| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Afficher/Cacher la colonne
Accueil >> newbb >> Défi du 9 juillet 2016 [Les Forums - Défis et concours]

Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes



(1) 2 »


Défi du 9 juillet 2016
Modérateur
Inscrit:
21/03/2013 20:08
De Belgique
Messages: 3218
Niveau : 44; EXP : 15
HP : 215 / 1078
MP : 1072 / 20765
Hors Ligne
Bonjour à tous et à toutes,

Je suppose que beaucoup sont en vacances. Pour ce défi estival, je vous propose le sujet : "Vague de froid en été". Imaginez que nous somme au début du mois de juillet (c'est de circonstances) et un froid polaire s'abat subitement sur toute l'Europe. Que se passe-t-il ? Comment réagissent les gens ? Que faites-vous ?

Je vous laisse avec ces petites cogitations rafraîchissantes et vous embrasse.

Au plaisir de vous lire.

Couscous

Posté le : 09/07/2016 10:37
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du 9 juillet 2016
Plume d'Or
Inscrit:
14/03/2014 18:40
De Paris
Messages: 1093
Niveau : 29; EXP : 5
HP : 140 / 701
MP : 364 / 11491
Hors Ligne
Dernière saison

La neige tombe drue, sale mois de juillet.
Le tableau de l'été s'accroche au chevalet.
Le peintre des saisons a du se perdre en route,
ou lâcher ses pinceaux, se noyer dans le doute.

Le début de la fin, le sel de nos pêchés,
Payons-nous cette fois le prix des vanités ?
Certains invoquent Dieu, fondateur de la Terre,
D'autres plissent les yeux et soufflent le mystère.

Je ne sais juste rien, j'ai vu mourir juin,
Des orages la nuit et la neige au matin.
Le temps s'est-il rompu, nouvelle Apocalypse,
Pour enfin remplacer le carré par l'ellipse ?

Le volcan s'est éteint, le soleil est tombé,
La grêle prend le pas sur notre ciel plombé.
Les pieds pressent la rue, dans un flot de pelures,
De nez rouges de froid sur des faces obscures.

Nous sommes des païens reconvertis en dieux,
Des apprentis sorciers longtemps bannis des cieux.
Notre Terre se meurt, hurle dans les nuages,
Se répand en flocons, nous pleure ses messages.

Le printemps a quitté notre monde trop gris,
L'été n'est pas venu, terrifié par les cris,
L'automne veut jouer au sauveur inutile
Dans un monde où l'hiver transcende le futile.

Maintenant nous avons, sous nos yeux larmoyants,
Le vrai prix à payer pour tous les repentants.
Nous vivons désormais dans un monde de moufles,
Polaire et sans espoir, où gelés sont nos souffles.

Le mois d'août promet, sur toutes les télés,
Des éclairs et des pleurs, des matins très gelés,
Comme si nos savants météorologistes
Devenaient tout à coup des fous et extrémistes.

Il ne me reste plus qu'à remonter le bois,
Et le feu rallumer, estival cette fois,
Un havre lumineux dans une nouvelle ère,
Quand des quatre saisons l'hiver joue la dernière.

Posté le : 09/07/2016 14:32
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du 9 juillet 2016
Modérateur
Inscrit:
21/03/2013 20:08
De Belgique
Messages: 3218
Niveau : 44; EXP : 15
HP : 215 / 1078
MP : 1072 / 20765
Hors Ligne
Mon Donald,

La poésie te sied de mieux en mieux. Je te sens à l'aise dans ce style que je trouve plutôt difficile où Titi et Iste excellent tous deux.

Et ton texte se révélait exact dans quelques années ou quelques décennies. L'homme se prenant pour Dieu fait la pluie et le beau temps en jouant à l'apprenti sorcier. Il en paiera les conséquences.

merci pour ce texte éclairé et cette rapidité de réponse à mon défi.

Bises


Couscous

Posté le : 09/07/2016 14:51
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du 9 juillet 2016
Plume d'Or
Inscrit:
02/02/2013 11:24
Messages: 836
Niveau : 25; EXP : 95
HP : 0 / 623
MP : 278 / 12242
Hors Ligne
Maudit soit ce froid polaire
Ce courant d' air qui traverse mes artères
Mes pieds gelés glissent sur la glace
A l 'heure de l' été où en principe les gens flânent en terrasse
Là, ils se dépêchent de traverser la place
Maudit soit ce mois de juillet
Où il faut ressortir manteaux et gilets
Pauvres européens, terriens primaires
Privés d' une chaleureuse atmosphère
Maudit soit cet hiver en été
Bon sang, faite que le beau temps revienne
Que l' on ouvre les persiennes
Que les douces nuits soient mienne
Et que rient enfin les hyènes.

Posté le : 09/07/2016 17:10
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du 9 juillet 2016
Modérateur
Inscrit:
21/03/2013 20:08
De Belgique
Messages: 3218
Niveau : 44; EXP : 15
HP : 215 / 1078
MP : 1072 / 20765
Hors Ligne
Ah ! Mafalda,

Quelle joie de te retrouver dans nos défis !

