| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Afficher/Cacher la colonne
Accueil >> newbb >> Défi du 26 juillet [Les Forums - Défis et concours]

Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes



(1) 2 3 4 »


Défi du 26 juillet
Semi pro
Inscrit:
16/04/2014 23:11
De France, enfin, je crois
Messages: 135
Niveau : 10; EXP : 66
HP : 0 / 241
MP : 45 / 3596
Hors Ligne
Cette semaine, je vous propose d'écrire sur "Les Derniers jours de...". Vous avez carte blanche pour écrire sur les derniers jours d'un lieu, un animal, d'une personne (célèbre ou non), d'un mouvement littéraire ou musical ou cinématographique ou même d'un livre, voire les derniers jours d'un pays, de la Terre ou d'une autre planète, d'une entité autre, d'une force métaphysique ou d'un mythe, d'une histoire, peu importe, vous êtes libre autour des derniers jours de...
Bonne chance dans votre récit !
Alexis17

Posté le : 26/07/2014 00:45
_________________
Le soleil n'est qu'une étoile du matin.
H.D Thoreau
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du 26 juillet
Plume d'Or
Inscrit:
14/03/2014 18:40
De Paris
Messages: 1088
Niveau : 29; EXP : 0
HP : 140 / 700
MP : 362 / 10601
Hors Ligne
Salut Alexis,
Je sens que ce défi va inspirer du monde.
A nos plumes, donc.
Donald.

Posté le : 26/07/2014 13:39
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du 26 juillet
Administrateur
Inscrit:
30/05/2013 12:47
Messages: 1457
Niveau : 32; EXP : 65
HP : 158 / 791
MP : 485 / 13815
Hors Ligne
Il avait tant couru, tant donné de lui-même
Travaillé trop longtemps, jusqu'à en perdre haleine
Que la vie lui pesait, qu’il voulait mettre fin
À ces journées sans but, crainte du lendemain

Dans sept jours se dit il je partirai là haut
J’irais rejoindre ainsi, mes copains, mes potos
je m’attribue sept jours pour profiter encore
Du soleil, du ciel bleu, de la nuit à l’aurore

Ainsi pour commencer, j’irai voir à confesse
Dire au Bon Dieu, pourquoi le monde entier s’agresse
Pour des Divinités qui prônent en leurs chapelles
En jurant que chez eux la mort sera plus belle

Puis j’irai au bistrot, boirai jusqu'à plus soif
Pourtant j’éviterai le verre qui vous casse
A savoir le dernier, lui je l’éviterai
Je prendrai le suivant, il y a moins de danger

J’irai voir mon patron, je lui dirai tout haut
Tout le mal que j’en pense, et pas avoué plus tôt :
Pourquoi habitez-vous depuis peu en Belgique
Pour voir Couscous ou bien, aux impôts faire la nique?

Je ma dirigerai, ensuite, vers l’assemblée
Sans trop faire de bruit pour ne pas réveiller
La gente politique qui pendant les débats
Discrètement roupille, au mieux n’écoute pas

Je dirai aux édiles dites moi comment faire
Pour bouffer décemment, avec pour seul salaire
A peine mille Euros, ainsi quand vous avez
Acquitté le loyer, il reste des navets

Enfin, pour terminer, j’irai voir le bon sage
Qui saura conseiller ma colère et ma rage
il saura sans nul doute, me donner bon avis
En me disant : ‘’il faut toujours croire à la vie’’

Dés lors, ma décision, elle sera sans appel
Car si je peux,qui sait, choisir le jour d’appel,
De la triste faucheuse de la camarde, eh bien
Je choisirai bien sur : le jour…. du lendemain !!!





Posté le : 27/07/2014 10:18

Edité par kjtiti sur 28-07-2014 01:33:41
Edité par kjtiti sur 28-07-2014 01:44:00
Edité par kjtiti sur 28-07-2014 01:50:46
Edité par kjtiti sur 28-07-2014 14:13:02
_________________
Titi
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du 26 juillet
Semi pro
Inscrit:
16/04/2014 23:11
De France, enfin, je crois
Messages: 135
Niveau : 10; EXP : 66
HP : 0 / 241
MP : 45 / 3596
Hors Ligne
Très beau poème que voilà, drôle et émouvant à la fois, on y retrouve plein de thèmes qui se mélangent et se complètent, c'est assez original par rapport au défi mais j'adhère vivement !

