| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Afficher/Cacher la colonne
Accueil >> newbb >> Défi du 28 janvier 2017 [Les Forums - Défis et concours]

Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes





Défi du 28 janvier 2017
Modérateur
Inscrit:
21/03/2013 20:08
De Belgique
Messages: 3218
Niveau : 44; EXP : 15
HP : 431 / 1078
MP : 1072 / 14422
Hors Ligne
Bonjour les amis,

Tout d'abord, veuillez m'excuser car je ne suis pas très présente dans les défis. Disons que je suis prise dans le tourbillon de la vie. Et je ne suis pas seule, selon les mails reçus d'autres loréens.

Alors, mon sujet est tout trouvé : "Au secours, je suis débordée !".

A vos plumes.

Bises

Couscous

Posté le : 28/01 07:46
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du 28 janvier 2017
Modérateur
Inscrit:
21/03/2013 20:08
De Belgique
Messages: 3218
Niveau : 44; EXP : 15
HP : 431 / 1078
MP : 1072 / 14422
Hors Ligne
Débordée

Après les fêtes de fin d’année, j’entrevois le mois de janvier et son marathon d’anniversaires. En effet, deux de mes enfants et moi-même avons vu le jour pendant ce mois de froidure. Il faut tout organiser : fête avec les copines avec une activité si possible originale pour la plus jeune, le jour des gâteaux avec la famille tout en jonglant avec leurs obligations de souhaiter les vœux autour d’eux. Heureusement, mon fils et moi n’avons que deux jours d’écart ; donc gâteaux communs ! Seize bougies pour lui et un cierge pour moi ! Et les cadeaux ?

– Tu veux quoi ?
– J’sais pas. Propose…
– Une enveloppe !
– C’est nul.
– Tu n’as pas besoin de bricoles. Tu verras, plus tard tu seras content d’avoir un peu de côté pour démarrer dans la vie.
– C’est pas drôle. Je suis jeune, j’ai le temps.

Faire les magasins pour des cadeaux en pleine période des soldes, ça peut être sympa pour les finances (bien que, généralement, la chose convoitée ne soit jamais en promotion) mais c’est éprouvant pour les nerfs.
Et il faut fêter cela avec les collègues. Heureusement que j’ai un chef cuistot à la maison qui leur concocte des spécialités. Tout le monde est heureux ! Elles en ramènent même chez elles dans un doggy bag, ou plutôt un « family bag » car leur mari et enfants en profitent.
Avec tout cela, pas le temps pour se poser ou se reposer car le grand, universitaire, est en plein examens. On jongle avec le train et la voiture. Et, en plus, il doit s’entraîner à conduire pour son permis. Je tente alors de faire d’une pierre deux coups ; il conduit et son frère nous accompagne pour aller quérir son cadeau d’anniversaire. Bon, je sais qu’il n’est pas censé transporter de passager mais bon… Faudrait pas avoir de bol de se faire contrôler !
Ah ! Bonjour févier ! Mois court mais sympathique car on touche plus vite son salaire ! Et puis le calme est enfin revenu avec la reprise du train-train quotidien. Juste la grippe qui venue nous pourrir un peu la vie en début de mois. Vais-je enfin parvenir à me dégager à nouveau du temps pour écrire ? Je le souhaite comme le cadeau d’anniversaire que je n’ai pas eu…

Posté le : 05/02 12:36
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du 28 janvier 2017
Plume d'Or
Inscrit:
14/03/2014 18:40
De Paris
Messages: 1011
Niveau : 28; EXP : 12
HP : 135 / 678
MP : 337 / 7123
Hors Ligne
Chère Delphine,

Un documentaire, c'est assez rare pour être souligné. J'espère que tu vas te remettre de ta grippe; je sais combien elle est tenace cette année.

Bises

Donald

Posté le : 06/02 15:05
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du 28 janvier 2017
Semi pro
Inscrit:
27/01/2015 04:15
Messages: 130
Niveau : 10; EXP : 44
HP : 0 / 236
MP : 43 / 1879
Hors Ligne
Je crierais dans un moment de débordement au secours mais je gère,

Par les temps qui court c'est moi qui manque de souffle, une course effréné contre la montre à perdre haleine pour une longue journée fort occupé et une nuit de sommeil si courte qu'à peine endormie, la lueur du soleil se pointe, point d'insomnie mais je jongle la nuit pour le lendemain matin, ne pouvant que le faire dans cette période tardive d'inactivité physique … je n'échangerais pas ma situation avec un fainéant, ni la vôtre en passant c'est juste que je trouve que je manque de temps ces temps-ci!

Posté le : 07/02 04:25
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du 28 janvier 2017
Administrateur
Inscrit:
30/05/2013 12:47
Messages: 1330
Niveau : 31; EXP : 48
HP : 152 / 762
MP : 443 / 9767
Hors Ligne
Courage Delphine, il te suffit de surveiller la dernière goutte de cette vie tumultueuse de mère de famille, sachant que c'est cette ultime goutte qui fait déborder le vase de notre quotidien...

Pour soigner ta grippe j'ai un remède de Grand Mère tourangelle: tu fais un vin chaud (de touraine bien entendu) dans lequel tu verses un bon gros verre de gnole.

Tu t'installes dans ton lit au bout duquel tu auras posé un chapeau, et tu consommes le médical breuvage, jusqu' a ce que le chapeau tourne!!

C'est le signe que tu as respecté la posologie, dés lors et tu peux te coucher !!!

Attention le traitement est d'autant plus efficace, que tu l'as pris en prévention!!


