| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Afficher/Cacher la colonne
Accueil >> newbb >> Curieuse curiosité [Les Forums - Le RDV des Copains]

Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes





Curieuse curiosité
Administrateur
Inscrit:
14/12/2011 15:49
De Montpellier
Messages: 9068
Niveau : 62; EXP : 96
HP : 929 / 1549
MP : 3022 / 35540
Hors Ligne
BONNE NUIT !

L’ origine du mot NUIT
.
Quand nous avons découvert ce fait, il paraissait si évident que nous ne comprenions pas comment on ne l’avait pas remarqué avant.
Saviez vous que la lettre N est le symbole de l’infini ?
Connaissez vous l’origine et la signification du mot : NUIT.
Non ?
Voilà l’explication.
Dans de nombreuses langues européennes, le mot NUIT est formé par la lettre "N" et suivie du numéro 8 dans la langue respective.
La lettre "N" est le symbole mathématique de l'infini, suivi du nombre 8, qui symbolise aussi l'infini.
Ainsi, dans toutes les langues, NUIT signifie l'union de l'infini !
Voici quelques exemples :
PORTUGAIS : noite= n + oito (8)
ANGLAIS : night= n + eight (8)
ALLEMAND : nacht= n+ acht (8)
ESPAGNOL : noche= n+ ocho (8)
ITALIEN : notte= n+ otto (8)
FRANCAIS : nuit= n+ huit (8)
INTERESSANT, NON ?
Heureux celui qui transmet le savoir !!!
Et qui vous conseille au moins 8 heures de sommeil...

Posté le : 14/01/2016 19:52
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant




[Recherche avancée]


Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
41 Personne(s) en ligne (22 Personne(s) connectée(s) sur Les Forums)

Utilisateur(s): 1
Invité(s): 40

Loriane, Plus ...