| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Afficher/Cacher la colonne
Accueil >> newbb >> La corse est cédée à la France 3 [Les Forums - Histoire]

Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes





La corse est cédée à la France 3
Administrateur
Inscrit:
14/12/2011 14:49
De Montpellier
Messages: 8880
Niveau : 62; EXP : 55
HP : 1231 / 1538
MP : 2960 / 24893
Hors Ligne
Le secteur primaire

Chèvres corses
L'agriculture reste le secteur productif le plus important malgré sa faible part dans le PIB. On ne peut comprendre la situation actuelle sans connaître un minimum l'histoire agraire de l'île. Les systèmes vivriers traditionnels disparaissent au début du vingtième siècle sous la pression conjuguée de la concurrence des céréales des pays neufs et de tarifs douaniers défavorables. Ces systèmes se basaient sur la culture des céréales en sec sur terrasses avec jachère biennale, voire culture sur brûlis en cas de crise alimentaire, de cultures d'appoint soignées jardins, vignes, vergers et d'un élevage semi-nomade inverse alliant terres de plaine d'hivernage et montagnes d'été avec village de montagne Niolo, Alta Rocca, Ascu, etc.. Certaines régions remplacent les cultures de céréales par le châtaignier.
La brebis corse est une composante essentielle de cette agriculture vivrière de montagne grâces à sa rusticité et ses aptitudes mixtes en lait, viande et laine. À partir de la fin du XIXe siècle, l'arrivée des industriels laitiers de roquefort sur l'île bouleverse cette économie et fait passer progressivement ses éleveurs dans l'ère industrielle.
L'autre composante est la chèvre corse, une race autochtone élevée en isolement des autres races, reconnue en 2003. D'ailleurs, tous les produits laitiers sont ici faits à base de lait de brebis et de chèvre.
Au tournant de 1945, l'intérieur est ruiné, en pleine déprise rurale et agricole. Les propriétaires fonciers ont bien souvent émigré. A 10 ans d'intervalle se produisent deux phénomènes qui vont redessiner le paysage agricole actuel : la mise en valeur de la plaine orientale et la reconquête de l'intérieur par l'agriculture et l'élevage pastoral.
Face au marasme ambiant et aux première agitations en 1950 la Corse compte environ 150 000 habitants, soit son minimum démographique le gouvernement entreprend de drainer la vaste plaine orientale, terre d'hivernage des bergers de brebis. Il s'agit d'y installer une agriculture moderne au sens des lois Pisani. À l'origine conçue pour les Corses, cette politique vient à propos pour accueillir les pieds noirs de retour d'Algérie. C'est l'origine d'une agriculture essentiellement orientée vers les cultures permanentes vignes, agrumes, kiwis, fruitiers, exercée au sein de grosses structures, à fort capital, grandes SAU, employeuse de main d'œuvre salariée souvent d'origine marocaine. Cette agriculture a connu des cycles : vin de table, kiwi, agrumes mais connaît des difficultés récurrentes, du fait de la forte capitalisation nécessaire et à l'endettement important des entrepreneurs. Si les performances se sont améliorées, l'avenir reste incertain car les exploitations ont du mal à honorer leur en-cours.
Au contraire, l'intérieur a connu une certaine reprise agricole dans les années 1970 en liaison avec le slogan vivre au pays / campà in paese. Il s'agit au contraire de structures légères peu d'investissements d'élevages de petits ruminants laitiers organisés en systèmes de types pastoraux : races rustiques, surfaces vastes mais peu productives, résultats techniques moyens ou médiocres mais d'une grande stabilité.
D'autres secteurs agricoles connaissent une belle croissance, tels la castanéiculture châtaignes et l'oléiculture. S'y ajoutent souvent une production de produits fermiers pour valoriser la main-d'œuvre familiale : fromages, agneaux, cabris, huile d'olive, veaux, charcuterie, miel. C'est un secteur en pleine évolution et organisation qui construit des démarches de qualité mais qui doit faire face à des problèmes de maîtrise du foncier, de manque de repreneurs, de difficultés financières et de mises aux normes des ateliers de transformation.
Dans ce cadre, dans les années 1990 et 2000 la brebis corse connaît un renouveau grâce à l'intégration de lait dans le cahier des charges d'appellations d'origine contrôlées de fromage fermier de Corse comme le brocciu et d'autres.
La viticulture en cave particulière combine des caractéristiques hybrides : forte capitalisation mais orientation vers une production labellisée. Ceci n'empêche pas que de vastes zones de l'intérieur soient devenues presque vides d'habitants et que certains villages n'aient plus assez de résidents permanents pour constituer un conseil municipal.

