| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Afficher/Cacher la colonne
Accueil >> newbb >> Les belgicismes [Les Forums - Le RDV des Copains]

Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes



« 1 2 (3) 4 5 6 »


Re: Les belgicismes
Plume d'Or
Inscrit:
06/08/2013 20:30
De Le Havre
Messages: 805
Niveau : 25; EXP : 53
HP : 0 / 613
MP : 268 / 12248
Hors Ligne
Je détestais quand les gens se moquaient de l'accent breton de ma mère ! Elle parlait en roulant les R comme une Espagnole. Je ne m'en apercevais pas du tout quand j'étais petite. Quand au vocabulaire, je me rappelle être allée chez l'ophtalmo en me plaignant de chapiller tout le temps, il m'a regardé et un peu perdu m'a dit :
"Je ne connais pas cette expréssion ..."
Il fallait dire "cligner" des yeux, pour moi c'était plus long et ça voulait presque dire qu'on faisait des avances à quelqu'un.
A partir de ce moment là, je me suis méfiée, mais il m'arrive encore d'utiliser des mots qu'on ne comprend pas en Normandie. Le contraire est aussi valable, j'ai appris il y a peu de temps ce que voulait dire "tigonner" ( tatonner en bougeant quelque chose), ou une "touillette" pour remuer le sucre dans le café...

Merci Couscous, c'est toujours aussi drôle !

Posté le : 28/10/2013 11:11
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Les belgicismes
Modérateur
Inscrit:
21/03/2013 20:08
De Belgique
Messages: 3218
Niveau : 44; EXP : 15
HP : 215 / 1078
MP : 1072 / 22733
Hors Ligne
Les parlers locaux sont si riches et changer de région génère pas mal de situation cocasse.

Merci de me suivre dans mon alphabet.

Pourquoi pas enchaîner par la suite avec les mots régionaux français ?

Posté le : 28/10/2013 20:12
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Les belgicismes
Modérateur
Inscrit:
21/03/2013 20:08
De Belgique
Messages: 3218
Niveau : 44; EXP : 15
HP : 215 / 1078
MP : 1072 / 22733
Hors Ligne
Lettre G

Gag : amusant
Galette : gaufre sèche
Gazette : quotidien
Gazer : aller vite
Gille : personnage de carnaval
Gletter : baver, goutter
Gonzague (un) : prétentieux
Gouaper : fréquenter les cabarets
Goulaf(re) : goinfre
Gourme : cloque, enflure de la peau
Gosette : chausson (aux pommes, abricots, …)
Goûter : avoir le goût de ou plaire
Graduat : grade de l’enseignement supérieur
Griffe : égratignure
Groseille verte : groseille à maquereau
GSM : téléphone portable
Guindaille : beuverie
Guindailler : faire la fête
Gyproc : plaque de gypse

Deux amies au tea-room

« Qu’est-ce que tu vas prendre avec ton café ?
- J’ai envie d’une gosette aux groseilles vertes. Et toi ?
- Je vais me contenter de la galette qu’ils donnent avec la tasse.
- T’es pas une goulaffe, toi !
- Je fais gaffe à ma ligne. Tu sais quoi ? J’ai un nouveau voisin.
- Raconte. Il est comment ?
- Assez jeune. Il vient d’obtenir son graduat en économie. Mais c’est un Gonzague. Il passe dans la rue en gazant avec sa vieille Ferrari pleine de griffes. Et il part gouaper chaque week-end.
- Oh ! J’aimerais bien le rencontrer. T’as pas son GSM ?
- T’es seule maintenant ? C’est fini avec ton Gille de Binche ?
- Oui. Il n’arrêtait pas de guindailler avec ses potes. Un jour, il a voulu garder son chapeau en plumes d’autruche pour faire l’amour.
- C’est gag !
- A part que j’avais mis des bougies parfumées autour du lit … tu sais pour l’ambiance.
- Oui, j’adore !
- Mais il a pas fait gaffe et les plumes ont pris feu. En essayant de l’éteindre, il s’est brûlé les mains. Alors j’ai jeté de l’eau pour arrêter les flammes. Le lendemain, mon Gille était plein de gourmes et son chapeau glettait. Il m’en a tenue responsable et je l’ai quitté.
- Bien fait ! Alors, ça goûte ta gosette ? »

Cliquez pour afficher l


Posté le : 02/11/2013 16:35

Edité par couscous sur 18-01-2014 14:54:24
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Les belgicismes
Modérateur
Inscrit:
21/03/2013 20:08
De Belgique
Messages: 3218
Niveau : 44; EXP : 15
HP : 215 / 1078
MP : 1072 / 22733
Hors Ligne
Lettre H – I - J

