vers les voies d’excrétion par de fins canaux les parcourant.
Cette baisse très légère de la température corporelle, limiterait l’inflammation, donc l’oxydation et, par conséquent, le vieillissement.

En résumé, il faudrait vivre sans culotte ou se rafraichir l’entre deux jambes, dans les plis de l’aine, de chaque coté du sexe, en massant délicatement cette partie du corps, jusqu’au périnée, avec de l’eau toujours fraiche. Il existe des poches de gel conçues spécialement pour cette méthode. Le reste du corps doit être au chaud, c’est la différence de température qui agit favorablement.

La méthode est identique pour hommes et femmes.

Cette hypothèse n’a pour le moment pas été vérifiée scientifiquement.


Cliquez pour afficher l






LES SCULPTURES EN PAPIER DE LI HONGBO :
=====================================



Li Hongbo est un sculpteur chinois résident à Pékin. Cela ne suffisant pas pour définir la qualité de son art, il faut préciser que Li sculpte du papier. Pour être plus précis des milles feuilles de papier. L'idée lui est venue en sculptant une forme dans... un livre. En fait une fois déplié, ses sculptures deviennent protéiformes et fantastiques. Inspiré par des traditions de pliages et dépliages chinois, Li Hongbo a ainsi créé un univers surprenant dont les formes ne sont jamais les mêmes...

Cliquez pour afficher l





[Cliquez pour afficher l

Cliquez pour afficher l




Cliquez pour afficher l

Cliquez pour afficher l




Cliquez pour afficher l





ON REVISE LES CLASSIQUES :
=========================




[b]Charles GUÉRIN (1873-1907)
Ma fenêtre était large ouverte sur la nuit



Ma fenêtre était large ouverte sur la nuit.
La maison reposant autour de moi sans bruit,
J'écrivais, douloureux poète d'élégies,
A la clarté dansante et douce des bougies.
Un souffle d'air chargé des parfums du jardin
Me ravit en entrant la lumière soudain,
Et je me trouvai seul dans l'ombre avec mon rêve.
Ma montre palpitait, précipitée et brève,
A travers les profonds battements de mon coeur.
J'écoutais l'innombrable et pensive rumeur
Qui monte du sommeil nocturne de la ville.

Les ténèbres nous font l'oreille plus subtile,
L'âme s'enivre mieux, parmi l'obscurité,
Du suave secret des belles nuits d'été.
Je respirais l'odeur de l'herbe et de la terre.
Après de longs instants de calme solitaire
Où les vents familiers eux-mêmes semblaient morts,
Je sentais frissonner le silence au-dehors ;
Et, tout à coup, pareil au flot qui se propage,
Un grand soupir passait de feuillage en feuillage.

Pour l'homme intérieur il n'est pas sous le ciel
De forme qui ne cache un sens spirituel.
Aujourd'hui je reviens sur ces heures passées
A caresser ainsi dans l'ombre mes pensées,
Et, peut-être anxieux de mon propre destin,
Je me laisse conduire à voir dans votre fin,
Ô flambeaux dont le vent du soir cueillait la flamme,

Charles Guerin[
/size]

-----------


Charles-Augustin Sainte-Beuve(1804-1869)


À Madame Victor Hugo.



Oh ! que la vie est longue
Oh ! que la vie est longue aux longs jours de l'été,
Et que le temps y pèse à mon cœur attristé !
Lorsque midi surtout a versé sa lumière,
Que ce n'est que chaleur et soleil et poussière ;
Quand il n'est plus matin et que j'attends le soir,
Vers trois heures, souvent, j'aime à vous aller voir ;
Et là vous trouvant seule, ô mère et chaste épouse !
Et vos enfants au loin épars sur la pelouse,
Et votre époux absent et sorti pour rêver,
J'entre pourtant ; et Vous, belle et sans vous lever,
Me dites de m'asseoir ; nous causons ; je commence
À vous ouvrir mon cœur, ma nuit, mon vide immense,
Ma jeunesse déjà dévorée à moitié,
Et vous me répondez par des mots d'amitié ;
Puis revenant à vous, Vous si noble et si pure,
Vous que, dès le berceau, l'amoureuse nature
Dans ses secrets desseins avait formée exprès
Plus fraîche que la vigne au bord d'un antre frais,
Douce comme un parfum et comme une harmonie ;
Fleur qui deviez fleurir sous les pas du génie ;
Nous parlons de vous-même, et du bonheur humain,
Comme une ombre, d'en haut, couvrant votre chemin,
De vos enfants bénis que la joie environne,
De l'époux votre orgueil, votre illustre couronne ;
Et quand vous avez bien de vos félicités
Épuisé le récit, alors vous ajoutez
Triste, et tournant au ciel votre noire prunelle :
« Hélas ! non, il n'est point ici-bas de mortelle
Qui se puisse avouer plus heureuse que moi ;
Mais à certains moments, et sans savoir pourquoi,
Il me prend des accès de soupirs et de larmes ;
Et plus autour de moi la vie épand ses charmes,
Et plus le monde est beau, plus le feuillage vert,
Plus le ciel bleu, l'air pur, le pré de fleurs couvert,
Plus mon époux aimant comme au premier bel âge,
Plus mes enfants joyeux et courant sous l'ombrage,
Plus la brise légère et n'osant soupirer,
Plus aussi je me sens ce besoin de pleurer. »