Posté le : 28/07/2014 13:15
_________________
Le soleil n'est qu'une étoile du matin.
H.D Thoreau
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du 26 juillet
Plume d'Or
Inscrit:
14/03/2014 18:40
De Paris
Messages: 1088
Niveau : 29; EXP : 0
HP : 140 / 700
MP : 362 / 10601
Hors Ligne
A quelques minutes de minuit


Dimanche 1er mars 2099. Je suis le commandant Garrett, en charge du vaisseau d'exploration ESPERO. Juste sorti de stase, je vais réveiller mes compagnons de vol dans les heures qui suivent. L'ordinateur de bord, SISTER, affiche des paramètres conformes à mes attentes, autant au niveau biométrique que physique. Nous croisons actuellement l'orbite de Mars même si la planète rouge reste loin de nous. Dans cinq jours, nous serons à quelques centaines de milliers de kilomètres de la Terre.

Lundi 2 mars 2099. L'équipage est au complet : tout va bien même si notre aîné, le docteur Reynolds, a plus de mal à se remettre des cinq années de sommeil forcé du vol retour. Personne ne regrette le voyage sur Kepler199x. Nous avons trouvé le Graal, la planète hôte capable d'accueillir l'humanité. La surpopulation terrestre ne sera bientôt plus qu'un lointain souvenir.
A 17h30 GMT, Patchoukine le navigateur m'informe qu'il n'arrive pas à joindre la station spatiale internationale, relais habituel de nos communications avec la Terre. SISTER, notre intelligence artificielle, a essayé de contacter de multiples sondes alentour, sans succès. Je le rassure ; nous sommes partis il y a maintenant vingt ans et la technologie a évolué, les sondes ont bougé et nous devons considérer différemment l'espace solaire. Nous sommes de vieux pionniers revenus au pays après deux décennies de traversée des cieux galactiques.

Mardi 3 mars 2099. Reynolds a directement envoyé les données scientifiques aux différentes adresses consignées dans le manifeste de départ : sur Terre, sur la base lunaire et à la station spatiale internationale. Il a attendu les cinq minutes réglementaires puis a soumis la demande d'accusé de réception. Cette dernière n'a pas donné lieu à réponse. SISTER vérifie nos paramètres d'émission et relance le message en boucle.

Mercredi 4 mars 2099. La Terre n'est plus qu'à une vingtaine de millions de kilomètres et nous avons pu l'observer ce matin. Patchoukine a modifié notre trajectoire d'approche en attente d'instructions complémentaires du commandement terrestre. Les exobiologistes Martinot et Li continuent de compiler les informations récoltées sur Kepler199x. Wagner notre physicien, assisté de Ten Haken le géologue, travaille sur des simulations de la première installation terrienne pour préparer notre future conférence de presse.

Jeudi 5 mars 2099. ESPERO entame sa phase de décélération. La planète bleue brille dans le ciel et tous sont impatients de la rejoindre pour annoncer au monde la bonne nouvelle : l'humanité va pouvoir s'installer sur Kepler199x, quatre fois plus grande que le globe terrestre mais toute aussi hospitalière, avec ses trois satellites, ses océans d'eau liquide et son climat tempéré.
Seule ombre au tableau, les communications avec la Terre ou ses bases spatiales restent infructueuses. SISTER ne trouve pas encore la solution à ce problème.

Vendredi 6 mars 2099. La Terre a scintillé dans le rouge au niveau de l'hémisphère nord. Wagner s'est lancé dans des recherches sur la cause probable de ce phénomène, avec l'aide des capteurs de SISTER. L'équipage commence à s'inquiéter. Ten Haken évoque un désordre climatique et des conséquences atmosphériques, liées à la probable dégradation de la haute atmosphère terrestre, lors de ces dernières années. Les données astronomiques ne font état d'aucune suractivité solaire et le champ magnétique semble continuer à jouer son rôle protecteur.

Samedi 7 mars 2099. La cellule de crise s'est réunie. Les calculs de Wagner démontrent la gravité de la situation : le rayonnement constaté au nord de la Terre s'est répété au sud et ne peut provenir que de radiations nucléaires. Je comprends mieux pourquoi les communications sont rompues depuis le début.
Karandhi, notre anthropologue, nous a rappelé le climat tendu existant sur Terre avant notre départ ; notre mission représentait l'espoir d'une paix durable pour l'humanité orientée vers un objectif commun, celui de s'installer durablement sur Kepler199x en une sorte de renaissance de la civilisation humaine.
SISTER continue d'analyser les données physiques de ses capteurs désormais tous dédiés à l'observation de la planète bleue.
Je ne suis pas optimiste mais il me faut garder la foi.