Halvenalf : moitié moitié
Horeca : secteur de l’hôtellerie, de la restauration et des cafés
Humanités : études secondaires
Import : importation
Indaguer : enquêter, mener une enquête judiciaire
Infar : infarctus du myocarde
Instiguer : pousser quelqu’un à faire une action généralement mauvaise, inciter
Intercommunale : Association de communes se regroupant pour adapter leur politique, le plus souvent en matière d'énergie, d'eau, de déchet
Jatte : bol, tasse
Jeu de balle : balle pelote
Jobiste : étudiant qui exerce un job de vacance
Jogging : training
Jouette : prompt à jouer
Journal de classe : agenda scolaire
Juste ! : Exact !

Deux pensionnées discutent.

« Tu veux une jatte de café, Lucienne ?
- Oui, je veux bien. Dis, Liliane, il a l’air délicieux ton gâteau !
- Merci. Pas besoin d’être diplômée de l’Horeca, c’est une recette facile.
- Et ton petit-fils, que devient-il ?
- Cet été, il était jobiste à l’Intercommunale des eaux mais il n’y est resté qu’une semaine.
- Pourquoi ?
- Tu le connais. Il s’est amusé avec les vannes et a provoqué des inondations dans toute la ville.
- Quelle jouette ! Il poursuit ses humanités ?
- Halvenhalf. Il n’y va pas tout le temps. Parfois, il passe me voir, toujours habillé en jogging. Ses parents disent que son journal de classe est rempli de remarques. Ils ne savent plus quoi faire.
- Tu ne lui demandes pas ce qu’il voudrait faire plus tard ?
- Il dit qu’il bosse dans l’import.
- De quoi ?
- Je sais pas trop. J’ai peur qu’il se fasse instiguer par de mauvaises fréquentations.
- Va falloir indaguer ! Dis, tu as mis quoi sur ton gâteau ?
- C’est du sucre en poudre que mon petit-fils me demande de laisser dans mon placard et de ne pas y toucher.
- Pourquoi ?
- Il dit que c’est un sucre très spécial, importé ! Mais j’en ai pris un peu pour le glaçage. Il ne le remarquera pas.
- En tout cas, cela me fait un drôle d’effet. J’ai l’impression que je vais faire un infar ! »

Cliquez pour afficher l


Posté le : 09/11/2013 15:20

Edité par couscous sur 18-01-2014 15:00:27
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Les belgicismes
Modérateur
Inscrit:
21/03/2013 20:08
De Belgique
Messages: 3218
Niveau : 44; EXP : 15
HP : 215 / 1078
MP : 1072 / 22733
Hors Ligne
Lettre K

Kaberdouch : café populaire
Kaskop : hollandais
Keeper : gardien de but
Kermesse : fête de plein air
Ket, ketje : gamin
Kicker : baby-foot
Kikkebiche : chair de poule
Kikkefretter ; bruxellois
Kinésiste : kinésithérapeute
Kipkop : fromage de tête
Klachekop : chauve
Klette Mariette ! : Macache !
Kot : chambre d’étudiant
Koter : vivre en kot
Koteur, euse : étudiant vivant en kot
Kriek : bière fermentée à base de cerises
Krolle : boucles de cheveux

Deux amies d’enfance discutent :
« Tu es toujours inscrite sur ce site de rencontre ?
- Oui, depuis plusieurs mois maintenant.
- Et tu n’as toujours pas reçu de propositions ?
- Si. Plusieurs même !
- Vas-y, raconte !
- Le premier, il s’appelait Nicolas. Il disait qu’il avait 25 ans et qu’il était kinésiste.
- C’est intéressant. Toi, qui a toujours mal quelque part. Vous vous êtes donné rendez-vous à son cabinet ?
- Klette Mariette ! En fait, il était en première année d’études pour devenir kiné. C’était un ketje boutonneux de 20 ans. Il m’a invitée dans son kot à Louvain-La-Neuve, un cinq mètres carrés !
- Vous êtes devenus vite proches alors !
- Tu parles ! J’ai bu mon Fanta et je suis partie en laissant un faux numéro de GSM.
- Et ensuite ?
- Il y a eu François, un gardien de but hollandais.
- Un kaaskop !
- Ouais ! Il m’a contactée et m’a donné une adresse de rendez-vous.
- C’était un restaurant ?
- Non, un kaberdouch ! En plus, quand je l’ai vu, j’ai eu un choc car il était klachekop !
- Comme Barthez !
- Oui mais en moins célèbre. On est entrés dans le café. Il m’a payé une kriek. Très vite, j’ai compris qu’il était plus intéressé par la partie de kicker qui se jouait à côté de nous, que par moi ! Lorsqu’il est allé aux toilettes, je suis vite partie.
- Et bien. Tu n’as pas vraiment eu de chance.
- Rien ne vaut une vraie rencontre.
- Juste !
- La semaine dernière, je suis allée à la kermesse et j’ai rencontré Julien, un kikkefretter avec plein de krolles. On a partagé une tartine avec du kipkop.
- Tu rougis !
- Rien que d’en parler, j’ai les kikkebiche ! »

