| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> "Maleville" Extrait : LE CERCLE - Nouvelles - Textes
Nouvelles : "Maleville" Extrait : LE CERCLE
Publié par cuga le 09-11-2020 12:14:05 ( 25 lectures ) Articles du même auteur



Le cercle,

La forêt est sombre et luxuriante. Une fois passé l'orée,
la lumière du jour s'éparpille en arrivant au sol en de
multiples figures scintillantes. Le souffle de l'air descendant
des ramures les font danser.
Le calme et la douceur envahissent le sentier du sous-bois.
Plus loin, le clair-obscur est transpercé par intermittence de
rais qui irradient de nitescence : ils offrent au regard un
contraste éclatant.
Un silence sourd et pesant enveloppe la futaie. J'avance sur
le chemin et, de bosquets en buissons, apparaissent des
petites touches de couleurs plus claires, vertes, ocre, grises
et même bleues. Soudain, après une courbe, un rayon de soleil,
plus hardi que les autres, a réussi à se faufiler dans l'épaisse
frondaison, il projette un halo fulgurant qui me fait cligner des
yeux : il forme un cercle presque parfait entre les troncs
majestueux qui s'élancent vers la canopée comme des
colonnes de cathédrale.
Je franchis le cercle et mon corps tout entier est brusquement
baigné d'une lumière aveuglante.

Cuga
(Extrait de ma dernière nouvelle "Maleville")

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Loriane
Posté le: 09-11-2020 18:59  Mis à jour: 09-11-2020 18:59
Administrateur
Inscrit le: 14-12-2011
De: Montpellier
Contributions: 9166
 Re: "Maleville" Extrait : LE CERCLE
Waouh !! superbe !
De plus tu as écris une nouvelle appelée "Maleville".
J'en suis réjouie et touchée. Pourquoi ce nom ?
J'aime toujours autant ta belle écriture et je crois que nous partageons ce même amour pour notre mère la nature.
Mille mercis Cuga pour ce beau partage, tu me fais bien plaisir.
LM
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
44 Personne(s) en ligne (22 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 1
Invité(s): 43

phiphi6, Plus ...