| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> L'adieu à mon ami.... - Poèmes confirmés - Textes
Poèmes confirmés : L'adieu à mon ami....
Publié par Titi le 14-03-2021 18:53:52 ( 131 lectures ) Articles du même auteur



Adieu mon Ami, Adieu Mon frère

Combien tu as lutté, au-delà du possible,
Ta souffrance fut grande et ton courage immense,
Supportant la douleur de manière indicible,
Repoussant celle-ci, jusqu’à l’invraisemblance.

Longtemps tu as bravé la félonne faucheuse,
Qui pensa fort longtemps qu’elle perdrait la partie,
Vaincue par la vaillance épique et valeureuse,
D’un homme qui jamais, ne s’est plaint, n’a gémi.

Ton chemin ici-bas, jamais ne fut facile,
Ce long fleuve tranquille, comme il fut tourmenté,
Mais face à ses épreuves et loin d’être docile,
Avec force et courage tu les as affronté.

Le plus précieux des biens est un ami dévoué,
Enonce ce dicton, qui pour toi faisait loi,
La seule religion, à laquelle tu croyais,
Se nommait amitié, en elle, tu avais foi.

Tous ceux qui-t-on croisé peuvent en témoigner,
Tu étais de ces gens, qui œuvrent en silence,
Faisant fi des honneurs, de la notoriété,
Mais donc l’action pourtant montre bien plus de sens.

Au-delà du chagrin, au-delà des soupirs,
Je veux garder de toi, nos instants de bonheur,
Ces moments de partage, délicieux souvenirs,
Bien qu’en ce triste jour, il faille sécher nos pleurs.

Repose en paix Ami délivré de tes peines,
Pourtant sur ton nuage, prête-moi une oreille
Si un jour tu m’entends crier:’’ Viens à mon aide!!’’
C’est que j’aurai encore, besoin de tes conseils…..

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Ermite
Posté le: 17-03-2021 07:46  Mis à jour: 17-03-2021 07:46
Plume d'Or
Inscrit le: 31-03-2014
De:
Contributions: 1623
 Re: L'adieu à mon ami....
Merci pour ce très beau témoignage,
Heureuses les personnes qui ont des amis ( je crois que les vrais amis ne sont jamais très nombreux.)

Ermite
Istenozot
Posté le: 17-03-2021 22:16  Mis à jour: 17-03-2021 22:16
Plume d'Or
Inscrit le: 18-02-2015
De: Dijon
Contributions: 2171
 Re: L'adieu à mon ami....
Bonsoir cher Serge,

Quel beau crescendo d'amitié qui débute dans la peine et la souffrance et finit dans un feu d'artifice de compassion et d'amitié.
Je vois y voir de l'espérance de nouvelles rencontres.

Sois remercié pour ce beau moment de poésie.

J'espère que tu vas bien.
Amitiés de Dijon.

Jacques
TomAstral
Posté le: 18-03-2021 20:02  Mis à jour: 18-03-2021 20:02
Accro
Inscrit le: 05-01-2021
De:
Contributions: 175
 Re: L'adieu à mon ami....
Il y a bien des textes écrits que j'aimerais entendre être chantés.
Celui-ci en fait partie.

Merci du coin du vent, celui des adieux entre poussières d'étoiles.


'La vie est une bougie dans le vent'.
Proverbe japonais
Delphinium
Posté le: 15-09-2021 19:14  Mis à jour: 15-09-2021 19:14
Débutant
Inscrit le: 14-09-2021
De:
Contributions: 10
 Re: L'adieu à mon ami....
Bonjour,

... Ému par votre poème... le départ des êtres chers...

... L'amitié, l'attention qui perdureront par-delà la disparition de la vie corporelle et terrestre : les assonances du dernier quatrain, -ei-ei-ai-ei-, suggèrent cet inextinguible appel et la réponse infinie qui lui est promise...
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
51 Personne(s) en ligne (21 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 51

Plus ...