| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Afficher/Cacher la colonne
Accueil >> newbb >> Défi du 01 avril 2017 ''Le temps qui passe.........'' [Les Forums - Défis et concours]

Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes



(1) 2 »


Défi du 01 avril 2017 ''Le temps qui passe.........''
Modérateur
Inscrit:
30/05/2013 12:47
Messages: 1291
Niveau : 31; EXP : 10
HP : 150 / 752
MP : 430 / 9272
Hors Ligne
A l’instant de me proposer le défi de la semaine, notre délicieuse Coucous, ajoutait :’’ les semaines passent si vite’’.

C’est justement le thème sur lequel je vous propose d’écrire cette semaine :’’Le temps qui passe’’, celui qui courre, celui qui file et qui finit par nous échapper……

Comme Leo le chantait : « Avec le temps, va, tout s’en va ».
Nous sommes tous soumis au temps qui passe, et parfois, on se surprend à vouloir arrêter l’horloge, ou tout du moins la ralentir… Face à la fuite des heures, il est important de savoir profiter de l’instant présent, du moment fugace qui a tôt fait de s’éclipser, et de prendre du bon temps avec ceux qu’on aime.

Période, siècle, date… face à ces idées un peu abstraites, faites nous part du regard que vous portez sur l’inexorable fuite du temps.

Il y a un temps pour tout, un temps de pleurer, un temps de rire, un temps à se lamenter, un temps de danser........ et un temps pour écrire pour L’Orée des rêves !!!!!!!!!!

A vous lire chers Défieurs..........

Posté le : 01/04 07:30
_________________
Le Kajoleur
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du 01 avril 2017 ''Le temps qui passe.........''
Modérateur
Inscrit:
30/05/2013 12:47
Messages: 1291
Niveau : 31; EXP : 10
HP : 150 / 752
MP : 430 / 9272
Hors Ligne
Pour s'échauffer, je vous propose un petit texte écrit il quelques années sur ce thème:'' Le temps''


Prendre le temps …………..

Prendre le temps de vivre, prendre le temps d’aimer
Et le temps de sourire, pour un jour mieux pleurer.
Prendre le temps de jouir des souvenirs d’enfance,
Se délecter de chaque émoi d’adolescence,

Prendre le temps de voir tomber la dive pluie
Et d’humer cette terre que nos pères ont chéri.
Prendre le temps d‘happer en ses mains un épi
De ce blé qui demain, deviendra pain béni.

Prendre le temps d’entendre les pleurs de l’enfant,
Et de sécher ses larmes, tout en le consolant.
Prendre le temps de dire au bourreau de l’enfance :
‘’Jusqu’à la fin des temps demander repentance’’

Prendre le temps de croire que la vie est étrenne,
Et croire à l’avenir de notre espèce humaine.
Prendre le temps d’avouer quand il est encore temps,
Aux êtres les plus chers, qu’ils sont notre printemps.

Et prendre enfin le temps,
de mettre à tous les temps,
‘’ aimer ‘’, jusqu'à la fin des temps............

Posté le : 01/04 07:52
_________________
Le Kajoleur
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du 01 avril 2017 ''Le temps qui passe.........''
Plume d'Or
Inscrit:
18/02/2015 13:39
De Dijon
Messages: 1764
Niveau : 35; EXP : 21
HP : 342 / 855
MP : 588 / 6234
Hors Ligne
Cher Serge,

De manière à être plus offensif dans les défis cette semaine, moi également je ne résiste pas au désir de repartager avec toi, avec vous, le sonnet que j'avais écrit sur le temps qui passe.
Le voici donc :

Le temps passe devant moi sans se reposer
Il déploie ses ailes et s’en va loin cheminer,
Me laissant seul ainsi devant ma destinée.
Devant sa course effrénée, je veux me poser.

C’est alors que je chante pour le déposer
A vouloir dans ses accords le débobiner.
Me croyant son maître, je veux le butiner,
Lui laissant penser que je peux en disposer.

Et là, dans son vent, il efface mon passé,
Sans pour autant que mon présent soit terrassé.
Il s’en prend à mon avenir et me dépasse.

Je vois alors des choses partir en fumée,
Mais le temps garde assurément sa renommée.
Je le vis dans l’oubli. Ainsi je le surpasse.

Mais je te rassure, je m'attelle à l'écriture d'un poème sur les différents temps qui passent avec le désir de répondre à tes espérances.

Que les journées te soient belles.

Amitiés de Dijon.

Jacques

Posté le : 01/04 15:11
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du 01 avril 2017 ''Le temps qui passe.........''
Modérateur
Inscrit:
30/05/2013 12:47
Messages: 1291
Niveau : 31; EXP : 10
HP : 150 / 752
MP : 430 / 9272
Hors Ligne
isté ,la lutte est inégale!!!! le temps aura toujours .un temps d'avance et de plus , il nous survivra!!!