C'est que même au-delà des bonheurs qu'on envie
Il reste à désirer dans la plus belle vie ;
C'est qu'ailleurs et plus loin notre but est marqué ;
Qu'à le chercher plus bas on l'a toujours manqué ;
C'est qu'ombrage, verdure et fleurs, tout cela tombe,
Renaît, meurt pour renaître enfin sur une tombe ;
C'est qu'après bien des jours, bien des ans révolus,
Ce ciel restera bleu quand nous ne serons plus ;
Que ces enfants, objets de si chères tendresses,
En vivant oublieront vos pleurs et vos caresses ;
Que toute joie est sombre à qui veut la sonder,
Et qu'aux plus clairs endroits, et pour trop regarder
Le lac d'argent, paisible, au cours insaisissable,
On découvre sous l'eau de la boue et du sable.

Mais comme au lac profond et sur son limon noir
Le ciel se réfléchit, vaste et charmant à voir,
Et, déroulant d'en haut la splendeur de ses voiles,
Pour décorer l'abîme, y sème les étoiles,
Tel dans ce fond obscur de notre humble destin
Se révèle l'espoir de l'éternel matin ;
Et quand sous l'œil de Dieu l'on s'est mis de bonne heure,
Quand on s'est fait une âme où la vertu demeure ;
Quand, morts entre nos bras, les parents révérés
Tous bas nous ont bénis avec des mots sacrés ;
Quand nos enfants, nourris d'une douceur austère,
Continueront le bien après nous sur la terre ;
Quand un chaste devoir a réglé tous nos pas,
Alors on peut encore être heureux ici-bas ;
Aux instants de tristesse on peut, d'un œil plus ferme,
Envisager la vie et ses biens et leur terme,
Et ce grave penser, qui ramène au Seigneur,
Soutient l'âme et console au milieu du bonheur.

Mai 1829.

Charles-Augustin Sainte-Beuve.


——————


Louis Aragon (1897-1982)

Les yeux d’Elsa



Tes yeux sont si profonds qu'en me penchant pour boire
J'ai vu tous les soleils y venir se mirer
S'y jeter à mourir tous les désespérés
Tes yeux sont si profonds que j'y perds la mémoire

À l'ombre des oiseaux c'est l'océan troublé
Puis le beau temps soudain se lève et tes yeux changent
L'été taille la nue au tablier des anges
Le ciel n'est jamais bleu comme il l'est sur les blés

Les vents chassent en vain les chagrins de l'azur
Tes yeux plus clairs que lui lorsqu'une larme y luit
Tes yeux rendent jaloux le ciel d'après la pluie
Le verre n'est jamais si bleu qu'à sa brisure

Mère des Sept douleurs ô lumière mouillée
Sept glaives ont percé le prisme des couleurs
Le jour est plus poignant qui point entre les pleurs
L'iris troué de noir plus bleu d'être endeuillé

Tes yeux dans le malheur ouvrent la double brèche
Par où se reproduit le miracle des Rois
Lorsque le coeur battant ils virent tous les trois
Le manteau de Marie accroché dans la crèche

Une bouche suffit au mois de Mai des mots
Pour toutes les chansons et pour tous les hélas
Trop peu d'un firmament pour des millions d'astres
Il leur fallait tes yeux et leurs secrets gémeaux

L'enfant accaparé par les belles images
Écarquille les siens moins démesurément
Quand tu fais les grands yeux je ne sais si tu mens
On dirait que l'averse ouvre des fleurs sauvages

Cachent-ils des éclairs dans cette lavande où
Des insectes défont leurs amours violentes
Je suis pris au filet des étoiles filantes
Comme un marin qui meurt en mer en plein mois d'août

J'ai retiré ce radium de la pechblende
Et j'ai brûlé mes doigts à ce feu défendu
Ô paradis cent fois retrouvé reperdu
Tes yeux sont mon Pérou ma Golconde mes Indes

Il advint qu'un beau soir l'univers se brisa
Sur des récifs que les naufrageurs enflammèrent
Moi je voyais briller au-dessus de la mer
Les yeux d'Elsa les yeux d'Elsa les yeux d'Elsa.