Dimanche 8 mars 2099. La Terre a de nouveau scintillé. SISTER confirme la radioactivité de la haute atmosphère terrestre. Wagner, Ten Haken et Reynolds ne cachent plus leur pessimisme : selon eux, la vie est devenue impossible sur notre monde natal. Patchoukine propose un plan B : une installation temporaire sur une des bases lunaires utilisées par les scientifiques russes. Les débats fusent au sujet du choix de l'implantation. Je décide de trancher en faveur de mon navigateur car la position géographique de ce terrain est la plus sûre au regard de la situation actuelle.

Lundi 9 mars 2099. Nous sommes en orbite haute autour de la Lune. La solution de rechange s'avère compromise : SISTER a décelé une forte radioactivité sur le sol du satellite, signe d'un bombardement massif que confirment les impacts frais à la surface. Le conflit terrestre a du débuter ici pour des raisons inconnues. Alunir n'est plus une option.
Karandhi et moi avons convoqué l'équipe pour décider de la suite. SISTER a évalué les différents scénarii et un seul semble réaliste.

Mardi 10 mars 2099. ESPERO est reparti en direction de la planète rouge. Nous sommes huit dont trois femmes et représentons les derniers survivants connus de l'espèce humaine. SISTER évalue nos chances de réussite à quinze pour cent mais nous sommes tous d'accord : nous allons rejoindre Kepler199x, en espérant que les bases martiennes sont encore opérationnelles et que nous pourrons faire le plein de carburant, de vivres et de matériel dans l'une d'elles pour ce voyage risqué.
La Terre a vécu ses derniers jours. Mars n'a jamais été une option. Dans un peu plus de cinq ans nous saurons si nous pourrons reconstruire une civilisation meilleure, pacifique, libérée de ses démons.

Posté le : 28/07/2014 14:39
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du 26 juillet
Plume d'Or
Inscrit:
06/08/2013 20:30
De Le Havre
Messages: 805
Niveau : 25; EXP : 53
HP : 0 / 613
MP : 268 / 10368
Hors Ligne
Moi aussi Kijtiti, je choisirais le lendemain. Il est très distrayant ton petit poème, on se balade, on tient la fin à distance.

Posté le : 28/07/2014 18:08
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du 26 juillet
Plume d'Or
Inscrit:
06/08/2013 20:30
De Le Havre
Messages: 805
Niveau : 25; EXP : 53
HP : 0 / 613
MP : 268 / 10368
Hors Ligne
Quelle angoisse Donald, heureusement que tu nous laisses un peu ESPERO !

Posté le : 28/07/2014 18:12
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du 26 juillet
Plume d'Or
Inscrit:
23/10/2013 18:00
Messages: 1480
Niveau : 32; EXP : 86
HP : 159 / 796
MP : 493 / 12968
Hors Ligne
Ses Derniers jours

Allongée sur le sable fin
De la plage, nue.
Libre de savourer enfin,
Sa douleur qui pue.

Son corps charnu dont la beauté
Excite la vue
Des vautours qui volent l'été,
Bouge et se remue.

Le soleil est épouvanté.
Étoile lointaine.
De sa route, il s'est détourné.
La mort est certaine.

Ils ont déjà piqué la peau
Pour casser la graine.
Ils ont bavé comme de l'eau.
Ô noire fontaine.

En l'air tout s'est éparpillé.
Le sang et les glandes.
Les os du crâne sont crachés,
En belles guirlandes.

Posté le : 29/07/2014 00:16
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du 26 juillet
Plume d'Or
Inscrit:
14/03/2014 18:40
De Paris
Messages: 1088
Niveau : 29; EXP : 0
HP : 140 / 700
MP : 362 / 10601
Hors Ligne
Salut les poètes,

Vous avez fait fort; moi qui croyais avoir été trop sombre je me sens un optimiste comparé à vous.


@Kjtiti: demain est un autre jour, après demain encore plus.
@EXEM: j'aime bien l'image du soleil épouvanté.

A bientôt,

Donald

Posté le : 29/07/2014 07:09
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du 26 juillet
Plume d'Or
Inscrit:
06/08/2013 20:30
De Le Havre
Messages: 805
Niveau : 25; EXP : 53
HP : 0 / 613
MP : 268 / 10368
Hors Ligne
Les derniers jours de bonheur ?

