| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Afficher/Cacher la colonne
Accueil >> newbb >> Les Forums - Tous les messages

 Bas   Précédent   Suivant

« 1 2 3 (4) 5 6 7 ... 29 »


Re: Défi du 26/04/14 de Kjtiti
Modérateur
Inscrit:
03/05/2012 10:18
De Corse
Messages: 1186
Niveau : 30; EXP : 5
HP : 0 / 726
MP : 395 / 16372
Hors Ligne
Salut Kjtiti

On rigole, mais dans l'énorme pagaille régnant dans les ministères, je crois qu'on pourrait créer n'importe quel poste sans que personne ne bronche.
Du coup, ça nous permet de vider notre sac. Merci, ça soulage !
Amicalement Bacchus

Posté le : 29/04/2014 17:22
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du 26/04/14 de Kjtiti
Modérateur
Inscrit:
03/05/2012 10:18
De Corse
Messages: 1186
Niveau : 30; EXP : 5
HP : 0 / 726
MP : 395 / 16372
Hors Ligne
Ce fut une bien belle cérémonie.....
La foule, sélectionnée dans les rues de la ville par des détachements de policiers et amenée manu militari sur la place où la joyeuse célébration allait avoir lieu, était parquée depuis bientôt deux heures, sous une pluie battante.
Les privilégiés de cette fête, maintenus par une barrière de protection gardée par quelques chiens policiers afin de prévenir l'infiltration d'éléments non invités, s'efforçaient à garder un sourire que quelques spécialistes de la rigolade, qui circulaient gravement parmi eux, veillaient à ce qu'il soit conforme aux directives qui avaient été données.
Face à eux, sur un haut mur lépreux, une grande pièce de tissu noir, dégoulinant d'eau, attendait l'émouvant instant où, une fois arrachée, elle dévoilerait ce qu'elle dissimule.
Le nouveau ministre du bonheur, à l'abri dans sa roll-royce personnelle ( les nouvelles mesures d'austérité ne prévoyaient que l'achat et l'entretien de leurs véhicules personnels ), attendait patiemment l'arrivée de la veuve de son prédécesseur, entourée de ses enfants.
En attendant, Monsieur le Ministre dégustait lentement une énorme pizza que ses deux blondes secrétaires, peut-être un peu trop court-vêtues pour la saison, lui glissaient dans la bouche , par petites bouchées.
L'animation de cette cérémonie avait été prévue. Un groupe de spécialistes de la rigolade s'était spontanément présenté pour égayer la foule :
Une jeune femme Belge, en sari traditionnel, tenait un stand de frites, contre la barrière de protection. Optimiste comme tous ceux de son pays, elle avait omis de prévoir une bâche qui abriterait son stand , ce qui faisait qu'elle était très affairée à tenter de sauvegarder hors d'eau son pot de mayonnaise dont elle avait égaré le couvercle.
Une viking blonde ( ce jour-là... ), essayait de présenter un numéro qui, d'ordinaire, par temps sec, lui valait beaucoup de succès; Avec des baguettes à bouts feutrés, elle prétendait jouer ' Ma Normandie ' sur les tablettes de chocolat qu'un jeune éphèbe , en string mini, lui présentait complaisamment., poitrine gonflée.
Un jeune homme, costume austère et serviette de cuir à la main, faisait de son mieux, pour entraîner, sur l'air de musique de la Viking , quelques récalcitrants à suivre son pas de danse quelque peu hésitant. Les palmes qu'il avait aux pieds semblaient rebuter les moins tièdes. S'ils avaient mieux regardé, ils auraient vu que ce n'étaient pas des palmes.
Un étonnant Breton, apparemment de fraîche date, le visage rouge à force de souffler sans succès dans un biniou, arrêtait fréquemment, trop fréquemment, sans doute , ses vains efforts pour téter goulûment des bouteilles de vin d'Anjou qu'il faisait surgir de ses poches ou d'une vaste musette .
L'erreur fut de laisser faire un vieux monsieur qui, arrivé avec une main glissée dans son gilet, en sortit un paquet de pétards de 14 juillet. Il ne faut pas laisser des allumettes à une catégorie de personnes, passé un certain âge.
A l'instant même où le premier claquement de pétard retentit, les CRS chargèrent la foule.
Après quelques instants de panique, au milieu des cris, des injures et des coups de matraques, on eut juste le temps de confisquer les coussins péteurs que le vieux monsieur tenait absolument à aller offrir au nouveau ministre.
Sur l’entrefaite, la veuve du ministre précédant arrivait avec ses deux adolescents en tenue de tennis.
Un silence respectueux s'établit aussitôt. Tout le monde se souvenait dans quelles tragiques conditions son époux avait quitté ce monde: faisant honneur à sa nouvelle fonction, un terrible fou-rire l'avait terrassé à l'occasion de la prise de fonction du nouveau président. Le voyant si pathétique , sous la pluie, dans son petit costume qui devenait de plus en plus étriqué au fur et à mesure qu'il se gonflait d'eau, le ministre de la rigolade, à force de se contenir, avait finalement fini par éclater, littéralement.....
La veuve, toute habillée de noir, ( mais du chic, hein ! ) était soutenue par son nouvel amant. Une mode s'était instaurée, dans le nouveau gouvernement, et il était de bon ton, très djeun', de s'afficher, avec une ostensible discretion, en compagnie de jeunes personnes, de tous sexes, et dieu sait à quel point les variétés pullulent, à notre époque.
Le ministre en fonction bondit hors de son véhicule, de la sauce tomate sur sa cravate, et les privilégiés installés au plus près de la voiture eurent le temps d'entrevoir quelques tronçons de chair blanche perdus dans des dentelles.
A la vitesse d'un curé faisant sa messe de Noël avant de passer à table. le ministre entreprit un discours sans relations avec l’événement en cours. Quelques fines oreilles comprirent qu'il était question du prix du lait payé aux paysans. Rien d'étonnant quand on sait que le précédent ministère du ministre était celui de la justice.
La dame en noir, plus soupesée que soutenue par son secrétaire, fila à fond de train, elle était venue pour cela, au pied du torchon noir qui, de toutes façons, allait bientôt tomber tout seul si on ne prenait pas les devants.
C'est à cet instant même que notre hypothétique Breton réussit à obtenir une note éraillée de son biniou, rythmée par un son de cote d'éphèbe , obtenu par une Viking surexcitée.
Si on ajoute qu'au même instant, le bruit du couvercle à mayonnaise, que la Belge en sari, avait enfin retrouvé, ajouta sa guillerette note métallique à cet émouvant et solennel instant, vous aurez un aperçu de la grandeur du moment.
Le tissu noir tomba tout seul, comme prévu, sur la veuve qui aussitôt s'enfuit, à l'aveuglette, pendant que ses enfants échangeaient quelques balles.
Le silence qui tomba brusquement sur l'assistance fut vraiment impressionnant...
Bouche bée, les spectateurs regardaient le mur, maintenant libéré de son linceul.
Le symbolisme de la statue dévoilée était puissant. Elle concrétisait bien ce que le nouveau ministère était censé représenter : La joie, la festivité, l'abondance et les couleurs d'une vie heureuse.
Et quoi de mieux que le clown de Mac Donald, pour les représenter ?


