| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Afficher/Cacher la colonne
Accueil >> newbb >> Jean Dubuffet 2 [Les Forums - Photographe/Peintre]

Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes





Jean Dubuffet 2
Administrateur
Inscrit:
14/12/2011 15:49
De Montpellier
Messages: 8983
Niveau : 62; EXP : 79
HP : 1235 / 1544
MP : 2994 / 30573
Hors Ligne

L'Œuvre de Jean Dubuffet.

Écrits illustrations lithographies

Ler dla canpane par Dubufe J., texte en jargon autographié sur stencil avec gravures sur linoléum, sur bois de caisses et fonds de boîtes de camembert, Paris, L’Art Brut, 1948.
Anvouaije par in ninbesil avec de zimaje, texte calligraphié sur papier à report, orné de neuf lithographies, Paris, chez l’auteur, 1950 correspondance avec Chaissac.
Labonfam Abeber par inbo nom, texte en jargon transcrit en orthographe phonétique avec six dessins à l’encre de Chine, reportés photographiquement sur pierres lithographiques, Pairs, chez l’auteur, 1950.
Plukifekler moinkon nivoua, Saint-Maurice-d’Ételan, L’Air du Temps, 1950.
La Fleur de barbe, texte calligraphié et illustré par l’auteur, Paris, chez l’auteur, mars 1960.
Vignettes-Lorgnettes, Bâle, Galerie Bayeler devenue depuis 2005 la fondation Beyeler, 1962.
La Botte à Nique, texte autographe de Jean Dubuffet illustré de dessins au marker découpés et collés sur papier divers, Genève, Éditions Albert Skira, 1973.
Bonpiet beau neuille, texte autographe de Jean Dubuffet calligraphié et illustré de vingt-sept dessins à l’encre de Chine, Paris, Éditions Jeanne Bucher, 1983.
Oriflammes, texte autographe de Jean Dubuffet calligraphié et illustré de seize sérigraphies d’après des dessins, Marseille, Ryôan-Ji, 1984.
Prospectus et tous écrits suivants, textes réunis et présentés par Hubert Damisch, t. I et t. II, Paris, Gallimard, 1967 Tome II à la Bibliothèque Forney
Prospectus et tous écrits suivants, textes réunis et présentés par Hubert Damisch, t. III et t. IV, Paris, Gallimard, 1995. Tous les volumes sont déposés à la Bibliothèque Forney

Techniques diverses

Les Corps de dames et personnages 1943-1952

Corps et personnages sont un sujet de recherche de Dubuffet qui va aboutir aux corps de dames, une variété de nanas dont on retrouve la trace dans les premières œuvres de Niki de Saint Phalle. La proximité entre les premières œuvres personnifiées de Niki, et la peinture de Dubuffet a été soulignée de nombreuses fois en 2014 lors de l'exposition de l'artiste franco-américaine au Grand Palais à Paris. Le Nouvel Observateur écrit ainsi : L'exposition présente aussi pour la première fois une sculpture monumentale en métal, Le Rêve de Diane, où se lit l'influence de Jean Dubuffet pour lequel Niki avait une grande admiration. De fait, les corps de dames de Dubuffet sont des bonnes femmes tandis que les personnages ou portraits de gens, sont des bonshommes à la manière des dessins d'enfants. Les psychanalystes disent qu'il faut tuer un enfant pour faire un adulte. Dubuffet fait partie de ceux qui ont échappé au massacre ou qui n'ont pas capitulé. Il reste capable de réactiver ses propres dispositions enfantines, mais avec la redoutable efficacité d'un adulte, contre les évidences culturelles.

Corps de dames et personnages 1943-1952.

Empreintes 1952-1960

C'est une des périodes les plus intéressantes de l'artiste qui voulait, comme l'annonce Daniel Cordier dans l'introduction du catalogue que son œuvre fût une fête de l'élémentaire, du décrié, du rebut. Elle comprend des assemblages de peintures, des encres de Chine sur papier, des huiles sur toiles, des estampes, et des lithographies. L'artiste classe ses œuvres dans des catégories à partir de 1955 : texturologie, matériologie, topographies, routes et chaussées qui déclinent les empreintes de la matière des sols et terrains, exécuté à Vence. Cette série comprend aussi Les 'Phénomènes 1958-1962, série de lithographies ayant pour sujet les sols et terrains considérées par Michel Thévoz comme une Aventure lithographique. dans laquelle Dubuffet s'est engagé avec le sentiment d'échapper aux catégories verbales qui, selon lui, conditionnent notre pensée. La période de recherche sur les empreintes comprend encore d'autres séries exécutées à Paris, Vence, New York : empreintes d'ailes de papillons, d'animaux dont La Vache, 1954 Gouache sur papier 32 6 × 40 2 cm, Centre Pompidou, achat 1983, ainsi que des paysages, et des portraits.

Jean Dubuffet 1952-1960, Empreintes.

