| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Afficher/Cacher la colonne
Accueil >> newbb >> Aimer, même sans les mots [Les Forums - Défis et concours]

Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes



« 1 2 (3)


Re: Aimer, même sans les mots
Plume d'Or
Inscrit:
23/06/2012 12:17
Messages: 411
Niveau : 18; EXP : 85
HP : 0 / 446
MP : 137 / 9747
Hors Ligne
Joli et mignon


Je te connais depuis que je sais marcher.
Ce qu'il y a de bien avec toi, c'est qu'il n'y aucun risque de te fâcher.
Même si l'on se moque de moi, je refuse de te lâcher.

Je passe mes journées à jouer avec toi.
Dès que je t'ai vu, j'ai ressenti un bien-être supérieur, à celui du sans-abri qui trouve un toit.
Tu es plus important pour moi, que sa terre natale pour un crétois.

Ma mère veut que je t'abandonne cela me gave.
Selon elle si je ne dormais plus avec toi, je serais un brave.
Mais je refuse de l'écouter, même quand elle a recours à sa voix douce et suave.

Mon père dit que je n'ai plus besoin de toi, puisque je suis grand.
Je refuse de fléchir, mais mon géniteur est persévérant.
Toutefois ses arguments sont inopérants.

Je suis épris de toi mon nounours.
Plutôt que de renoncer à toi, je préfère me noyer dans une source.
Je te protègerai avec plus de volonté, qu'un radin qui défend sa bourse.

Posté le : 23/06/2012 14:39
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Aimer, même sans les mots
Modérateur
Inscrit:
03/05/2012 10:18
De Corse
Messages: 1186
Niveau : 30; EXP : 5
HP : 0 / 726
MP : 395 / 16151
Hors Ligne
Purée ! celle qui résistera à une telle déclaration aurait un coeur bien sec !
Mais envisager de te noyer dans une source, par désepoir, là, je dis : tu ne te mouilles pas beaucoup ! c'est une douleur qui mérite bien le grand large, sans avoir à remonter le bas de son pantalon !

Posté le : 24/06/2012 00:04
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant
« 1 2 (3)




[Recherche avancée]


Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
43 Personne(s) en ligne (24 Personne(s) connectée(s) sur Les Forums)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 43

Plus ...