| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Afficher/Cacher la colonne
Accueil >> newbb >> Marcel Jullian [Les Forums - Histoire de la Littérature]

Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes





Marcel Jullian
Administrateur
Inscrit:
14/12/2011 15:49
De Montpellier
Messages: 8983
Niveau : 62; EXP : 79
HP : 1235 / 1544
MP : 2994 / 30561
Hors Ligne
Le 31 Janvier 1922 naît Marcel Jullian

à Châteaurenard dans les Bouches-du-Rhône, mort le 28 juin 2004 à 82 ans à Paris, dialoguiste, écrivain, réalisateur scénariste et homme de télévision français. Il fut l'un des fondateurs de la chaine de télévision Antenne 2.
Tour à tour et parfois tout à la fois éditeur, écrivain, scénariste, producteur, homme de radio et de télévision, Marcel Jullian était un personnage incontournable du paysage médiatique français

En bref

Né le 31 janvier 1922 à Châteaurenard Bouches-du-Rhône, Marcel Jullian, après des études à la faculté des lettres de Paris, exerce différents métiers, tels que mineur de fond, conducteur de poids lourds, laveur de voitures et pilote d'avion. « Autant d'expériences qui ont enrichi mon imagination », disait-il. Entré dans la Résistance à vingt-deux ans, il est arrêté et condamné à mort par les nazis. Dans sa cellule, il récite à ses compagnons d'infortune des vers de Rimbaud et d'Aragon et gardera à jamais le goût de la poésie. En 1955, il prend la direction littéraire des éditions Amiot-Dumont 1955. Il est ensuite nommé P.-D.G. de la Librairie académique Perrin de 1962 à 1974, et devient parallèlement le président de la librairie Plon et des éditions Julliard de 1967 à 1974. En 1978, armé de cette expérience, il crée sa propre maison d'édition, l'Atelier Marcel Jullian.
Sa passion pour l'écriture trouve une nouvelle source d'expression dans les possibilités offertes par le cinéma et la télévision. En 1964, il entame une carrière de scénariste et de dialoguiste qui sera jalonnée de succès : Cent Mille Dollars au soleil (H. Verneuil, 1964) avec Lino Ventura, Le Corniaud (G. Oury, 1965) avec Bourvil et Louis de Funès, La Grande Vadrouille ibid., 1967, La Louve solitaire (E. Logereau, 1968) puis Fleur d'oseille (G. Lautner, 1968), Le Cerveau (G. Oury, 1969) avec Bourvil, Jean-Paul Belmondo et David Niven, puis Le Mur de l'Atlantique (M. Camus, 1970). En 1971, il est à nouveau au cœur de l'un des plus grands succès du grand et du petit écran avec La Folie des grandeurs G. Oury, qui marque la constitution du duo inédit formé par Louis de Funès et Yves Montand. Il revient au cinéma dans les années 1980 et passe derrière la caméra pour réaliser L'Été de nos 15 ans (1983) et Les parents ne sont pas simples cette année (1984).
Marcel Jullian donne à la télévision ses lettres de noblesse avec des productions culturelles, qui épousent ses formes médiatiques. Pionnier de la création de séries télévisées avec Lagardère en 1967, puis Les Enquêteurs associés en 1970, il signe nombre d'adaptations ou de séries, comme La Tragédie de Vérone en 1972 et Les Rois maudits ; en 1973, Docteur Caraïbes ; en 1974, Beau-François et Les Fargeot ; en 1977, Les Folies Offenbach ; en 1980, L'Aéropostale, courrier du ciel ; en 1982, Le Sud. Citons également Charlemagne, Le Prince à cheval en 1993, puis les dialogues du Vieil Ours et l'Enfant en 2001.
Marcel Jullian devient le premier président d'Antenne 2 en janvier 1975. Précurseur de la télévision moderne, il contribue à diversifier les programmes de la télévision publique en créant Les Dossiers de l'écran, le magazine Apostrophes animé par Bernard Pivot et le Grand Échiquier de Jacques Chancel, qui fut un de ses grands amis. Contraint d'abandonner la direction de la chaîne publique en décembre 1977, il revient au service public en 1989 auprès de Philippe Guilhaume, « super-président » d'Antenne 2 et de FR3, qui lui confie la direction d'un comité de création et de programmes.
Cette passion qui l'anime, Marcel Jullian aime avant tout la transmettre. Sa générosité est celle d'un homme qui veut faire vivre la culture pour la faire aimer. À la radio, sur les ondes de France Inter, il anime l'émission Écran Total (1986-1989), entièrement consacrée au septième art. Par l'écriture enfin, par laquelle Marcel Jullian, au travers de nombreux ouvrages parmi lesquels La Bataille d'Angleterre (1965), Délit de vagabondage, Le Maître de Hongrie (1980), Je suis François Villon (1987), Loin de Massilia 1987 ou encore La France à voix haute (1994), évocation du général de Gaulle et de Georges Pompidou, nous invite à revivre les grands tournants de notre histoire. Marcel Jullian laisse aussi des Mémoires, publiés en deux tomes sous le titre Mémoire buissonnière (2000-2002. Maryse Ramambason

