| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Afficher/Cacher la colonne
Accueil >> newbb >> J'aime la lecture à outrance. Est-ce pathologique ? [Les Forums - Passions à partager]

Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes





J'aime la lecture à outrance. Est-ce pathologique ?
Débutant
Inscrit:
11/12/2012 22:02
De Saint Pierre du Mont
Messages: 1
Niveau : 1; EXP : 0
HP : 0 / 0
MP : 0 / 0
Hors Ligne
Alors voilà, brièvement, j'espère, je vais avoir 40 ans, j'espère aussi, enfin pas tous les jours, bref, je dévore littéralement des livres depuis mes 20 ans. Avant, ben non ! Ca me faisait même carrément chier. Surtout ceux que l'on devait impérativement lire en classe, style : lisez les 4 premiers chapitres du livre pour jeudi et faites le résumé, il n'y avait rien de plus chiant pour moi : on m'imposait un livre ! Un auteur que je ne connaissais pas, un sujet qui ne me passionnait pas ! Abus de pouvoir... Et puis à 19 ans, grave maladie, hospitalisation de 6 mois avec alitement de 4 mois (cool pour maigrir des jambes ! mais pas pour les escarres !) et là au bout de 2 jours je me fais vite chier d'autant que la douleur prenant le pas sur la télévision (eh oui même TF1 n'arrivait plus à me faire rire d'horreur !) c'est vous dire la gravité de mon état ! Bref, ma mère m'a amené des livres, d'abord deux : Les feux de la Saint Jean d'Erich Von Stroheim (le réalisateur-acteur). Prémonition ou pas, elle ne les avait pas lu mais il y est notamment question de trachéotomie faite à la fin du 18ème siècle sur la table de la cuisine à la va-vite. Le professeur qui s'occupait de moi a longuement hésité à m'en faire une ou pas ! Finalement il a opté par me trancher la gorge pour m'enlever 4 anneaux de la trachée, le brave homme. Mais je m'égare. Après cet expérience, j'ai demandé à ma mère de m'amener d'autres livres et encore d'autres et depuis, bon entre temps je suis sortie de l'hôpital, j'y suis re-rentrée à de multiples occasions pour d'autres raisons mais là n'est pas le sujet, quoi que, j'ai toujours un livre avec moi où que j'aille, salle d'attente de médecin, d'hôpital, magasin, voiture... Livres papier prennent une pièce entière chez moi et je dois d'ailleurs déménager car j'en possède actuellement plus de 4 500 et là ma pièce déborde. Livre électronique ensuite quand de longues hospitalisations m'obligent à quitter mes pénates et même livres sur mon 007 (surnom de mon android) où je n'ai pas résisté à l'application read and go qui en plus d'être gratuite propose de télécharger des livres gratuitement ! Alors quand je vais voir mon psy, j'y vais avec une demi-heure d'avance et je lis suivant mon humeur, Alphonse Allais ou les Chants de Maldoror de Lautréamont, au choix ! Après la séance est assez mouvementée suivant ce que j'ai lu. Pour faire court, je lis en moyenne, dans des périodes dites "normales" c'est à dire quand j'arrive à avoir une vie sociale à peu près acceptable pour le commun des mortels, 4h à 5h dans la journée et 3 à 4h la nuit sachant que je dors en moyenne 4 à 5h par 24h sauf en période d'hospitalisation où là je lis beaucoup plus suivant l'hôpital et le motif d'hospitalisation. Pour exemple la semaine dernière j'ai passé 2 nuits et trois jours en neurologie en hôpital général, prétentieuse j'avais amené 3 livres et 007, ben j'ai lu un seul petit livre ! Avec les perfusions qu'ils m'ont passées je pouvais pas faire mieux, à un moment quand je me suis aperçue que je relisais la même ligne et que la comprenais pas, je me suis dis par moi :même pose ton livre et éteins la lumière. Et là j'ai dormi 6h d'affilée ! Record depuis 3 ans ! Par respect déontologique je ne citerai pas la molécule mais au départ c'est un antalgique très très puissant, et la morphine à côté (j'ai testé aussi à forte dose pour une autre pathologie en début d'année, je suis très farceuse !) passe pour des cachous. Bref, je suis ressortie au bout de 3 jours un peu reposée, pas assez mais j'avais toujours mal à la tête ! Et même quand je lis j'ai mal même si certaines fois j'essaie de me plonger à fond dans le livre et de me représenter à la place du personnage ou même des fois de l'auteur en me disant, tiens là non moi j'aurai mis ça ou là j'aurai plutôt fait cette phrase là... Pour conclure et poser la question : la lecture est-elle une drogue ? Est-ce dangereux pour la santé ? Pour les finances : la réponse est oui ! Quand je possède un livre je ne peux pas le donner, si je l'ai aimé et que je veux le faire partager à un ou une amie je lui achète mais je vais pas lui donner le mien, j'ai accepté depuis quelques mois, mais après seulement 23 ans de thérapie de prêter certains livres mais je prends énormément sur moi et quand je ne les vois pas revenir, la dépression me rattrape et l'hospitalisation me guette et donc je dois prévoir l'achat de nouveaux livres en prévision de ces nouvelles hospitalisations sans compter celles inopinées liées à mes diverses pathologies physiques plus ou moins graves... Est-ce grave Docteur de consommer autant de livres ?

Posté le : 11/12/2012 23:39
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: J'aime la lecture à outrance. Est-ce pathologique ?
Administrateur
Inscrit:
14/12/2011 14:49
De Montpellier
Messages: 8880
Niveau : 62; EXP : 55
HP : 1231 / 1538
MP : 2960 / 24905
Hors Ligne
Bonjour Céline,
Je n'ai pas le temps de répondre, je file passer ma journée à unicef, (cette semaine et la semaine prochaine j'y suis toute la journée, tous les jours) mais je peux te dire que ce qui est pathologique ce sont les vilains caprices que te fait ta santé, lire c'est vivre, communiquer, rêver, comprendre, découvrir, se découvrir, aimer, analyser, se rappeler ... et aussi comme tu le soulignes c'est payer. Payer ses bouquins, mais il y a les bibliothèques, les système de prêt, et L'ORée bien sûr.
Lire est un excellent médicament, quand on a bobo, un bon bouquin est à prescrire, si tu savais le nombre de stations de métro que j'ai ratées, le nombre de poteaux que je me suis tapé dans la figure, le nombre de pile électrique que j'ai usé sous les draps pour ne pas me faire engueuler par ma mère, le nombre de soupirs d’agacement de mon mari "tu éteins !!"
Je suis contente de te voir avec nous, ton écriture est bonne alors bravo.
Mais c'est pas bien tu as piqué le vélo de Tchano. Il est très mignon tchano et si tu lui piques son vélo "y" va pleurer
Fais le tour du site, regarde et découvre et si tu as une question n'hésite pas, tu demandes, tu sais où me trouver.

Posté le : 12/12/2012 09:12
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant




[Recherche avancée]


Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
23 Personne(s) en ligne (13 Personne(s) connectée(s) sur Les Forums)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 23

Plus ...