Et si tout simplement , on le prenait ce temps???, comme tu le fais pour vivre ta passion, en se souvenant également de celui passé, de celui à venir et surtout de celui présent!!!

D'ailleurs en l'instant présent, je te souhaite qu'il (apporte tout le bonheur auquel chacun devrait avoir accès!

Amitiés Jacques
!



Posté le : 02/04 14:02
_________________
Le Kajoleur
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du 01 avril 2017 ''Le temps qui passe.........''
Plume d'Or
Inscrit:
18/02/2015 13:39
De Dijon
Messages: 1764
Niveau : 35; EXP : 21
HP : 342 / 855
MP : 588 / 6234
Hors Ligne
Cher Serge,
Chères amies et chers amis,

Iste est philosophe ce soir. Il vous propose un petit texte philosophique.
Je l'ai appelé :
Le temps me presse, je veux le conquérir avec hardiesse.

- Mais qui es-tu donc? … Pourquoi me presses-tu ainsi ?
- Je suis à la fois ton passé, ton présent et ton futur.
- Cela ne me dit pas qui tu es ?
- Ne te laisses pas dépasser par moi. Prends-moi dans ton présent et laisse-moi agir tranquillement à ma guise en fonction de tes humeurs et de tes plaisirs.
- Grand Dieu, vas-tu finir par me dire quel est ton nom ? Ne vois-tu pas que le temps presse et que ce temps-là, tu me le prends.
- Eh bien, tu as donc deviné qui je suis. Je suis celui que tu dis et qui est, et qui, dès lors que cela a été dit, n’est plus. Je suis ton temps présent !
- A m’occuper ainsi, tu vides mon temps et je crains qu’il n’en devienne un temps de chien.
- C’est uniquement parce que tu le veux bien.
- Je le veux bien, je le veux bien ! Qu’en sais-tu, toi qui passe et qui ne revient que lorsqu'on le veut bien ou que tu le veux bien, plutôt !
- Voilà pourquoi je désirais te voir ce matin ! Je veux que tu vives ton temps présent sans que je le veuille bien et sans que tu te soucies de ton passé et de ton futur.
- Quelle générosité ! Puis-je te faire remarquer que tu as fort mal commencé. Tu viens de me prendre mon temps. De mon temps plein, tu en as fait un vide temps !
- Oh ! Ne trouves-tu pas que tu exagères un peu ? De ce temps que j’ai finalement sponsorisé, il en est peut-être résulté chez toi quelque enseignement… Alors, ce temps n’est pas si perdu !
- Je suis possédé par le temps que tu m’imposes ainsi. Il vient, il passe et il trépasse. Et comment veux-tu ainsi que je le dépasse pour le vivre pleinement?
- Mais vois-tu, pendant tous les instants que tu passes avec moi, tu ne sors pas de mon espace.
- Avec moi, je t’avouerai volontiers que le temps ne passe pas, il court, et j’aimerais pouvoir le rattraper par toi, sans doute. Voilà pourquoi, je désirerai tant prévoir le temps pour mieux le vivre avec toi. Mais il est tellement imprévu !
- Je te propose de ne pas me courir après. C’est inutile car je finis toujours par te rejoindre. Ce n’est qu’une question de temps ! Acceptes dans mon présent de tuer le temps sans le prévoir et sois assuré que, pour toi, je ferai la pluie et le beau temps ! Et le plaisir que tu trouveras en moi, tu le rattraperas en deux temps trois mouvements !
- Je comprends. Au temps pour moi, je dois te laisser venir à moi en me posant. C’est cela ?
- Oui ! je vois que tu me comprends. Fais ainsi et je reviendrai à toi de temps à autre !
- Ah non, je te veux tout le temps !
- Jacques, Jacques, prends le temps de me laisser venir à toi.
- Que veux-tu dire ainsi ? Qu’il faille parfois ne rien faire pour mieux vivre son temps présent, pour mieux te vivre !
- Avant de venir à moi, parle avec celles et ceux que tu aimes de la pluie et du beau temps. Evite surtout de parler de ton jeune temps car, alors, le passé te saisira et le plaisir dans ton présent s’éloignera !
- A présent tu me contraries, après avoir presque gagner mon adhésion. Tu m’obliges ainsi à ne pas aimer l’histoire, moi qui l’aime tant !
- Ce n’est pas ce que j’ai voulu dire. Elle peut faire partie de ton emploi du temps. Des enseignements de l’histoire, tu seras les vivre intensément dans ton présent, en un rien de temps, pour me vivre avec plaisir sans se soucier de mon passage et de mon éloignement !
- Et voilà que je recouvre l’espérance. Je vois la direction où je peux aller. Le temps perdu, je vais le regagner dans le présent qui s’éloigne et dans mon futur !

