| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Afficher/Cacher la colonne
Accueil >> newbb >> Dominique Fernandez [Les Forums - Histoire de la Littérature]

Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes





Dominique Fernandez
Administrateur
Inscrit:
14/12/2011 15:49
De Montpellier
Messages: 9492
Niveau : 63; EXP : 91
HP : 629 / 1572
MP : 3164 / 55104
Hors Ligne
Le 25 Août 1929 Dominique Fernandez, naît à Neuilly-sur-Seine.


Romancier, essayiste et grand voyageur, Dominique Fernandez, élu à l'Académie française le 8 mars 2007aun fauteuil 25, il privilégie l'Italie – avec une nette prédilection pour Naples et la Sicile qu'il exprime dans "Mère Méditerranée" en 1965 – et la Russie avec son "Dictionnaire amoureux de la Russie" en 2004.

Œuvres principales
Porporino ou les Mystères de Naples (1974)
Dans la main de l'ange (1982)
Le Rapt de Ganymède (1989)
Dans l'exploration de l'art baroque et de la culture italienne et russe, ses ouvrages mettent en lumière des références historiques, littéraires et esthétiques qui sont autant de prétextes à la méditation sur la condition de l'homme, non seulement politique, historique et morale mais aussi sensuelle.

Sa vie

Dominique Fernandez est né à Neuilly-sur-Seine le 25 août 1929.
Il est le fils de Liliane Chomette, normalienne et professeur de lettres classiques, née à Saint Anthème dans le Puy de Dôme le 1er avril 1901, et de Ramon Fernandez, critique littéraire d'origine mexicaine, collaborationniste à qui il consacre un livre en 2009;

Élève de l'École normale supérieure, agrégé d'italien en 1955, Dominique Fernandez est professeur à l'Institut français de Naples en 1957.
Il épouse en 1961 Diane de Margerie, romancière et critique littéraire, avec qui il aura deux enfants : un fils, Ramon Fernandez prénommé comme son grand-père et une fille, Laetitia.
Il soutient sa thèse de doctorat en 1968, sur "L'Échec de Pavese", une psychobiographie dont il est le spécialiste et l'inventeur.
Nommé professeur d'italien à l'université de Haute-Bretagne à Rennes, il se consacre à l'enseignement, à l'écriture et à la critique littéraire, notamment à la Quinzaine littéraire et au Nouvel Observateur.
Il revendique le choix de l'homosexualité, il n'en fait pas de mystère et se révèle lors de la parution en 1974 de "Porporino", dans son ouvrage "L'Étoile rose" en 1978. ou "Les mystères de Naples" pour lequel il reçoit le prix Médicis, l'histoire d'un castrat au XVIIIe siècle.

