| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Afficher/Cacher la colonne
Accueil >> newbb >> Edouard Bourdet [Les Forums - Histoire de la Littérature]

Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes





Edouard Bourdet
Administrateur
Inscrit:
14/12/2011 15:49
De Montpellier
Messages: 9166
Niveau : 63; EXP : 20
HP : 933 / 1555
MP : 3055 / 40791
Hors Ligne
Le 26 octobre 1887 à Saint-Germain-en-Laye naît Édouard Bourdet,

mort le 17 janvier 1945 à Paris, auteur dramatique et journaliste français.
Auteur dramatique français, Édouard Bourdet fait ses débuts, en 1910, avec Le Rubicon. Mais pas plus cette pièce que L'Homme enchaîné 1923 ne connaissent le succès. La Prisonnière 1926 aborde un sujet difficile, la souffrance d'une femme damnée, et l'auteur le traite avec beaucoup d'habileté et l'audace qu'il s'est permise dans le choix du thème est pleinement acceptée par un très large public. Sa hardiesse est en effet tempérée par un constant souci d'honnêteté ; il accumule ainsi de justes observations qui donnent à ses développements une apparence de rigueur, celle qui faisait défaut au sujet. Cette formule du succès, Édouard Bourdet va continuer à l'exploiter dans une longue série de pièces qui font de lui l'un des principaux fournisseurs du théâtre de boulevard entre les deux guerres. En 1927, il poursuit sa satire des mœurs et des vices de son époque en étudiant la condition de l'écrivain : Vient de paraître. Il décrit avec beaucoup de cruauté la manière dont on fait un prix littéraire, depuis le choix par l'écrivain d'un sujet commercial jusqu'au lancement publicitaire du livre et de son auteur. L'argent et la combine règnent en maîtres dans les milieux de l'édition, et cette critique impitoyable et joyeuse pourrait tout aussi bien s'adresser à d'autres milieux intellectuels ou artistiques. L'auteur le souhaite sans aucun doute, dans son intention de saisir une ambiance générale du temps. Dans Le Sexe faible 1929, il nous montre des hommes à la recherche de femmes qui les entretiennent.
Mais, peu à peu, il s'oriente vers un théâtre où le comique se taille la plus belle part. Hyménée 1941 n'a plus la valeur de témoignage de ses premières pièces. L'audace de la comédie de mœurs disparaît et son habileté s'établit à présent dans l'analyse d'une psychologie complexe, et assez conformiste. Mais il ne s'agit peut-être pas d'une véritable différence par rapport à ses débuts : sa prudence consistait à confondre satire et morale, par là même à garantir son succès.
Édouard Bourdet eut aussi une activité tout à fait novatrice en tant qu'administrateur de la Comédie-Française de 1936 à 1940.