J’adore le chocolat ! J’en bois une tasse le matin, avec des tartines au Nutella. Le midi, je finis toujours par un dessert chocolaté et je prends un carré à 72 % avec mon café. A quatre heures, une grande tasse de cacao amer bien chaud, et enfin le soir, j’ai découvert des recettes de poulet au cacao, de « côtes de porc sauce épicée au chocolat », j’en passe et des meilleures ! Le soir, devant ma télévision ou en lisant un bon bouquin, je savoure encore trois carrés de chocolat à 99 %, un régal ! Je prends les carrés un par un, et je les laisse fondre doucement sur ma langue.
Ce matin, j’allume la radio, en sirotant mon breuvage magique :
Le marché du cacao n'est pas extensible à l'infini, et les pays émergents, Chine en tête, se sont pris de passion pour le chocolat. Du coup, la pénurie guette, et les cours flambent. Le réchauffement climatique ne serait pas non plus étranger à l'affaire... En 2020, le chocolat sera un produit de luxe, il se peut même qu’il disparaisse. Nous vivons peut-être les derniers jours du chocolat.
http://www.youtube.com/watch?v=OejX1V67wFs
Mais qu’est-ce qu’il raconte ? Comment ça « les derniers jours du chocolat » ! C’est impossible ! Il faut que je me prépare, que je trouve une parade ! C’est que je suis complètement intoxiquée moi ! Je suis une grande malade ! Une fois dans ma vie j’ai voulu arrêter. Quand je voyais des gens dans la rue manger des barres chocolatées, je voulais les attaquer. La nuit, je rêvais que je cambriolais les boulangeries. Je ne pourrais pas me passer de chocolat ! Tiens, c’est comme la cigarette. Voilà, il faut que je fasse comme si je voulais arrêter de fumer. Je vais diminuer les doses, enlever un peu de chocolat à chaque repas. Le matin, confiture, le midi, je prendrai un fruit, je garderai juste le chocolat avec le café. Finies les recettes au chocolat, mais je garde le 99 %. A quatre heures, thé !
Après quelques jours, je tremble, je suis très irascible et j’ai une envie démente de chocolat. Je fais le tour des pharmacies à la recherche d’un patch qui ferait passer à travers la peau, des doses de cacao qui iraient directement dans le sang. Les pharmaciens me prennent pour une folle. Pourtant je leur explique qu’en 2020 c’est fini, qu’eux aussi seront en manque, mais ils se fichent de moi. Je leur dis qu’il faudra bien inventer quelque chose pour diminuer cette sensation de vide intolérable, je ne sais pas moi, un appareil qui répandrait une odeur de cacao partout, ça calmerait peut-être, un appareil d’aromathérapie électronique, avec un masque qu’on placerait sur son visage.
Puisqu’on ne me prend pas au sérieux, je vais me débrouiller toute seule. Je vais économiser. Bon, calculons, combien est-ce que je dépense chaque mois ?
• Nutella : un pot,
• Chocolat en poudre : un paquet,
• Deux tablettes et demie de 72%,
• Trente yaourts au chocolat,
• Un paquet de cacao poudre
• Cinq tablettes de 99 %.
• Total : 792 euros !!!!!
Si le prix double me voilà avec une dépense de près de 1600 euros…Même en commençant à mettre de côté maintenant je n’y arriverai jamais.
Et si je stockais ? Le prix du cacao va continuer à augmenter, mais si j’en achète un peu plus que ma consommation habituelle chaque jour, j’y gagne ! Par contre, il y a un gros problème : les dates limite de consommation, et oui le chocolat est une denrée périssable !
Je suis fichue ! Condamnée à être en manque toute ma vie, à voir les gens riches se goinfrer devant moi, à subir les publicités dans les rues et à la télévision, les quatre par trois où des jeunes gens aux dents blanches croquent dans des tablettes bien épaisses. C’est insupportable !
Il faudrait que j’arrive à remplacer le chocolat par autre chose, mais je n’ai pas le courage, j’ai déjà essayé la confiture et le thé, sans succès.
En désespoir de cause, j’allume la télévision, tout ça m’a épuisée ! C’est une émission sur le jardinage, on voit un jeune homme planter un…cacaoyer !
https://www.youtube.com/watch?v=k81Hn6pEGWI
Ça a l’air simple. Par contre il faut une température de 25 degrés, en Normandie ça va être compliqué. Mais si je plante à l’intérieur, je pourrais leur réserver une pièce rien que pour eux. Les cabosses de cacao sont très fragiles, j’irai les chercher directement sur place. Voilà où je vais passer mes prochaines vacances, en Côte d’Ivoire. Je vais faire un stage dans une plantation. Je vendrai ma production et je vais peut-être devenir riche. Si ça marche, je construirai des serres, et finie la pénurie ! Ah je vais pouvoir faire des orgies de chocolat, quel bonheur !

Posté le : 29/07/2014 11:40
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant
(1) 2 3 4 »




[Recherche avancée]


Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
32 Personne(s) en ligne (18 Personne(s) connectée(s) sur Les Forums)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 32

Plus ...