Louis Aragon.


--------



JEAN -LOUIS - AUGUSTE COMMERSON :
==================================




Cliquez pour afficher l




J.L.A. Commerson est un écrivain, journaliste et dramaturge français, né le 2 germinal an XI (23 mars 1803) à Paris où il est mort le 24 juillet 1879.

Spécialiste du calembour et du canard journalistique - fausse nouvelle lancée dans la presse pour tromper le public - Commerson est l'auteur de nombreux ouvrages humoristiques, dont Pensées d'un emballeur pour faire suite aux « Maximes » de François de La Rochefoucauld (1851), Un million de bouffonneries (1854), Le Petit Tintamarre (1857), La Petite Encyclopédie bouffonne (1860) et Un million de chiquenaudes et menus propos tirés de la Gazette de Merluchon (1880).
Il est aussi auteur de vaudevilles, seul ou en collaboration, et fondateur du périodique Le Tam-tam.
Il signait la plupart de ses œuvres de son seul patronyme mais a utilisé ponctuellement les pseudonymes de Joseph-Prudhomme et Joseph Citrouillard.




SES CITATIONS :
==============



Selon Jacques Rouvière, la phrase « Il faudrait construire les villes à la campagne, l'air y est plus sain », généralement attribuée à Alphonse Allais, se trouve dans les Pensées d'un emballeur de Commerson. En fait, il semble qu'on trouve déjà cette plaisanterie en 1848 dans Le Pamphlet provisoire illustré.

- “ La philosophie a cela d’utile qu’elle sert à nous consoler de son inutilité.”


- “ La supériorité des blancs sur les rouges est incontestable. Je n'en veux que les haricots pour exemple.”


- “ Quand je mange des glaces, cela me fait réfléchir.”


- “ Il vaut mieux être perdu de vue que de réputation.”


- “ Aujourd’hui, tout le monde pose. L’homme propose, la femme dispose, l’industrie expose, le commerce dépose, les sciences composent, et les grands hommes reposent.”


- “ Le mariage n'est souvent qu'un échange de grognements réciproques durant le jour et de ronflements pendant la nuit. C'est de l'ennui à deux.”


- “ O Marie ! Qui avez conçu sans pécher, faites-moi la grâce de pécher sans concevoir.”


- “ L'amour sans argent ressemble à une botte vernie sans semelle.”


- “ Voulez-vous être très connu ? Faites des dettes ; voulez-vous être inconnu ? Faites des vers.”


- " Si les moines sont gras, c'est qu'ils sont toujours à l'office."


- " Aimant beaucoup la retraite, j'en veux beaucoup à ceux qui la battent.


- " Quand je passe près d'un corbillard, j'ai toujours peur que les chevaux ne prennent le mors aux dents."


- " Quand ma mère m'a allaité, elle avait un dessein caché."


- " Un peu de jalousie est un grain de sel qui donne du goût à un amour fade."


- " Je n'aime pas plus l'avarice du cœur que la varice des jambes."


- " Quand je me raccommode avec mes ennemis, cela tient souvent qu'à un fil."



- " Le mariage est une société avec son gérant responsable, et dont la femme est l'actionnaire."


- " L'ouvrier est le saindoux qui graisse la roue de la fortune."


- " Les premiers saints que les enfants adorent sont ceux de leur mère."


- " En toute sauce il faut considérer la faim."


- "La vie est une barque dont l'homme est le rameur."


- " Un ivrogne préférera toujours le spiritueux au spirituel."


- " Par politesse il y a des gens qu'on reconduit à la porte pour être sûr qu'ils s'en vont."


- " Quand on abuse du liquide, on ne reste pas longtemps solide."


- "Les enfants apprennent facilement a prononcer papa. Du reste il n'y a que le premier pa qui coûte."


