| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Afficher/Cacher la colonne
Accueil >> newbb >> Edmond François Valentin About [Les Forums - Histoire de la Littérature]

Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes





Edmond François Valentin About
Administrateur
Inscrit:
14/12/2011 15:49
De Montpellier
Messages: 9193
Niveau : 63; EXP : 26
HP : 933 / 1556
MP : 3064 / 41341
Hors Ligne
Le 14 février 1828 naît Edmond François Valentin About

à Dieuze Moselle et mort, à 56 ans le 16 janvier 1885 à Paris, écrivain, journaliste et critique d'art français, membre de l’Académie française.
Romancier, essayiste et surtout publiciste, Edmond About fait un séjour à l'École française d'Athènes à sa sortie de l'École normale supérieure. À son retour, il fait paraître La Grèce contemporaine 1855, une satire peu complaisante du régime de ce pays, et un roman, Talla, qui lui donne une rapide renommée : on l'accuse en effet de plagiat. Il tente alors sa chance au théâtre, sans grand succès, avant de revenir au roman. Les Mariages de Paris 1856, Le Roi des montagnes (1857), L'Homme à l'oreille cassée 1862, Le Nez d'un notaire 1862, œuvres d'accès assez facile, obtiennent une réussite populaire notable et sont encore lues aujourd'hui. Ce sont, autour d'une intrigue simple qui ménage quelques effets de suspense, de longues narrations où un auteur, qui a vraiment le goût d'écrire et une grande facilité, décrit ce qui lui plaît et ce qui plaira. Ce style clair et aisé le conduit naturellement au journalisme. Il est d'abord bonapartiste : son esprit frondeur s'adapte parfaitement au régime de l'empereur et, malgré le profond anticléricalisme qu'il manifeste par ailleurs et qui sera la seule constante de son existence, il se maintient toujours dans les faveurs des puissants. Sa seule impertinence sera un essai publié en 1861, La Question romaine, mais il y condamne tout pouvoir temporel à partir de l'exemple de la Rome antique, et les critiques du pouvoir politique contemporain deviennent ainsi tellement générales et imprécises que l'on ne peut lui en tenir rigueur. Républicain en 1870, il trouve meilleur emploi de son talent anticlérical, et c'est la grande époque pendant laquelle il ne cesse d'écrire dans Le Figaro, Le Gaulois, ou Le Moniteur. On l'a souvent comparé à Voltaire, pour le style et l'esprit, pour le talent de conteur aussi ; cependant les interventions d'Edmond About, pour libérales qu'elles aient été, ne nous sont pas parvenues comme vraiment originales. Ce clerc, élu à l'Académie française en 1884, écrivait un peu son autobiographie dans Le Roman d'un brave homme 1880 ; agile homme de lettres, il n'eut pas une pensée de la qualité de son écriture. Antoine Compagnon

Fils d'épicier, il fait ses études au petit séminaire, puis entre au lycée Charlemagne où il devient un élève brillant et remporte le prix d'honneur de philosophie au Concours général. Il entre ensuite à l'École normale supérieure en 1848 et est reçu premier à l'agrégation de lettres de 1851
Il est nommé en 1851 membre de l'École française d'Athènes et séjourne deux ans en Grèce en compagnie de l'architecte Charles Garnier et du peintre Paul-Alfred de Curzon. Il séjourne en Égypte en 1867-1868. Il participe aussi au voyage inaugural de l'Orient-Express en 1883. Agacé par les outrances du philhellénisme alors à la mode et marqué par le mishellénisme de ses maîtres du petit séminaire, il tire de chacun de ses voyages des ouvrages satiriques marquants. La Grèce contemporaine 1854 remporte un grand succès tout en insistant sur l'écart entre le mythe grec fondé sur l'Antiquité et la réalité contemporaine. Le Roi des montagnes ridiculise le mythe romantique du pallikare, guerrier-bandit héros de la guerre d'indépendance grecque. Le Fellah décrit comment un paysan égyptien élevé en Europe devient une personnalité dans son pays et finit par épouser une Anglaise, fascinée par l'exotisme. De Pontoise à Stamboul parodie le célèbre Itinéraire de Paris à Jérusalem de Chateaubriand
Edmond About est également un critique d'art acerbe, très disposé à railler les peintres d'avant-garde. Ses comptes rendus de Salon en 1855 et 1857, d'une savoureuse verve comique, éreintent notamment les prétentions du réalisme de Gustave Courbet et appellent à la prudence face à ce qu'il considère comme une brèche ouverte à l'anarchie dans l'art.

Favorable au Second Empire, ce qui lui vaut les railleries du jeune Clemenceau, et violemment anticlérical, il se fait connaître comme polémiste. En 1871, il rallie la Troisième République et soutient la politique de Thiers. Il fonda alors Le xixe siècle dont il devient rédacteur en chef3. En 1881, il s'installe avec sa famille au château de Grouchy à Osny dans le Val-d'Oise. Franc-maçon, il est initié le 7 mars 1862 à la loge Saint-Jean de Jérusalem, Orient de Nancy. Franc-maçon du Grand Orient de France, dans le journal Le Siècle, il publie plusieurs articles hostiles aux hauts grades maçonniques, position courante dans la gauche républicaine

Élu le 24 janvier 1884 membre de l’Académie française, il meurt moins d’un an plus tard, peu de temps avant le jour prévu pour sa réception, à l’âge de cinquante-six ans. Son discours de réception était déjà imprimé.

