| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Afficher/Cacher la colonne
Accueil >> newbb >> Jacques Lanzmann [Les Forums - Histoire de la Littérature]

Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes





Jacques Lanzmann
Administrateur
Inscrit:
14/12/2011 15:49
De Montpellier
Messages: 8985
Niveau : 62; EXP : 79
HP : 1235 / 1544
MP : 2995 / 30959
Hors Ligne
Le 4 mai 1927 à Bois-Colombes naît Jacques Lanzmann,

écrivain, scénariste et parolier français, décédé le 21 juin 2006, à 79 ans au 6e arrondissement de Paris

Ecrivain, journaliste et parolier français à succès, Jacques Lanzmann, a révolutionné l’écriture de chansons dans les années 60 en y apportant un ton, une humeur, un esprit à la fois décapant, moderne et léger.
Mais avant même que d'écrire, Jacques Lanzmann a commencé très jeune à exercer de nombreux métiers - valet de ferme, soudeur, mineur au Chili – Il entre en littérature en 1954 avec La glace est rompue , publié grâce à l'appui de Simone de Beauvoir qu'il avait rencontrée dans le sillage de son frère, Claude Lanzmann, réalisateur du film Shoa ... Trente-neuf autres suivront, dont Le Rat d'Amérique 1956, Cuir de Russie 1957, Les Passagers du Sidi-Brahim 1958, Un tyran sur le sable 1959, Viva Castro 1959, Qui vive ! 1965, Le Têtard 1976, Les Transsibériennes 1978, Rue des Mamours 1981. Son dernier récit, Une vie de famille, est paru en janvier 2006 chez Plon
Jacques Lanzmann est aussi le créateur avec Daniel Filipacchi du magazine Lui de 1963 à 1969. Maniant la plume comme aucun autre, il collabore également pour le cinéma et signe les scénarios des films de Philippe Labro 'Sans mobile apparent', 'Le Hasard et la violence', 'L'Alpagueur'.
Grand amateur de voyages, il est chroniqueur pour la chaîne de télévision Voyage dès 1997.
Touche-à-tout, il signe les textes de plus de 150 chansons. Mais c'est surtout sa collaboration avec le chanteur Jacques Dutronc au milieu des années 1960 qui l'a rendu célèbre, avec les titres à succès : Et moi, et moi, et moi, Les Cactus, Les Play-boys ou Il est cinq heures, Paris s'éveille.
il décède le 21 juin 2006.

Sa vie

Né le 4 mai 1927 à Bois-Colombes dans les Hauts-de-Seine d'un père décorateur et d'une mère antiquaire, fils d'immigrés juifs d'Europe de l'Est, décorateurs et antiquaires.
il est placé, à 12 ans, comme valet de ferme, puis, en 1943, rejoint son père dans le maquis auvergnat. De ces années datent ses premières grandes marches, "lors des coups de main contre les Allemands ou les miliciens", ainsi que son inlassable besoin de bouger et de courir le monde.
Pendant l'Occupation, son père le confia à des propriétaires comme valet de ferme, en Auvergne. En 1943, il entra avec son frère Claude Lanzmann dans la Résistance. Arrêté à Aix-en-Provence, il fut tout près d'être fusillé mais s'évada. Il tirera de ces années des romans tels Qui Vive ! 1965 ou Le Jacquiot 1986.

L'écrivain

Après la guerre, il abandonne la carrière de peintre à laquelle il se destinait pour bourlinguer. Il aime les grands espaces, "les immensités qui sentent le soufre, le danger". Sa devise : "Si tu veux te trouver, commence par te perdre." En 1985, il est le premier Occidental à réaliser la liaison Lhassa Tibet-Katmandou et, deux ans plus tard, il réussit la traversée du désert de Taklimakan, en Chine. A cette passion, il consacrera plusieurs livres, dont Fou de la marche Robert Laffont, 1985 ou Marches et rêves J.-C. Lattès, 1988.