Le secteur secondaire

Le Vieux-port de Bastia
L'industrie, comme partout en Europe, a un effet d'entrainement fort pour l'économie, avec 4 à 6 emplois tertiaires induits par chaque emploi industriel local, d'où l'importance cruciale de ce tissu pour développer l'emploi en Corse.
Le secteur industriel est surtout développé dans le BTP qui dépend pour ses carnets de commande : des marchés publiques de routes et de grands bâtiments pour les plus grosses entreprises et une demande locale de résidences et de maisons très diversifiée ou touristique pour les PME et TPE de 0 à 3 salariés. Les industries agro-alimentaires, dites IAA, se développent aussi grâce à leur appui sur des entreprises de transformation des céréales, vignes, laits, fromages, viandes, huiles, poissons, produits de façon locale.
Parmi les nombreuses entreprises faisant des produits de qualité, on peut citer sans être exhaustif, le secteur des eaux minérales Saint Georges, Zilia, Orezza, des boissons notamment la brasserie Pietra qui développe outre les bières, les sodas et limonades; on peut aussi citer Torra, de la biscuiterie produisant selon des recettes locales, des plats cuisinés corses, de la charcuterie de type corse sans aucune garantie sur l'origine de la matière première mais aussi des fromageries et laiteries semi-industrielles.
D'autres ressources sont exploitées mais de façon plus marginale bois, lauze, pierres ornementales ou de construction.
La Corse est la plus développée des régions françaises en énergies propres, dites 'vertes'. L'énergie utilisée est pour 25% d'origine hydraulique 7 centrales EDF pour 136MW, mais aussi d'origine thermique 303MW, à Vazzio et Luciana. L'éolien se développe fortement avec un énorme potentiel, et notamment les fermes éoliennes du Cap Corse 3 fermes éoliennes pour 18MW, l'une des zones les plus venteuses de l'île. Plusieurs fermes photovoltaïques ont vu le jour un peu partout dans l'île Balagne, Cortenais, etc.. 93% de l'énergie est aujourd'hui produite par EDF et EDF EN, qui ont investi en Corse près d'un milliard d'euros de leurs ressources entre 2006 et 2012, pour développer et moderniser le parc de production.

Le secteur tertiaire

Le tertiaire privé marchand est marqué par une très forte saisonnalité liée à la quasi monoactivité touristique. Un grand nombre d'emplois offerts sont peu qualifiés et saisonniers. Avec le commerce, c'est pourtant le secteur qui est le plus dynamique ; mais il se cantonne souvent aux secteurs non délocalisables ou non concurrentiels. L'activité du secteur touristique cependant tend à s'étendre en arrière et pré-saison. Le tourisme d'affaire ainsi que le tourisme international ou thématique sportif, gastronomique, ...permettent de réguler les flux économiques sur l'ensemble de l'année.

Fiscalité Statut fiscal de la Corse.

La Corse bénéficie depuis le Consulat d'un régime fiscal dérogatoire motivé par son insularité et son état de sous-développement relatif. La dernière mesure législative qui régit le statut fiscal particulier de l'Île de Beauté date de 1994.
Des avantages fiscaux dont bénéficient les entreprises touchent notamment à l'impôt sur les sociétés dans les zones franches, et à la taxe professionnelle, réduite sur toute l'île. Les particuliers bénéficient d'avantages en matière de TVA, de taxe foncière sur les propriétés non bâties pour préserver certains secteurs de l'île, de TIPP. Ils sont par ailleurs exonérés totalement de droits de succession avantage limité à partir du 1er janvier 2012. Toutefois sur ce dernier point, il est bon de préciser qu'en France continentale, 95 % des héritiers sont de fait également exonérés de droits de succession.
L'État reverse au profit des collectivités le manque à gagner sur les taxes locales. Le coût brut est réduit : le manque à gagner en matière de recette fiscale du fait de ce statut dérogatoire était de 230 millions d'euros en 2004.
Depuis 1976, la Corse bénéficie également du concept de continuité territoriale. Elle a bénéficié de subventions au titre des fonds structurels européens relevant de l'objectif 1 qui concerne les régions dont le PIB est inférieur à 75 % de la moyenne européenne.
La Corse, qui ne fabriquait pas de produits manufacturés, était, par exception, autorisée à en importer hors taxe d'Italie ; pour éviter que l'île serve d'entrée aux produits italiens sans taxe, on a donc taxé les exportations vers la France continentale. En revanche, les produits agricoles corses étaient vendus en France continentale hors taxe.