- " Il faut rire avant d'être heureux, de peur de mourir avant d'avoir ri."


- " Si mes parents m'avaient consulté avant de me mettre au monde, j'aurais posé mes conditions."


- " Quand il s'agit de payer, un musicien est rarement en mesure."


- " La lune est une vagabonde, elle ne fait que changer de quartier."


- " Le bélier est le mâle de la brebis, la femme est le mal de l'homme."


- " Quand on n'a point d'odorat on ne peut sentir personne."


- " Je suis convaincu qu'il y aurait moins de maris trompés si le mariage était aboli."




LA PHOTO :
==========



Cliquez pour afficher l



Cliquez pour afficher l


Posté le : 14/08/2015 19:28

Edité par Grenouille sur 15-08-2015 08:30:37
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Les bons mots de Grenouille
Plume d'Or
Inscrit:
22/01/2012 16:15
De Alsace
Messages: 317
Niveau : 16; EXP : 64
HP : 0 / 391
MP : 105 / 11129
Hors Ligne
LA PAGE ESTIVALE


Cliquez pour afficher l







ON FLANE DANS PARIS :
=====================




L'histoire des Bateaux Mouches:
------------------------------------------------



Cliquez pour afficher l


Les Bateaux Mouches symbolisent Paris et la Seine.

Il faut remonter à l’expo universelle de 1867. À la suite d’un concours lancé par les organisateurs de l’exposition, le constructeur naval lyonnais Michel Félizat a remporté le prix et a acheminé par la Saône une trentaine d’exemplaires de ses bateaux à vapeur à passagers . Ils avaient la particularité d’être construits dans ses ateliers implantés dans un quartier du sud de Lyon: le quartier de la Mouche !

L’histoire se poursuit après la 2ème guerre mondiale : Jean Bruel, fondateur de la Compagnie des Bateaux Mouches, a acquis un des derniers bateaux ayant été construits pour l’exposition universelle de Paris, afin de proposer des promenades touristiques sur la Seine.

Cliquez pour afficher l


De ce nouveau concept, Jean Bruel crée une nouvelle activité que l’on connaît, et dépose la marque-dénomination Bateaux Mouches dès 1950.

L’un de ses coups de génie aura été de monter sur sa flotte des projecteurs de DCA abandonnés par les Allemands, afin d’éclairer les rives de la Seine.

Mais l’histoire ne s’arrête pas là ! Afin de conférer une notoriété et une publicité suffisantes à sa nouvelle activité touristique sur la Seine, Jean Bruel a inventé le personnage mythique de Jean-Sébastien Mouche, qu’il présente tout naturellement comme le concepteur des Bateaux Mouches !
Il organise même, le 1er avril 1953, une cérémonie d’inauguration de son nouveau bateau en présentant un buste de Jean-Sébastien Mouche en présence du Ministre des transports, du Préfet de Paris, et du Tout-Paris culturel et artistique de l’époque….
Avec son nom devenu une marque et son embarcadère du pont de l’Alma, la Compagnie des Bateaux-Mouches (CBM) est un poids lourd du tourisme à Paris. « Nous transportons 2,5 millions de passagers par an et sommes le quatrième “monument” le plus fréquenté de la capitale annonce Jean Bruel  en 2001»




Saga Familiale :
---------------------


Jean Bruel, personnage au caractère bien trempé, incarnait à lui tout seul le panel des méthodes patronales destinées à tuer dans l’oeuf toute velléité syndicaliste. Ancien résistant, Jean Bruel est décédé le 23 juillet 2003, d'une crise cardiaque, au volant de sa voiture, probablement consécutive à une agression.

Jean Bruel était aussi un personnage de roman, époux de la romancière Nicole de Buron.

A sa mort, il laisse un petit empire de quatorze « Bateaux-Mouches », avec 500 emplois en haute saison et 200 hors saison.

Une de leur deux filles, Charlotte Bruel,  artiste peintre, prend la succession de son père, avec son mari, Radé Matovic, homme d’affaires originaire du Monténegro, déjà le bras droit de Jean Bruel depuis de nombreuses années « C’est lui qui m’a appris le métier, confie Matovic. Depuis son décès, j’ai été le principal artisan du développement de la compagnie, dont le chiffre d’affaires est passé de 10 millions d’euros en 2003 à 24  millions d’euros en 2013. » Pendant cette décennie prospère, les Bruel-Matovic, ont deux enfants.

