| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> Ta maison ce radeau - Poèmes - Textes
Poèmes : Ta maison ce radeau
Publié par PMelendez le 27-03-2019 17:40:00 ( 47 lectures ) Articles du même auteur



Ta maison ce radeau

Hey toi homme étranger
d’où viens-tu ?
où est ta maison ?
Toute la journée sur le radeau
c’est ainsi tous les jours
Croire en ta vie de héros
ô seigneur
tu pouvais tout changer
les rames et les rameurs
changer de jeu
et nous l’annoncer
 J’essaye de comprendre
autour du monde
la peine s’écoule
J’ai pris mon chapeau
surchauffé
j’ai essayé de t’aimer
sans pleurer
ma maison loin d’ici
Oh je n’en ai plus
mais je n’en ai plus besoin non plus
Allez
du haut du mirador
je t’aime
parce que tu es bon
Regarde mes mains
elles veulent te caresser
et t’étrangler
étranger
comme je ferais monter une mayonnaise
et pleurer pour de bon
dans ces mêmes mains
Tu es trop bon pour mourir à la louche
tu vivras quelques années de plus
loin des tiens
et toujours sur le qui-vive
Coucou bébé
où est ton couffin ?
Il est ici
il est là ton foyer
sur ce radeau
que j’ai construit de mes mains
Hey toi sorcier sur le toit du monde
tu es le même Dan Fante
le même Marc Alexandre
le même poète qui compte
tu te glisses dans nos oreilles
tu bousilles nos oreillers
car tu danses sous les tunnels
alors que tout le monde s’en fout
mais tu es au top de ta forme
et tu finiras premier
une cerise sur le gâteau
Allez homme sub-saharien
femme de croix
branche ta guitare
sur mon ampli personnel
ô forçat
guide-nous vers ce qui compte























Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
44 Personne(s) en ligne (13 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 44

Plus ...