| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> Petit enfant - Poèmes - Textes
Poèmes : Petit enfant
Publié par modepoete le 02-04-2019 15:40:00 ( 49 lectures ) Articles du même auteur



Cliquez pour afficher l



Petit enfant

Petit enfant de ce pas pourquoi fugues-tu?
Maman tissent ses larmes pour te les offrir
Au fond de ses grands soucis sans te bannir
Les doux matins d’amour ne t’aiment t’ils plus!

Petit enfant, où vas-tu ainsi seul en chemin
Regarde le bel oiseau blanc de son nid vient
Il te tend la main tendre d’un ange gardien
Qui t’amènera là bas, aux horizons malins

Sais-tu qu’à cet au-delà l’on y trouve colorés
Les paradis de ton servile cahier d’écolier
Quand tu dessines révolté des maisonnées
D’une famille contant t’aimer passionnée

Quand l’arc en ciel bave enrichi sur le papier
Toutes les bontés excitées de ton âme sereine
Ton église aux anges fait une belle prière reine
A ta Maman qui te couvrira cajoleuse de baisers

Tes chemins courent par-delà les marges
Sur d’affriolantes découvertes inconnues
Que tu connaîtras à l’heure bienheureuse
Chantant la fin de tes rêves d’enfant sage

Et les arbres et les fleurs sont des bouquets
Que ton cœur offre en générosité à ta charité
Quand tes parterres fournis te donnent en bonté
Ce cœur d’enfant, innocence brave de la paix

Petit enfant ! Petit Enfant je t’en supplie !
Ne fugue pas loin de tes rêves, de ton cahier
Que de beautés dans l’incertain tu perdrais
L’ange gardien te dit : reste dans mon paradis
©ƒC




Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
41 Personne(s) en ligne (19 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 41

Plus ...