Tu décrit bien cette ambiance feutrée typique de l'hiver mais que l'on aime abandonner en été.

Merci

Couscous

Posté le : 09/07/2016 18:11
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du 9 juillet 2016
Plume d'Or
Inscrit:
18/02/2015 13:39
De Dijon
Messages: 1987
Niveau : 36; EXP : 87
HP : 179 / 896
MP : 662 / 12248
Hors Ligne
Chère Delphine,
Cher(e)s ami(e)s,

J'ai sans doute un peu détourné le défi, mais les premiers vers sont venus tout naturellement et je les ai laissé me guider.
Il en est résulté un modeste sonnet que j'ai appelé "Je suis en froid avec le monde".

Le voici donc :

Mais pourquoi donc il fait si froid en notre monde ?
Est-ce un hiver qui obscurcit notre chemin ?
De ses effets doit-on être les argousins ?
Je m’y refuse vraiment à chaque seconde !

Contre tous tes malheurs je m’élève et je fronde ;
Je suis en froid contre toi et tous tes crachins.
En ta puissance à l’essor sans vrai lendemain,
Je préfère y voir une espérance féconde.

Si je doute des hommes soumis aux envies
De courir après des orgueils tant poursuivis,
Je ne veux croire qu’en l’amour toujours entier.

Il souffle tel le vent dans toutes nos voiles.
Il sème en notre cœur des myriades d’étoiles.
Je le vois bien ainsi conquérir les foyers.

Chère Delphine, je suis un peu moins fidèle en ce moment. Une charge de travail prenante et quelques petits soucis de santé qui, je l'espère, ne seront rien l'expliquent. Je reste fidèle aux défis qui font mon bonheur. Ils m'ont enchanté et m'enchanteront toujours.

Amitiés de Dijon.

Jacques



Posté le : 09/07/2016 18:30
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du 9 juillet 2016
Plume d'Or
Inscrit:
18/02/2015 13:39
De Dijon
Messages: 1987
Niveau : 36; EXP : 87
HP : 179 / 896
MP : 662 / 12248
Hors Ligne
Cher Donald,

Tu intègres la compagnie des poètes de l'Orée.
Comme tu le sais, j'aimais tes nouvelles mais je me mets à aimer autant tes poèmes.

Il y a un crescendo dramatique au rythme des saisons dans ton poème. Et c'est très prenant. Cela me saisit aux tripes.

Je veux m'arrêter sur un quatrain en particulier qui me parle beaucoup dans sa grande humanité :

"Je ne sais juste rien, j'ai vu mourir juin,
Des orages la nuit et la neige au matin.
Le temps s'est-il rompu, nouvelle Apocalypse,
Pour enfin remplacer le carré par l'ellipse ?"

Merci cher Donald pour ce très bon moment passé avec toi.

Amitiés de Dijon.

Jacques

Posté le : 09/07/2016 18:41
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du 9 juillet 2016
Plume d'Or
Inscrit:
18/02/2015 13:39
De Dijon
Messages: 1987
Niveau : 36; EXP : 87
HP : 179 / 896
MP : 662 / 12248
Hors Ligne
Chère Mafalda,

Qu'en ces vers-là ces choses sont bien dites!
Ton incantation poétique a des effets bénéfiques. Nous l'appellerons l'effet "Mafalda". Il fait 30° à Dijon.
Lorsque nous voudrons le beau temps, nous te solliciterons pour une belle fable ou un beau poème.
Et ainsi, le beau temps reviendra. Si si!

Merci pour ce très bon moment passé avec toi.

Je te souhaite un magnifique dimanche au milieu de celles et de ceux que tu aimes.

Amitiés de Dijon.

Jacques

Posté le : 09/07/2016 18:49
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du 9 juillet 2016
Plume d'Or
Inscrit:
14/03/2014 18:40
De Paris
Messages: 1093
Niveau : 29; EXP : 5
HP : 140 / 701
MP : 364 / 11491
Hors Ligne
Cher Jacques,

Les défis sont faits pour être détournés, je pense. Et tu l'as bien tourné, ce détournement de défi.
Celui-ci semble très personnel, expliquant peut-être pourquoi il a coulé de source.

J'espère que ta santé physique va bien, vu que la poétique est en pleine forme.

A bientôt,

Donald

PS: Merci de m'avoir accepté dans la compagnie des poètes de l'Orée.

Posté le : 09/07/2016 21:28
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du 9 juillet 2016
Plume d'Or
Inscrit:
14/03/2014 18:40
De Paris
Messages: 1093
Niveau : 29; EXP : 5
HP : 140 / 701
MP : 364 / 11491
Hors Ligne
Chère Mafalda,

Le défi prend décidément du rythme, cette fois ci avec un dernier vers très fort.

A bientôt, sous le soleil de Mexico,

Donald

Posté le : 10/07/2016 12:03
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant
(1) 2 »




[Recherche avancée]


Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
32 Personne(s) en ligne (16 Personne(s) connectée(s) sur Les Forums)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 32

Plus ...