Criminalité

Au cours de l'année 2010, 682 homicides volontaires ont été commis en France, dont 28 en Corse. Le taux d'homicide volontaire s'établit ainsi à un pour 10 800 habitants sur l'île, contre un pour 95 000 habitants sur le continent.

Transport en Corse.
Transport ferroviaire Chemins de fer de Corse.

La Corse possède un réseau ferroviaire de deux lignes seulement : Bastia - Corte - Ajaccio et Ponte-Leccia - L'Île-Rousse - Calvi. Ce réseau est géré par la CFC Chemins de Fer de la Corse et est à voie métrique.

Transport maritime

Le Sardinia Vera Corsica Ferries et le Corse SNCM à Bastia.
Le Mega Smeralda et le Pascal Paoli, à Bastia.
Le Moby Wonder à Bastia.
Le Kalliste La Méridionale.
Les liaisons maritimes entre la Corse et le continent européen sont assurées toute l'année grâce aux ports :
de Bastia 51,2 % du trafic passagers en Corse en 2011, et 1er port de Méditerranée en trafic de passagers, 2e de France après Calais
d'Ajaccio 26,5 % du trafic passagers de la Corse en 2011
de Porto Vecchio 9 % du trafic passagers de la Corse en 2011
de Île Rousse 8,2 % du trafic passagers de la Corse en 2011
de Bonifacio 5,4 % du trafic passagers de la Corse en 2011
de Calvi 3,5 % du trafic passagers de la Corse en 2011
de Propriano 2,2 % du trafic passagers de la Corse en 2011
qui relient l'île à :
Marseille SNCM et La Méridionale vers et depuis Bastia, Ajaccio, Île Rousse, Porto Vecchio et Propriano
Toulon Corsica Ferries et SNCM vers et depuis Bastia, Ajaccio, Île Rousse et Propriano
Nice Corsica Ferries et SNCM vers et depuis Bastia, Ajaccio, Île Rousse et Calvi
Savone Italie - Corsica Ferries vers et depuis Bastia, Île Rousse et Calvi
Gênes Italie - Moby Lines vers et depuis Bastia
Livourne Italie - Corsica Ferries et Moby Lines vers et depuis Bastia
Portoferraio Île d'Elbe - SNCM vers et depuis Bastia, 2 à 3 fois par an
Santa Teresa di Gallura Sardaigne - Moby Lines et SAREMAR vers et depuis Bonifacio
Porto Torres Sardaigne - La Méridionale et SNCM vers et depuis Propriano et Ajaccio
Golfo Aranci Sardaigne - Corsica Ferries vers Bastia
par les compagnies de transport maritime :
Corsica Ferries, entreprise privée franco-italienne, appartenant à la famille Lota,
la SNCM, entreprise publique française jusqu'en 2005, largement privatisée depuis,
La Méridionale, société du groupe STEF-TFE,
SAREMAR, entreprise privée italienne,
Moby Lines, groupe Onorato

Transport aérien

Les liaisons aériennes sont notamment assurées par deux compagnies aériennes, Air France et Air Corsica, qui proposent des liaisons régulières. D'avril à octobre, et surtout pendant l'été, de nombreuses liaisons de charters relient sans escale la Corse à de grandes villes européennes.

La Corse possède quatre aéroports :

Aéroport d'Ajaccio Napoléon Bonaparte à 5 km à l'ouest d'Ajaccio.
Aéroport de Bastia Poretta à 16 km au sud de Bastia
Aéroport de Calvi-Sainte-Catherine à 8 km au sud-est de Calvi
Aéroport de Figari Sud Corse à 4 km au nord-ouest de Figari

Transport routier

Réseau routier de Corse-du-Sud, Réseau routier de la Haute-Corse et Signalisation bilingue en Corse.

