| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Afficher/Cacher la colonne
Accueil >> newbb >> André Maurois [Les Forums - Histoire de la Littérature]

Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes





André Maurois
Administrateur
Inscrit:
14/12/2011 15:49
De Montpellier
Messages: 9440
Niveau : 63; EXP : 80
HP : 628 / 1570
MP : 3146 / 50307
Hors Ligne
Le 26 juillet 1885 naît à Elbeuf, André Maurois

de son nom d'origine Émile Salomon Wilhelm Herzog, mort à 82 ans le 9 octobre 1967 à Neuilly-sur-Seine, romancier, biographe, conteur et essayiste français. Il est fait membre de l'académie française

En bref

Ce brillant élève a pour professeur Alain et en reçoit une influence profonde. Officier-interprète auprès des Britanniques pendant la Grande Guerre, il révèle avec humour leur esprit, les Silences du colonel Bramble, 1918 ; les Discours du docteur O'Grady, 1922 : début d'une carrière à succès. Plus que ses romans, Climats, 1928, ses contes, ses nouvelles ou ses études historiques, Histoire d'Angleterre, 1937 ; Histoire des États-Unis, 1943-1963, restent ses biographies romancées Ariel ou la Vie de Shelley ; Prométhée ou la Vie de Balzac.
Essayiste, romancier, historien, biographe, André Maurois fut avant tout un humaniste. Né en Normandie d'une famille juive qui avait quitté l'Alsace après la guerre de 1870, de son nom d'origine Émile Herzog, André Maurois dirigea l'entreprise familiale après avoir été élève d'Alain au lycée de Rouen. Mais c'est la guerre qui le conduit à la littérature. Son expérience d'officier de liaison auprès de l'armée britannique lui inspire deux livres de réflexions humoristiques, Les Silences du colonel Bramble, 1918 et Les Discours du docteur O'Grady, 1922. Quelques romans psychologiques, dont Climats, 1926, Le Cercle de famille, 1932, lui donnent un large public, et la littérature, de passe-temps qu'elle avait d'abord été pour lui, devient le moyen de sonder et de connaître l'homme. Il s'y consacre entièrement et il écrit des contes moraux, des essais, Dialogues sur le commandement, 1924, Études anglaises, 1927, et surtout des biographies d'hommes illustres. Il débute dans le genre par des études romancées, Ariel ou la Vie de Shelley, 1923, La Vie de Disraëli,1927, Byron, 1931, avant d'évoluer vers un style beaucoup plus dépouillé dans À la recherche de Marcel Proust 1949, Lélia, ou la Vie de George Sand, 1952, Olympio, ou la Vie de Victor Hugo, 1955, Prométhée, ou la Vie de Balzac, 1965. Il découvre, dans le destin de ces figures célèbres, la force créatrice de la personnalité humaine : c'est en quelque sorte à travers la culture que son scepticisme fondamental va pouvoir se transformer en sagesse. Il écrit encore une Histoire d'Angleterre, 1937 et une Histoire des États-Unis, 1947. Sa sympathie pour la culture anglo-saxonne, son humour et la souplesse de son style le rendent sans doute plus proche des essayistes ou des moralistes anglais que des humanistes français contemporains. Antoine Compagnon

Sa vie

Issu d'une famille de drapiers juifs alsaciens, ainsi que de la famille Javal, il est le fils d'Ernest Herzog et Alice Lévy ; et le petit-fils de Salomon Herzog 1818-1876 et Émilie Fraenckel 1828-1891, originaires de Ringendorf. Maurois a pour professeur au lycée de Rouen le philosophe Alain, à qui il sera redevable de son orientation esthétique.
Il préfère en effet une carrière littéraire à la direction de l’usine familiale et s’illustre d’abord par des romans qui lui gagnent un public féminin : Climats, Les Roses de septembre.
Il obtient un Prix d'Honneur au Concours général et passe sa licence de lettres. Ayant fait son service militaire, il va pendant une dizaine d’années s'occuper de l'entreprise paternelle.
Il rencontre Jane-Wanda de Szymkiewicz, dite Jeanine 1892-1923 à Genève en 1909, fille d’un comte polonais. Le couple a deux garçons et une fille, Michelle. Cette dernière sera elle-même écrivain et publiera, entre autres, une trilogie basée sur une multitude de courriers familiaux, L’encre dans le sang - Les cendres brûlantes et Déchirez cette lettre qui retrace l'histoire du couple Caillavet et de leur fille Simone 1894-1968.
Interprète militaire et officier de liaison auprès du BEF Corps Expéditionnaire Britannique en France et en Flandres pendant la Première Guerre mondiale, Maurois écrit en 1918 Les Silences du colonel Bramble qui connaîtra un vif succès, tant en France que dans les pays anglo-saxons.
Il y traduisit sous le titre Tu seras un homme, mon fils le célèbre poème If de Rudyard Kipling. Cet ouvrage sera suivi des Discours du docteur O'Grady. Les événements de cette guerre lui fournissent son pseudonyme Maurois, nom d'un village du nord de la France.

