| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Afficher/Cacher la colonne
Accueil >> newbb >> Pablo casals [Les Forums - Le coin des Musiciens]

Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes





Pablo casals
Administrateur
Inscrit:
14/12/2011 15:49
De Montpellier
Messages: 8955
Niveau : 62; EXP : 72
HP : 1234 / 1543
MP : 2985 / 29097
Hors Ligne
Le 29 décembre 1876 naît à El Vendrell, Catalogne en Espagne, Pau Casals i Defilló,

violoncelliste, chef d'orchestre et compositeur espagnol,il décéde à 96 ans le 22 octobre 1973 à San Juan de Porto Rico, Il est également connu pour son engagement en faveur de la république et de la liberté, contre les dictatures, en particulier celle de Franco en Espagne. Il fut proposé au prix Nobel de la paix en 1958, sans succès.
Violoncelliste, mais aussi pianiste, chef d'orchestre et compositeur, le Catalan Pablo Casals fut un maître incomparable de son instrument, dont il a fait notablement évoluer la technique en perfectionnant l'usage de l'archet. Peu d'interprètes ont eu une stature humaine et musicale de son envergure. Mstislav Rostropovitch lui-même considérait Casals comme le plus grand nom de toute l'histoire du violoncelle
Tout au long de sa longue vie, Casals fut un défenseur acharné et enthousiaste du violoncelle, mais aussi de la musique dans une inébranlable foi dans les valeurs qu'elle peut transmettre. Ses enregistrements sont habités de cet enthousiasme et de son énergie.
Il essaye de favoriser l'accès à la musique pour le plus grand nombre, que ce soit avec des associations de concerts, la création de ses divers orchestres ; il jouera même dans des conditions mouvementées lors de la guerre d'Espagne.
Dans la période difficile des années d'avant et d'après la Seconde Guerre mondiale, il restera inflexible sur ses idéaux, quelles qu'en soient les conséquences pour sa carrière.

Interprète plus que virtuose

Pau Casals i Defilló, Pablo est son prénom en castillan naît à El Vendrell, en Catalogne, le 29 décembre 1876.

Il est fils du musicien Carles Casals Riba et de Pilar Defilló, une catalane née à Puerto Rico où ses parents catalans s'étaient déplacés pour travailler.Il reçut de son père, qui était organiste, ses premières leçons de musique.
Dès sa plus tendre enfance, Pablo Casals joue de divers instruments.
Après s'être initié très jeune à divers instruments piano, violon, flûte et orgue, l'adolescent entre en 1888 à l'Escola municipal de música de Barcelone, où il travaille le violoncelle avec José García, l'harmonie avec José Rodoreda, le piano avec Joaquín Malats et Francisco Costa Llobera.
Il étudie le violoncelle au conservatoire de Barcelone dès 1888, puis la composition à Madrid où il va continuer à se perfectionner, occupant divers postes comme instrumentiste ou pédagogue;

En 1889 : Il vient vivre à Barcelone, et est engagé pour jouer au Cafè Tost trois heures chaque nuit, sept jours par semaine, pour 4 pesetas par mois.L'année suivante il découvre les Suites pour violoncelle de J.-S. Bach. Son père lui achète un violoncelle. En 1891, il fait la connaissance de Enrique Granados, avec qui commence une grande amitié, il va réussir avec succès les examens de l'École municipale de musique de Barcelone en 1893 et va vivre à Madrid avec sa mère et ses frères Lluís et Enric, où il commence la seconde étape de sa formation au Conservatoire de musique et déclamation, avec Jesús de Monasterio comme professeur de musique de chambre. Il obtient une bourse de 250 pesetas de la reine María Cristina .