Culture corse Langue corse

Les montagnes corses
À l'époque romaine, les habitants de l'île parlaient un latin encore très proche de celui du continent. Pour schématiser : on retiendra que la langue corse est une langue issue du bas latin et du toscan médiéval. Certaines variétés de la langue corse sont parmi les langues les plus proches de l'italien standard, car elles ont été largement influencées par le toscan lui-même à la base de l'italien. Ceci fait que l'intercompréhension avec les Italiens est excellente mais que quelqu'un parlant corse comprend difficilement des langues locales comme le calabrais, le vénitien ou même le piémontais -et vice-versa. L'hymne corse Dio vi salvi Regina est d'ailleurs écrit en italien standard et chanté en corse sans que de grandes modifications soient perceptibles entre l'écrit et l'oral ; la seule différence est que le o italien devient un u latin en corse même dans le titre qui est parfois Dìu vi salvi Regina. Ce phénomène de l'interchangeabilité du u et du o n'est cependant pas un phénomène proprement corse puisqu'on le retrouve en sicilien, en calabrais, en occitan et en catalan. Toutefois, les variétés de la langue corse dites taravaise ou sartenaise sont plus éloignées du toscan, mais nettement plus proches des langues sicilienne ou galluraise.
La langue corse actuelle a été influencée selon les micro-régions de l'île par le toscan, au nord, tandis que l'extrême sud restait soumis à l'influence du bas latin. Cela se révèle notamment dans la forme des pluriels masculins issus du neutre latin dans l'extrême sud et dans la forme initiale de termes restés proches du latin tels u casgiu pour le fromage directement issu de caseus en latin. Les linguistes décrivent ces différentes variétés comme une forme de polynomie. Les différentes variétés sont intercommunicantes mais variées.
La langue corse est le véhicule de la culture corse, riche de ses chants, ses polyphonies, ses proverbes, et de ses expressions.
Elle est l'objet de nombreuses revendications concernant sa protection et son enseignement. L'État affiche une volonté politique de promouvoir l'enseignement de la langue et de la culture corse. Il a mis en place un enseignement facultatif d'un maximum de deux heures par semaine, géré par les professeurs des écoles dans le primaire. Ces mesures sont vues par certains comme trop faibles, comparées à ce qui est fait en Espagne pour le catalan et le basque, par exemple. En 2011, la majorité de gauche au pouvoir a annoncé dans l'enceinte de l'Assemblée son intention d'aller vers un statut officiel de la langue corse, qui pourrait permettre sa réintroduction généralisée dans la société, à l'instar de ce qui a été fait en Catalogne espagnole. Cette officialisation passe cependant par une révision de la Constitution, qui est rejetée par l'Académie française.
De fait, la langue corse est considérée par l'Unesco comme une langue en voie de disparition, de même que 90 % des langues de la planète. On estime d'ailleurs depuis 2006 que la langue corse - ainsi que certaines langues italiques tels que le sicilien, le calabrais, le vénitien - est l'une des plus proches du bas-latin tel qu'il fut parlé à l'aube du Moyen Âge.
Les patronymes corses se retrouvent un peu partout en Italie, et notamment dans les régions centrales de la péninsule. C'est le cas, notamment de Benigni, patronyme qui trouve son origine en Toscane. On pense au comédien et réalisateur Roberto Benigni originaire, précisément de cette région d'Italie ainsi que Patrice Benigni, animateur, chanteur et comédien cousin d'André Santini, ancien ministre sous Nicolas Sarkozy et maire d'Issy-les-Moulineaux et de Romain Alessandrini, joueur de l'OM. Les racines corses de ces trois cousins se situent dans le Cap à Canari. Autrefois langue orale, mélange d'origines latine, italienne, elle est actuellement codifiée et structurée par l'université de Corte Università Pasquale Paoli di Corti et défendue par de nombreuses associations insulaires. Elle doit son statut de langue au fait paradoxal que la Corse fait partie de la France, ce qui lui vaut d'être séparée des autres dialectes italiens. En Italie, les dialectes régionaux ont le statut officiel de langue seulement dans leurs propres régions.

Autres langues parlées en Corse

Français
Italien
Grec
Bonifacien
Ligure
Arabe
Hébreu

Chants et polyphonie Chant corse.