Cliquez pour afficher l




Mais en 2014 Charlotte Bruel-Matovic quitte le foyer familial , révoque son ex-mari de l'entreprise et une nouvelle direction est nommée.

Selon Radé Matovic , les nouveaux dirigeants auraient profité de l’état de faiblesse de Charlotte Bruel pour prendre une ascendance considérable et adopter nombre de décisions gravement contraires à l’intérêt sociale de sa société, notamment le salaire de dirigeants quadruplé sans raison et de baisser volontairement le chiffre d’affaires afin que la société soit vendue à un prix dérisoire, ( méthode illicite de certains dirigeants qui leur permet d'acquérir la société pour laquelle ils travaillent à moindre coût et de remonter ensuite comme par magie, le C.A. ) ce qui affecterait l’héritage de leurs enfants.

Les ex- époux s’affrontant, le dossier de la société des bateaux mouches est aujourd'hui entre les mains du parquet de Paris.




NICOLE DE BURON :
=============================

Cliquez pour afficher l



Nicole de Buron, parfois également Nicole de Buron-Bruel, du nom de son mari Jean Bruel (1917-2003) fondateur de la Compagnie des Bateaux Mouches, est un écrivain français. Née le 12 janvier 1929 à Tunis, elle est d'abord journaliste à Marie Claire avant de se tourner vers l'écriture romanesque. Elle est mère de deux filles.

Elle obtient plusieurs prix littéraires.:
Les pieds sur le bureau est lauréat du Prix Courteline. Le Prix du Livre de l'été est remis au roman Qui c'est, ce garçon ? et le Grand Prix de l'Humour à Arrête ton cinéma ! Son roman Chéri, tu m'écoutes ? … alors, répète ce que je viens de dire s'écoule à 150 000 exemplaires.

Ses livres sont pour la plupart des récits humoristiques autobiographiques, dans un style vif, elle raconte à la deuxième personne du pluriel les aventures d'une femme écrivain et de sa « tribu », qui ressemble fort à celle de Nicole de Buron elle-même : elle, son mari, ses filles et ses petits-enfants. L'autodérision et l'humour porté sur les situations les plus inattendues, parfois exagérées, sont ses caractéristiques principales.

Elle est connue comme auteur du scénario de la fameuse série télévisée Les Saintes chéries, Elle est également la scénariste de six comédies pour le cinéma dont Vas-y maman (avec Annie Girardot), Erotissimo et Elle court, elle court la banlieue. Elle a généralement participé à l'adaptation des dialogues de ses films et séries.

En 2003, elle est sur la troisième marche des auteurs affichant les ventes les plus importantes de romans français Elle exploitait le domaine agricole de la Flassane près de Limoux à Castelreng pour lequel elle a obtenu la médaille du Mérite agricole. Cette affaire est reprise en 2014



MOTS D’AUTEUR :
===============



-"L'homme est un petit garçon fragile qui a besoin de se croire un dieu.


- Avec le mariage, vous entrez brutalement dans une nouvelle vie.
Tout d'abord, vous découvrez l'Homme.Vous êtes émerveillée (cela vous passera un peu mais vous ne vous en doutez pas encore!)


- L'Homme est si désamparé que vous n'osez ajouter à son inquiétude:
- Bah! je crois que c'est seulement un bon copain pour l’instant pour notre fille.
- Je ne l'aime pas, dit L’Homme. Il est plus grand que moi.


- Quant à Madame Claude, je n'ai jamais entendu dire qu'elle enfermait ses filles dans un bordel sous la menace, mais qu'elle aidait au contraire le Ministre des Affaires Etrangères à distraire les invités officiels de la France.
Et ces oublieux n'ont même pas réclamé pour elle la Légion d'honneur, comme pour Johnny Halliday ! Ingratitude, ton nom est Quai d'Orsay.


- Votre Seigneur et Maître sourit, béat. Comme tous les hommes, il adore les louanges, même parfois un peu lourdes. Vous croyez fermement que ce n'est pas par sa beauté qu'une femme séduit un homme, et surtout le garde, mais grâce à une complimenthérapie de choc et de longue haleine.


- Il faut t'habituer ma biche. Tous les hommes, le soir, racontent leurs histoires de boulot. Et les femmes doivent les écouter avec un air aussi passionné que possible. C'est ça leur job…

Cliquez pour afficher l



-Il existe pourtant des maris qui se lèvent en chantonnant, apportent le petit déjeuner au lit à leur femme, s'habillent posément et reviennent de leur bureau le soir, avec la même bonne humeur. Si, si, c'est vrai. Vous en avez connu un comme cela dans les premiers temps de votre mariage...


