| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> Aller du mal au bien - Poèmes - Textes
Poèmes : Aller du mal au bien
Publié par modepoete le 15-03-2019 16:10:00 ( 77 lectures ) Articles du même auteur



Cliquez pour afficher l


Aller du mal au bien

Debout sur une cerclée impassible
Accouplé au grand cercle du vide
Lorgnant ce point de valeur ultime
Je n’osais faire un pas vers ma cible

J’ai ressenti un malaise incorrigible
Au point le plus ultime me suis retrouvé
Devant une falaise par trop dévoyée
Me suis posé question : Est-ce amovible

A gauche la sensation du bien mieux
A droite celle insensée du plus mal
Quel équilibre sain sera fondamental
Pour ne pas ruiner mon rêve ambitieux

La passion sentimentale inconsciente
A couru comme une goulue sur le plus
Sans comprendre ce rond infernal repu
Où ’à l’ultime plus, surgit folle descente

Il en est ainsi quand l’amour vous mène
Sur le grand plus aisé de la vive passion
Qui vous conduit vil à l’ultime déraison
Pour vous déposer coté mal de la haine

A droite faites un pas pour contrôler
La sensation du froid qui engourdit
Vos membres jusqu’à l’ultime transi
Dés ce point le chaud vous recouvrerez

A tout genre d’ultimes où vous serez
Le trafic obligé du bien vers le mal pur
L’inversion fatale du mal vers le bien sur
Ne pourra vous éviter, l’ultime le visiter

Ne tournez pas en rond gardez le cap fidèle
Sur ce grand point où l’ultime est raison
Pour vous conduire au quotidien des saisons
Sur le chemin du bonheur des richesses passionnelles
ƒC




Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
46 Personne(s) en ligne (19 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 46

Plus ...