| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Afficher/Cacher la colonne
Accueil >> newbb >> Charles Rolls [Les Forums - Société]

Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes





Charles Rolls
Administrateur
Inscrit:
14/12/2011 15:49
De Montpellier
Messages: 9411
Niveau : 63; EXP : 74
HP : 941 / 1568
MP : 3137 / 44873
Hors Ligne
Le 12 juillet 1910 à 32 ans meurt Charles Rolls

Sir Charles Stewart Rolls Mayfair à Bournemouth, né à Londres le 27 août 1877, aristocrate britannique originaire du Pays de Galles, ingénieur en mécanique, pilote pionnier du sport automobile et de l'aviation, titulaire d'un brevet de pilote d'avion daté du 10 janvier 1910 et cofondateur de la prestigieuse marque automobile de luxe Rolls-Royce en 1904 avec Henri Royce.
Premier aviateur à avoir traversé la Manche dans les deux sens et sans arrêt, il vendit des moteurs et, en 1906, fonda avec F.H. Royce la société Rolls-Royce Ltd., constructeur d'automobiles de luxe et de moteurs d'avions.

Sa vie

Il naît le 27 août 1877 à Berkeley Square, Londres dans une richissime famille de l'aristocratie britannique. Il est le troisième fils du Lord John Rolls de Llangattock, homme politique originaire de Monmouth au Pays de Galles.
Il entre au Collège d'Eton puis à l'Université de Cambridge d’où il sort ingénieur diplômé en mécanique et en science appliquée.
Premier étudiant de l'Université de Cambridge à s'y rendre en voiture au volant d'une des premières Peugeot, il se passionne vite pour les voitures et devient pilote pionnier du sport automobile.

Importateur de voitures de luxe

Il fonde avec succès une luxueuse concession d'automobiles à Piccadilly à Londres où il commercialise auprès de l'aristocratie britannique des automobiles importées du continent Peugeot, Panhard, etc.. Hormis les Minerva, voiture belge, véhicule personnel de Charles Rolls, il est très déçu par le faible niveau technique de toutes les premières voitures qu'il essaie alors. Elles sont bruyantes, peu puissantes, vibrent de toutes parts, sont difficiles à manier, tombent souvent en panne, sont peu confortables, etc.

Palmarès automobile personnel

C'est cependant avec des véhicules français qu'il obtient pourtant des résultats probants en course au début du XXe siècle:

Course de côte de Petersham Hill près de Richmond: 1899 sur Panhard 6HP;
Course de côte de Taddington Hill près de Buxton: 1900 Panhard 12HP;
Course de côte de Dunmail Raise: 1900 Panhard 12HP;
Le One Thousand Miles 1900 de Londres Londres-Bristol-Birmingham-Manchester-Derby-Kendal-Carlisle-Edinburgh-Newcastle-Leeds-Sheffield-Nottingham-London, sur Panhard 12HP;
Course de côte de Birkhill près de Moffat: 1900 Panhard 12HP, lors de la course de 1 000 Miles citée;
Course de côte de Dashwood Hill: 1903 Napier 45HP lors des courses de Gordon Bennett;
Course de côte de Ballyfinane à Killorglin Hill: 1903 Mors ou Kerry Cup;
RAC Tourist Trophy: 1906 Rolls-Royce 20 HP.
En 1900, il devient également mécanicien embarqué de Selwyn Edge à bord d'une Napier, lors de la course Paris-Toulouse-Paris, abandon.
En 1904, âgé de 27 ans, on lui présente Henri Royce, alors âgé de 41 ans, qui vient de fonder la Royce Company à Manchester et qui a fabriqué sa propre première voiture, Royce 10 HP, renommée ensuite en Rolls-Royce 10 HP de 2 cylindres et 10 chevaux, dont tout le monde fait l'éloge de l'exceptionnelle esthétique, luxe, robustesse, fiabilité, silence, confort, souplesse, etc. Il est emballé par les essais. Enfin une voiture anglaise digne de toutes les louanges ; il s'engage à commercialiser sous son nom.

En 1905, Rolls participe encore à la Coupe Gordon Bennett sur Wolseley.

Histoire de la firme Rolls-Royce:

Firme britannique de construction automobile et aéronautique, fondée en 1906 à Manchester par un mécanicien de grand talent, Frederick Henry Royce 1863-1933, et un jeune aristocrate anglais, féru de sports mécaniques, Charles Stewart Rolls, 1877-1910. Celui-ci fut le premier aviateur à faire l'aller et retour sans escale entre l'Angleterre et la France, un an après la mémorable traversée de la Manche par Louis Blériot le 25 juillet 1909. Charles S. Rolls devait d'ailleurs trouver la mort dans un accident d'avion quelques semaines après sa performance. La firme Rolls-Royce est surtout connue du grand public pour la perfection et le raffinement de ses automobiles.
Le 4 mai 1904 Rolls et Royce s'associent et fusionnent leurs entreprises en Rolls-Royce. La marque se fait immédiatement une réputation fantastique auprès des clients d'automobiles d'élite et aristocratiques de Charles Rolls, pour leur très haut niveau de qualité et de perfection. Les voitures les plus chères, mais aussi les meilleures du monde qui imposent un respect universel dès 1910.
Les premières Rolls-Royce sont présentées avec succès au Salon de l'automobile de Paris de décembre 1904. Les voitures remportent de nombreuses courses des années 1900 où elles se distinguent par leur grande fiabilité.
Charles Rolls abandonne à la célèbre première course du Tourist Trophy de l'Île de Man de 1905 puis gagne l'année suivante au volant d'une Rolls-Royce 30 HP. Il déclare : Comme je n'ai fait que rester assis à attendre que la voiture franchisse la ligne d'arrivée, le mérite revient à monsieur Royce qui en est le dessinateur et le constructeur.Devenu membre de l'Aéro-Club de France, il obtient son brevet de pilote en 1906.
Wright Flyer III des frères Wright est le premier avion à moteur à pétrole de l'histoire de l'aviation.
Sa réputation dans ce domaine est entièrement justifiée, mais son importance réelle dans le monde de l'industrie est surtout due à ses activités dans le domaine des moteurs d'avions. Peu avant la Première Guerre mondiale en effet, la firme s'était engagée dans la voie de l'aéronautique, après s'être assurée la collaboration des frères Wright. En 1915, tout en produisant pour les armées alliées les premières voitures blindées, Rolls-Royce met au point le moteur d'avion Eagle de 12 cylindres en V et à refroidissement à eau.
C'est un moteur de ce type qui permettra à Alcock et Brown d'effectuer la première traversée de l'Atlantique, en juillet 1919. Puis, c'est le moteur Mark 8, de 360 chevaux ; le moteur Falcon, version réduite du moteur Eagle ; et toute une série de moteurs qui aboutissent au moteur Merlin, réalisation remarquable qui équipera une grande partie des appareils de la R.A.F. pendant la Seconde Guerre mondiale.
En plus des moteurs à pistons, Rolls-Royce s'intéresse à des moteurs d'un type nouveau. C'est sous les auspices de Rolls-Royce que Frank Whittle développera en 1941 son réacteur, le W 1, ancêtre de tous les réacteurs actuels. En 1945, Rolls-Royce met au point un autre type de moteur, le turbo-propulseur, qui permet aux avions à hélices de profiter des progrès apportés par les turbines.
Rolls-Royce, qui est un des deux ou trois plus grands constructeurs mondiaux de réacteurs pour avions gros porteurs, connaît en 1971 une grave crise financière due aux difficultés technologiques rencontrées dans la mise au point d'un réacteur à hautes performances, fondé sur l'utilisation d'aubes en carbone fritté. D'ailleurs, cette même année la société dépose son bilan puis se scinde en deux compagnies. Le secteur aéronautique 90 p. 100 des activités de Rolls-Royce est d'abord nationalisé puis privatisé, en 1987, et prend le nom de Rolls-Royce P.L.C.
La société Rolls-Royce, qui garde les activités automobiles, devient société anonyme en 1973, la Rolls-Royce Motor Cars Ltd., qui fusionne en 1980 avec Vickers Ltd. Cette branche de la société Vickers Ltd., à la suite de la crise de l'automobile de luxe, a connu des difficultés financières qui l'ont amenée à supprimer des emplois au début des années 1990. En 1998, elle est rachetée par le groupe allemand Volskwagen, qui surenchérit sur l'offre de la firme allemande B.M.W.
Toutefois, en janvier 2003, à la suite de quelques années de négociations, B.M.W. récupère la marque Rolls-Royce, Volkswagen conservant le contrôle de Bentley. La filière aéronautique s'est, quant à elle, diversifiée : moteurs pour le domaine aéronautique, représentant plus de 70 p. 100 de son chiffre d'affaires, équipements marins systèmes de propulsion, systèmes de contrôle, d'ancrage..., moteurs Diesel et turbines à gaz destinées aux centrales électriques et à l'industrie pétrolière...

Mort de Charles Rolls dans un meeting aérien

Le 2 juin 1910 Charles est le premier homme à faire l'aller retour Angleterre, Douvres-France, Calais sans escales au-dessus de la Manche avec un biplan Wright Flyer des frères Wright premier avion à moteur à pétrole de l'histoire de l'aviation, une traversée récompensée par une coupe de 2000 francs offerte par M. Ruinart. La même année, il se tue le 12 juillet dans un meeting aérien au-dessus de Bournemouth à l'âge de 33 ans, alors qu'il pilotait un biplan Wright et tentait de s'imposer dans un concours d’atterrissage. Charles Rolls s'est crashé suite à la rupture de la queue stabilisatrice de son appareil.



Cliquez pour afficher l



Cliquez pour afficher l




Cliquez pour afficher l




Cliquez pour afficher l




Cliquez pour afficher l




Cliquez pour afficher l




Cliquez pour afficher l




Cliquez pour afficher l




Cliquez pour afficher l




Cliquez pour afficher l




Cliquez pour afficher l





Cliquez pour afficher l




Posté le : 11/07/2015 18:49
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant




[Recherche avancée]


Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
40 Personne(s) en ligne (11 Personne(s) connectée(s) sur Les Forums)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 40

Plus ...