Alte Voce
Jean-Paul Poletti
A Filetta
Felì
L'Arcusgi
Barbara Furtuna
Canta U Populu Corsu
Antoine Ciosi
Giramondu
I Chjami Aghjalesi
I Muvrini
Orizonte
Tino Rossi
Battista Acquaviva
Patrizia Gattaceca en solo
Petru Guelfucci
Voce Ventu
Diana di l'Alba

Cinéma en langue corse

Depuis 2006, la série télévisée Mafiosa, le clan créée par Hugues Pagan est diffusée sur Canal+.
en 2007, Robin Renucci réalise Sempre vivu ! son premier long-métrage en Corse dans le village de Olmi-Cappella. Le film est tourné en langue corse et raconte des petites histoires et confrontations entre villageois paisani.
en 2008 sort Un prophète, un film français réalisé par Jacques Audiard. Présenté en compétition officielle lors du Festival de Cannes 2009, il y a obtenu le Grand prix du jury. Quelques mois plus tard, il reçoit le Prix Louis-Delluc. Lors de la cérémonie des César du cinéma 2010, il gagne neuf récompenses dont celles du meilleur film et du meilleur réalisateur. Il est sorti en salles le 26 août 2009 et a comptabilisé 1 249 000 entrées. Le film est tourné en partie en langue corse.
en 2011 sort I Tercani, un film français tourné entièrement en langue corse, réalisé par Magà Ettori et présenté en avant-première mondiale à Florence lors des 50 Giorni di Cinema Internazionale a Firenze.
Conseiller cinéma auprès du Conseil Économique Social et Culturel Corse CESCC, réalisateur et président de l'Institut Régional du Cinéma et de l'Audiovisuel - Corse IRCA, Magà Ettori est considéré comme le chef de file du Cinéma Corse Néo Contemporain.
Le Cinéma Corse Néo Contemporain est le nom du mouvement cinématographique qui fait son apparition en Corse en 2008. La principale caractéristique de ce courant est de présenter le quotidien en l'état, en adoptant une position moyenne entre scénario, réalité et documentaire et en se servant à la fois de gens de la rue et d'acteurs professionnels pour apporter un maximum de réalisme et de véracité.

Personnalités liées à la région Sportifs professionnels

Porto-Vecchio
Morhad Amdouni, né à Porto-Vecchio
Adil Rami, né à Bastia
Chahir Belghazouani, né à Porto-Vecchio
Karim El Hany, né à Sartène
Chaouki Ben Saada, né à Bastia
Wahbi Khazri, né à Ajaccio
Pascal Berenguer, originaire de Corte
François Bracci, né à Calcatoggio
Rémy Cabella, né à Ajaccio
Yannick Cahuzac, né à Ajaccio
Johan Cavalli, né à Ajaccio
Laurent Emmanuelli, de Vescovato
Mathieu Flamini, originaire de Guagno
Ludovic Giuly, originaire de Zalana
Priscilla Gneto, a grandi et vit à Porto-Vecchio
Anthony Lippini, né à Bastia
Pierre Mignoni, de Vescovato
François Modesto, né à Bastia
Pascal Olmeta, né à Bastia
Charles Orlanducci, de Vescovato
Julian Palmieri, originaire d'Omessa
Claude Papi, originaire de Porto-Vecchio
Jean-Baptiste Pierazzi, né à Ajaccio
Sébastien Squillaci, originaire de Ghisonaccia

