| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Afficher/Cacher la colonne
Accueil >> newbb >> Buddy Holly [Les Forums - Le coin des Musiciens]

Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes





Buddy Holly
Administrateur
Inscrit:
14/12/2011 15:49
De Montpellier
Messages: 9132
Niveau : 63; EXP : 12
HP : 931 / 1553
MP : 3044 / 39859
Hors Ligne
Le 7 septembre 1936 à Lubbock, Texas naît Buddy Holly,

de son vrai nom Charles Hardin Holley, chanteur, guitariste et compositeur de rock'n'roll et rockabilly, mort accidentellement à 22 ans, le 3 février 1959 à Clear Lake dans l'Iowa dans un crash d'avion.

En bref

Le chanteur et auteur-compositeur américain Buddy Holly a exercé une influence déterminante sur la musique rock.
Les lunettes les plus célèbres du rock, loin devant Elton John et Elvis Costello … Sur la pochette de son premier album, l'escogriffe pose tout raide, engoncé dans un costard étriqué, sur fond de collines boisées, le regard noyé derrière d'épais verres, le sourire ingénu découvrant une dentition immaculée. Pas étonnant qu'il ait péri en voulant nettoyer ses chemises, entre deux concerts… Car toute sa courte vie, Buddy le gentil s'est drapé de probité candide et de rock blanc.
Le rythme afro-américain et le blues que Holly entend à la radio ont sur lui un impact considérable, comme sur d'innombrables adolescents blancs dans l'Amérique des années 1950, où la ségrégation raciale est très forte. Parmi les disques de rhythm and blues qui semblent avoir influencé Holly, on peut citer Work with Me, Annie de Hank Ballard et les Midnighters, Bo Diddley de Bo Diddley et Love Is Strange de Mickey et Sylvia. Les riffs à la guitare et les idées rythmiques de ces trois disques se retrouvent à plusieurs reprises dans son œuvre. Déjà versé dans la country music, le bluegrass et le gospel et interprète expérimenté dès l'âge de seize ans, il se passionne pour le rhythm and blues. En 1955, après avoir entendu Elvis Presley, Holly se consacre à plein temps au rock and roll. La même année, il achète une guitare électrique Fender Stratocaster et met au point le style de jeu avec des accords majeurs retentissants qui le caractérise ce style est mis en évidence dans le solo de Peggy Sue). En 1956, il signe un contrat avec la division de Decca de Nashville, dans le Tennessee, mais les disques qu'il enregistre se vendent mal et sont de qualité inégale (en dépit de quelques plages remarquables, notamment son premier single, Blue Days, Black Nights et du classique du rock Midnight Shift.
En 1957, Holly et son nouveau groupe, les Crickets, Niki Sullivan à la seconde guitare et comme second chanteur, Joe B. Mauldin à la basse et le grand Jerry Allison à la batterie, commencent à travailler avec un producteur indépendant, Norman Petty, dans son studio de Clovis, au Nouveau-Mexique. C'est alors que la magie opère. Ensemble, ils réalisent une série d'enregistrements dont l'intimité émotionnelle et le sens du détail les placent en marge des autres interprètes de rock and roll des années 1950. Leur travail d'équipe fait fi des conventions et laisse libre cours à leur imagination. Contrairement à la plupart des producteurs de rock and roll indépendants de l'époque, Petty a un équipement de qualité. Il veut que ses enregistrements soient de grande classe et chers, mais il aime aussi faire des expériences. Les enregistrements des Crickets font appel à des techniques inhabituelles d'emplacement des microphones, à des effets imaginatifs de chambre d'écho et à la surimpression, procédé consistant dans les années 1950 à superposer un enregistrement sur un autre. Tout en gravant des chansons comme Not Fade Away, Peggy Sue, Listen to Me et Everyday, Holly et les Crickets campent pendant des jours dans le studio de Petty, qu'ils utilisent comme laboratoire et comme lieu de détente. Ce sont les premiers artistes de rock and roll à approcher ainsi le processus de l'enregistrement.
À la parution du premier 45-tours des Crickets, That'll Be the Day, en 1957, leur label, Brunswick, ne fait aucune promotion. Néanmoins, le disque a un esprit débordant et, dès la fin de l'année, il est vendu par millions d'exemplaires dans le monde entier. Holly devient une star et une idole. Toutefois, l'association de Holly et des Crickets avec Petty, qui est à la fois leur manager, leur partenaire pour l'écriture des chansons et leur éditeur, ainsi que le propriétaire de leurs enregistrements est loin d'être bénéfique : selon presque tous les témoignages, il encaisse les chèques de droits d'auteur des Crickets et garde l'argent. En 1959, les succès discographiques vont en s'amenuisant et Holly vit à New York avec sa nouvelle femme. Brouillé avec les Crickets et sans revenus, il envisage d'attaquer Petty en justice. Il n'a guère d'autre choix que de participer à la tournée Winter Dance Party de 1959, dans le Midwest ; c'est au cours de cette tournée que Holly et ses co-vedettes Ritchie Valens et The Big Bopper, Jiles Perry Richardson Jr. périssent dans un accident d'avion, près de Clear Lake, dans l'Iowa, le 3 février 1959.
Les Beatles, qui connaissaient à fond tous les enregistrements de Buddy Holly et des Crickets, ont été largement influencés par leur musique, par leur utilisation novatrice du studio d'enregistrement et le fait qu'ils ont écrit eux-mêmes la plupart de leurs chansons. Les disques de Buddy Holly, qui traduisent le sens des grands espaces de l'ouest du Texas et une irrépressible joie de vivre, restent essentiels.