Cliquez pour afficher l


Posté le : 16/11/2013 15:40

Edité par couscous sur 18-01-2014 15:05:41
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Les belgicismes
Modérateur
Inscrit:
21/03/2013 20:08
De Belgique
Messages: 3218
Niveau : 44; EXP : 15
HP : 215 / 1078
MP : 1072 / 22733
Hors Ligne
Lettre L

Labbekak : poltron
Langue de Vondel : néerlandais
Lapette : café noyé
Latte : règle plate
Laverie : buanderie
Lavette : tissu humide à vaisselle
Lessiveuse : machine à laver
Lichette : attache, chaînette (de vêtement)
Lift : auto-stop, prise en stop
Logopède : orthophoniste
Loque : linge, torchon, vêtement
Losse : polisson
Lunapark : salle de jeux électroniques

Un jeune homme sonne à une porte. Une dame âgée lui ouvre.

« Bonjour, Madame. Souhaitez-vous apprendre la langue de Vondel ?
- La langue de bois me semble plus utile !
- Je vends des dictionnaires Français – Néerlandais.
- Tu sais, petit, j’ai une carrière de logopède derrière moi. Je peux t’assurer qu’il est déjà compliqué de maîtriser une langue, alors deux …
- Mais on vous offre un stylo et une latte.
- Ecoute, je dois aller dans ma laverie allumer ma lessiveuse pour faire tourner ma lavette et mon torchon, puis je dois réparer la lichette de mon châle. Mais je peux te proposer une lapette.
- Non, merci.
- Fais pas ton labbekak ! Après, je te lifte au lunapark, gamin.
- D’accord !
- Losse, va ! »

Cliquez pour afficher l

Posté le : 23/11/2013 14:14

Edité par couscous sur 18-01-2014 15:13:25
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Les belgicismes
Plume d'Or
Inscrit:
06/08/2013 20:30
De Le Havre
Messages: 805
Niveau : 25; EXP : 53
HP : 0 / 613
MP : 268 / 12248
Hors Ligne
Toujours aussi drôle, parfois je me dis que si je retourne en Belgique je ne comprendrai pas les gens ...

Posté le : 23/11/2013 17:16
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Les belgicismes
Modérateur
Inscrit:
21/03/2013 20:08
De Belgique
Messages: 3218
Niveau : 44; EXP : 15
HP : 215 / 1078
MP : 1072 / 22733
Hors Ligne
Je te rassure, on sait parler français si on se concentre ...

Posté le : 23/11/2013 19:30
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Les belgicismes
Modérateur
Inscrit:
21/03/2013 20:08
De Belgique
Messages: 3218
Niveau : 44; EXP : 15
HP : 215 / 1078
MP : 1072 / 22733
Hors Ligne
Lettre M

Maatje : jeune hareng
macrâle: sorcière
maison communale: mairie
maf: maboul
malade : chaud, étouffant
malette: cartable, pique-nique
manique: poignée de tissu épais
maïeur, mayeur : maire
mammotest : mammographie
mandaïe: ouvrier non qualifié
manon : chocolat blanc fourré de crème aromatisée au café
manne: bannette
manneke : gamin
maquée: fromage blanc
marchand de loques: chiffonnier
margaille : dispute, grabuge
marier (tr): épouser
maronne : pantalon
mastoc: maboul
se méconduire : se conduire mal
Ménapien: Flamand (péjoratif)
mêle-tout: personne indélicate, indiscret
m'fi!: adresse paternelle
michepape: boue liquide
miette: petite quantité
milice : service militaire
minerval : droit d'inscription dans les hautes écoles et les universités
minnekepouss chaton
minque: criée, marché aux poissons
mitraille: petite monnaie
mitraillette : pistolet (sandwich) contenant des pommes-frites, de la viande et de la sauce.
monnonc': oncle
mop : balais à franges
moulin : carrousel, manège
muser: fredonner, bouche fermée

Après les macrâles d’Halloween et la St Nicolas, se profilent les fêtes de fin d’année. Comme chaque fois, un marché de Noël s’installe sur la place du village. Le maïeur l’inaugure début décembre depuis le perron de la maison communale. Des chalets de bois sont disséminés autour d’une patinoire où des mandaïes distribuent les patins ou raclent avec leur mop la glace fondue. Un marchand harangue les passants comme s’il était à la minque pour vendre ses maatjes aux oignons. Plus loin, un autre vend des manons présentés dans de petites mannes en osier.