Par la suite, il écrit "Dans la main de l'ange", récompensé par le prix Goncourt 1982 sur la vie de Pasolini, puis "La Course à l'abîme" sur celle du Caravage en 2003.
Les artistes, parias sociaux et proscrits de génie dont il s'efforce de résoudre l'énigme, sont ses thèmes de prédilection.
Avec "Ramon" en 2009, l'écrivain fait un pas supplémentaire et s'efforce de comprendre le parcours de son père, Ramon Fernandez, cet intellectuel de gauche qui passa à la collaboration en 1940.
Homme de lettres éclairé et mondain, il fréquente Céline et Proust, Bernanos et Mauriac, Gide et Malraux...
Il écrit un Molière perspicace, avançant que l'homme ne devient comique que par la folie et le dérèglement de la volonté.
Non loin de cette analyse de l'absurde, si ce n'est la gravité tragique d'un engagement politique douteux, le fils fait concorder la dérive paternelle, de la gauche vers le fascisme, avec la séparation de son épouse.
Avec "Pise 1951" en 2010, sous-titré "roman", Dominique Fernandez met en scène, dans l'Italie d'après-guerre, un jeune normalien français, victime d'une passion récurrente de l'échec puisqu'il abandonne à son meilleur ami, étudiant et fils d'ouvrier, l'amour d'une jeune fille qui a les traits d'un Botticelli.
On ne peut s'empêcher de rapprocher le protagoniste de "Pise 1951" de l'auteur lui-même et de son histoire personnelle.
Même foi parentale dans la droiture civique, la justice sociale et la poursuite du progrès. Même climat moral d'une éducation bourgeoise où l'on n'extériorise pas ses sentiments. Même rigueur austère qui fait comprendre au jeune homme que
"tout ce qui lui tenait à cœur, l'art, la beauté, l'amour, la rumeur de la mer sur une plage, ne pouvait être partagé... "
Or, Dominique Fernandez ne cesse de parcourir des terres indescriptibles, comme dans Transsibérien en 2012, illustré des photographies de Ferrante Ferranti.
Grand voyageur, spécialiste de l'art baroque et de la culture italienne, Dominique Fernandez a ramené de ses nombreux voyages en Italie, en Bohême, au Portugal, en Russie, en Syrie, au Brésil ou en Bolivie des récits illustrés par le photographe Ferrante Ferranti, son compagnon durant quinze ans.
Cette migration physique et spirituelle a pour objet le parcours du Transsibérien de Moscou à Vladivostok, capitale de la Russie d'Extrême-Orient.
Trois semaines sur les rails, en mai 2010, pour neuf mille kilomètres de chemins de fer et quelques étapes dans des villes mythiques, Nijni-Novgorod, Kazan, Ekaterinbourg, Irkoutsk...
Une occasion de revenir sur le passé de l'ex-Union soviétique, sur ses écrivains de génie – Gorki, Tsvetaieva, Mandelstam... –, sur le baroque russe ou sur l'art sévère du socialisme. Au-delà des années de terreur et d'une nostalgie discutable pour le régime soviétique, subsistent non seulement la joie de vivre d'un peuple résistant, tourné vers la dévotion aux poètes dans le souvenir de la tragédie, mais aussi la beauté sauvage d'une nature souveraine.
À 77 ans, Dominique Fernandez a été élu à l'Académie française le 8 mars 2007, au siège laissé vacant par le décès du professeur Jean Bernard, et reçu sous la Coupole le 13 décembre 2007 par Pierre-Jean Rémy.
En 1999, il prend la défense du PACS. Se qualifiant de "premier académicien ouvertement gay ", il a fait figurer Ganymède sur le pommeau de son épée.

Distinctions

Prix Médicis (1974), Prix Goncourt (1982), Prix Méditerranée (1989), Membre de l'Académie française (fauteuil 25)

Bibliographie

1959 - L'Écorce des pierres, Grasset
1962 - L'Aube, Grasset
1969 - Lettres à Dora, Grasset
1971 - Les Enfants de Gogol, Grasset
1974 - Porporino ou les Mystères de Naples (prix Médicis), Grasset, coll. Cahiers rouges
1975 - Eisenstein. L'arbre jusqu'aux racines
1976 - La Rose des Tudors, Julliard
1977 - Amsterdam, Collections Microcosme "Petite Planète/ville", Le Seuil
1978 - L'Étoile rose, Grasset - rééd. 2012
1980 - Une fleur de jasmin à l’oreille, Grasset
1981 - Signor Giovanni, Balland (réédition Le Livre de Poche
1982 - Dans la main de l'ange (prix Goncourt), Grasset
1984 - Le Banquet des anges (L'Europe baroque de Rome à Prague), photographies Ferrante Ferranti, Plon
1986 - L'Amour, Grasset
1987 - La Gloire du paria, Grasset
1988 - Le Radeau de la Gorgone (Promenades en Sicile), photographies Ferrante Ferranti, Grasset
1989 - Le Rapt de Ganymède (prix Méditerranée), Grasset
1991 - L'École du sud, Grasset
1992 - Porfirio et Constance, Grasset
1994 - Le Dernier des Médicis, Grasset,
1995 - La Perle et le Croissant (L'Europe baroque de Naples à Saint-Pétersbourg), phot. Ferrante Ferranti, Plon, coll. Terre humaine
1997 - Tribunal d’honneur, Grasset,
1997 - Le Voyage d'Italie (Dictionnaire amoureux), photographies Ferrante Ferranti, Plon
1998 - Rhapsodie roumaine, photographies Ferrante Ferranti, Grasset.
2000 - Nicolas, Grasset
2000 - Mère Méditerranée, photographies Ferrante Ferranti, Grasset
2003 - La Course à l'abîme, Grasset,
2004 - Rome, guide érudit et sensuel
2004 - Dictionnaire amoureux de la Russie (ill. Catherine Dubreuil), Plon, coll. Dictionnaire amoureux , 857 p.
2005 - Sentiment indien, Grasset,
2005 - Rome, photographies Ferrante Ferranti, éd. Philippe Rey,
2005 - L'amour qui ose dire son nom, Stock,
2006 - Jérémie ! Jérémie ! (Sur les traces d'Alexandre Dumas), Grasset,
2006 - Sicile, photographies Ferrante Ferranti, Imprimerie nationale, coll. Voyages et Découvertes,
2007 - L'Art de raconter, Grasset,
2007 - Place Rouge, Grasset,
2008 - Dictionnaire amoureux de l'Italie (ill. Alain Bouldouyre), Plon, coll. « Dictionnaire amoureux », 2 vol. 755 et 843 p.
2009 - Ramon, Paris, Grasset, 2009.
2010 - Avec Tolstoï, Grasset, à l'occasion du centenaire de la mort de l'écrivain.
2010 - Villa Médicis, photographies Ferrante Ferranti, Philippe Rey, 2010
2011 - Pise 1951, Paris, Grasset, 2011.
2012 - Transsibérien, Paris, Grasset, 2012.
2013 - Dictionnaire amoureux de Stendhal, Paris, Plon, 2013.