Sa vie

Né le 7 septembre 1936 au milieu des champs de coton, dans un de ces trous perdus du cœur de l'Amérique profonde à Lubbock Texas, il est le cadet des quatre enfants d'une famille baptiste ; le gospel fait partie de sa vie dès son plus jeune âge. Bon élève, doté d'un charme personnel communicatif, il commence à s'intéresser sérieusement à la musique vers l'âge de douze ans et s'y consacre avec un talent naturel remarquable.
En 1941, Buddy Holly effectue sa première apparition sur scène en compagnie de ses frères Larry et Travis. Ils gagnent ce jour-là, un prix après avoir chanté Down the river of memories. Vers l’âge de 11 ans, Buddy étudie le solfège et le piano. Après une unique année d’étude musicale, il continue son travail au piano seul.
En 1949, il forme un duo avec un ami rencontré au lycée, Bob Montgomery. Les deux amis jouent ensemble jusqu’en 1953, date à laquelle ils enregistrent deux titres sur une bande chez Buddy : Footprints in the snow de Bill Monroe et un instrumental. À cette époque, ils commencent tous deux à animer de petites soirées locales. Un bassiste viendra se joindre au duo, formant en 1954 une petite formation qui tourne régulièrement au Texas.
À la fin de l’année 1955, le groupe compte quatre membres : Buddy, Bob, Don Guess qui reprend la basse et Jerry Allison à la batterie. Jerry Allison raconte que, remarquant l'absence de batterie dans les premiers enregistrements d'Elvis Presley réalisés chez Sun Records, à Memphis, Buddy lui demandera de se retirer momentanément du groupe, question de reproduire fidèlement la sonorité des titres de son idole... décision qui fut renversée lorsqu'Elvis Presley incorpora la batterie dans son petit ensemble. Remarqué quelque temps plus tôt par le label Decca, Buddy enregistre à Nashville quatre titres, Blue Days, Black Night, Midnight Shift, Love Me, et Don't Come Back Knocking avec ses complices Don Guess basse et Sonny Curtis guitare solo.
Durant un second voyage à Nashville 1956, Holly eut recours aux services de J.I. Allison à la batterie pour l'enregistrement d'une version mythique de Rock Around With Olie Vee, composée par Sonny Curtis et du premier jet d'un morceau qui passera plus tard à l'histoire: That'll Be the Day. À la fois proche - mélodiquement - et loin - structurellement- de la version de 1957, le That'll Be the Day version Nashville, sans être mauvais, ne présente pas Buddy Holly sous son meilleur jour : à la demande des responsables de l'enregistrement, la chanson fut enregistrée dans une tonalité qui s'avère être trop haute pour B. Holly, provoquant un certain inconfort tout au long de la prestation.
Lors d'une dernière session avec Decca, Grady Martin, talentueux musicien de studio de Nashville ayant aussi participé aux enregistrements de Johnny Horton, Brenda Lee, Johnny Burnette et de nombreux autres artistes, prit la relève de Curtis sur Modern Don Juan et une ultime version de Rock Around With Olie Vee- cette dernière pièce impliquant aussi le session man Buddy Harmon à la batterie. Les titres n’ont malheureusement aucun succès et au but de trois sessions d’enregistrements, le contrat n’est pas renouvelé. Pourtant, des titres comme Modern Don Juan, Ting a ling, Rock Around With Ollie Vee, entre autres, constituent une référence exceptionnelle en matière de Rockabilly primitif.

