| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> Demain sera un autre jour - Poèmes confirmés - Textes
Poèmes confirmés : Demain sera un autre jour
Publié par Donaldo75 le 19-12-2020 18:27:09 ( 339 lectures ) Articles du même auteur



Des beautés de plastique aguichent des passants au regard vide.
Les masques bleus étouffent leurs derniers mots.
Les rues se vident lentement, le macadam arrête de craquer.

Il est guide, il est frère,
Affligé,
Ses yeux crevés
Sur sa croix.

Des foies de canard dégueulent des assiettes pleines de sauce.
Un sapin mort perd ses aiguilles au milieu des guirlandes lumineuses.
Les paires de chaussures alignées attendent l’arrivée du messie.

Il est seul, il a froid,
Crucifié,
Ses bras engourdis
Sur sa croix.

Des enfants survoltés déchirent bruyamment des rubans de papier.
La télévision chante ses mélodies sous les vivats d’un public ordonné.
Une petite bille bleue crie dans le ciel et personne ne l’entend.

Il est triste, il a faim,
Oublié,
Son ventre décharné
Sur sa croix.

Les lutins ont mangé les rennes au milieu de la nuit lapone.
Un vieux monsieur habillé de rouge erre fou dans la forêt en feu.
Demain sera un autre jour.

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
54 Personne(s) en ligne (22 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 54

Plus ...