Sa vie

Fondateur et premier président d’Antenne 2, de janvier 1975 à décembre 1977.
Parmi ses diverses activités et collaborations, il fut animateur, avec Yves Derisbourg et Michèle Valentin, de l'émission radiophonique Écran total, de 1986 à 1989.
Il fut membre du comité de soutien du mouvement L’Unité capétienne, où figuraient les noms de Reynald Secher, André Castelot, Gonzague Saint-Bris, Jean Dutourd, Georges Bordonove.
Jusqu'à sa mort, il présida une association franco-belge destinée à réhabiliter la mémoire du roi des Belges Léopold III accusé devant l'histoire d'avoir trahi les alliés de la Belgique en 1940. En tant qu'historien Marcel Jullian disposait, sur les événements de mai 1940, de preuves sur la loyauté du roi d'ailleurs abondamment produites par les sources les plus indiscutables l'amiral anglais Keyes, le colonel Remy, grand résistant gaulliste, etc...
Il devient directeur littéraire de la maison Plon, en 1967, et des Éditions Julliard, en 19711 où Jacques Chancel dirige la collection Idée fixe.
Auteur d’une anthologie de la poésie, de Mémoire buissonnière, de Louis et Maximilien ou encore du Roman de l’homme, il avait aussi imaginé des scénarios pour le cinéma. Il fut notamment l’auteur de comédies à succès comme Le Corniaud 1964, La Grande Vadrouille 1966, Le Cerveau 1969 ou encore La Folie des grandeurs (1971), quatre films réalisés par Gérard Oury.
Il est nommé directeur des programmes à la tête de l'ORTF après l'élection de Valéry Giscard d'Estaing en 1974. Jacques Chancel devient son conseiller personnel, nomme Jacques Sallebert à la tête de la première chaîne et Georges Leroy à la tête de la deuxième chaîne2.
Il est mort subitement à Paris dans l’après-midi du lundi 28 juin 2004, alors qu’il assistait à une cérémonie à la Closerie des Lilas, restaurant de la rive gauche. Il a vécu les dernières années de sa vie à Saint-Martin-de-Crau.

Hommages

À sa mort, Jacques Chirac a fait part, dans un communiqué, de son « émotion », appréciant « la haute culture, l'originalité de la pensée, la curiosité et l'indépendance d'esprit » de Marcel Jullian. Il était « un poète, un authentique créateur, un touche-à-tout talentueux, imaginatif et généreux. Il savait regarder le monde, les hommes et leur temps avec une rare intelligence », ajoutait le chef de l'État français.

Livres

Le Chevalier du ciel : Charles Nungesser, 1953
HMS Fidelity, bateau mystère, Amiot-Dumont, 1956
Gens de l'air, Le Livre contemporain, 1959
Jean Maridor, chasseur de V1
De Gaulle
Henri comte de Paris : Mémoires d'exil et de combats
Ils ont reconquis notre ciel, en collaboration avec Paul Boudier
Histoire familiale des hommes politiques français auteur de la préface de cet ouvrage collectif, 1997
Histoire de France des commerçants, avec C. Meyer, Robert Laffont, 1983
Franchise postale, avec J Chancel, Mazarine, 1983
Je suis François Villon, Denoël, 1987
Initiation à l'histoire des rois de France Perrin, 1989
L'Heure de Jeanne d'Arc : 1408-1447, avec A. Castelot, A. Decaux, J. Levron, Robert Laffont, 1989
Charlemagne ou la jeunesse du monde, Flammarion, 1993
Le Roman de l'homme, La Préhistoire, Albin Michel, 1997
Français, collège, France Loisirs, 1999
La Télévision libre, Gallimard, 1981

Filmographie Cinéma

1964 : Cent mille dollars au soleil de Henri Verneuil
1965 : Le Corniaud de Gérard Oury
1966 : Ne nous fâchons pas de Georges Lautner
1966 : Le Saint prend l'affût de Christian-Jaque
1966 : La Grande Vadrouille de Gérard Oury
1968 : La Louve solitaire
1968 : Fleur d'oseille de Georges Lautner
1969 : Le Cerveau de Gérard Oury
1970 : Le Mur de l'Atlantique de Marcel Camus dialogues
1971 : On est toujours trop bon avec les femmes de Michel Boisrond dialogues
1971 : La Folie des grandeurs de Gérard Oury
1982 : Jamais avant le mariage de Daniel Ceccaldi
1982 : Le Sud de Victor Erice adaptation
1982 : Wilhelm Cuceritorul dialogue
1983 : L'Été de nos quinze ans
1983 : Si elle dit oui... je ne dis pas non de Claude Vital
1984 : Les parents ne sont pas simples cette année
1993 : La Soif de l'or de Gérard Oury

Télévision

1967 : Lagardère feuilleton télévisé
1970 : Les Enquêteurs associés série
1972 : La Tragédie de Vérone série
1972 : Les Rois maudits mini série
1973 : Docteur Caraïbes série
1974 : Beau-François
1974 : Les Fargeot série
1977 : Les Folies Offenbach mini série
1980 : L'Aéropostale, courrier du ciel mini série - dialogue
1983 : Quelques hommes de bonne volonté mini série - adaptation
1985 : L'Histoire en marche: Le serment dialogue
1993 : Charlemagne, le prince à cheval mini série
1996 : Saint-Exupéry : La dernière mission
1997 : Le Roman de l’homme
1997 : Mireille et Vincent
2000 : Le Blanc et le rouge
2001 : Le Vieil ours et l'enfant dialogue, scénario
Théâtre

1952 : Monsieur conte fleurette de Marcel Jullian, théâtre La Bruyère



Cliquez pour afficher l





Cliquez pour afficher l





Cliquez pour afficher l






Cliquez pour afficher l





Cliquez pour afficher l






Cliquez pour afficher l





Cliquez pour afficher l





Cliquez pour afficher l






Cliquez pour afficher l






Cliquez pour afficher l





Cliquez pour afficher l






Cliquez pour afficher l




Posté le : 29/01/2016 21:00

Edité par Loriane sur 30-01-2016 15:55:35
Edité par Loriane sur 31-01-2016 17:03:04
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant




[Recherche avancée]


Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
24 Personne(s) en ligne (13 Personne(s) connectée(s) sur Les Forums)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 24

Plus ...