Écrivains Écrivains en langue française

Paul Antonietti, auteur de I. F. F. I Francesi Fora
Anne-Xavier Albertini, Le Bar à tisanes
Daniel Arnaud, auteur de La Corse et l'idée républicaine et de Dernières nouvelles du front
Frédéric Bertocchini, auteur d'ouvrages historiques et de nombreuses bandes dessinées, dont Paoli, Sampiero Corso, Libera me, Jim Morrison, Poète du Chaos, Aleria 1975, Le Bagne de la honte et autres...
Paule Calliste, auteure de Quand les pierres essaient de parler, Les échos du casone, D comme mensonge
Roger Caratini, auteur de la Bordas Encyclopédie
Xavier Casanova, auteur du Codex Corsicæ
Marie-Josée Cesarini-Dasso, L'Univers criminel féminin en Corse au XVIIIe siècle, Brigida Médecin au XVIIe siècle, La Bandite
Pierre-Paul Raoul Colonna de Cesari Rocca, auteur de Histoire de la Corse avec Louis Villat
Gabriel Xavier Culioli, auteur de la Terre des Seigneurs, Le Complexe corse, Terres de Corse, Les Pierres de l'apocalypse, Le Chant des Saisons, Le Grand Voyage, Légendaire corse, Bandits de Corse,
Jacques Denis, auteur de Forçats corses, déportations au bagne de Toulon, 1748-1873, éditions Privat, Toulouse, 2011, Brève histoire des Cunsulte de Corse, édition Fior di Carta, coauteur Des Jurassiens à la conquête de la Corse
Jean-Toussaint Desanti, philosophe, auteur de Les idéalités mathématiques
Michel Ferracci-Porri, auteur de La Môme Moineau, Beaux Ténèbres, La Pulsion du Mal d'Eugène Weidmann., L'Affaire du Fantôme de Heilbronn, Joyeuse encyclopédie anecdotique de la gastronomie
Marie Ferranti
Jérôme Ferrari
Marie-Hélène Ferrari, auteur notamment de la série: Les Aventures du commissaire Pierucci
Nicolas Giudici
Daniel Istria, auteur de Pouvoirs et fortifications dans le nord de la Corse XI-XVIe siècle
Evelyne Luciani, Louis Belgodere, Dominique Taddéi, auteurs de Trois prêtres Balanins au cœur de la révolution Corse
Thierry Ottaviani, essayiste, auteur notamment de La Corse pour les Nuls
François de Negroni
Paul-François Paoli
Jean Pasqualini, auteur de Prisonnier de Mao 7 ans de Laogaï
Pierre Piobb
Michel Poli, Le cimetière des éléphants
Moune Poli, auteure de la Corse au poing
Xavier Poli, auteur de La Corse dans l'Antiquité et dans le haut Moyen Âge - 1907
Pierre Poggioli, auteur de plusieurs livres sur l'histoire contemporaine corse et le nationalisme
Angelo Rinaldi
Jean-Claude Rogliano
Dominique Sampieri, auteur de Les Châtaigniers de Bocognano, La Faux et le fusil
Jeanne-Hélène Sampieri, auteur de À propos d'Ajaccio...
Jean-Pierre Santini
Petr'Anto Scolca
Marie Susini
Jean Venturini poète français d'origine corse
Gilles Zerlini
Michel Zevaco, auteur de romans de cape et d'épée dont la série des Pardaillan

Écrivains en langue corse

Îles Sanguinaires.
Marcu Biancarelli
Santu Casanova
Jean-Joseph Flori
Don-Joseph Giansily
Petru Rocca

Écrivains en langue italienne

Petru Giovacchini
Salvatore Viale
Il existe des écrivains en langue corse, notamment depuis le XIXe siècle, alors que jusqu'alors il avait plutôt existé une littérature corse en italien très importante. L'italien en Corse comme dans les autres régions italiennes était la langue écrite par les lettrés et cela jusqu'à la conquête française.

Écrivains en langue corse et en français

Prete Gentili Anghjulu-stefanu, de Calacuccia avec Pascura, un recueil de contes et proverbes
Marta Renucci Cristofini
Antoine Trojani, d'Asco, a écrit de nombreux livres en corse et en français dont une histoire du Sage d'Asco.

Poètes

Patrizia Gattaceca
Natale Sarocchi dit Natellulu di Rusiu

Religion Christianisme Diocèse d'Ajaccio.

La religion dominante de la Corse est le catholicisme où 92,2 % des habitants se déclarent catholique. Le diocèse d'Ajaccio comprend 434 paroisses, et 103 prêtres.
Un pèlerinage important a lieu, à chaque 8 septembre, à Notre-Dame de Pancheraccia où la Vierge Marie apparut à une enfant perdue et assoiffée au XVIIIe siècle.
A l'instar des gardes suisses, il exista aussi une Garde corse pour le Vatican. De nos jours, la liturgie est célébrée en français bien des offices y soient aussi menés ponctuellement en latin; en outre, la réalisation d'un missel en corse est à l'étude. Plusieurs archiconfréries contribuent aussi à la vie catholique de l'île.

