| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> Retour inattendu - Poèmes confirmés - Textes
Poèmes confirmés : Retour inattendu
Publié par mercier le 23-12-2020 19:36:07 ( 278 lectures ) Articles du même auteur



Retour inattendu

Remplir ses yeux,
Amarrer le destin aux joncs du jour,
Se parer de l’onde discrète des nuits supérieures,
Celles qui donnent à ton regard la souplesse de l’aube.

Décoller,
Dérouter les jours vers le creuset de l’ombre,
Ameuter les souvenirs qui ruissellent encore
Dans la marge des astres musiciens,
Et enfin approcher la fluidité rouge de la première lueur:
La relation au ciel …

Encore un effort,
Tes reins se colorent d’esquisses neuves
Comme un tatouage posé sur ta peau de sable:
Un trait d’union que des aigles perdus
Décrivent tout en haut,
Là où le paradis est en berne.

Regarde,
Tes ailes de soie te dirigent vers des rivages murmurés
Esquisses surprenantes,
Refrain imprimé en filigrane d’une vie plus juste.

Tes membres de liane
Courbent l’horizon .
Le signal
Ah le signal arrive !
De loin,
De tellement loin !
Sa signature venteuse
Devient l’ombre
D’une lune crissant au large de tes inventions :
Tu es minéral encore,
Missive de mica enluminant l’encolure de l’aube
Tel un aviron fendant l’écume de tes paroles ;

Tu es enfin chez toi!

22 et 23 Décembre 2020

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
38 Personne(s) en ligne (6 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 38

Plus ...