Après la guerre, il a fait partie de la rédaction du journal des Croix-de-feu, Le Flambeau.
À Paris, en 1924, il fait la connaissance de Simone de Caillavet, qui deviendra sa seconde épouse. Cette jeune femme est la petite fille de Léontine Lippmann, épouse de Arman de Caillavet, égérie et maîtresse d'Anatole France et la fille de Gaston Arman de Caillavet, auteur de pièces à succès et de Jeanne Pouquet. Elle écrira également deux ouvrages, dont Fleurs latines que préfacera son époux.
Maurois publie par la suite des biographies de Shelley, Byron, Victor Hugo, George Sand Balzac, Disraeli, du général Lyautey et d'Alexander Fleming.
Revendiquant une plume d'instituteur, il est également très apprécié dans le monde anglo-saxon pour ses Histoires d'Angleterre et des États-Unis. Il a en outre écrit une Histoire de France par laquelle il cherche à sensibiliser son lecteur au destin unique de la France.
Il écrit également pour la jeunesse, avec Le Pays des trente-six mille volontés ou Patapoufs et Filifers, qui dénonce l'absurdité de la constitution des groupes humains autour de simples critères physiques, ici, la minceur et l'obésité.
L'illustrateur de ce dernier album, Jean Bruller, deviendra plus tard l'écrivain Vercors.
Maurois est également l'auteur de plusieurs ouvrages de science-fiction comme Le Chapitre suivant et Le Peseur d'âmes.
Il est membre du Comité de direction de l'Association du Foyer de l’Abbaye de Royaumont.
Grâce aux relations de son épouse, le Maréchal Pétain soutiendra sa candidature à l'Académie française ; il y est élu le 23 juin 1938, au fauteuil 26 qu'occupait René Doumic. Voici ce qu'il en dit dans ses Mémoires: Une réception à l’Académie est une des belles cérémonies françaises. Tout concourt à sa grandeur : l’ancienneté de l’édifice, l’étrangeté de sa forme, l’exiguïté de la salle, la qualité du public, l’appareil militaire, le vocabulaire traditionnel et parfois la qualité de l’éloquence. Il restera titulaire du fauteuil 26 près de trente ans.
Exilé aux États-Unis pendant la Seconde Guerre mondiale, il admire Churchill et se méfie de Pétain3. D'après Pierre Assouline, dans son ouvrage Gaston Gallimard, Maurois serait demeuré pendant la guerre actionnaire des éditions Bernard Grasset.
Par un décret du Président de la République du 27 juin 1947, il est autorisé à changer de patronyme de 'Herzog' en 'André-Maurois'. Son nom de plume devient ainsi son nom officiel.
Il est, sous ce nom, membre du comité de rédaction de l'Echauguette la revue du diplomate et écrivain Jean-Marc Montguerre.

Il s'éteint à Neuilly-sur-Seine le 9 octobre 1967 à l'âge de 82 ans.