Je vous souhaite à toutes et à tous une belle semaine.

Bises.

Jacques

Posté le : 02/04 20:53
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du 01 avril 2017 ''Le temps qui passe.........''
Modérateur
Inscrit:
21/03/2013 20:08
De Belgique
Messages: 3204
Niveau : 44; EXP : 8
HP : 430 / 1077
MP : 1068 / 13864
Hors Ligne
Mon ennemi

Mon ennemi est le temps qui passe ; il me vole ma jeunesse, de l'argent, la candeur de mes enfants, la lucidité de mes parents.

Depuis que je suis adulte, je tente de le contrer, d'être plus forte que lui. Mes armes sont des crèmes de jour, de nuit, des antirides alliés aux injections de Botox. Et lorsque ses traces marquent trop ma chair, c'est le bistouri qui se charge de remettre tout à sa place initiale. La peau qui pend, les rides du lion, les pattes d’oie n’ont pas droit de cité sur mon corps.

« Le temps, c’est de l’argent ». On ne peut empêcher les factures de tomber chaque mois qui défile. Mais mon argent est investi à long terme dans des placements sûrs et rentables, ainsi le temps est obligé de jouer dans mon camp, en ma faveur. J'achète du bon vin et mon ennemi se charge de le bonifier afin de m'offrir un régal pour le palais. Je m’en fais un allié de choix.

« Il faut laisser le temps au temps », c’est comme donner de l’argent à un milliardaire, de la sagesse au Dalaï Lama, verser de l’eau dans l’océan. Non ! Ne lui laissons pas l’opportunité de nous exterminer un à un sans avoir pu nous battre. C’est un peu le combat de David contre Goliath mais le petit ne gagne-t-il pas finalement ?

On me dit parfois de prendre mon temps, mais celui-ci reste du genre insaisissable. Il reste bien une des rares choses que l’on ne peut se procurer, même avec tout l’or du monde. Certains ont bien rêvé de créer une machine qui permettrait de dompter le temps, de le remonter voire même de le devancer. Mais ces idées ne sont restées que jolis songes pour scientifiques allumés ou scénaristes imaginatifs.

Nos montres et nos horloges nous rappellent inlassablement son omniprésence, son omnipotence, son ubiquité et sa toute puissance dans nos misérables vies. Il se gausse de nos retards, de notre ennui face à sa lenteur, il jouit de nos douleurs.

Je ne peux empêcher mes enfants de grandir, de perdre leur innocence qui m’amusait tant et de devenir parents à leur tour. Quel plaisir de partager des moments de jeux et de joie sans la contrainte de la parentalité et de l'autorité obligatoire. J'ai développé une grande complicité avec mes petits-enfants.

Mes parents vieillissent et ont de plus en plus besoin de moi. Je me dois d'être à leurs côtés, à les veiller comme des gosses, à prendre des décisions à leur place. De statut d'enfant, me voici parent de mes propres parents ! Les tensions et les rancœurs du passé s'effacent de nos esprits pour ne garder que le présent. "Ô temps suspends ton vol !" clamait le poète. Comme j'aimerais que mon cri de rage se mêle au sien. Ne reste que le quotidien, l'essentiel, l'ici et maintenant. Je tente de partager au maximum des petits moments de joie lors d'une balade, d'un repas, d'un jeu de cartes. Des instants presque volés, avant les derniers car le temps, sournois, perfide, criminel, finit par reprendre la main et me les enlever.

Mes petits-enfants sont, à leur tour, devenus adultes et n'écoutent plus mes histoires d'antan, celles du "bon vieux temps". Peu à peu mes capacités diminuent et même les médicaments ne peuvent arrêter le processus inéluctable de la déchéance. Le temps gagne du terrain et me dérobe chaque jour une parcelle de vie jusqu'à ce que mes forces m'abandonnent. Il vole, tue, alors je dois le tuer à mon tour.

C'est ainsi que j'ai finalement vaincu le temps en devenant un souvenir immortel, un visage gravé sur une stèle en marbre sur une concession payée pour l'éternité.

Posté le : 03/04 19:00
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du 01 avril 2017 ''Le temps qui passe.........''
Aspirant
Inscrit:
29/03 20:36
De CORTE
Messages: 21
Niveau : 3; EXP : 31
HP : 0 / 57
MP : 7 / 64
Hors Ligne
Est-ce éligible au défi ?

