| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Afficher/Cacher la colonne
Accueil >> newbb >> Karl Friedrich Abel [Les Forums - Le coin des Musiciens]

Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes





Karl Friedrich Abel
Administrateur
Inscrit:
14/12/2011 15:49
De Montpellier
Messages: 9501
Niveau : 63; EXP : 93
HP : 629 / 1573
MP : 3167 / 56191
Hors Ligne
Le 22 décembre 1723 à Köthen en Saxe-Anhalt naît Karl-Friedrichet Abel, Symphoniste allemand de l'école préclassique, gambiste et compositeur, Abel fut l'un des derniers virtuoses de la viole de gambe. Il meurt le 20 juin 1787 à Londres

Il est issu d'une famille de musiciens. Il reçoit certainement ses premières leçons de musique et de viole, de son père. À la mort de ce dernier, en 1737, il se rend à Leipzig, pour continuer son apprentissage auprès des Bach, avec lesquels a famille est en relation.
Dernier virtuose de la viole de gambe et compositeur de nombreuses œuvres pour cet instrument, il fut d'abord élève de son père Christian Ferdinand Abel puis probablement de Johann Sebastian Bach.

En 1743, il est membre de la chapelle de la cour, sous la direction de Johann Adolf Hasse. Depuis 1736, Johann Sebastian Bach y est rémunéré comme compositeur, et à partir de 1746, Wilhelm Friedrich Bach y est organiste.
De 1748 à 1758, il était gambiste de la Chapelle de Dresde. Puis il entama une série de concerts qui le menèrent finalement à Londres où il s'installa définitivement, hormis quelques séjours en France et en Allemagne
Il quitte Dresde vers 1757-1758, qui est ravagée par les troupes de Friedrich der Große au cours de la guerre de Sept ans. Il est à Londres au cours de la saison 1758-1759, il y restera la plus grande partie de sa vie.
Il y donne son premier concert le 5 avril 1759, il joue de la basse viole, du clavecin, et un tout nouvel instrument, le pentachord, commissionné par Sir Edward Walpole, lui-même joueur de basse viole dans la chapelle du prince de Galles.
Il s'agissait d'un petit violoncelle à cinq cordes, accordé do - sol - ré - la - ré.
Les années suivantes, il atteint la notoriété grâce à ses concerts annuels, ou en dirigeant les œuvres d'autres compositeurs.
Il obtient en 1760 un privilège royal pour publier ses compositions, qu'il publie à compte d'auteur à Londres, mais il vend son premier opus à Hummel et le second à l'éditeur allemand Breitkopf, pour s'assurer une présence continentale.
Il voyage, passe par Frankfurt et Paris. Le catalogue de 1761 de l'éditeur de musique, Breitkopf, mentionnent des solos, sonates en trio et concertos, avec flûte, et signale qu'Abel est un musicien de la chambre du roi de Pologne, qui est à cette époque Auguste III de Saxe, dont la cour est à Dres
En 1763, il s'associe avec Jean-Chrétien Bach. De 1765 à 1781, ils fondent les "Bach-Abel Concerts" au cours desquels seront interprétées pour la première fois devant le public anglais des symphonies de Joseph Haydn. Non seulement gambiste virtuose, Karl Friedrich Abel était aussi excellent claveciniste et corniste.
Ils organisent ensemble un premier concert le 29 février 1764. Dans le courant de la même année, ils sont tous deux, musiciens de la chambre de la reine Charlotte, et se lient d'amitié avec Mozart, lors de son séjour londonien de 1764 à 1765.
Les Concerts Bach-Abel, 10 à 15 concerts par an, sont inaugurés le 23 janvier 1765 et s'achèvent le 9 mai 1781. En 1775, en association avec A. Gallini, danseur retraité et beau-frère de Lord Abingdon, ils ouvrent leurs propres sallons à Hanover Square.
Abel a composé surtout de la musique instrumentale. L'une de ses symphonies, en mi bémol majeur, opus 7 no 6 fut longtemps attribuée (sous le numéro K 18) au jeune Mozart, lequel l'avait copiée dans le cadre de son apprentissage.