Bisous ma Delphine et soigne toi bien

Kjtiti


Posté le : 07/02 04:43
_________________
Titi
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du 28 janvier 2017
Administrateur
Inscrit:
30/05/2013 12:47
Messages: 1330
Niveau : 31; EXP : 48
HP : 152 / 762
MP : 443 / 9767
Hors Ligne
Je suis fort débordée, m’annonce ma bergère,
Quand du bistrot je rentre, le foie bien à l’équerre,
D’ailleurs pour le repas, je n’ai rien préparé
Je lui réponds : dès lors, ce n’sera pas brulé.

Elle ajoute : et tes fringues la chose est identique,
Je n’ai pas repassé tes chaussettes et tes slips.
Pas grave répondis-je, si mes abats ballottent,
Je descends de Marat, chantre des sans culottes.

C’est ça fais le mariole, éructa ma mégère,
Jusqu’au jour au j’aurai pris la file de l’air.
Oh !! non je t’en supplie, m’esclaffais-je livide
Car comment remplacer l’inutile par le vide ??

Aussi pour te prouver mon amour infini
Le matin désormais tu resteras au lit
Et je t’amènerai le café au plumard
Et tu devras le moudre !!! ajoutais je goguenard.

Mais avant tout cela, toi qui aime la vitesse,
Vais-je sitôt t’offrir,…. non pas la Mercedes
Mais ce qui grimpe à 100 en moins de 2 secondes,
Une balance express pour les femmes bien rondes.

Depuis cet incident, c’est moi qu’est débordé
Entre faire à bouffer, le ménage et…… glander
Je n’ai plus de temps libre, il faudrait que je chope
Un boulot à rien faire,………….. J’appelle Pénélope !!!!!

Posté le : 11/02 11:24
_________________
Titi
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du 28 janvier 2017
Plume d'Or
Inscrit:
14/03/2014 18:40
De Paris
Messages: 1011
Niveau : 28; EXP : 12
HP : 135 / 678
MP : 337 / 7123
Hors Ligne
Sacré titi,

Appeler Pénélope, en ce moment ? Elle est bien trop occupée à recoudre les oripeaux de son parfumé de mari.

Bravo pour ta gouaille versifiée.
Elle m'a débordé.

Don le fatigué

Posté le : 12/02 05:33
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du 28 janvier 2017
Modérateur
Inscrit:
21/03/2013 20:08
De Belgique
Messages: 3218
Niveau : 44; EXP : 15
HP : 431 / 1078
MP : 1072 / 14422
Hors Ligne
Titi a la réponse et la solution à tout ! Pénélope est maintenant plus débordée qu'avant alors ne compte pas trop sur elle !

Et merci pour tes conseils.

Bises

Couscous

Posté le : 12/02 08:27
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du 28 janvier 2017
Plume d'Or
Inscrit:
18/02/2015 13:39
De Dijon
Messages: 1791
Niveau : 35; EXP : 42
HP : 344 / 860
MP : 597 / 6692
Hors Ligne
Chère Delphine,
Chères amies et amis,

Je crois n'avoir jamais autant tardé à répondre. Eh, je suis débordé.
Quel magnifique sujet de défi. il me permet de m'expliquer intimement sur cet état que j'ai connu et qui m'a un peu éloigné de vous.
Mais vous me manquez. Eh oui, Iste est un sentimental, très hypersensible aussi.

Allez, allez, je vous livre ma réponse que j'ai appelée : Suis-je donc si débordé ?

Je veux dire à tous les gens qui sont débordés,
Je ne veux pas voir votre moral sabordé.
Vous n’êtes pas les seuls dans cet équipage,
Votre serviteur est de cet aréopage.

Oh, n’allez pas croire que je vais me plaindre
De ce vil état d’esprit, rien n’est à craindre.
Je n’y perçois pas une rançon de la gloire,
Ni même un mouvement d’humeur très méritoire.

Si une fièvre récente m’a bien transi,
Cette impulsion, je vous l’avoue, je l’ai choisie.
Après trois ans de souffrances professionnelles,
J’ai souhaité trouver une nouvelle chapelle.

J’ai découvert sa nef au milieu de l’Orée
Qui m’a ouvert la voie à un ciel plus doré,
Mais les angoisses demeuraient encore prégnantes ;
Il me fallait une profession plus bienfaisante.

Lors d’une rencontre, à moi, elle s’est imposée,
Alors que rien ne me le laissait supposer.
Une providence, un soir de Saint Sylvestre,
Mit sur tous mes grands malheurs de puissants séquestres.

Mon futur directeur était là devant moi
Me proposant, le verre à la main, un emploi.
Etais-ce un mirage ou une réalité ?
S’ouvrait pour moi une belle nativité.

J’ai tant souhaité, mes amis, être débordé,
Pour ne plus, par les cruautés, être bordé.
Cette folie fut une dame recherchée,
Ma maîtresse du temps aux plaisirs alléchés.

Aujourd’hui, elle reste une condition utile
M’éloignant de toutes les afflictions serviles.
Ici et maintenant, je dois vous l’avouer,
Avec les plaisirs patients je veux renouer.

Je désire retrouver le temps sain et plaisant.
J’enterre tous les vils souvenirs angoissants.
Je reviens au milieu de vous venant d’ailleurs,
D’un monde d’enfer soumis aux mille horreurs.

Ici, j’ai entrevu la magie des clairières
Et je ne voudrai plus revenir en arrière.
Qu’il est doux de s’imaginer faisant des croisières
Sur la mer des mots qui repoussent mes frontières.

Voilà.

Au plaisir de vous lire mes chères amies et amis.

Amitiés de Dijon.

Jacques

Posté le : 13/02 21:52

Edité par Istenozot sur 14-02-2017 09:07:21
Edité par Istenozot sur 14-02-2017 09:08:02
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant




[Recherche avancée]


Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
20 Personne(s) en ligne (9 Personne(s) connectée(s) sur Les Forums)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 20

Plus ...