Croyances et superstitions

Les croyances populaires en Corse sont encore aujourd'hui très largement imprégnée de cultures et coutumes païennes, probablement héritières de cultes antérieurs au christianisme. La pratique de l'Ochju rituel consistant à chasser le mauvais œil, et le mazzérisme en sont les exemples les plus célèbres.

Le mazzérisme

Le mazzérisme est un don hypothétique de prophétie funèbre exercé la nuit par des individus pendant la période des rêves. Au cours de cette activité, le mazzeru part chasser et tuer des animaux. On le surnomme le Chasseur d'âmes ou encore le Messager de la Mort. Certains auteurs estiment que le mazzérisme est une invention de romanciers et n'a jamais existé en Corse.

Franc-maçonnerie

Les plus anciennes loges de Corse datent de 1902 l'Étoile de Cyrnos, puis de 1903 l'Émancipation Ajaccienne. Au début de la seconde guerre mondiale la franc-maçonnerie a pratiquement disparu de Corse. À partir des années 1970, elle reprend force et vigueur.Dans une interview donnée à un magazine local, René Lotta, un haut dignitaire de la Grande Loge nationale française GLNF affirme même qu'un Corse sur 100 serait franc-maçon.

Gastronomie

La gastronomie corse est étroitement liée aux principaux produits du terroir : la culture des oliviers, de la vigne, de la châtaigne et des agrumes, la charcuterie de porc, le lait et le fromage de brebis, comme celui de chèvre.
C'est traditionnellement une cuisine de montagnards même si les produits de la pêche sont devenus plus importants, essentiellement grâce à la disparition du paludisme des côtes et à la tradition corse d'ostréiculture et de mytiliculture héritée des romains.
Il existe en Corse deux types d'huiles d'olive. L'une est plus verte ; elle est produite en décembre et janvier, à partir d'oliviers jeunes et d'olives en début de maturation. L'autre est une huile jaune, propre à la culture corse ; elle est faite à partir des olives ramassées sous des arbres centenaires vers le mois de mai.

Cuisine Corse

Fromages traditionnels corses cuisine corse.
Parmi les spécialités il faut noter :
l'apéritif : le Cap Corse, c'est un apéritif à base de vin et d'une plante médicinale, le quinquina. Les plus connus sont le Cap Corse Mattei et le Cap Corse Damiani
le Pastis Dami
La Liqueur du Maquis
la bière corse à la châtaigne : la Pietra
le whisky corse P&M
le vin de Corse AOC
la charcuterie corse : le prisuttu, la coppa, le lonzu, le figatellu, la salciccia, u salamu
les fromages corses : le Bastilicacciu, le Calinzanincu, le Niulincu, le Sartinesu, le Venachese
le brocciu
les beignets fritelli dans le Nord de l'île, friteddi dans le Sud de brocciu fromage de lait caillé de brebis
le migliacciu
les sardines à la Bastiaise
la pulenda, une polenta de farine de châtaigne
les nicci, crêpes à base de farine de châtaigne
le cabri en sauce avec sa polenta de farine de châtaigne
le civet de sanglier
les canistrelli, biscuits parfumés au citron, à l'anis, à la châtaigne, au vin, ou nature.
toutes sortes de fromages : le brocciu, le fromage frais de brebis, la tomme corse et une myriade de fromages corsés.
la tourte de farine de châtaigne, les falculelle, le fiadone ou le pastizzu les crustulle
les digestifs : eau de vie, liqueur de myrte, de châtaigne, de cédrat, d'arbouse, etc.
le pestu : sauce au basilic se mariant avec divers ingrédients selon les régions de Corse
les aubergines farcies : demi-aubergines farcies de viande hachée et d'ail gratinées au four et servies avec une sauce tomate et basilique.
le muscat pétillant.
les miels AOC de Corse.
Au temps des Romains, les Corses se nourrissent principalement de lait, de viande et de miel. Nous sommes dans un pays de simple culture... Le miel corse que les matrones romaines utilisaient pour faire disparaître les taches de rousseur devait être fourni, au lieu et place de la monnaie, pour le paiement des impôts.

