| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> Sur les chemins majestueux - Poèmes confirmés - Textes
Poèmes confirmés : Sur les chemins majestueux
Publié par modepoete le 26-03-2019 14:51:18 ( 33 lectures ) Articles du même auteur



Cliquez pour afficher l



Sur le majestueux chemin

Sur le majestueux chemin du destin
Se sont croisées, ensemble nos mains
Jointes pour un serein voyage certain
Long temps déposé jusqu’au demain
Quand nos vies se jouaient chaque matin

Dans tes incertitudes ma certitude
Emprisonne la douceur de tes mots
Que tu me fredonnes plus que beaux
Et ma pensée hâtive te répond de si tôt
Pour que notre amour se cachette prude

Quand au soir quelques soubresauts
Se palissent à ta rupestre verve vive
Je me dégage attentionnée à mon active
Générosité pour saine te dévorer incisive
De mes petits baisers gentils pour ton repos

Quand coule l’eau, fontaine d’économie
Mon cœur se vide de ses beaux trésors
Aux coffres de mes yeux remplis d’or
Brillant sur ton visage comme un mors
Qui voudrait te tendre sa richesse sertie
¤
Ta science innée n’a d’égal que ma passion
Pour ces mots que je t’écrie grand serment
Que je ne puisse jamais t’aimer autrement
Qui engrange tous tes gestes de supplication
Dans cette ferveur de la folie du bonheur dément

Quand tu paresses je me retranche à ta sagesse
Et les heures deviennent courtes à tes cotés
L’amertume du petit café devient le succédané
De notre bonheur affilié à ces silences abusés
Qui laisse place à nos penchants romanesques.
©ƒC


Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
46 Personne(s) en ligne (10 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 46

Plus ...