La montée de l'artiste

Buddy Holly représenté sur un timbre poste.
En 1957, Buddy forme un nouveau groupe composé de Jerry Allison à la batterie, Larry Wellborn à la basse et Nicky Sullivan à la guitare rythmique, le nom des Crickets est donné à cette formation où Holly assume lui-même la guitare solo. Ayant découvert le studio de Norman Petty, situé à Clovis, dans l'État du Nouveau-Mexique, Buddy s'y rend régulièrement afin d'enregistrer de nombreuses maquettes dont quelques-unes feront l'objet de publications posthumes après l'ajout de quelques pistes musicales, pour répondre à la demande des années 1960 pour le son stéréophonique. Au nombre de ces morceaux enregistrés à Clovis avant que Buddy Holly connaisse la renommée, citons "Bo Diddley", "Brown eyed hansome man", "Baby Won't You Come Out Tonight", "I'm Gonna Set My Foot Right Down", "Mona" ainsi que de nombreuses autres pièces d'autres artistes locaux pour lesquels il assure la guitare.
Dans la foulée de ces sessions supervisées par Norman Petty, Buddy enregistre donc That'll Be the Day avec son groupe qui se hissera à la troisième place des charts. D’autres hits suivront comme Maybe baby, Peggy Sue, Oh Boy, Rave On, Early in the Morning. Outre ces titres, le son Crickets était né, un son original influençant bon nombre d’artistes par la suite. Des passages télé et des tournées suivront aux sessions en studio. Sur scène, les Crickets côtoient entre autres, Eddie Cochran, Chuck Berry, Paul Anka, Fats Domino, et The Everly Brothers, etc.

Le 2 février 1959 à Clear Lake dans l'Iowa, l’affiche est composée entre autres de Ritchie Valens La Bamba, de Big Bopper Chantilly lace et de Buddy Holly. Les trois artistes, ainsi que Dion and the Belmonts, sont les têtes d'affiche de la Winter dance Party, une série de concerts qui doit traverser le Midwest.
Cette tournée marathon s'effectue dans des conditions très éprouvantes : le bus, où dorment bien souvent les musiciens, doit affronter un barrage continuel de glace et de neige. Pour comble de malheur, son chauffage tombe en panne Waylon Jennings, embauché comme bassiste par Buddy, attrapera des engelures dans le car.... Après le show de Clear Lake, Buddy, Big Bopper et Ritchie Valens décident de regagner Fargo dans le Dakota du Nord par avion pour pouvoir se reposer en évitant les interminables voyages en bus, mais l’avion s’écrase peu après le décollage, le 3 février 1959 à 0 h 50. Ce drame, "The Day the Music Died", inspire à Don McLean en 1971, la chanson émouvante intitulée " American Pie."
Il est aussi évoqué en 1964 par Ronnie Bird dans la chanson Adieu à un ami et en 1965, par Eddy Mitchell dans la chanson J'avais deux amis.