Correspondance, écrits illustrés

Jean Dubuffet, Poirer le papillon, lettres de Jean Dubuffet à Pierre Bettencourt 1949-1985, agrémentées de quelques commentaires, Lettres vives, 1987, 151 p.
Jean Dubuffet, Lettres à J.B., 1946-1985, Paris, Hermann, 1991 collection « Savoir sur l’art
Jean Dubuffet et Pierre Carbonel, Lettres à un animateur de combats de densités liquides : Correspondance de Jean Dubuffet à Pierre Carbonel, Paris, Hesse, 1992
Raymond Queneau-Jean Dubuffet, correspondance dans les Cahiers Raymond Queneau, no 28-29-30, 1993, consultable à la bibliothèque Kandinsky du centre Georges-Pompidou .
Jean Dubuffet et Gaston Chaissac, Jean Dubuffet, Gaston Chaissac : correspondance 1946-1964, Paris, Gallimard, 2013
Lettres à PAB sur des livres faits en commun (1962-1963), Arles, Musée bibliothèque Pierre André Benoit, 1993,
Jean Dubuffet et Claude Simon, Jean Dubuffet, Claude Simon : correspondance 1970-1984, Paris, L'Échoppe, 1994, 66 p.
Jean Dubuffet, Witold Gombrowicz : correspondance, Paris, Gallimard, 1995, 80 p.
Jean Dubuffet-Alexandre Vialatte. Correspondance : Lettres, dessins et autres cocasseries 1947-1975, édition annotée, présentée par Delphine Hautois et Marianne Jakobi, Clermont-Ferrand, Au Signe de la Licorne, 2004, préface de Walter Lewino
Jean Dubuffet et Alexandre Vialatte, Jean Dubuffet, Alexandre Vialatte : correspondance, lettres, dessins et autres cocasseries 1947-1975, Clermont-Ferrand, Au Signe De La Licorne, 2004, 270 p.
Jean Dubuffet et Laurent Danchin, La Ponte de la langouste. Lettres à Alain Pauzié, Paris, Le Castor Astral, 1995, 137 p.
Jean Dubuffet et Ludovic Massé, Jean Dubuffet-Ludovic Massé, correspondance croisée 1940-1981, Perpignan, Mare Nostrum, 2000, 130 p.
Jean Dubuffet et Jean Paulhan, Jean Dubuffet, Jean Paulhan, correspondance 1944-1968, Paris, Gallimard-Claire Paulhan, 2003, 848 p, édition établie, annotée et présentée par Julien Dieudonné et Marianne Jakobi.

Expositions principales

La liste intégrale de toutes les positions personnelles de Jean Dubuffet jusqu'en 2014 se trouve sur le site de la Pace Gallery de New York devenue Galerie PaceWildenstein qui possède cinq lieux d'exposition dont trois à New York, où Jean Dubuffet a été exposé à partir de 1969 : Simulacres du 8 novembre au 10 décembre.
1944, Tableaux et dessins de Jean Dubuffet, Galerie René Drouin , du vendredi 20 octobre au samedi 18 novembre, catalogue rédigé par Jean Paulhan
1955,Dubuffet, Institute of Contemporary Arts, Londres du 29 mars au 30 avril
1959, Rétrospective Dubuffet, Galerie Pierre Matisse, New York, du 10 novembre au 12 décembre .
1960, Jean Dubuffet : Grafick, Stedelijk Museum, Amsterdam du 4 novembre au 12 décembre
1960-1961, As-tu cueilli la fleur de barbe?, Galerie Daniel Cordier, Paris, du 27 avril au 31 mai, Lithographies, les Phénomènes Galerie Berggruen, Paris, mai, et Rétrospective dessins du 21 octobre au 12 novembre même lieu, Rétrospective Jean Dubuffet 1942-1960 du 16 décembre 1960 au 25 février 1961, catalogue rédigé par Gaétan Picon, Jean Dubuffet, François Mathey.
1961-1962, The Art of assemblage, Museum of Modern Art, New York du 2 octobre au 12 novembre, Musée d'art de Dallas, du 9 janvier au 11 février 1962, Musée d'art moderne de San Francisco, du 5 mars au 15 avril 1962
1964, L'Hourloupe, du 15 juin au 15 octobre, Les Phénomènes, du 5 juillet au 1er septembre, Palazzo Grassi, Venise
1966,Rétrospective, Dallas Museum of Art, Dallas, du 16 mars au 17 avril, et au Walker Art Center, Minneapolis, du 22 mai au 16 juin, et Retrospective, paintings à la Tate Gallery, Londres, du 23 avril au 30 mai.
1970-1971, Edifices and monuments by Jean Dubuffet, Art Institute of Chicago, du 19 décembre 1970 au 31 janvier 1971
1985, Rétrospective, Fondation Maeght, du 6 juillet au 6 octobre Saint-Paul-de-Vence, catalogue rédigé par Jean-Louis Prat.
1995 La Période de Vence, Galerie Alphonse Chave, Vence, du 1er juillet au 30 septembre, organisée avec la Fondation Jean Dubuffet Textes de Alexandre Vialatte, extraits de lettres de Dubuffet avec Michel Thévoz, Philippe Dereux, Noël Arnaud, René Bertelé, François Mathey, catalogue n
2000-2001, Dubuffet, Centre national d'art et de culture Georges-Pompidou du 13 septembre au 31 décembre 2001
2003-2004, Jean Dubuffet. L’empreinte d’une aventure Musée Guggenheim (Bilbao) du 8 novembre 2003 au 18 avril 2004
2013, Jean Dubuffet Coucou bazar, Musée des arts décoratifs de Paris, du 23 octobre au 1er décembre 2013
2014, Dubuffet l'insoumis, Fonds Hélène et Édouard Leclerc pour la culture, Landerneau du 22 juin au 2 novembre
2014-2015, Jean Dubuffet, Soul of the Underground (l'âme du sous-sol) Museum of Modern Art, New York, du 18 octobre 2014 au 5 avril 2015
2015-2016, Art Brut in America : the Incursion of Jean Dubuffet, Folk Art Museum, New York, 13 octobre 2015- 10 janvier 2016
2016, Jean Dubuffet, Métamorphoses du paysage Fondation Beyeler, Bâle du 31 janvier au 8 mai 2016




Cliquez pour afficher l




Cliquez pour afficher l




Cliquez pour afficher l




Cliquez pour afficher l





Posté le : 30/07/2016 22:17
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant




[Recherche avancée]


Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
30 Personne(s) en ligne (15 Personne(s) connectée(s) sur Les Forums)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 30

Plus ...