Edmond About est aussi un auteur comique tant il sait manier la satire. Il connaît la célébrité grâce à ses nouvelles au style vif, clair et concis, et à ses romans qui évoquent des situations imaginaires, souvent inspirées par les progrès de la science. Mariages de Paris (856, Le Roi des montagnes 1857, L'Homme à l'oreille cassée 1862 ou Les Mariages de province (1868) sont autant de succès d'édition.
Avec Francisque Sarcey et Henry Bauër, il possède en 1880 une des premières villas de la station balnéaire de Malo-les-Bains à l'est de Dunkerque. Une avenue porte son nom.

Sa tombe au cimetière du Père-Lachaise est ornée d’une statue réalisée par le sculpteur Gustave Crauk qu'il avait apprécié dans ses commentaires du salon de 1857.

Liste des œuvres

Edmond About, ca.1880
Tolla 1855
La Grèce contemporaine 1855
Les Mariages de Paris 1856 Dont Les Jumeaux de l'hôtel Corneille, L'Oncle et le Neveu, Terrains à vendre, Le Buste,Gorgeon et La Mère de la Marquise .
Le Roi des montagnes 1857
Germaine livre 1857 : Gallica - Projet Gutenberg
Maître Pierre 1858
Trente et Quarante. Sans dot. Les parents de Bernard 1859
La Question romaine 1859
L'Empereur Napoléon III et la Prusse 1860
La Nouvelle Carte d'Europe 15 avril 1860
Rome contemporaine 1861
Ces Coquins d'agents de change
Lettre à M. Keller 1861
Le Cas de M. Guérin 1862
L'Homme à l'oreille cassée livre 1862 : Gallica 2e édition, fichier pdf image - Projet Gutenberg e-books-
Le Nez d'un notaire 1862
Théâtre impossible. Guillery. L'Assassin. L'Éducation d'un prince. Le Chapeau de Sainte Catherine 1862
Dernières Lettres d'un bon jeune homme à sa cousine Madeleine 1863
Madelon 2 volumes, 1863
Le Progrès 1864
Les Questions d'argent : les assurances 1865
Causeries, première et deuxième séries 1865-1866
La Vieille Roche. Le mari imprévu. Les vacances de la comtesse. Le marquis de Lanrose 3 volumes, 1865-1866
Le Turco. Le bal des artistes. Le poivre. L'ouverture au château. Tout Paris. La chambre d'ami. Chasse allemande. L'inspection générale. Les cinq perles 1866
L'Infâme 1867
ABC du travailleur 1868
Les Mariages de province. La fille du chanoine. Mainfroi. L'album du régiment. Étienne 1868
Le Fellah T
Le Roman d'un brave homme 1880
De Pontoise à Stamboul. Le grain de plomb. Dans les ruines. Les œufs de Pâques. Le jardin de mon grand'père. Au petit Trianon. Quatre discours 1884
Nouvelles et souvenirs 1885
Le Dix 1892

Théâtre

Guillery, comédie en 3 actes, en prose, Paris, Théâtre-Français, 1er février 1856
Risette : ou les Millions de la mansarde, vaudeville en 1 acte, Paris, théâtre du Gymnase, 8 août 1859
Le Capitaine Bitterlin, comédie en 1 acte, en prose, Paris, théâtre du Gymnase-Dramatique, 27 octobre 1860
Un mariage de Paris, comédie en 3 actes, avec Émile de Najac, Paris, théâtre du Vaudeville, 5 juillet 1861
Gaëtana, drame en 5 actes en prose, Paris, théâtre de l'Odéon, 3 janvier 1862
Nos gens, comédie en 1 acte, avec Émile de Najac, Paris, théâtre du Gymnase, 23 août 1866
Histoire ancienne, comédie en 1 acte, avec Émile de Najac, Paris, Théâtre-Français, 31 octobre 1868
Retiré des affaires, comédie en 2 actes, avec Émile de Najac, Paris, théâtre du Vaudeville, 11 octobre 1869
L'Assassin, comédie en un acte, Paris, théâtre du Gymnase-Dramatique, 29 septembre 1882

Critique d'art

Voyage à travers l'Exposition des beaux-arts peinture et sculpture 1855
Nos artistes au Salon de 1857 1858
Salon de 1864 1864
Salon de 1866 1867
Le Salon de 1868 868
Salon de 1869 1869
Peintures décoratives exécutées pour le foyer public de l'Opéra par Paul Baudry 1874
Le Décaméron du Salon de peinture pour l'année 1881 1881
Quinze journées au Salon de peinture et de sculpture année 1883 1883
La Prusse en 1860 est une parfaite illustration de l'opinion favorable qu'Edmond About avait de l'Empire et de Napoléon III. Elle se manifeste en particulier par une germanophilie appuyée, qui se précise en austrophobie (État organisateur du traité de Vienne, clérical et en prussophilie État plus ouvert, dynamique. Ces opinions reflètent la politique menée par Napoléon III, qui se solda par un échec : Woerth, Gravelotte et Sedan modifièrent complètement dans l'opinion française l'image du Prussien.

Postérité

Tombe d'Edmond About au cimetière du Père-Lachaise.
Sculpture de Gustave Crauk.
Une rue de Paris porte son nom, ainsi qu'une rue à Dieuze 57, à Metz 57, à Malo-les-Bains 59, à Nancy 54, à Saverne 67, au Havre 76, à Limoges 87, à Grenoble 38.
Saverne : La villa qu'il a habitée porte également son nom, qui figure aussi sur une plaque située en bordure de forêt.


Cliquez pour afficher l





Cliquez pour afficher l





Cliquez pour afficher l





Cliquez pour afficher l





Cliquez pour afficher l





Cliquez pour afficher l



Posté le : 13/02/2016 18:51

Edité par Loriane sur 14-02-2016 19:19:40
Edité par Loriane sur 14-02-2016 19:20:13
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant




[Recherche avancée]


Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
50 Personne(s) en ligne (32 Personne(s) connectée(s) sur Les Forums)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 50

Plus ...