Posté le : 29/04/2014 10:14
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Enigmes historiques L'enfant du temple
Modérateur
Inscrit:
03/05/2012 10:18
De Corse
Messages: 1186
Niveau : 30; EXP : 5
HP : 0 / 726
MP : 395 / 16372
Hors Ligne
J'avais lu un texte à ce propos, relatant les conditions de détention de l'enfant .
Ses geôliers lui imposaient des tortures morales et prenaient plaisir à lui faire chanter des chants révolutionnaires.
Ce texte faisait aussi mention de sévices sexuels et sous-entendait l'élimination de l'enfant par ses bourreaux.
Louis XVI et sa famille n'ont pas eu de chance.Ils étaient loin d'être les pires de cette lignée.

Posté le : 26/04/2014 16:54
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Nouveau Défi !!!!!!
Modérateur
Inscrit:
03/05/2012 10:18
De Corse
Messages: 1186
Niveau : 30; EXP : 5
HP : 0 / 726
MP : 395 / 16372
Hors Ligne
Très beau coup d'essai, EXEM.
L'invisibilité que beaucoup aimerait maîtriser, ne serait pas amusante longtemps, ton texte le fait bien comprendre.
En toute circonstance, être différent des autres doit être un fardeau.
Belle plume en prose, comme dirait Mistinguett
Merc iExem...

Posté le : 24/04/2014 20:21
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Les bons mots de Grenouille
Modérateur
Inscrit:
03/05/2012 10:18
De Corse
Messages: 1186
Niveau : 30; EXP : 5
HP : 0 / 726
MP : 395 / 16372
Hors Ligne
Il faut reconnaître que le lecteur est ingrat; ta rubrique est superbe.On la lit avec beaucoup de plaisir en appréciant le travail de recherche que cela demande, on en est bien conscient.
Et on quitte la page, comme je l'ai fait bien souvent, en oubliant que tu as pris du temps pour nous faire plaisir.
Est-ce que des regrets tardifs pourraient me faire pardonner ?
Merci, Grenouille. Et j'ai beau me dire que, somme toute, tu as pris du plaisir à nous faire plaisir, cela ne nous coûterait pas beaucoup de te signaler notre reconnaissance.
Une grosse bise, et je rattrape le coup ?
Amitiés de Bacchus