Citations

Sur les autres projets Wikimedia :
Dominique Fernandez, sur Wikiquote
"Le silence est comme une nudité de l'âme, qui s'est libérée de la parure des mots."(Sentiment indien, 2005)
"Raconter des histoires : ce devrait être la fonction première du roman." (l'Art de Raconter, 2007)
"Être homosexuel, ce n'est pas seulement préférer les personnes de son propre sexe. C'est (ce devrait continuer à être) se tenir en marge de la masse de ses semblables, penser et agir différemment, apporter dans le consensus social un ferment de révolte et de discorde." ("Le Monde", 2009)


Liens
regarder, écouter

http://youtu.be/QNwE_ngMlic " Pardonnez nous" Dominique Fernandez et Pivot
http://youtu.be/kDNVocNqH4U Dominique Fernandez chez Pivot "Dans la main de l'ange"
http://youtu.be/HUUzf6ypoT4 " La Galerne" avec Kérangal et Fernandez



Cliquez pour afficher l



Cliquez pour afficher l

Attacher un fichier:



jpg  20070309.FIG000000150_25685_1.jpg (10.54 KB)
3_521a001de87d4.jpg 468X230 px

jpg  Reception_Fernan_43_spip.jpg (22.25 KB)
3_521a00272223b.jpg 369X246 px

jpg  3441313065265020361.jpg (43.35 KB)
3_521a0042f3c87.jpg 500X332 px

jpg  fernandez_dominique_habit_vert01.jpg (99.20 KB)
3_521a0087f339e.jpg 400X249 px

jpg  51WT2273JJL.jpg (35.12 KB)
3_521a00a839cab.jpg 317X475 px

jpg  art-passions-3069-large.jpg (25.83 KB)
3_521a00b6d3adb.jpg 200X261 px

jpg  PORFIRIO-CONSTANCE-FERNANDEZ.jpg (31.39 KB)
3_521a00c501d04.jpg 207X340 px

jpg  9782221115268.jpg (106.97 KB)
3_521a00d275d90.jpg 535X800 px

jpg  61vRIpOwUHL._SL1016_.jpg (75.17 KB)
3_521a00df2cb98.jpg 600X1016 px

jpg  images.jpg (7.83 KB)
3_521a00ebcbfab.jpg 176X286 px

jpg  1115785-gf.jpg (133.32 KB)
3_521a01123d336.jpg 495X550 px

jpg  9782246739418.jpg (64.51 KB)
3_521a01201b988.jpg 400X643 px

jpg  41VX38MPPPL.jpg (29.41 KB)
3_521a012c777cf.jpg 313X475 px

jpg  41BRHESSMEL.jpg (25.86 KB)
3_521a0138baf9b.jpg 303X475 px

jpg  9782330011918_couv_reveries_SPIP-2.jpg (89.50 KB)
3_521a014811bab.jpg 362X285 px

gif  486133-dominique-fernandez-dictionnaire-amoureux-de-stendhal.gif (94.97 KB)
3_521a01576431f.gif 476X317 px

Posté le : 25/08/2013 15:06
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant




[Recherche avancée]


Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
33 Personne(s) en ligne (24 Personne(s) connectée(s) sur Les Forums)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 33

Plus ...