En 1890, il découvre les Six Suites pour violoncelle seul de Jean-Sébastien Bach qu'il allait faire découvrir au monde entier. Le 23 février 1891, il donne son premier concert public, au Teatro Novedades de Barcelone. Pour subvenir à ses besoins, il joue dans des cafés de la métropole catalane, notamment au Cafè Tost et à La Pajarera. Il se lie d'amitié avec le compositeur catalan Enrique Granados. C'est au Tost qu'Isaac Albéniz le remarque et lui remet une lettre de recommandation pour le comte de Morphy, secrétaire de la reine régente d'Espagne Marie-Christine. Grâce à la protection et aux subsides de celle-ci, il entre en 1893 au Conservatorio de música y declamación de Madrid, où il va étudier avec Tomás Bretón composition et Jesús Monasterio (musique de chambre). Après un court séjour à Bruxelles au début de 1895, où il est déçu par l'accueil que lui réserve Edouard Jacobs au Conservatoire, il gagne Paris, où il va se contenter d'un obscur poste de deuxième violoncelliste au théâtre des Folies-Marigny à Paris – la reine Marie-Christine lui a coupé les subsides. De retour à Barcelone, il est nommé en novembre 1896 professeur de violoncelle au Conservatoire du Liceu ; il obtient également un poste de violoncelliste dans l'orchestre du Théâtre du Liceu.
En 1897 lors de la naissance le "Quatuor Crickboom" avec les violonistes Mathieu Crickboom et Josep Rocabruna, et l'altiste Rafael Gálvez. Il fait une tournée en Espagne avec Enrique Granados et Mathieu Crickboom et La reine María Cristina lui offre un violoncelle : un Gagliano.

La notoriété et l'engagement

En 1899, il commence à être reconnu, ce qui lui vaut de jouer devant la reine Victoria ou la reine Élisabeth de Belgique.
Le 20 mai 1899, il débute à Londres, au Crystal Palace, en interprétant le Concerto pour violoncelle d'Édouard Lalo ; le 20 août, il donne un concert privé pour la reine Victoria à Osborne House, dans l'île de Wight. C'est le grand chef français Charles Lamoureux qui donne le véritable coup d'envoi de la carrière internationale de Pablo Casals, en l'invitant à jouer à Paris avec son orchestre. Il se produit devant la reine Élisabeth de Belgique, qui devient l'amie de toute une vie. En 1901, il accomplit sa première tournée aux États-Unis. En 1903, il grave, sur un cylindre, son premier enregistrement. Lors d'un deuxième séjour aux États-Unis, en 1904, il joue le 15 janvier, à la Maison-Blanche, devant le président Theodore Roosevelt ; le 9 mars, il débute au Carnegie Hall de New York en donnant la première américaine de Don Quichotte de Richard Strauss sous la baguette du compositeur.

Pablo Casals s'installe à Paris, où il fonde, avec le pianiste Alfred Cortot et le violoniste Jacques Thibaud, l'illustrissime trio Cortot-Thibaud-Casals, qui donne son premier concert le 28 décembre 1906 et se produira jusqu'en 1933. C'est à cette époque que Casals rencontre Scriabine et Rimski-Korsakov. À partir de 1910 environ, il joue sur un violoncelle de Matteo Goffriller. Durant la Première Guerre mondiale, il réside aux États-Unis. En 1919, il retourne dans sa Catalogne natale, participe en 1920 à la fondation, avec Cortot et Thibaud, de l'École normale de musique de Paris, crée l'Orquestra Pau Casals, qui donne son premier concert le 13 octobre 1920, à Barcelone.

Le trio Cortot, Thibaud, Casals, naît à Barcelone, le trio mythique de la première moitié du XXe siècle. Il est de plus en plus reconnu, invité, rencontre les plus grands musiciens de son temps, il sera le dédicataire de nombreuses œuvres et en 1919, toujours fidèle à sa Catalogne, il crée à Barcelone, un orchestre de très haut niveau qui porte son nom. Les plus grands chefs d'orchestre le dirigeront, de Fritz Busch à Stravinski.

En 1922, il fait ses débuts de chef d'orchestre. En mai 1926, il fonde une association de concerts destinée à faire découvrir la musique classique aux travailleurs, l'Associació Obrera de Concerts.