Vers 16 heures, des mannekes, malette sur le dos, mouillent leurs maronnes avec la glace fondue qui est devenue du michepape. Avec leur mitraille, ils se paient un tour de moulin ou une miette de maquée sucrée.

Le soir, les braséros sont allumés. A côté, il y fait malade. Seul un maf serait capable de déplacer cet amas de métal brûlant sans manique.

Lorsque le soir tombe, les mangeurs de mitraillettes se pressent devant le marchand qui muse de joie. Dans un coin, un minnekepouss guette sa pitance.

Face au chalet qui sert des alcools autant chauds que froids, il n’est pas rare de voir quelques éméchés se méconduire et finir dans l’une ou l’autre margaille.
Un Père Noël, à l’accent ménapien et un peu mêle-tout, interroge les petits enfants sur les cadeaux qu’ils souhaiteraient trouver sous le sapin le 25 décembre.

Cliquez pour afficher l


Posté le : 30/11/2013 14:24

Edité par couscous sur 18-01-2014 15:16:30
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Les belgicismes
Modérateur
Inscrit:
21/03/2013 20:08
De Belgique
Messages: 3218
Niveau : 44; EXP : 15
HP : 215 / 1078
MP : 1072 / 22733
Hors Ligne
Lettre N

nareux : facilement dégoûté, exigeant sur la propreté, qui a peur d'attraper des microbes…
navetteur: voyageur pendulaire
nenni, valet! (Lg): non, éh sot!
N’en pouvoir rien : n’être pas responsable de
Ne pouvoir mal : ne courir aucun danger
Nic-nac : petit biscuit sec au bord dentelé ayant souvent la forme d'une lettre ou d'un chiffre
niquet: roupillon
nominette : étiquette nominative
nonante: quatre-vingt-dix
non, peut-être : oui, bien sûr !
noquette: petite quantité
note : addition
nounouche: enfant, animal
nuton: lutin ardennais

Deux copains se croisent dans le train Mons-Liège.

« Hé ! François. Ça fait longtemps. Qu’est-ce que tu deviens ?
- Je reviens d’un entretien d’embauche.
- Tu as eu le poste ?
- Nenni, valet ! On était cinquante. Tous les autres étaient presque des nounouches, des gamins de vingt ans. Je ne pouvais mal être pris. Je n’en peux rien s’ils préfèrent les jeunots ! Et toi ?
- Je suis navetteur depuis quelques mois. Je bosse dans l’alimentaire. Qu’est-ce que tu faisais avant ?
- J’ai effectué des petits jobs. Cet été, je faisais déguster du pâté des Nutons dans un supermarché. Cette semaine, j’étais Saint Nicolas dans une maison de retraite. J’y ai distribué des nic-nacs par noquettes à des grands-pères et des grand-mères de plus de nonante ans. Ils étaient tout heureux lorsque je les appelais par leur prénom. En fait, je lisais les nominettes qui dépassaient de leur robe de chambre. J’en ai sorti certains de leur niquet.
- C’est sympa.
- Oui mais il ne faut pas être narreux. Un Papy souhaitait un nouveau dentier. Il m’a donc déposé l’ancien dans la main.
- Beurk ! Et tu as été payé pour ta prestation ?
- Non, peut-être ! Je n’ai pas manqué de remettre ma note à la fin de la journée. J’espère que je vais finir par trouver un poste fixe car je ne pense pas que ma pension de retraite sera mirobolante avec une carrière de Saint-Nicolas … »

Cliquez pour afficher l

Petite vidéo illustrative :

https://www.youtube.com/watch?v=59uWxnzafV4

Posté le : 07/12/2013 15:55

Edité par couscous sur 09-12-2013 07:14:01
Edité par couscous sur 09-12-2013 07:14:51
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant
« 1 2 (3) 4 5 6 »




[Recherche avancée]


Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
32 Personne(s) en ligne (22 Personne(s) connectée(s) sur Les Forums)

Utilisateur(s): 1
Invité(s): 31

Legrandmax, Plus ...