Conteur boulimique Jacques Lanzmann est aussi le frère cadet de Claude Lanzmann, l'auteur de Shoah - il avait commencé à écrire à 27 ans avec La Glace est rompue, 1954, réédité chez Robert Laffont en 1977 et avait connu son premier succès avec Le Rat d'Amérique 1955, repris en Folio n°327 et Pocket n°2264, adapté au cinéma par Jean-Gabriel Albicoco, où il raconte les més aventures largement autobiographiques d'un jeune Français en Amérique latine. Suivent, dans les années 1960, Un tyran sur le sable Julliard, 1959, Qui vive Denoël, 1965 et de nombreux autres ouvrages qui ne l'empêchent pas d'être également journaliste à L'Express, puis rédacteur en chef de Lui, animateur à ce qui s'appelait encore Europe nº1, etc.
Il fut aussi producteur et scénariste, notamment des films de Philippe Labro.
Marié à Françoise Detay, sinologue et admiratrice de Mao Tsé Toung, il fut membre du Parti communiste, jusqu'à son exclusion en 1957.
Il fut également engagé aux côtés du FLN, collaborant alors à France Observateur.
Il fut très attaché à la région Auvergne, et en particulier au Mont-Mouchet Haute-Loire.
Il se maria 4 fois et eut en tout 7 enfants. Il était le frère de Claude Lanzmann, auteur du film Shoah. Sa fille, Chine Lanzmann, a été animatrice et productrice de l'émission Cyber-Culture, diffusée sur Canal+ au milieu des années 1990.

Il est décédé le 21 juin 2006 à Paris, ville à laquelle il avait rendu hommage dans la chanson Il est cinq heures, Paris s'éveille.

Ses obsèques, organisées à l'avance par lui-même, se sont déroulées le 26 juin à Paris, au crématorium du cimetière du Père-Lachaise. Ses cendres se trouvent dans le petit cimetière de Fatouville-Grestain dans l'Eure.

La littérature

Après avoir pratiqué de nombreux métiers, comme soudeur, peintre en bâtiment, artiste peintre 1948-1955 ou mineur au Chili 1952-1953, auteur de nombreux best-sellers et des textes des chansons les plus connues de Jacques Dutronc.
On n'en finirait plus d'énumérer ses vies : conteur, peintre, aventurier, mineur au Chili, globe-trotteur, journaliste, auteur de chansons, scénariste, romancier..., Jacques Lanzmann s'est toujours refusé à suivre les chemins tout tracés, promenant à travers le monde son inépuisable appétit de vivre. Il entre en littérature en 1954 avec La glace est rompue. C'est Simone de Beauvoir qui le remarque la première.
À partir de cette année-là, sa carrière littéraire est marquée par son activité de critique aux Lettres françaises, par la création avec Jean-Claude Lattès d’Éditions spéciales et la création et la direction littéraire de la société Jacques Lanzmann et Seghers éditeurs. Il fut même journaliste à L'Express de 1960 à 1962 et participa à la création du magazine Lui. Il est l'auteur de L'âge d'amour, roman paru en 1979 sous le pseudonyme de Michael sanders.

À la fin de sa vie, bien que s'affirmant libre penseur et athée, il pose la question de l'histoire juive avec le diptyque La tribu perdue, comportant deux ouvrages : N'oublie jamais qui nous sommes 1999 et Imagine la terre promise 2000, mettant en scène les Manassés, des Juifs légendaires, qui ont traversé trois mille ans d'Histoire en gardant intacts leur foi en Dieu et leur espoir en Israël.
Son avant-dernier roman : Rue des Rosiers 2002, entraîne le lecteur dans une histoire chargée d’événements tragiques et riche en révélations sur les perceptions de la Shoah.

Le monde musical

Il est auteur de plus de 150 chansons, dont de nombreux titres pour Jacques Dutronc et quelques-uns pour France Gall, Régine, Jean Guidoni, Zizi Jeanmaire, Enrico Macias, Mireille Darc, Dani, Sacha Distel, Pascal Danel, Pascal Obispo, Bernard Menez.