À la fin de 1782, après la mort de Jean-Chrétien Bach, et avoir assuré seul la fin de la saison, il se rend en Allemagne, visite sa famille, se produit à la cour de Friedrich Wilhelm à Postdam.

De 1785 à sa mort, il se produit de nouveau à Hanover Square.


Catalogue des œuvres

1759 (avant 1759), K46-50, Five flute concertos, do majeur, mi mineur, ré majeur, do majeur, sol majeur
1759 (avant 1759), K51, Flute Concerto, do majeur
1759 (avant 1759), K52, Cello Concerto, si bémol
1760 (vers 1760), K152-185, 34 Sonatas, pour viole, certaines avec basse continue
1760, K111-116 (op. 2), Six Sonatas, clavecin, violon ou flûte; violoncelle
1762, K7-12 (op. 4), Six Overtures in 8 parts
1763, K45a, Ouverture en ré majeur, pour « Love in a Village », opéra-comique de T.A. Arne
1764, K117-122 (op. 5), Six Sonates, clavecin, violon ou flûte, violoncelle
1765, K104-110, Seven sonatas, sol majeur, ré majeur, sol majeur, fa majeur, do mineur; sol majeur, sol majeur, 2 flûtes, basse continue, le n° 106, pour flûte, violon, basse continue
1765, K123-128 (op. 6), Sei Sonate, flûte, basse continue
1765, K45b, Ouverture en si bémol, pour « The Summer's Tale s, opéra-comique de R. Cumberland
1765-1769, K213-216, Four minuets from Entradas and Minuetts for the Balls at Court, do majeur, ré majeur, sol majeur, sol majeur, réduction pour clavier
1765-1770, K231, Dolly's eyes are so bright, à 3 voix
1766, K44, The Periodical Overture in 8 Parts, no.16
1767, Frena le belle lagrime (aria), soprano et viole obligée, dans « Sifari », (pasticcio), donné à Londres, au King's Theatre, le 5 mars 1767 (en collaboratrion avec B. Galuppi et J.C. Bach)
1767, K13-18 (op. 7), Six Simphonies
1769, K61-66 (op. 8), Six Quartettos, 2 violons, alto, violoncelle hautbois
1769, Where can we run (air), pour ténor
1770 (vesr 1770), K186-212, Twenty-seven pieces, pour viole
1771, K141-146, Six Easy Sonattas, clavecin ou viole, violon, flûte, basse continue
1772, K86-9 (op. 9), Six Sonatas, violon, violoncelle, basse continue
1773, K19-24 (op. 10), Six Simphonies
1774, K53-8 (op. 11), Six Concerts, harpe ou piano, instruments
1775, K42, Simphonie concertante à plusieurs instruments obligés (libro I), violon, hautbois, violoncelle
1775, K67-72 (op. 12), A Second Sett of Six Quartettos
1776, K225-226, Two quartets in Six Quartettos … by Messrs. Bach, Abel and Giardini, flûte, violon, alto, basse continue ; 2 violons, alto, basse continue [K 225, fac-similé version manuscrite] [K226, fac-similé version manuscrite]
1777, K102-103, Two trios in Six Sonatas, by Messrs. Bach, Abel and Kammell, 2 violons, violoncelle
1777, K129-134 (op. 13), Six Sonates, clavecin ou piano, violon
1778, K228, Duetto, 2 violoncelles
1778, K25-30 (op. 14), Six Overtures in 8 Parts
1780 (avant 1780), K110a-f, VI sonates à 3, ré majeur, sol majeur, do majeur, si bémol, do majeur, do majeur, flûte, violon, basse continue
1780, K73-78 (op. 15), Six Quatuors, 2 violons, alto, violoncelle obligés
1782 (après 1783), K147, Sonata, sol majeur, violoncelle, basse continue
1783 (après 1783), Concerteo pour flûte
1783 (après 1783), K148, Sonata, la majeur, violoncelle, basse continue
1783 (après 1783), K149, Sonata, sol majeur, pour viole
1783 (après 1783), K150, Sonata, mi mineur, pour viole,basse continue
1783 (après 1783), K227, Quatuor, en sol majeur, flûte, violon, viole, violoncelle, n° 4
1783 (après 1783), K233, concerto pour violon, en mi majeur
1783 (après 1783), K37-41, Cinq Symphonies, do majeur, si, majeur, mi majeur, si majeur, ré majeur (manuscrit conservé à Berlin, détruit )
1783 (après 1783), K60, Concerto pour violoncelle, en do majeur
1783, K43, Sinfonia concertante, ré majeur, violon, hautbois, violoncelle
1783, K92-97 (op. 16), Six Trios, violon, alto, violoncelle
17836, K98-101 (op. 16), Quatre trios, 2 pour flûte et basse continue, 2 pour flûte violon, basse continue
1784, K135-140 (op. 18), Six Sonates, clavecin ou piano, violon
K217-223, Seven regimental marches, 5 en fa majeur, si bémol, fa majeur, réduction pour clavier
K31-6 (op. 17), Six Overtures
K80-85, 1761 (op. 3), Six Sonatas, violon ou flûte, violon, basse continue (clavecin) [fac-similé version manuscrite]
sd., K1-6 (op. 1), VI symphonies à 4 parties, 2 violons, alto, basse continue
419-421
Mack William G., Sonata in C major by Karl Friedrich Abel (thèse). Central Missouri State College 1965
Obituary. Dans Gentleman's Magazine (67) London, 1787, p. 549-50
Ohashi, Toshinari, Portrait of Friedrich Abel : Iconographical : Approach to Another Viola da Gamba Bow Grip. Dans « Collected Papers in Honor of the Eighty-fifth Anniversary of Ueno Gakuen » Tokyo, 1989
Robineau Charles Jean, Portrait of Karl Friedrich Abel. « Journal of the Viola da Gamba Society of America » (10) 1973, p. 4
Wynn Sara Joiner, Karl Friedrich Abel — Some Contemporary Impressions. Dans « Journal of the Viola da Gamba Society of America » (10) ,1973, p. 5 et suivantes