"La musique doit aboutir à quelque chose de plus grand; elle doit faire partie de l'humanité. Le musicien est avant tout un homme et son attitude dans la vie a plus d'importance que sa musique", Pablo Casals
Casals adhère passionnément à la jeune République espagnole, proclamée en 1931, et refuse de jouer, à partir de 1933, dans l'Allemagne hitlérienne, en déclinant l'invitation faite par Wilhelm Furtwängler de se produire avec l'Orchestre philharmonique de Berlin. La guerre civile espagnole le marque profondément, et il s'expatrie en 1939 pour habiter Prades, une petite ville française proche de la frontière, et où il va se dépenser sans compter pour les réfugiés espagnols.
En 1945 il renonce aux concerts pour protester par son silence contre l'indulgence avec laquelle les démocraties occidentales considèrent le régime du général Franco. Il ne reprendra l'archet et la baguette qu'en 1950, pour le bicentenaire de la mort de Jean-Sébastien Bach, en inaugurant le 2 juin le premier festival de Prades, qu'il a fondé avec le violoniste Alexander Schneider.
Cette petite ville va devenir un lieu de pèlerinage – centré sur Bach, Mozart, Beethoven, Schubert, Brahms – où se rassemblera chaque été tout ce qui compte dans le monde musical : Rudolf Serkin, Mieczysław Horszowski, Isaac Stern, Clara Haskil, William Primrose, Eugene Istomin, Szymon Goldberg, Pierre Fournier, Henryk Szeryng, Yehudi Menuhin, Sándor Végh, Wilhem Kempff, David Oistrach, Julius Katchen...

En 1956, Pablo Casals s'établit à San Juan de Porto Rico – sa mère était née dans cette île, à Mayagüez, ainsi que sa jeune épouse, Il y fonde un festival de musique, le festival Casals, dont la première édition a lieu en 1957 ; il crée l'Orquestra Simfònica de Puerto Rico ainsi que le Conservatoire de cette ville. Il donne encore, malgré son grand âge, quelques concerts, dont l'un à la Maison-Blanche, devant le président Kennedy, le 13 novembre 1961.
Casals était un ami personnel de la reine reine Élisabeth de Belgique, veuve du roi Albert Ier et passionnée par la musique.

Gabriel Fauré a dédié à Pablo Casals sa Sérénade, pour violoncelle et piano 1908, George Enesco sa Deuxième Sonate pour violoncelle et piano 1935. Casals a créé la Fantasia on Sussex Folk Tunes, pour violoncelle et orchestre, de Ralph Vaughan Williams 1929.

Pablo Casals fut également un compositeur prolifique.
Il nous a laissé des œuvres pour orchestre – parmi lesquelles une Sardana pour un orchestre de violoncelles 1927 –, de la musique sacrée, des pièces de musique de chambre, des mélodies et des pièces pour chœurs... Une de ses œuvres les plus jouées est l'oratorio El pessebre, sur un texte de Joan Alavedra, achevé à Porto Rico en 1960 et qu'il dirigera dans le monde entier en 1962.

Distinctions

1895 : Le 14 février, il reçoit la distinction de Caballero de la Real Orden de Isabel la Católica (Chevalier de l'Ordre royal d'Isabelle la catholique).
1927 : Nommé Fill Predilecte (Enfant Préféré) de El Vendrell, sa ville natale (Tarragone).
1934 : Nommé Doctor honoris causa de l'Université d'Édimbourg.
1934 : La ville de Barcelone le nomme Fill adoptiu (Fils Adoptif) et lui remet la Medalla de la Ciutat (Médaille de la Ville).
1939 : Nommé Doctor honoris causa de l'Université de Barcelone.
1945 : Nommé Doctor honoris causa des universités d'Oxford et de Cambridge. Casals refuse la distinction en guise de protestation devant l'inaction du gouvernement britannique face à la dictature de Franco en Espagne.
1945 : Nommé Citoyen d'honneur de Perpignan.
1946 : Le 7 novembre, il est nommé Grand Officier de la Légion d'honneur.
1958 : Pau Casals est proposé pour le Prix Nobel de la paix.
1963 : Médaille de la Liberté, accordée par le président des États-Unis, John Fitzgerald Kennedy, le 24 octobre 1963, 28 jours avant son assassinat. Sur l'enregistrement du concert donné à la Maison-Blanche, on entend distinctement les sanglots du musicien lorsqu'il joue el cant dels ocells (Le Chant des Oiseaux), une chanson populaire catalane dont il avait fait une sorte d'hymne personnel.
1971 : Grand Croix de l'Ordre national du Mérite.
1971 : Médaille de la Paix des Nations-Unies, remise par le Secrétaire général de l'ONU, U Thant, pendant la session du 24 octobre 1971.
1979 : Médaille d'or de la Generalitat de Catalunya.