"Quand j'étais petit, j'étais toujours premier", déclare l'Homme à la cantonade. Cette remarque vous exaspère:
1) Parce que ce n'est pas vrai (vous avez demandé à sa mère).
2) Parce que lui, au bureau, il n'a pas encore réussi à être le grand patron, n'est-ce-pas ! Alors ?


-Votre fils, julien, est un écologiste militant.
Et vous, une mère moderne. Vous savez que vous ne devez pas contrarier l'affection exaltée de votre enfant pour les bêtes. Freud ne vous le pardonnerait pas. On voit bien que Freud n'a jamais eu à mettre des pièces à ses moquettes ni à raccommoder ses rideaux lui-même. Il ne s'est pas trouvé non plus nez à nez avec une couleuvre dans son lavabo. Ca se saurait.


- Aucune honte à évoquer à la ronde d'exotiques positions acrobatiques repérées dans la Kama Soutra, mais pas question d'avouer qu'on s'est engueulés sauvagement parce que le compte en banque était dans le rouge.


- Il y a des matins dans la vie où rien ne vous avertit des emmerdements qui vont s'abattre sur vous. Et durer parfois des jours, des mois, et même des années.



- Il obtient un succès fou auprès des demoiselles, et même des dames, qui le regardent comme des chattes prêtes à bondir sur un pigeonneau.



- Il s’effondre à moitié. Empêtrée dans vos Baccarat, vous réussissez néanmoins à le ramener chez lui, à le déshabiller, à le coucher. Et vous vous glissez dans son lit, contre lui, écoutant ses ronflements comme un divin concerto de Beethoven. C’est vraiment bêêête, une femme amoureuse !

Cliquez pour afficher l


Lui. - Je n'ai pas fait grand-chose... juste rencontré quelques vieux copains qui sont venus faire la bouffe à la maison...
Traduction :
Il ne reste plus une boîte de conserve ni un sac de maïs surgelé, ni un gramme de sucre chez vous. Par contre, votre cuisine est pleine d'un nombre extraordinaire de bouteilles vides. Vous retrouverez de la sauce tomate sur les murs et même le plafond. Les couteaux qui ont servi à ouvrir les boîtes de sardines sont devenus scies et les fourchettes de vrais trident épointés... La micro-onde ne marche plus. Un commando de Japonais réparateurs ne retrouva jamais l'explication de la panne malgré des fax pressants à Tokyo.

Cliquez pour afficher l


- L'Homme de votre vie est grand et large. D'habitude, vous adorez. Aujourd'hui, il remplit les trois quarts de la tente. Vous serez obligée de dormir sur la tranche. Le sable est dur. L'air étouffant. Au bout de quelques minutes, vous constatez que vous êtes trois. Avec un moustique. Puis un second se met à vrombir. Vous tapez dans les mains à la ronde, y compris sur le nez de l'Homme qui sursaute et manque faire s'écrouler votre refuge d'une ruade. Maintenant, il y a un congrès de moustiques.



-Pour séduire un homme, il faut l’écouter inlassablement et lui répéter sans relâche qu’il est le plus beau et le plus fort.


-On a coupé des arbres qui ont mis trente ans à pousser... Les plus recherchés sont les platanes qui ornent les routes de campagne et sur lesquels les types qui ont trop bu, le samedi soir écrasent leur bagnole. Eh bien, ce ne sont pas ces fous qui sont accusés d'avoir provoqué l'accident, mais les platanes placides dénoncés pour avoir sauté sur la voiture.

Les extraits sont du site Babelio



Cliquez pour afficher l



Cliquez pour afficher l





LE NECTAR DU CORNAC :
======================


Du café extrait de bouses d’ éléphants thaïlandais vendu à prix d'or


Au milieu de collines verdoyantes du nord de la Thaïlande, Linda, épouse du cornac, se penche sur une bouse d'éléphant constellée de grains de café, qu'elle se met à ramasser. Une fois lavés et torréfiés, ces grains ingérés la veille par des pachydermes permettront de fabriquer un café unique , l'un des plus chers au monde.