Insolence et dérision

C'est à cette époque, en 1965, qu'il rencontre Jacques Dutronc, attaché à la maison de disques Vogue, qui écrit en dilettante quelques titres pour des chanteurs yé-yé. Lanzmann va trouver des mots en accord avec la personnalité de Dutronc. Leur premier titre est Et moi, et moi, et moi 1966. Le texte mordant, la musique influencée du rock anglo-saxon tranchent avec les gentilles chansons de la variété : "Sept cents millions de petits Chinois/Et moi, et moi, et moi/Huit cents millions de crève-la-faim/(...) J'y pense et puis j'oublie/C'est la vie c'est la vie."
Les deux compères enchaînent les succès, qui mêlent insolence et dérision. Mini mini mini, On nous cache tout on nous dit rien, Les Playboys, Les Cactus, L'Idole, La Publicité, J'aime les filles, notamment, peuvent être aussi bien compris comme des critiques sociales que comme des pochades avec jeux de mots et paroles à double sens.
En mars 1968 sort Il est 5 heures, Paris s'éveille, coécrite avec son épouse Anne Ségalen. Le pied de nez et l'ironie sont devenus poésie. Le titre sera détourné quelques semaines plus tard par les manifestants de mai. Sans délaisser l'ironie, L'Opportuniste, L'Aventurier, Le Responsable, L'Hôtesse de l'air..., le duo Lanzmann/Dutronc mettra plus de tendresse dans ses collaborations : Amour toujours, La Seine, ou Le Petit Jardin, superbe chanson de 1972.
Tenté par le cinéma, Jacques Dutronc délaisse un peu la chanson, et la relation artistique avec Lanzmann s'effiloche à partir de 1974. En 1980, ce dernier ne signe que deux titres du dernier bon album de Dutronc, Guerre et pets dont le nostalgique La Vie dans ton rétroviseur. Les compères se retrouveront en 2003, mais la magie n'est plus là.
Entre-temps, Jacques Lanzmann aura fait des passages dans l'édition - éditions Spéciales, Denoël, Ramsay -, produit des films, écrit des scénarios, sans jamais cesser de publier - en tout une cinquantaine de livres, parmi lesquels Hôtel Sahara J.-C. Lattès, 1990, un dialogue sur le sacré avec Jean Guitton, Celui qui croyait au ciel et celui qui n'y croyait pas J.-C. Lattès/Desclée de Brouwer, 1994, Le Voleur de hasard J.-C. Lattès, 1992, qui est un peu le roman de sa vie, Imagine la Terre promise Plon, 2000 ou, récemment, en collaboration avec sa dernière épouse Anne Segalen, Florence, La Vie comme à Marrakech Le Rocher, 2004.
En 1980, il signe deux chansons de l'album Guerre et pets. En 2003, Lanzmann et Dutronc se retrouvent une dernière fois pour l'album Madame l'existence.

Il a adapté en français l'opéra rock Hair. Ce travail, refusé par Serge Gainsbourg, a été une de ses principales sources de revenus.
En 1970, il écrit quelques chansons de l'album "Vie" de Johnny Hallyday.
En 2006, il participe à l'album d'Elodie Frégé, gagnante de Star Academy 2003.

Liens
http://youtu.be/b2C8CyysZPo "Le boiteux " de Jacques Lanzmann
http://youtu.be/Z8O_XEggIMs C'était un petit jardin Jacques Dutronc
http://youtu.be/OKw6Wvg-nok Paris s'éveille



Cliquez pour afficher l


Cliquez pour afficher l


Cliquez pour afficher l


Cliquez pour afficher l


Cliquez pour afficher l


Cliquez pour afficher l


Cliquez pour afficher l


Cliquez pour afficher l


Cliquez pour afficher l

Cliquez pour afficher l


Cliquez pour afficher l


Cliquez pour afficher l


Cliquez pour afficher l


Cliquez pour afficher l


Cliquez pour afficher l


Cliquez pour afficher l


Cliquez pour afficher l

Posté le : 03/05/2014 19:19
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant




[Recherche avancée]


Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
35 Personne(s) en ligne (18 Personne(s) connectée(s) sur Les Forums)

Utilisateur(s): 1
Invité(s): 34

Gilbert, Plus ...