Posté le : 22/04/2014 19:50
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Nouveau défi du 18/04/2014
Modérateur
Inscrit:
03/05/2012 10:18
De Corse
Messages: 1186
Niveau : 30; EXP : 5
HP : 0 / 726
MP : 395 / 16372
Hors Ligne


' soir Donaldo

Si tu aimes les à-peu-près, je peux te gâter.
Quand on s'est enrichi sur le tard, on fête ça au champagne bien frappé. Ce qui fait dire que le riche à la bourre, ça rote 'chill '

Posté le : 22/04/2014 19:30
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Nouveau défi du 18/04/2014
Modérateur
Inscrit:
03/05/2012 10:18
De Corse
Messages: 1186
Niveau : 30; EXP : 5
HP : 0 / 726
MP : 395 / 16372
Hors Ligne
...et comme le " rock fait l'air ", tu te sentirais riche en dansant.
Ben alors ?

Posté le : 22/04/2014 18:01
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Nouveau défi du 18/04/2014
Modérateur
Inscrit:
03/05/2012 10:18
De Corse
Messages: 1186
Niveau : 30; EXP : 5
HP : 0 / 726
MP : 395 / 16372
Hors Ligne
Cher Maurizio

Je voudrais bien partager ton enthousiasme de gros gagnant mais je constate que tu es déjà sur la mauvaise voie du bonheur.
En effet : aussi gros que puisse être ton gain de loto, il n'atteindra jamais le dixième des dépenses que tu as projeté.
Si tu concrétises tous tes achats, tu vas t'endetter lourdement, tout perdre y compris tes nombreux nouveaux amis. Alors crois-moi : refuse d'aller encaisser ce pactole empoisonné qui te pourrirait l'existence.
Tu te vois, sur ton île, désertée par ton personnel, tes amis, tes copines, traqué par tes créanciers en colère qui assiégeront tes côtes ?
Fais comme dab : gagne 4 ou 6 euros, va boire un coup , sois heureux et danse un bon vieux rock. Le rock fait l'air plus joyeux
Quelle idée j'ai eu de vouloir vous enrichir !

Posté le : 22/04/2014 14:12
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Nouveau défi du 18/04/2014
Modérateur
Inscrit:
03/05/2012 10:18
De Corse
Messages: 1186
Niveau : 30; EXP : 5
HP : 0 / 726
MP : 395 / 16372
Hors Ligne
Cela démontre bien ce que je disais :
On a plus de plaisir à espérer qu'à posséder .
De plus, je peux t'assurer que, pour ce gagnant, les ennuis ne font que commencer, s'il s'achète vraiment une Lada. J'en ai eu une et le plus grand bonheur qu'elle m'a donné a été quand je m'en suis débarrassé.
Tu n'as pas osé envisagé de te mettre dans la peau d'une gagnante ? tu as préféré gagner par délégation ?
Cela me fait penser à l'histoire d'un gars qui reprochait à Dieu de ne jamais le faire gagner. Et une voix lui parvint alors des cieux, un peu agacée ;
- Je veux bien te faire gagner, moi, mais, au moins, JOUE !.....
Bon week-end de Pâques ! demain matin, je descendrai de bonne heure dans le champ pour éparpiller des œufs en chocolat. Je vais faire la cloche, quoi..
Bises de Bacchus

Posté le : 19/04/2014 18:34
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Nouveau défi du 18/04/2014
Modérateur
Inscrit:
03/05/2012 10:18
De Corse
Messages: 1186
Niveau : 30; EXP : 5
HP : 0 / 726
MP : 395 / 16372
Hors Ligne
Ah Donaldo, tu décris parfaitement tout ce que je redoute de la fortune.
On croirait que tu as déjà connu les affres d'un tel désagrément. Il me semble que la richesse doit être et rester un but et qu'il n'est pas souhaitable de l'atteindre.
Cela me fait penser à la quille que l'on attend, quand on est militaire, puis la retraite que l'on attend également durant toute une vie de travail.
On a eu la quille, puis la retraite, et on se trouve bêtement à ne plus rien à avoir à attendre.
Quand l'argent permet de tout avoir, qu'est-ce qui reste à désirer ?
Merci pour cette belle participation
Amitiés de Bacchus

Posté le : 19/04/2014 13:25
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut
« 1 2 3 (4) 5 6 7 ... 29 »




Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
134 Personne(s) en ligne (85 Personne(s) connectée(s) sur Les Forums)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 134

Plus ...