| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Afficher/Cacher la colonne
Accueil >> newbb >> La culture générale pour passer les concours de l’administration ? [Les Forums - Débats]

Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes





La culture générale pour passer les concours de l’administration ?
Modérateur
Inscrit:
02/02/2012 21:24
De Paris
Messages: 1495
Niveau : 32; EXP : 97
HP : 159 / 799
MP : 498 / 18224
Hors Ligne
Bonjour,

Une question qui vous passionnera peut-être ou pas. Pour ma part, je m’interroge.

En ce moment, il est question de supprimer l’épreuve d’histoire pour le bac scientifique, et la culture générale pour les concours de l’administration.
Concernant le bac s, on voit bien les intérêts de réduction d’effectifs enseignants qui soutiennent tout ça.

Pour la culture générale aux concours, je me pose des questions.
Il est avancé que cette épreuve serait discriminatoire puisque tout le monde n’a pas le même accès à la culture… Or l’administration, c’est l’égalité des chances, il parait.

Je suis moi-même dans l’administration, et pour y accéder, j’ai subi comme les autres un oral de culture général.
Je m’intéresse à la lecture et à l’écriture, mais je ne considère vraiment pas que j’aie une culture livresque. J’ai eu le sentiment, au cours de l’entretien que l’on jugeait surtout, ma capacité à faire face à un sujet inconnu (l’intérêt du sport dans la société, un sujet paaaaassionnant), et à tenir des propos cohérents et organisés. Critères qui sont intéressants pour tout employeur, public ou privé.
Au final, personne ne m'a reproché de n'avoir pu citer les grands penseurs (la preuve, on m'a recrutée).

Bref, sous couvert de grandes idées généreuses, je vois dans tout cela un net recul de toutes les disciplines culturels dans l’enseignement et la mise en avant d’une éducation de masse (ça c’est pas nouveau), basée sur l’utilitaire et non sur l’épanouissement de la personne.

Quelqu’un a un avis ????

Posté le : 16/02/2012 12:28
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: La culture générale pour passer les concours de l’administration ?
Modérateur
Inscrit:
11/01/2012 16:10
De Rivière du mât
Messages: 683
Niveau : 23; EXP : 77
HP : 0 / 569
MP : 227 / 13075
Hors Ligne
En 2000, j'ai loupé le concours d'entrée à l'ENSSIB (cursus conservateur de bibliothèque universitaire) à cause de l'épreuve orale de culture générale.

Et dire que c'était l'épreuve que je redoutais le moins !

Douze ans après, je ne m'en suis toujours pas remis...


Posté le : 17/02/2012 14:59
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: La culture générale pour passer les concours de l’administration ?
Administrateur
Inscrit:
14/12/2011 15:49
De Montpellier
Messages: 9078
Niveau : 63; EXP : 0
HP : 930 / 1550
MP : 3026 / 35950
Hors Ligne
Voui Emma, j'ai bien une opinion sur ces décisions.
Et Iktomi je voulais te dire que ce concours est un des plus difficiles que je connaisse, une de mes amis qui est loin d'être inculte l'a passé 6 fois et se fait ramasser à chaque fois. Elle le représente encore une fois (plus têtue on meurt), je crois qu'entre le concours et elle c'est un défi qu'elle soutiendra jusqu’à la mort.
Pour ce qui est de supprimer l'épreuve d'histoire, c'est tout simplement le début d'une régression dangereuse, d'une destruction culturelle. L'apprentissage de l'histoire est essentielle et son rôle est présent dans les sociétés primitives depuis le début de l'histoire humaine. Savoir d'où l'on vient est essentiel pour aller vers le futur. Les formes premières de ces apprentissages sont les interminables citations de la généalogie, puis les récits épiques des sagas de héros. Tous ces enseignements sont bien évidemment, en même temps formateurs de l'esprit mais aussi et surtout ils sont la garantie de l'intégration dans un groupe humain, une société. Sans la connaissance d'un passé commun, Nous perdons en même temps le sens des expériences communes, passées, mais nous perdons également la conscience d'une appartenance et donc l'intérêt à une cohésion sociale. Cette expression a la mode et galvaudée, n'est apparemment pas comprise et défendue. Que ce soit l'histoire ou la culture générale, ce sont là deux sciences, deux enseignements dont l'approche humaniste détermine notre développement intellectuel mais aussi notre développement humain et donc notre capacité à vivre ensemble. Le déficit de connaissances dans ces deux domaines, en fait si proches, permettra au plus petit nombre, qui est celui des employeurs ou dirigeants, de s'assurer une population d'employés aux rabais, dont les connaissances insuffisantes compliqueront les relations entre eux (horizontales), mais des personnes qui présenteront un esprit critique moindre, sinon quasi nul, et qui seront du même coup plus facilement manipulables (relations verticales)
Personne ne peut nier que la culture individuelle est en très net retrait et que cela fait le jeu des plus favorisés, dont l'influence augmente d'autant. Ce n'est pas par hasard que ces reculs viennent en même temps que des problèmes économiques pesants. Il faut savoir qu'une armée de béotiens qui n'a que peu de connaissance de ses racines culturelles, peut parfaitement faire un consommateur qui va déambuler tout au long de son Dimanche chez Ikéa ou à carrefour, en être heureux et se contenter de moins de 1000 Euros par mois. Il répétera plus aisément toutes les couleuvres, toutes les sornettes que les gouvernements lui feront avaler par le truchement des médias, et quand ses insuffisances feront naître la frustration, il suffira de lui designer un responsable : fonctionnaires, enseignants, chômeurs, retraités..., il répétera alors à satiété qu'il faut sévir, il fera preuve de jalousie, il dénoncera, il haïra ...
La culture est dangereuse demandez à Friederich Thiemann qui prononce dans sa pièce (le 20 Avril 1933 pour l'anniversaire d'Hitler) à l’acte I scène 1 « Wenn ich Kultur höre... entsichere ich meinen Browning » (Quand j’entends le mot culture [ou civilisation]... j’enlève le cran de sureté de mon Browning).
Nous marchons à reculons.
Loriane. 

Posté le : 17/02/2012 22:16
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant




[Recherche avancée]


Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
23 Personne(s) en ligne (12 Personne(s) connectée(s) sur Les Forums)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 23

Plus ...