Hommages et postérité

Son œuvre influencera de nombreux groupes, notamment les Beatles, qui reprendront nombre de ses titres, les Rolling Stones, les Beach Boys et Bob Dylan.
Il y aura dans les années 1980 une chanson du groupe punk allemand Die Ärzte à la gloire des lunettes de Buddy Holly.
En 1994, Buddy Holly refait surface grâce au titre de Weezer qui porte son nom.
Sa chanson True Love Ways est désormais utilisée dans une publicité égyptienne humoristique, où l'on voit un panda semer la pagaille si l'on ne consomme ou n'achète pas sa marque.
En 1978, un film, The Buddy Holly story retrace sa vie.
En 1989, il est cité dans la chanson We Didn't Start the Fire de Billy Joel, où ce dernier fait l'énumération des événements politiques, militaires, artistiques ainsi que des figures qui ont marqué le XXe siècle, entre 1949 et 1989.
En 2001, un astéroïde découvert en 2000 par l'astronome John Broughton est baptisé 16155 Buddy en son honneur.
En 2009, on peut entendre dans le film Mr. Nobody réalisé par Jaco van Dormael son titre Everyday.

À la télévision

Dans l'épisode 4 de la saison 1 de la série télévisée Code Quantum, qui se déroule en 1956, le héros Sam, conseille à un jeune guitariste de donner à sa chanson le titre Peggy Sue. Ce jeune guitariste s'avère être Buddy Holly3.
Dans l'épisode 15 de la saison 14 des Simpson, un épisode de Itchy & Scratchy intitulé "Le saigneur de la bande" met en scène Scratchy dans l'avion dans lequel Buddy Holly a trouvé la mort.
Dans l'épisode 9 de la saison 3 de X-Files 1993, le voyant Clyde a obtenu son don suite au crash qui coûta la vie à Buddy Holly il était fan de Big Bopper qui se trouvait dans le même avion.
Aujourd'hui, on ne compte plus les artistes qui ont repris ses chansons, des Beatles, Words Of Love, à Santana, Well All Right, en passant par Linda Ronstadt, It's So Easy et les Stones, Not Fade Away. Ni ceux qu'il a influencés. Paul McCartney, grand admirateur de Buddy, a racheté tout le catalogue de ses chansons. En 1978, un film inédit en France, The Buddy Holly Story, avec l'acteur Gary Busey, a été réalisé à sa gloire. Quant à cette funeste date du 2 février 1959, on l'appelle désormais Le jour où la musique est morte….

Liens

http://youtu.be/DdR_GyUPjz4 Greatest hits
http://youtu.be/iJ_vQrbo8TA Legend raves
http://youtu.be/GMezwtB1oCU Every day
http://youtu.be/YwHrx0r0t2s Oh boy
http://youtu.be/uHuuZ8vXF_4 Greatest hits


Cliquez pour afficher l


Cliquez pour afficher l


Cliquez pour afficher l


Cliquez pour afficher l


Cliquez pour afficher l


Cliquez pour afficher l


Cliquez pour afficher l


[img width=600]http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcT1HqBJwsFyWRtJAF2FaDaqcOBU9JKVpTr30Gj4etjTBuIkcMSDWVp6iDENOA[/img]

Cliquez pour afficher l


Cliquez pour afficher l


Cliquez pour afficher l


Cliquez pour afficher l



Posté le : 06/09/2014 22:14
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Buddy Holly
Guest_
merci pour cette belle découverte..je me suis empressée de voir quelques titres en ligne et je dois avouer que c'est pas mal, enfin si on aime le rockabilly! :)

Posté le : 08/09/2014 09:38
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant




[Recherche avancée]


Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
32 Personne(s) en ligne (17 Personne(s) connectée(s) sur Les Forums)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 32

Plus ...