Élèves


Gaspar Cassadó
Jacqueline du Pré

Œuvres

Liste de ses compositions

Discographie

La version historique des Suites pour violoncelle seul de Bach, HMV/EMI ;
Brahms, le Double concerto pour violon, violoncelle et orchestre avec Jacques Thibaud, l'Orchestre Pablo Casals de Barcelone dirigé par Alfred Cortot (premier enregistrement de l'œuvre, 1929) ;
Beethoven, Trio n° 7 dit « Archiduc », avec Alfred Cortot, piano, Jacques Thibaud, violon ;
Franz Schubert, Trio pour violon, violoncelle et piano op. 99 avec Alfred Cortot ;
Schumann, Trio pour violon, violoncelle et piano n° 1 avec Alfred Cortot et Jacques Thibaud ;
Dvořák, Concerto pour violoncelle, Orchestre philharmonique tchèque dirigé par George Szell en 1937 ;
Bach, les Concertos brandebourgeois, enregistrement à Prades (1950) ;
Haydn, Symphonie n° 45 dite « Les adieux » avec l'Orchestre de Porto Rico ;
Schubert, Quintette à cordes en do majeur avec deux violoncelles D. 956, Op 163 enregistré au festival de Prades 1952 avec I.Stern,A.Schneider,M.Katims,P.Tortellier.
Brahms, Sextuor à cordes n° 1 op. 18 enregistré à Prades;
Cassado, Sonate pour violoncelle et piano.
Beethoven, Sonates pour violoncelle et piano, intégrale avec A.Cortot, M.Horszowski, O.Schulhof.
Pablo Casals, El Pessebre oratorio écrit sur un poème de J.Alave


Liens

http://youtu.be/PvZpZ24r5sI Bach suites
http://youtu.be/sWuo1mweGkg Haydn Concertos
http://youtu.be/_T8DjwLt_c4 Chant d'oiseaux
http://youtu.be/PdLCR_KYD7s document.
http://youtu.be/gr-T90U3exQ Bach sonates
http://youtu.be/wghTIeb41ig Brahms sonates
http://youtu.be/ZwdsogfFKn8 Shumann concerto



Attacher un fichier:



jpg  pau_casals_la_clau.jpg (64.14 KB)
3_52bf0fbacfcff.jpg 509X372 px

jpg  MI0002927650.jpg (27.10 KB)
3_52bf0fc5e165d.jpg 394X400 px

jpg  tumblr_inline_mvp7h1CZqK1s03rr4.jpg (22.95 KB)
3_52bf0fd09d2de.jpg 500X375 px

jpg  51SJuUVVr4L._SS500_.jpg (48.87 KB)
3_52bf0fda19377.jpg 500X500 px

jpg  543px-Pablo_Casals.JPG (65.73 KB)
3_52bf0fe517de7.jpg 543X480 px

jpg  114738431.jpg (290.71 KB)
3_52bf0ff28ab45.jpg 1431X1431 px

jpg  Casals_Album_1.jpg (57.58 KB)
3_52bf100126318.jpg 500X500 px

jpg  0885150986936_600.jpg (74.50 KB)
3_52bf100e385a2.jpg 600X600 px

jpg  tumblr_mkr742Y8o01rldo73o1_500.jpg (42.98 KB)
3_52bf101c7efd0.jpg 420X238 px

jpg  114954774.jpg (361.08 KB)
3_52bf10471c972.jpg 1256X1256 px

jpg  prades_tosi.jpg (179.64 KB)
3_52bf1055af276.jpg 500X333 px

jpg  MI0001042157 (1).jpg (29.04 KB)
3_52bf1067ceae3.jpg 400X398 px

jpg  1939_Pablo-Casals.jpg (364.98 KB)
3_52bf108e732a9.jpg 800X657 px

Posté le : 28/12/2013 18:56

Edité par Loriane sur 29-12-2013 15:55:54
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant




[Recherche avancée]


Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
27 Personne(s) en ligne (15 Personne(s) connectée(s) sur Les Forums)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 27

Plus ...