| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Afficher/Cacher la colonne
Accueil >> xnews >> Ris - Poèmes - Textes
Poèmes : Ris
Publié par dumont011 le 11-02-2012 15:10:00 ( 936 lectures ) Articles du même auteur



Ris mon ami,
Aucun motif
De liesse.
Ris mon ami
Ce rire lugubre
Qui angoisse!

Ris de la gangrène
Qui consume
Nos valeurs
Ris de la plèbe
Ris du roi
De la reine
Qui exhibent
Leurs souillures
Sans aucune
Pudeur

Ris du printemps
Qui joue
Une belle
Sonate
Faite de timbres;
Menaces
Et promesses
D'oiseaux qui se battent

Ris du puzzle
Qu'est l'existence
Don de dieu
Qui
Pour avancer
Emporte un faible
Dans ses moyeux


Esclaffe-toi
De ce magique
Instant.
Qui
A peine né,
Rejoint
Le néant

- Oui mon ami,
Je vais rire!
Non pour illustrer
Ta lugubre morale,
Mais
Pour faire perdurer
La vie;
Espoir ancestral.



Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Loriane
Posté le: 11-02-2012 19:19  Mis à jour: 12-02-2012 22:37
Administrateur
Inscrit le: 14-12-2011
De: Montpellier
Contributions: 9079
 Re: Rie
Oui !!! 
Merci de nous rejoindre, sois le bienvenu.

Le rythme court est entrainant. Cela me rappelle cette chanson :
"il faut rire puisque la chose est grave !"
je ne garantis pas le mot à mot mais les sens est celui là.
  
"Emporte un faible
Dans ses moyeux"
Les moyeux me font penser à mon père et sa passion pour la mécanique.
Allez, rions . 
Merci 
dumont011
Posté le: 11-02-2012 20:12  Mis à jour: 11-02-2012 20:12
Plume d'Or
Inscrit le: 10-02-2012
De: tunisie
Contributions: 308
 Re: Rie
thank yoy Loriane
dumont011
Posté le: 11-02-2012 20:16  Mis à jour: 11-02-2012 20:16
Plume d'Or
Inscrit le: 10-02-2012
De: tunisie
Contributions: 308
 Re: Rie
et je m'excuse pour "rie" eu lieu de "ris"
emma
Posté le: 12-02-2012 15:00  Mis à jour: 12-02-2012 15:00
Modérateur
Inscrit le: 02-02-2012
De: Paris
Contributions: 1495
 Re: Ris
Hello !

ça arrive à tous de faire des fautes d’inattention, Heureusement que les uns et les autres sont assez vigilants pour une petite correction ! Clin d'oeil

J'ignore si le printemps est une évocation du printemps arabe mais je trouve, en effet, qu'il y a parfois de quoi douter même de la belle saison...

Le fait que la dernière strophe est dite par un autre personnage n'est pas, à mon avis, assez mis en valeur.

En tout cas, j'aime beaucoup :

Ris du printemps
Qui joue
Une belle
Sonate
Faite de timbres;
Menaces
Et promesses
D'oiseaux qui se battent
dumont011
Posté le: 12-02-2012 20:00  Mis à jour: 12-02-2012 22:36
Plume d'Or
Inscrit le: 10-02-2012
De: tunisie
Contributions: 308
 Re: Ris
merci emma c'est très gentil
il faut que j sois plus vigilent dorénavant, mais surtout lever moins le coude en écrivant, ça ne me réussit plus
il fut un temps où " j'excellais" après quelques verres, maintenant avec mon hyper tension artérielle la boisson m'enduit en erreur.
hier j'étais seul et j'ai trop arrosé le repa. résultat; ce rie-re anapho- ri -que et eupho-ri-que
emma
Posté le: 13-02-2012 22:00  Mis à jour: 13-02-2012 22:00
Modérateur
Inscrit le: 02-02-2012
De: Paris
Contributions: 1495
 Re: Ris
Si la boisson t'"enduit" en erreurs, il faut de ce pas sortir de cette mélasse !
Sans mauvais jeu de mot, j'espère que tu vas bien !
Pas trop d'excès, hein ?
dumont011
Posté le: 14-02-2012 08:49  Mis à jour: 14-02-2012 08:49
Plume d'Or
Inscrit le: 10-02-2012
De: tunisie
Contributions: 308
 Re: Ris
parole, emma cet enduit ne m'induira plus en erreur; pas de soucis de ce côté,<br />par contre ce qui me tracasse en ce moment c'est le côté technique du site, je n'arrive pas à "communiquer" aussi facilement : boîte à discussion et présentation du poème; eg: sans titre<img alt="Confus(e)" border="0" src="http://www.loree-des-reves.com/upload ... il3dbd4d99c6eaa.gif" title="Confus(e)" />
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
33 Personne(s) en ligne (9 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 33

Plus ...