| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> Des gens ordinaires - Poèmes - Textes
Poèmes : Des gens ordinaires
Publié par nadette le 21-08-2019 19:08:38 ( 62 lectures ) Articles du même auteur



Nous n’existons pas vraiment
Nos noms ne sont écrits nulle part
Ce ne sont pas des noms à part
Dans les livres d’histoire
Nous ne pouvons les voir
Ils existent sur les tombes seulement.

Ils existent sur les monuments aux morts.
Et pourtant des routes nous avons construit
Des maisons, des églises et des cathédrales aussi
Des châteaux et des palais
Pour les aristocrates se vantaient
Nous avons érigé là encore.

Nous, les sans nom
Nous avons construit des hôpitaux
Des ponts des écoles et la liste continue
Nous avons peiné l'échine fourbue
Nous avons nourri une nation.

Nous avons cuisiné, cousu
Repassé, nettoyé,
Lavé, enseigné, soigné.
Nous avons acheté.
Nous avons vendu.

Nous avons été de toutes les guerres
Nous avons eu faim
Nous avons vu la fin
Nous avons souffert.

Nous avons traversé les continents
Nos fils ont servi les royaumes et les républiques
Et ils sont revenus au milieu du public
À la demande du gouvernement.

De médaille nous n’en avons point
Pas de fanfare rentrés au terroir
Sans aucune gloire
De remerciement encore bien moins.

Nous sommes des inconnus
Sans histoire
Et sans gloire
Nous n’avons ni visage
Ni image
Nous sommes juste des refus.

Nos noms ont disparu
D’autres ont fleuri
D’autres se sont flétris
Et ainsi il s’en fut.

Nous ne sommes que des gens ordinaires.


Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.

Auteur Commentaire en débat
nadette
Posté le: 26-08-2019 03:17  Mis à jour: 26-08-2019 03:17
Débutant
Inscrit le: 07-08-2019
De: États-Unis
Contributions: 19
 Re: Des gens ordinaires
Désolée, je m'excuse, tu peux me tutoyer. Ici, où
j'habite, on utilise seulement le: you, donc après 50 ans, l'habitude est prise.

Bonne journée.

Répons(s) Auteur Posté le
 Re: Des gens ordinaires astre 26-08-2019 14:54
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
42 Personne(s) en ligne (13 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 42

Plus ...