Sa vie

Édouard Bourdet est le fils de Fernand Bourdet 1853-1906, ingénieur, et de Marguerite Vallée 1860-1908, descendant par sa mère du ministre Georges Pléville Le Pelley.
Il se marie en janvier 1909 avec Catherine Pozzi 1883-1934, poétesse et femme de lettres. Ils ont un fils, Claude Bourdet, divorcent en 1920, et Bourdet épouse Denise Rémon 20 juin 1892 - 11 octobre 1967, la fille de Maurice Rémon, qu'il a connue à Royan.
Bourdet voit jouer sa première pièce de théâtre en 1910, Le Rubicon, et continue avec La Cage ouverte qui a moins de succès. Il fait la guerre dans les chasseurs à pied ; démobilisé en 1919, il ne reprend son activité dramatique que trois ans plus tard.
Pendant cette période, il devient correspondant en Angleterre, pour L'Écho de Paris et critique dramatique. Mais pas plus que ses pièces d'avant-guerre, L'Homme enchaîné en 1923, ne connait le succès.
La Prisonnière, en 1926, aborde un sujet difficile, la souffrance d'une femme damnée. L'auteur le traite avec beaucoup d'habileté et l'audace qu'il s'est permis dans le choix du thème est pleinement acceptée par le public. Sa hardiesse est en effet tempérée par un constant souci d'honnêteté ; il accumule ainsi de justes observations qui donnent à ses développements une apparence de rigueur, celle qui faisait défaut au sujet. Colette écrira : Mais Édouard Bourdet est jeune, et n'a pas sujet d'être timide devant la réussite. En outre, il est doué d'une vocation patiente et tranquille.
Bourdet devient l'un des principaux fournisseurs du théâtre de boulevard de l'entre-deux-guerres. En 1927, dans la pièce Vient de paraître, il n'est pas tendre avec certains de ses contemporains. Les prix littéraires, le choix par les écrivains de sujets dans un but commercial et le lancement publicitaire d'un livre et d'un auteur sont montrés dans cette pièce pour le théâtre de boulevard.
Quand Bourdet a écrit Vient de Paraître, il a demandé à son ami Jean Giraudoux de l'emmener rue des Saints-Pères, et il est resté un après-midi à observer cette faune.Dans Le Sexe faible 1929, il fait le portrait de ces hommes à la recherche de femmes qui les entretiennent.
Fric-Frac est une pièce de théâtre jouée en 1936 et adaptée au cinéma en 1939. Arletty déclarera bien des années après la mort de Bourdet : À propos de Fric-Frac, on a toujours un peu tendance à oublier l'auteur, Édouard Bourdet. Fric-Frac est une des grandes pièces de Bourdet. C'est un grand succès commercial.
Avant la Seconde Guerre Mondiale, il se bat en duel avec Henri Bernstein, son rival dans le même genre théâtral, duel qui permet à Bernstein de connaître un regain d'intérêt de la part du public.

Bourdet est également l'ami de Paul Claudel et de Jean Giraudoux et tient un salon littéraire avec sa femme Denise.

Administrateur de la Comédie-Française

En 1936, considéré comme un des maîtres du théâtre de boulevard de l'entre-deux-guerres, il est nommé administrateur de la Comédie-Française par Jean Zay, ministre de la culture du Front populaire. Cette nomination lui vaut de sérieuses inimitiés. Robert Brasillach parle du nouveau führer du Théâtre-Français. S'il avoue : j'ai beaucoup trop ri à une ou deux pièces de M. Bourdet, il critique néanmoins le choix de Jean Zay qui s'est porté sur : l'auteur de tant de vaudevilles agréables pour le mettre à la tête de la Comédie-Française .
Brasillach se trompe toutefois lourdement quand il affirme que : Par la force des choses, on donnera bien à M. Jouvet ou à M. Copeau, de temps à autre, une œuvre ancienne à monter. Mais la vieille garde sera toujours là, protégée par M. Bourdet.
Bourdet, nouvel administrateur général convoque aussitôt Pierre Dux, triple les mensualités des comédiens, décide que les pièces soient désormais choisies par l'Administrateur seul, et la désignation des acteurs pour chaque rôle dépendra exclusivement de l'Administrateur et des metteurs en scène officiels. Il redresse la Comédie-Française avec Gaston Baty, Jacques Copeau, Charles Dullin et Louis Jouvet.
Il a une activité tout à fait novatrice en tant qu'administrateur, fonction qu'il occupe du 15 octobre 1936 au 27 décembre 1940. Louis Chaigne écrira : On ne peut nommer Édouard Bourdet sans rappeler qu'il fut un remarquable administrateur du Théâtre-Français de 1936 à 1940. Édouard Bourdet quitte ses fonctions lorsque le maréchal Pétain prend le pouvoir.
En 1939, grâce à Édouard Bourdet, le jeune Gérard Oury, pensionnaire de la Comédie-Française, obtiendra son premier rôle dans la pièce Britannicus en remplacement d'un acteur mobilisé.