Le ventre de l'éléphant fonctionne comme une " mijoteuse", selon le producteur canadien Blake Dinkins et fondateur de la société Black Ivory Coffee, qui vante un breuvage aux nuances d'herbes et de fruit, acquises au contact des autres aliments consommés par les éléphants. Quant aux acides de la digestion , ils permettent de supprimer l'amertume du café,

Cliquez pour afficher l




"Je perds beaucoup de grains pendant le bain du matin des éléphants", parce qu'ils défèquent dans la rivière lors de leur toilette , s'amuse Blake. Pour obtenir un kilo de café, il faut leur donner à manger au départ 33 kilos de grains de café, au milieu de leur ration de riz et de bananes...

A l'hôtel Anantara de Chiang Saen, où est hébergée cette fondation, le précieux breuvage est préparé sous les yeux des clients dans une élégante machine à siphon française du XIXe sièclequi permet de voir le café infuser.



Cliquez pour afficher l





ON REVISE LES CLASSIQUES :
==========================



POEMES SATURNIENS DE PAUL VERLAINE



A une femme


A vous ces vers, de par la grâce consolante
De vos grands yeux où rit et pleure un rêve doux,
De par votre âme pure et toute bonne, à vous
Ces vers du fond de ma détresse violente.

C'est qu'hélas le hideux cauchemar qui me hante
N'a pas de trêve et va furieux, fou, jaloux,
Se multipliant comme un cortège de loups
Et se pendant après mon sort qu'il ensanglante!

Oh! je souffre, je souffre affreusement, si bien
Que le gémissement premier du premier homme
Chassé d'Eden n'est qu'une églogue au prix du mien!

Et les soucis que vous pouvez avoir sont comme
Des hirondelles sur un ciel d'après-midi,
-Chère,- par un beau jour de septembre attiédi.


------------


Effet de nuit


La nuit. La pluie. Un ciel blafardque déchiquette
De flèches et de tours à jour la silhouette
D'une ville gothique éteinte au lointain gris.
La plaine. Un gibet plein de pendus rabougris
Secoués par le bec avide des corneilles
Et dansant dans l'air noir des gigues nonpareilles,
Tandis que leurs pieds sont la pâture des loups.
Quelques buissons d'épine épars, et quelques houx
Dressant l'horreur de leur feuillage à droite, à gauche,
Sur le fuligineux fouillis d'un fond d'ébauche.
Et puis, autour de trois livides prisonniers
Qui vont pieds nus, un gros de hauts pertuisaniers
En marche, et leurs fers droits, comme des fers de herse,
Luisent à contresens des lances de l'averse
.


----------


La chanson des ingénues


Nous sommes les Ingénues
Aux bandeaux plats, à l'oeil bleu,
Qui vivons, presque inconnues,
Dans les romans qu'on lit peu.

Nous allons entrelacées,
Et le jour n'est pas plus pur
Que le fond de nos pensées,
Et nos rêves sont d'azur ;

Et nous courons par les prés
Et rions et babillons
Des aubes jusqu'aux vesprées,
Et chassons aux papillons ;

Et des chapeaux de bergères
Défendent notre fraîcheur
Et nos robes - si légères -
Sont d'une extrême blancheur ;

Les Richelieux, les Caussades
Et les chevaliers Faublas
Nous prodiguent les oeillades,
Les saluts et les "hélas !"

Mais en vain, et leurs mimiques
Se viennent casser le nez
Devant les plis ironiques
De nos jupons détournés ;

Et notre candeur se raille
Des imaginations
De ces raseurs de muraille,
Bien que parfois nous sentions

Battre nos coeurs sous nos mantes
À des pensers clandestins,
En nous sachant les amantes
Futures des libertins.


----------

Une grande dame

Belle "à damner les saints", à troubler sous l'aumusse
Un vieux juge! Elle marche impérialement,
Elle parle - et ses dents font un miroitement -
Italien, avec un léger accent russe.

Ses yeux frois où l'émail sertit le bleu de Prusse
Ont l'éclat insolent et dur du diamant.
Pour la splendeur du sein, pour le rayonnement
De la peau, nulle reine ou courtisane, fût-ce

Cléopâtre la lynce ou la chatte Ninon,
N'égale sa beauté praticienne, non!
Vois, ô bon Buridan : "C'est une grande dame!"

Il faut - pas de milieu! - l'adorer à ses genoux





DEVOIRS DE VACANCES :
======================



1- Quel est le nom de l’arbre qui donne le fruit qu’est le kiwi ?

2- Quel fleuve arrose Washington ?

3 - Quel le plus grand état des USA ?

4 - Une personne qui n’aime pas les humains masculins est un ….

