| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> Balle de vie - Poèmes confirmés - Textes
Poèmes confirmés : Balle de vie
Publié par modepoete le 10-03-2019 15:10:01 ( 43 lectures ) Articles du même auteur



Cliquez pour afficher l


Balle de vie

Balle de vie sur ta base roule, roule
Vers l’étendue mystérieuse du paradis
Où se houle pompeuse l’écume ravie
De mille et mille pensées desservies
Sur le brutal esprit guerrier de la foule

Les sociables poupées gentilles pleurent
La névrose délirante d’un goûter amer
Douceurs absentes d’amoureuses prières
Qu’elles recrachent aphasique sur leur terre
Au fond du puits insensé des vils labeurs

La balle rebondit dans leurs saines mains
Qui au vol flou la saisissent précieuse
Claque le rebond et la protége hargneuse
De son trajet clair d’ingéniosité bâfreuse
Du bel esprit jouant vers les naïfs demains

Du leste mouvement imprudent s’échappe
L’efficace confiance mendiante du bonheur
Qui la rejette loin des vils mondes de la peur
Pour se coucher sur de bons genoux rieurs
D’une farce posée, faite aux chausse-trappes
¤
En bonds sourds pour les non voyants
Elle se va intrigantes sur les domaines
Tentant de délester au destin la chaîne
Qui à son logis vous invite sans haine
Et vous reluit intègre un moral repentant

Légère de sa contrition répétée elle se vole
Là haut vers les sommets des sages devins
Qui lui prédisent sérieux un long chemin
Pour retrouver son paradis des beaux matins
Quand le vent la pousse vers les insolites pôles

Elle vous dira sa méfiance : trouer son âme
Qui la fera fuir un jour vers les brûlants enfers
Quand son tendre corps fragile à l’attitude sévère
Ne saura plus se tendre pour cheminer sur l’air
De ces bontés originelles, qu’exhaussée elle clame.
©ƒC



Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
45 Personne(s) en ligne (9 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 1
Invité(s): 44

Behzet, Plus ...