Pendant l'occupation allemande

Pendant l'occupation allemande, même s'il n'est plus administrateur de la Comédie-Française, Bourdet ne s'engage pas dans la Résistance et la lutte active. Son fils, Claude Bourdet en est un peu déçu, même s'il sait que son père est favorable aux idées de la Résistance.
Hyménée, en 1941, n'a plus l'audace de ses comédies de mœurs qui faisaient une description implacable des milieux de la grande bourgeoise, comme dans Les temps difficiles, ou abordaient des thèmes jusqu'alors peu traités, comme l'homosexualité dans La prisonnière. Hyménée est une pièce de théâtre où le comique se taille la plus belle part, mais la prudence lui permet juste de confondre satire et morale. L'humaniste, l'auteur d'avant-guerre, nommé par Jean Zay, est beaucoup moins polémique, car les temps sont difficiles.
Pierre Fresnay met en scène et joue, au Théâtre-Français, Père, une nouvelle comédie, en trois actes, et Vient de paraître en 1942 et 1944.
Bourdet a toutefois choisi de renoncer à ses fonctions; ainsi, il n'aura pas eu à se séparer de sociétaires jugés "indésirables" pour d'odieux prétextes ou à programmer des tournées de troupes allemandes à la Comédie-Française.

Décès

Sa mort survient brutalement en 1945, à la suite d'une embolie. Des artistes comme Jean Cocteau lui rendront hommage.
Son œuvre imposante sera admirée par un Pierre Fresnay, un Louis Jouvet, un Pierre Dux.
Bourdet fut enterré au cimetière de Passy avec sa femme Denise.

Pièces de théâtre

1910 : Le Rubicon
1912 : La Cage ouverte, Théâtre Michel
1922 : L'Heure du berger10.
1923 : L'Homme enchaîné, pièce en 3 actes, Théâtre Femina, 7 novembre
1926 : La Prisonnière, jouée à Londres, à New York et à Vienne
1927 : Vient de paraître, comédie en 4 actes, Théâtre de la Michodière, 25 novembre
1929 : Le Sexe faible, comédie en 3 actes qui tient l'affiche longtemps au Théâtre de la Michodière, 10 décembre, et est représenté aussi à Berlin
1932 : La Fleur des pois, comédie en 4 actes, Théâtre de la Michodière, 4 octobre
1934 : Les Temps difficiles, pièce en 4 actes, Théâtre de la Michodière, 30 janvier
1935 : Margot, pièce en 2 actes, Théâtre Marigny, 26 novembre, avec dans les rôles titres MM. Pierre Fresnay et Jacques Dumesnil et Mme Yvonne Printemps. La mise en scène était de Pierre Fresnay et la musique de scène de Georges Auric et Francis Poulenc
1936 : Fric-Frac, pièce en 5 actes, Théâtre de la Michodière, 15 octobre
1941 : Hyménée, pièce en 4 actes, Théâtre de la Michodière, 7 mai
1942 : Père, Théâtre de la Michodière, 15 décembre

Metteur en scène

1938 : Le Vieil Homme de Georges de Porto-Riche, Comédie-Française

Filmographie

1933 : Le Sexe faible de Robert Siodmak, scénario et dialogues d'après sa pièce

Liens

http://youtu.be/BoUqGP9IVbQ Les temps difficiles, théâtre 1966
http://youtu.be/Ay7Pnnh-oC8 Fric Frac Théâtre Marigny 1971
http://youtu.be/ZgL99-H0UeM Duel à l'épée Henri Bernstein vs Edouard Bourdet
http://youtu.be/bq63P5QcemU Vient de paraître
http://www.ina.fr/video/I00019193/mad ... -francaise-2-2-video.html Madeleine Renaud parle de E. Bourdet


Cliquez pour afficher l


Cliquez pour afficher l


Cliquez pour afficher l


[img width=600]http://www.regietheatrale.com/index/index/mises_en_scene/mises%20en%20scene_photos/fleur_des_pois/fleur_des_pois(la)7.jpg[/img]

Cliquez pour afficher l


Cliquez pour afficher l


Cliquez pour afficher l


Cliquez pour afficher l


Cliquez pour afficher l


Cliquez pour afficher l


Cliquez pour afficher l


[img width=600]http://comediensdelatour.pagesperso-orange.fr/Affiches/les%20temps%20difficiles06-04-111%20copie%20%5BR%E9solution%20de%20l'%E9cran%5D.jpg[/img]

Posté le : 25/10/2014 23:18
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant




[Recherche avancée]


Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
40 Personne(s) en ligne (24 Personne(s) connectée(s) sur Les Forums)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 40

Plus ...