| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Afficher/Cacher la colonne
Accueil >> newbb >> Les croyances [Les Forums - Coin de la Philosophie]

Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes





Les croyances
Administrateur
Inscrit:
14/12/2011 15:49
De Montpellier
Messages: 9425
Niveau : 63; EXP : 77
HP : 941 / 1569
MP : 3141 / 46427
Hors Ligne
Que dire des croyances ?

Attacher un fichier:



jpg  524320_10150953296897227_1420233839_n.jpg (49.39 KB)
3_5014ef51cd0d5.jpg 403X403 px

Posté le : 29/07/2012 10:07
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Les croyances
Modérateur
Inscrit:
02/02/2012 21:24
De Paris
Messages: 1494
Niveau : 32; EXP : 96
HP : 0 / 799
MP : 498 / 23337
Hors Ligne
Je ne sais pas si tu as suivi le téléfilm Inquisitio qui traite un peu du cas du croyant au moyen-âge. En tout cas, je suis bien contente de ne pas vivre à cette époque !

http://www.france2.fr/serie-fiction/inquisitio/episodes

La question que tu poses est étrange… Je pense que nous sommes tous croyants dans le sens où nous avons tous au fond de nous un gros fatras de choses dont nous sommes absolument persuadés mais qui est totalement non vérifiable de façon scientifique ou empirique. Ne pas croire en Dieu est aussi une forme de croyance…

Posté le : 29/07/2012 10:28
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Les croyances
Administrateur
Inscrit:
14/12/2011 15:49
De Montpellier
Messages: 9425
Niveau : 63; EXP : 77
HP : 941 / 1569
MP : 3141 / 46427
Hors Ligne
Non je n'ai pas vu inquisitio, je le ferai c'est sûr, cette époque de notre histoire m’intéresse aussi beaucoup.
J'ai le souvenir de Galileo qui m’avait beaucoup marquée aussi.
Non moi non plus je n'aurais pas voulu vivre à cette époque, quelle horreur, et quand je vois ces islamistes monstrueusement tarés, ces faibles d'esprits qui nous rejouent le même drame, quand je vois les pays arabe rongés par cette saloperie, en souffrance, tenus comme dans des tenailles, comme l'Europe le fut il y a 6 siècles.
Ces religions ont des crises et glissent dans l'horreur à peu près au même âge, c'est à dire après 14 ou 15 siècles d'existence, normalement la suite est l'apaisement mais ... mais c'est long .
L'inquisition, l'islamisme sont pour moi le mal suprême, la violation des esprits, la contrainte morale la plus insidieuse dans le but d'un bénéfice personnel, le paradis !
Ce que je veux dire avec cette image c'est seulement que nous devons absolument être conscients de notre besoin de croire qui nous trompe et peut nous amener à des certitudes qui s'apparentent à des délires paranoïaques. Nous devons être très prudents avec nos perceptions et nos croyances sous peine d'avoir des comportements irrationnels et stupides comme ce pauvre personnage accusateur.
Nous savons si bien nous tromper nous mêmes lorsque le besoin s'en fait sentir, et le refus de la mort totale, la grande peur du retour au néant en est un très puissant.
Ne pas croire en Dieu ne peut pas être regardé comme une croyance, c'est bien sûr croire quelque chose, mais pas EN quelque chose, ce n'est pas ce que l'on appelle communément "une croyance". Une croyance est un sentiment construit, qui implique une intime conviction, une certitude, une foi, alors que en ce qui me concerne par exemple , je ne crois rien, je ne sais rien, je n'attends rien, je n'espère rien, je suis face au néant, mon pays mental sur ce sujet est le doute. Ce n'est pas une croyance, c'est incertain, informe, ouvert à tout, le contraire d'une croyance quelle quelle soit.

Posté le : 30/07/2012 00:17
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant




[Recherche avancée]


Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
35 Personne(s) en ligne (19 Personne(s) connectée(s) sur Les Forums)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 35

Plus ...