| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> Où sont passés ces messieurs? - Poèmes confirmés - Textes
Poèmes confirmés : Où sont passés ces messieurs?
Publié par tchano le 04-10-2019 16:26:53 ( 51 lectures ) Articles du même auteur



Où sont passé tous ces messieurs
Sortis d’enfance ou presque vieux?
De leurs maisons, leurs champs, leurs rues,
Tous ces messieurs ont disparus.

Ont-ils traversé la planète,
Guidés par un jet de comète,
Pour humbles s’aller prosterner
Devant l’aura d’un nouveau-né?

Ont-ils eu le pas invité
Par le chant d’une flûte envouté
Qui les a conduits sans merci
Dans les eaux sombres de l’oubli?

Sont-ils entrés dans une comptine
Pour dire en cœur à une gamine
Comment transformer tout de go
Une souris verte en escargot?

Ont-ils pris les bateaux de pêche
Qui voguent des océans revêches
Pour y remonter des grands rets
Gorgés de poissons argentés?

Ont-ils préféré les galions
Qui leurs promettaient l’illusion
De rives inconnues jusqu’alors,
Constellées de belles filles et d’ors?

Cheminent-ils un même chemin
En se tenant tous par la main
Pour faire à la terre, tout autour,
Un merveilleux ruban d’amour ?

Ce qu’il advient en vérité
De ces messieurs ce jour d’été
Où la nature chante radieuse,
Annonce une fable moins joyeuse…

Dans une pochette de leurs vareuses,
Pliée contre une photo précieuse,
Une feuille de route pour assister
À un spectacle d’artificiers.

D’accord ou pas, le même jour
On les a mis dans un train pour
Aller tirailler sur des frères
Qui parlaient une langue étrangère.

On a mis dans leurs paquetages
Des munitions et de la rage
Pour perpétrer, tous frais payés,
Des crimes lavés par l’aumônier.

Dans un enfer à ciel ouvert
Ils ont subi les pires calvaires,
On leur a fait casser leurs lippes,
Casser leurs cœurs, casser leurs pipes.

Voilà pourquoi ce jour d’été,
Tous ces messieurs ont désertés,
Aux ordres cyniques d’un clairon,
Et leurs familles et leurs maisons.

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Titi
Posté le: 05-10-2019 07:29  Mis à jour: 05-10-2019 07:29
Administrateur
Inscrit le: 30-05-2013
De:
Contributions: 1497
 Re: Où sont passés ces messieurs?
Magnifique cri de colère tchano, contre cette gente humaine de décideurs cyniques qui, au détriment de leurs semblables, commettent des exactions contre ceux-ci, en avançant que cela est pour leur bien!!!.

J'aime la forme, et j'adore le fond!!

Qu'il est bon de retrouver les poètes de l'ORée!!!

Amitiés
Loriane
Posté le: 06-10-2019 17:27  Mis à jour: 06-10-2019 17:27
Administrateur
Inscrit le: 14-12-2011
De: Montpellier
Contributions: 9079
 Re: Où sont passés ces messieurs?
Merveilleux !
Ah ! enfin revoici notre Tchano, Nous nous disions mais "Où est passé notre monsieur ?"
L'attente est récompensée par un petit bijou, fluide, musical, en succession d'images poétiques.
Oui, tant de messieurs qui ont subi des sorts peu enviables,.
Toutes ses souffrances que les sociétés nous imposent, notre espèce enragée qui semble bien avoir le gout du malheur et de la souffrance.
Mais heureusement sur L'ORée nous avons des messieurs qui nous offrent le plus beau, qui savent parler de choses graves avec légèreté et poésie, avec l’élégance des hommes de paix.
Ne pars pas trop loin, ni trop longtemps..
Merci Tchano

LM
tchano
Posté le: 07-10-2019 11:00  Mis à jour: 07-10-2019 11:00
Plume d'Or
Inscrit le: 18-01-2012
De:
Contributions: 296
 Re: Où sont passés ces messieurs?
Merci à vous et à bientôt!
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
23 Personne(s) en ligne (8 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 23

Plus ...