5 - A quoi font référence le foin, le divin, le purin ?

6 - Qui a écrit « Mignone, allons voir si la rose … ?

7- Quelles l’autre nom des globules blancs ?

8 - Quel poisson très apprécié au Japon possède des organes toxiques ?

9 - Quelle est la devise de l’Union Européenne ?

10 - Quel est le nom du grand amour de Don Quichotte ?

11 -Comment nomme-t-on un fruit charnu à noyau comme la cerise, l’abricot ou l’olive ?

12 - De quoi est faite la fine couche noire présente au milieu du fromage Morbier ?







QUELQUES CITATIONS DE ANNE ROUMANOFF:
========================================


J'ai postulé pour travailler dans un pressing et ils m'ont dit de repasser demain. Je ne sais pas comment faire (fer).
****

Mieux vaut être une vraie croyante qu'une fausse septique.

****

Il est impossible de faire 1 000 pompes par jour... sauf si vous êtes un enfant chinois dans une usine Nike.

****

Une lesbienne qui n'a pas de seins, c'est une homo plate ?

****

Le problème au Moyen orient, c'est qu'ils ont mis la charia avant l'hébreu

****

Un milliardaire change de Ferrari tous les jours, et un SDF change de porche tous les soirs.

****

J'ai l'intention de vivre éternellement, pour le moment, tout se passe comme prévu.

****

Je me demande si à moyen terme, le changement climatique finira par avoir des conséquences irréversibles sur les pizzas 4 saisons.

****

Comme dirait Dracula, j'irais bien boire un cou.
****

Quand un crocodile voit une femelle, il l'accoste.

****

Dieu a créé l'homme dix minutes avant la femme pour qu'il ait le temps d'en placer une.

****

Que celui qui n'a jamais bu me jette la première bière.

****

Ma femme a fait un truc hier avec sa bouche que tous les hommes adorent. Elle l'a fermée

****

A celle qui te dit que les hommes sont tous pareils, réponds-lui qu'il ne fallait pas tous les essayer.

****
Je déteste qu'on essaie de me faire passer pour un con, j'y arrive très bien tout seul.

****
Il y a 40 ans, la SNCF présentait le TGV. Grande invention qui permettait aux voyageurs d'arriver plus vite en retard.

***
Kadhafi est parti sans dire au revoir, ce n'est pas Tripoli de sa part. C'est écrit dans la presse si tu libyen.

****
DSK sera désormais vigile au FMI : Il va monter Lagarde.

****
Ma femme me traite comme un Dieu : elle oublie totalement mon existence sauf quand elle a besoin de moi.

****
C'est en se plantant qu'on devient cultivé ...

****
Soyez gentils avec vos enfants : ayez toujours à l'esprit que ce sont eux qui choisiront votre maison de retraite.

****
Le mec qui a convaincu les aveugles de porter des lunettes de soleil est quand même un excellent commercial.

****
A l'école, on apprend aux enfants le passé simple, ils feraient mieux de leur faire apprendre le futur compliqué.






VOYAGES :
=========


Photos de Nico Dietrich


Cliquez pour afficher l

Shanghai


Cliquez pour afficher l

Guadeloupe




Cliquez pour afficher l

Budapest





DEVOIRS DE VACANCES
------------------------------------
Lles bonnes réponses :

1 L’actinidia 2 Le Potomac 3 L' Alaska ( territoire acheté à la Russie en 1867 pour sept millions de dollars) 4 Misandre (misogynie à l’écart des femmes ) 5 Les 3/3 du cigare, donc les 3 arômes du cigare 6 Ronsard 7 Les leucocytes 8 Le fugu Les organes sont le foie , les ovaires le yeux. Seuls les cuisiniers disposant d'une licence sont autorisés à préparer ce plat ;Le fugu ne produit pas cette toxine en milieu d’élevage.
9 Unie dans la diversité. 10 Dulcinée.11 Une drupe. Sont aussi des drupes, l’amande, la noix ( bien que la brou ne soit pas consommable) , la noix de coco et la « cerise « du café, mais la pomme et la poire sont « des fruits complexes « assimilées à "des drupes composées. »
12 de cendre.


Posté le : 07/08/2015 21:23

Edité par Grenouille sur 08-08-2015 11:04:25
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut
« 1 (2) 3 4 5 ... 22 »




Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
50 Personne(s) en ligne (25 Personne(s) connectée(s) sur Les Forums)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 50

Plus ...