Sport

En rugby à XV, un club SC Bastia XV évoluait en championnat national de fédérale1 mais des raisons financières les ont relégués en fédérale3. Les autres clubs sont situés en Balagne le CRAB XV Lumio, à Bastia Bastia XV, Casinca XV, à Lucciana RC Lucciana, Porto-Vecchio ASPV XV et RCOPV XV AjaccioRCA, à Ventiseri, à Propriano (Alta-Rocca XV) et à Corte. Henry Savary occupe actuellement le siège de président, André Giammarchi le poste de vice-président et Fabrice Orsini est secrétaire général. Le comité régional présente au niveau national des sélections corses dans toutes les catégories de jeunes, ainsi qu'en féminines.
Le football est extrêmement populaire et très bien représenté en ligue professionnelle par rapport au nombre de spectateurs et à la puissance économique de l'île. Pour la saison 2007-2008, par exemple, étaient présents les clubs de l'AC Ajaccio et du SC Bastia en Ligue 1 et du GFCO Ajaccio en Ligue 2 et du CA Bastia en Ligue National (Ligue 3). Malheureusement, le manque de moyens financiers couplé aux incohérences de gestion de certains dirigeants ont jeté l'ACA et le SCB en Ligue 2, alors que le Gazélec a été sportivement relégué en Championnat de France Amateurs pour la saison 2006-2007. À ce même niveau, le Club Athlétic Bastiais CAB a connu la première saison en CFA de son histoire, après une épopée en Coupe de France la saison précédente, achevée contre Istres ligue 2. En CFA2, enfin, les réserves professionnelles de l'ACA et du SCB sont présentes, ainsi que les Moustiques de l'AS Porto-Vecchio, le club de Corte, le FA Île-Rousse, le FC Borgo et l'Étoile Filante Bastiaise. Cependant, depuis son retour au sein de l'élite, l'ACA présente une régularité de gestion qui lui a permis d'attirer la confiance des instances nationales. La DNCG tant redoutée par de nombreux clubs n'a jamais eu de reproche à formuler envers le club ajaccien.
Ainsi, ce ne sont pas moins de 11 équipes pour 9 clubs différents qui jouent au niveau national.
En handball, le GFCO Ajaccio évolue en Nationale 1, le club du Hb Corte évolue en Nationale 2 et celui de Bonifacio évolue en Nationale 3.
En volley-ball, le GFCO Ajaccio accède en 2007 à la PRO A.
En compétition automobile, le Tour de Corse est un des plus grands rendez-vous des rallyes sur asphalte. De plus, les pilotes corses sont réputés rapides, à l'image d'Yves Loubet, Patrick Bernardini ou encore Paulu-Battistu Halter.
Il y a aussi 3 stations de ski sur l'île comme le Val d'Ese et Ghisoni-Capanelle par exemple.
L'absence de grandes vagues due au fait que la Corse se situe en Méditerranée, ainsi que le vent fort et régulier en fait un lieu idéal pour la pratique de la voile comme la planche à voile et le kitesurf. La baie de Figari s'est imposée comme un spot incontournable de l'île dans ce domaine.
En cyclisme, il existe un Tour de Corse cycliste. À noter que le tour de France 2013 partira de Corse pour la première fois.
En futsal, la Corse est présente depuis 2008 au sein de l'Union nationale des clubs de futsal (UNCFs), deux de ses clubs Bastia Futsal et Sartène Futsal sont présents dans les championnats nationaux pour la saison 2010-2011, la ligue corse a un club européen après sa troisième année d'existence. Elle est l'une des plus dynamiques sur le plan nation avec plus de 15 clubs en 2009, et 300 licenciés.
En voile, le Festival Nautic & Music regroupe plusieurs compétitions nautiques. Le Tour de Corse à la voile en équipage rassemble plusieurs dizaines de bateaux à la mi-octobre. Le Club de Voile de Bonifacio organise la régate de catamarans de sport lors du Raid des bouches de Bonifacio. Il organise également le Défi Inter-Iles (mi-septembre), compétition de windsurf entre la Corse et la Sardaigne.



Cliquez pour afficher l






Cliquez pour afficher l






Cliquez pour afficher l






Cliquez pour afficher l






Cliquez pour afficher l





Cliquez pour afficher l





Cliquez pour afficher l

Posté le : 14/05/2016 20:02

Edité par Loriane sur 15-05-2016 11:53:49
Edité par Loriane sur 15-05-2016 11:54:43
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant




[Recherche avancée]


Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
21 Personne(s) en ligne (12 Personne(s) connectée(s) sur Les Forums)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 21

Plus ...