Œuvres liste non exhaustive

1918 - Les Silences du colonel Bramble. Contient la traduction par André Maurois du célèbre poème de Rudyard Kipling If— traduction parfois attribuée à tort à Paul Éluard
1919 - Ni ange ni bête fiction historique
1922 - Bernard Quesnay, qui reparaît en 1926 dans une version révisée, sous le titre de : La Hausse et la Baisse.
1922 - Les Discours du docteur O'Grady. Reprend les personnages de Bramble.
1923 - Ariel ou la Vie de Shelley biographie.frontispice de Maxime Dethomas, aux éd. Grasset. 1re édition illustrée en couleurs en 1924, vignettes de Hermine David, aux Éditions Grasset. Un exemplaire de la 81e édition de 1923 porte un envoi à Simone de Caillavet : A Mme Simone de Caillavet qui aime les poètes et mérite de les aimer.
1924 - Dialogue sur le commandement, essai.
1926 - La Hausse et la Baisse, roman
1926 - Meïpe ou la Délivrance, conte et nouvelle
1927 - la Vie de Disraeli , étude historique.
1927 - Études anglaises, essai.
1927 - Le Chapitre suivant , 1re version
1928 - Climats, considéré comme son chef-d'œuvre.
1928 - Voyage au pays des Articoles, conte et nouvelle
1928 - Le pays des trente-six mille volontés, conte et nouvelle
1930 - Don Juan ou la vie de Byron , biographie.
1930 - Relativisme, essai.
1931 - Lyautey, biographie
1931 - Tourgueniev , biographie.
1931 - Le Peseur d'âmes évoque la théorie du poids de l'âme
1932 - Le Côté de Chelsea, roman, Gallimard.
1932 - Mes songes que voici Paris, Grasset
1932 - Le cercle de famille, roman
1933 - Chantiers américains
1933 - Édouard VII et son temps, biographie.
1934 - L'Instinct du bonheur, roman
1934 - Sentiments et coutumes, essai
1935 - Voltaire, biographie.
1935 - Premiers contes, contes, Rouen, H. Defontaine
1937 - Histoire de l'Angleterre, Histoire.
1937 - La machine à lire les pensées, conte et nouvelle.
1938 - René ou la Vie de Châteaubriand biographie et étude littéraire5
1939 - Un art de vivre, essai
1939 - L’Empire français - librairie Hachette, illustrations par Auguste Leroux. Album pour enfants présentant l'Empire Colonial Français.
1939 - États-Unis 1939, Paris 1939.
1939 - Discours prononcé dans la séance publique de sa réception à l'Académie Française le jeudi 22 juin 1939. éd. Firmin Didot et Cie.
1943 - Toujours l'inattendu arrive
1943 - Histoire des États-Unis, Histoire.
1946 - Journal des États-Unis 1946, Paris 1946.
1946 - Terre promise, roman.
1946 - Sept visages de l'amour, essai.
1947 - Nouveaux discours du Docteur O'Grady. Cet ouvrage évoque, entre autres sujets, la guerre mondiale que se livrent entre elles deux espèces de fourmis, les Pheidoles et les Iridomyrmex. Ce livre, qui fait suite à la Deuxième Guerre mondiale, marque quel chemin intellectuel a été parcouru depuis la première.
Les idées de Jean-Paul Sartre comme la nouvelle donne apportée par la bombe atomique y sont évoquées.
1947 - Histoire de France éditions Dominique Wapler, 1947 Histoire.
1947 - Des mondes impossibles, conte et nouvelle
1948 - Rouen dévasté, essai. éd. Nagel 1948.
1949 - À la recherche de Marcel Proust, étude et biographie littéraire6. Éditions Hachette
1950 - Alain, étude et biographie littéraire
1951 - Ce que je crois, essai. Edt Grasset 1951.
1952 - Lélia ou la Vie de George Sand, étude et biographie littéraire
1952 - Destins exemplaires, essai.
1954 - Olympio ou la Vie de Victor Hugo étude historique et biographie
1954 - Femmes de Paris, Plon éditeur.
1956 - Lettres à l'inconnue
1957 - Lecture, mon doux plaisir, essai.
1957 - Les Trois Dumas, biographie
1957 - Robert et Elizabeth Browning, biographie
1958 - L'Impromptu de Barentin, Festival de Barentin
1959 - Portrait d'un ami qui s'appelait moi
1960 - Le Monde de Marcel Proust Éditions Hachette, étude historique et littéraire
1962 - Les Deux Géants - Histoire des États-Unis et de l'U.R.S.S : De 1917 à nos jours, avec Aragon. Robert Laffont.
1965 - Prométhée ou la Vie de Balzac, étude historique et biographique
1956 - Les Roses de septembre, roman
1959 - La Vie de sir Alexander Fleming, biographie.
1960 - Pour piano seul, conte et nouvelle.
1961 - Adrienne ou la Vie de Mme de La Fayette , biographie.
1964 - La Conversation, essai
1966 - Au commencement était l'action, essai.
1967 - Le Chapitre suivant 2e version
Un art de vivre
Magiciens et logiciens
Lettre ouverte à un jeune homme sur la conduite de la vie
La Maison
Snobisme dans l'art
Aspect de la biographie

En collaboration

1932 - David Garnett, Jane-Simone Bussy, Jean Lébédeff : " La femme changée en renard " Arthème Fayard.
Le Mémorial de St Hélène Edt La Pléiade.
Mémoires posthumes de Bras Cubas

Films tirés de son œuvre

1958 - Sursis pour un vivant d'après la nouvelle Thanatos Palace Hotel, par Víctor Merenda
1962 - Climats adapté au cinéma par Stellio Lorenzi en 1962

Divers

André Maurois est le traducteur du poème IF de Rudyard Kipling, en 1918, avec le titre Tu seras un homme, mon fils
André Maurois a traduit les dialogues du film Noblesse oblige.
En 1950, il a participé au numéro de La Nef de Lucie Faure, intitulé L’Amour est à réinventer, avec Marcelle Auclair, Jacques Audiberti, Émile Danoën, Maurice Druon, Roger Vailland, etc.
André Maurois a donné son nom à un lycée-collège à Bischwiller, à des lycées à Elbeuf et à Deauville, à des collèges à Menton, Neuilly-sur-Seine, Limoges et la Saussaye.
Aux États-Unis, André Maurois était vice-président de la Balzac Societé of America fondée par William Hobart Royce et qui éditait le Balzac bulletin.
Une médaille en l'honneur d'André Maurois due au sculpteur Robert Delandre a été éditée en 1954 par la Monnaie de Paris.



Cliquez pour afficher l




Cliquez pour afficher l





Cliquez pour afficher l




Cliquez pour afficher l




Cliquez pour afficher l





Cliquez pour afficher l




Cliquez pour afficher l




Cliquez pour afficher l





Cliquez pour afficher l





Cliquez pour afficher l




Cliquez pour afficher l





Cliquez pour afficher l





Cliquez pour afficher l





Cliquez pour afficher l





Posté le : 25/07/2015 22:58
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant




[Recherche avancée]


Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
41 Personne(s) en ligne (26 Personne(s) connectée(s) sur Les Forums)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 41

Plus ...