Liens


http://youtu.be/2r_ZF3GMq18 Suite en Re menor
http://youtu.be/bMY9g8ausyk Suite in D Major for viola da gamba - Paolo Pandolfo
Sonata in D minor for viola da gamba - Marianne Muller
http://youtu.be/Ri2NgXeL7dk sonate
http://youtu.be/NwMY0-5a1eU 6 Concerts pour Clavecin ou PianoForte Op 11
http://youtu.be/MWapgLtbubI Symphony in D, Op. 17, No. 3 (Hanover Band)


Attacher un fichier:



jpg  Abel+CF+Viola+Da+Gamba+Suites.jpg (47.13 KB)
3_52b592253ed44.jpg 500X446 px

jpg  Carl+Friedrich+Abel+Karl.jpg (33.75 KB)
3_52b5924f4ef18.jpg 500X361 px

jpg  he73.jpg (33.88 KB)
3_52b5925ab6920.jpg 350X489 px

jpg  MI0001039322.jpg (50.44 KB)
3_52b5926aca677.jpg 500X499 px

jpg  618178_1_f.jpg (465.73 KB)
3_52b5927e65d5b.jpg 600X600 px

jpg  7391959190816.jpg (64.54 KB)
3_52b592a737f3f.jpg 600X588 px

jpg  61fF7QRfoML.jpg (66.65 KB)
3_52b592b6973bb.jpg 500X499 px

jpg  ACC24221.jpg (158.27 KB)
3_52b592c43b47d.jpg 500X448 px

jpg  MI0000971473.jpg (21.82 KB)
3_52b592e4e9751.jpg 400X396 px

jpg  abel_Piano_concertos_9998922.jpg (11.71 KB)
3_52b592f157d8b.jpg 300X302 px

jpg  MI0003239912.jpg (29.64 KB)
3_52b59301d26ba.jpg 400X399 px

jpg  CD abel ouvertures passacaille anaclase.jpg (27.63 KB)
3_52b59314b2381.jpg 320X320 px

jpg  51xFUQIMz+L.jpg (62.18 KB)
3_52b59322a32cd.jpg 500X498 px

jpg  viole_09.jpg (14.17 KB)
3_52b5933896373.jpg 400X276 px

Posté le : 21/12/2013 14:10
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant




[Recherche avancée]


Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
39 Personne(s) en ligne (30 Personne(s) connectée(s) sur Les Forums)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 39

Plus ...