| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> Bioéthique - Poèmes confirmés - Textes
Poèmes confirmés : Bioéthique
Publié par tagazou le 05-10-2019 15:49:58 ( 35 lectures ) Articles du même auteur



Quand : P.M.A et G.P.A
Auront le droit de faire naître
Très peu, parmi leurs petits êtres
Seront de vrais « fils à papa »

Née d’un rapport avec l’argent…
La vie deviendra commerciale
Et la Sécurité Sociale
Remboursera les indigents

Aux concepteurs, sera ouvert
Un compte à la Banque du Sperme
Et si l’enfant naît avant terme
Un stérilet sera offert

Argent liquide au débiteur…
Chèque au porteur à la porteuse…
Et don d’un « Bon de la Semeuse »
Livré par le fils du facteur …

Ainsi seront récompensés
Tous ces hybrides qui naguère
Pour avoir tué père et mère
Auraient été emprisonnés.



Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Titi
Posté le: 06-10-2019 18:08  Mis à jour: 08-10-2019 17:34
Administrateur
Inscrit le: 30-05-2013
De:
Contributions: 1497
 Re: Bioéthique
Bijou habituel de taga sur un sujet qui ne prête pourtant à la rigolade.


Mais le talent permet de délivrer tant de vérités et de soulever avec humour, les problèmes les plus complexes.

Reviens taga, reviens plus souvent, le plaisir est toujours le même en découvrant tes petits chefs d'œuvres qui prêtent à rire,
……...et à réfléchir.

Amitiés.

titi
Loriane
Posté le: 06-10-2019 18:20  Mis à jour: 06-10-2019 18:22
Administrateur
Inscrit le: 14-12-2011
De: Montpellier
Contributions: 9068
 Re: Bioéthique
Bon Tagazou n'est pas d'accord avec la GPA et nous le dis à sa façon coquine et drôle.

Citation :
Et don d’un « Bon de la Semeuse »
Livré par le fils du facteur …

Toujours le délicieux humour à la Tagazou.

Je ne crois pas que les enfants qui naîtront de la GPA seront nés de l'argent mais comme toujours ils seront un désir d'amour.
Et surtout, il ne me semble pas que les enfants conçus par les si conventionnels " papa et maman " nous aient donnés la preuve d'être plus heureux et si équilibrés que cela.
Oui cela est nouveau mais les enfants maltraités, abandonnés, martyrisés, bâtardisés, adoptés puis oubliés, sans père, ou avec un père fuyant, défaillant, violent ou rejetant avec une mère contrainte etc... sont légion dans le monde. Ce ne sera pas pire. Ce sera juste nouveau, surprenant.
Il ne faut pas oublier que la notion de famille, un père et une mère est un concept récent dans l'histoire humaine, (environ 6000 ans) cette vision est née des religions paternalistes qui ont imposé cette triangulation et la présente comme incontournable et surtout éternelle. Erreur !.
Durant des centaines de milliers d'années, disons depuis les débuts de l'humanité, la famille c'était , la mère et ses enfants.
Le père étant celui qui était là, présent dans le clan, père géniteur ou pas.
Le seul problème selon moi est que nous sommes déjà bien assez nombreux et que continuer de se reproduire comme des rats finira mal !
Merci pour ton passage.
LM

http://www.loree-des-reves.com/module ... /article.php?storyid=1583
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
39 Personne(s) en ligne (12 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 39

Plus ...