| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Afficher/Cacher la colonne
Accueil >> newbb >> Sean O'Casey [Les Forums - Histoire de la Littérature]

Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes





Sean O'Casey
Administrateur
Inscrit:
14/12/2011 15:49
De Montpellier
Messages: 8932
Niveau : 62; EXP : 67
HP : 1233 / 1541
MP : 2977 / 27494
Hors Ligne
Le 18 septembre 1964 meurt Seán O'Casey

à 84 ans à Torquay dans le Devon au royaume-uni, né le 30 mars 1880 à Dublin en Irlande dramaturge irlandais majeur, auteur de théâtre et mémoires. Il reçoit pour distinction le prix Hawthornden en 1925.

Le plus grand nom du théâtre irlandais moderne. O'Casey, anglicisation de Shaun O'Cathasaigh, génie enraciné dans son Dublin natal, tire sa sève des détresses et des misères sociales, vécues avec une résignation héroïque et qu'il a observées, autour de lui, avec une indignation vengeresse. Dernier enfant d'une famille nombreuse, souffrant d'une demi-cécité, il n'avait reçu qu'une instruction très réduite ; il travaille chez un quincaillier, puis comme cantonnier, apprend à lire à treize ans et d'abord en gaélique. Il fait de la politique active : syndicaliste ardent, il joue un rôle de premier plan dans l'organisation de l'Irish Citizen Army en 1914, puis dans la terrible rébellion de Pâques 1916. Ces expériences forment la substance, la chair et le souffle de ses pièces, dont le réalisme photographique mêle le comique et le tragique, le vulgaire et le lyrique. C'est trop brutal pour le goût de l'Abbey Theatre qui refuse ses premiers essais, accepte L'Ombre d'un franc-tireur The Shadow of a Gunman, 1923, mais rejette, sur le conseil de Yeats, La Coupe d'argent The Silver Tassie, 1928, cause de manifestations violentes, car O'Casey y dénonce la guerre comme Wilfred Owen dans son poème Disabled, source de la pièce. Entre-temps, il avait produit Junon et le paon Juno and the Paycock, 1924, chef-d'œuvre de vérité psychologique et de création d'atmosphère, et La Charrue et les étoiles The Plough and the Stars, 1926, âprement condamné parce que révélant chez l'auteur un protestantisme pro-irlandais jugé insuffisant ; d'où la révolte de Sean O'Casey et son exil définitif en Angleterre. La « dépression » des années trente lui inspire Derrière les grilles, Within the Gates, son propre anticléricalisme On attend un évêque The Bishop's Bonfire joué à Dublin en 1955. Mais une certaine Irlande n'a pas désarmé et, en 1958, l'archevêque de Dublin refuse d'inaugurer le Festival par la célébration de la messe si The Drums of Father Ned Les Tambours du père Ned subsiste au programme. O'Casey obtempère, mais décourage toute représentation officielle de ses pièces en Irlande. Il n'y a, dans son attitude inflexible, ni morgue ni vanité, mais le refus de tout compromis face à la vérité et à l'art, qui doit en être l'image fidèle et totale. Une partie trop peu connue de son œuvre est constituée par les six volumes, vibrant de vie, de poésie et de couleur, de son autobiographie. Et ceux qui assistèrent au T.N.P. à la représentation des Roses rouges pour moi Red Roses for Me, 1943 ne l'oublieront pas. Louis Bonnerot

Sa vie

Seán O'Casey grandit dans un quartier ouvrier du nord de Dublin. Dans son enfance, il est très fidèle et très près de l'Église d'Irlande, un lien qu'il rejette quand il commence à s'intéresser à la politique et qu'il joint les rangs de la Ligue gaélique en 1906. Il modifie alors son nom, John Casey, en Seán Ó Cathasaigh, afin de lui donner une résonance gaélique. Socialiste et nationaliste engagé, il est le premier dramaturge irlandais à situer ses pièces au sein des classes populaires urbaines de son pays. Sa trilogie dublinoise regroupe L'Ombre d'un franc-tireur, Junon et le Paon et La Charrue et les Étoiles. À travers le quotidien de Dublinois des quartiers pauvres, la trilogie évoque les moments clés de l'histoire irlandaise, l'insurrection de Pâques 1916, la guerre d'indépendance entre 1919 et 1921, la guerre civile qui suivit la partition du pays. Le langage de ses personnages est proche de celui des classes populaires irlandaises, on peut voir là l'influence de John Millington Synge.
En 1929, Yeats ayant refusé de représenter sa pièce The Silver Tassie au Théâtre de l'Abbaye par peur des réactions du public, il partit en Angleterre et y resta jusqu'à la fin de sa vie.
Le film Le Jeune Cassidy, de John Ford et Jack Cardiff, retrace ses débuts d'écrivain à Dublin.

Œuvre

Le théâtre de Seán O'Casey est traduit en France chez L'Arche.

Théâtre

The Harvest Festival, 1918
L'Ombre d'un franc-tireur The Shadow of a Gunman, 1923, trilogie dublinoise I.
Kathleen Listens In, 1923
Junon et le Paon Juno and the Paycock, 1924, trilogie dublinoise II. Cette pièce, sans doute la plus célèbre d'O'Casey, raconte l'histoire d'une famille pendant la guerre civile en 1922. Elle obtient le Hawthornden Prize en 1925 et est adaptée au cinéma par Alfred Hitchcock en 1929 Voir Junon et le Paon.
Nannie sort ce soir Nannie's Night Out, 1924
La Charrue et les Étoiles The Plough and the Stars, 1926, trilogie dublinoise III.
La Coupe d'argent The Silver Tassle, 1929
Within the Gates, 1934
La fin du commencement The End of the Beginning, 1937
Paiement à vue A Pound on Demand, 1939
L'étoile devient rouge The Star Turns Red, 1940
Poussière pourpre Purple Dust 1940, nouvelle version en 1945
Roses rouges pour moi Red Roses for Me, 1942
Lavande et Feuilles de chêne Oak Leaves and Lavender, 1946
Coquin de coq Cock-a-Doodle Dandy, 1949
Le Dispensaire Hall of Healing, 1951
Histoire de nuit Bedtime Story, 1951
Il est temps de partir Time to Go, 1951
On attend un évêque The Bishop's Bonfire, a Sad Play within the Tune of a Polka, 1955
Les Tambours du Père Ned The Drums of Father Ned, 1959
Derrière les rideaux verts Behind the Green Curtains, 1961
Figuro in the Night, 1961
The Moon Shines on Kylenamoe, 1961
Niall: A Lament, 1991 œuvre posthume

Pièces de théâtre signées Sean O'Cathasaigh

Lament for Thomas Ashe, 1917
The Story of Thomas Ashe, 1917
Songs of the Wren, 1918
More Wren Songs, 1918
The Story of the Irish Citizen Army




Cliquez pour afficher l





Cliquez pour afficher l






Cliquez pour afficher l





Posté le : 17/09/2016 19:18
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant




[Recherche avancée]


Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
17 Personne(s) en ligne (10 Personne(s) connectée(s) sur Les Forums)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 17

Plus ...