Déponens Aliéna

L’eau se trouble et le ciel lourd, s’assombrit,
Le voyage s’endurcit et devient dangereux,
Le feu décline, la nuit tombe et s’épaissit,
Mais la vue du sage distingue encor les cieux.

La pénombre enveloppe le fol voyageant seul.
La lumière est en lui mais il ne l’a pas vue.
Le voile des passions, les tentures de gueules
Ne peuvent occulter la lumière qui fût.

Car ce qui fût demeure en nous, sans vrai conscience,
Ce qui fût Est en nous mais la nuit l’a drapé,
Travaillons sans relâche à fuir les évidences.

Dépouillons nous vraiment, faisons un mausolée,
A tout ce qui nous ruine, et nous met en souffrance,
C’est dans mon temple intime, que je ressens qu’Il Est !

JG 2012

Posté le : 04/04 12:56
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du 01 avril 2017 ''Le temps qui passe.........''
Plume d'Or
Inscrit:
18/02/2015 13:39
De Dijon
Messages: 1764
Niveau : 35; EXP : 21
HP : 342 / 855
MP : 588 / 6234
Hors Ligne
Bonjour cher Jgiorgetti,

J'espère que vous me pardonnerez l'intimité du mot "cher". Nous autres les répondants aux défis, nous aimons celles et ceux qui prennent un plaisir à aimer notre langue et à s'appliquer à l'écrire avec grâce et talent. J'ai lu vos premiers textes, et comme le laisse entendre notre muse Loriane, vous appartenez à cet équipage.

Votre réponse au défi est éligible. Et j'aurai mauvaise grâce à vous le refuser, moi qui aime parfois les transgresser. Comme nous sommes heureux de pouvoir compter un répondant de plus à nos défis. Nous aimons ces moments de stimulation intellectuelle et de partage humble et sincère.

J'aime le dramatique de ce sonnet qui sonne l'installation de la pénombre, de l'obscurité, des maux dans notre âme. La lumière est vaincue. Et nous devenons un mausolée.
Votre poème est saisissant et comme il est bien écrit.

J'espère que nous aurons le bonheur de vous revoir à nouveau dans nos défis.

Amitiés de Dijon.

Jacques

Posté le : 04/04 18:18
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du 01 avril 2017 ''Le temps qui passe.........''
Aspirant
Inscrit:
29/03 20:36
De CORTE
Messages: 21
Niveau : 3; EXP : 31
HP : 0 / 57
MP : 7 / 64
Hors Ligne
Bonjour mon cher Jacques,

Par l'usage du "cher", non content de vous pardonner, j'abonde dans cette intime complicité de l'écrit.
J'ai d'autant plus de plaisir à m'y engouffrer que je suis moi-même un "Jacques".

Vos mots et commentaires sur mes écrits me vont droit aux synapses de l'immodestie, je n'avais jamais fait lire à qui que ce soit quoi que ce soit.

Si je n'avais l'âge de me contenir j'en rougirai tant mon opinion sur moi-même et mes écrits est peu flatteuse.

Cela m’encourage à déterrer des vieux textes et à reprendre plus souvent le chemin vers la feuille blanche, "confidente et miroir sans complaisance" comme je l'ai par ailleurs écrit.

Merci de votre accueil, je tâcherai d'être à la hauteur de ce blog.

Jacques.

Posté le : 04/04 20:45
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du 01 avril 2017 ''Le temps qui passe.........''
Modérateur
Inscrit:
30/05/2013 12:47
Messages: 1291
Niveau : 31; EXP : 10
HP : 150 / 752
MP : 430 / 9272
Hors Ligne
Un vrai régal mon cher Jacques, que cette réflexion , pleine de bon sens , sur ce temps passé qui court vers un devenir inconnu.....

...oubliant le temps présent qui, au moment ou le prononce son nom, n'est déjà plus que le temps passé!!!

C'est un bonheur de te retrouver dans ces défis qui nous permettent chaque semaine d'échanger, de se découvrir, voir de se rapprocher au travers de nos écrits qui nous dévoilent au fil du ........temps!!

Merci Jacques, fais attention à toi, conseil nécessaire si j'en juge tes retours sur tes journées particulièrement chargées, ayant payé pour savoir que le plus important n'est pas obligatoirement de satisfaire son activité professionnelle au détriment de ceux que l'on aime........

Allez , je te laisse avec mes bavardages et mes états d'âme, et te souhaite de passer une excellente semaine..

Mes amitiés . .


Posté le : 05/04 11:48
_________________
Le Kajoleur
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant
(1) 2 »




[Recherche avancée]


Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
30 Personne(s) en ligne (13 Personne(s) connectée(s) sur Les Forums)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 30

Plus ...