| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> Cessez-le-feu - Poèmes - Textes
Poèmes : Cessez-le-feu
Publié par TomAstral le 29-03-2021 20:19:15 ( 41 lectures ) Articles du même auteur



L’enfant qui dort en temps de guerre
Il ne rêve que d’un œil
Il rêve la nuit de bombes qui se suicident
De ces horreurs qui lui font mal au bide
De ces torpeurs qui ont formé son vide
Voire de ces tueurs qui le poussent à l'homicide

Mais qui sont ces enfants ?
Quel est cet enfant dans ce pays en guerre ?
Quel est cet enfant en guerre alors que son pays ne l’est pas ?
De qui dépendent-ils ?
Ils n’attendent même plus la fin
Du sentiment d’urgence

Cette nuit, pas de minute de silence
Cette nuit, pas de silence minuté
Un siècle de silence serait à observer,
Un siècle de silence serait à observer.


Enfant de la haine
Que l’on dit du Quart-monde
Son avenir est bancal
Sa guerre civile plus ou moins médiatisée
Son désespoir, parental,
Et sa famille, recomposée

Enfant de la haine
Enfant soldat au coeur déjà soldé
Terroriste et future bombe humaine
Oui mais aussi un môme
qui pourrait se réparer avec le temps

Si l’assassin est si petit
Le plus salaud est son tuteur
La violence est dans le fusil
Et le crime chez le financeur
Aux dirigeants de chaque pays
Qui serrent la main des dictateurs
Les citoyens parfois s’opposent
Mais qu’elle est grande la torpeur


Enfant de la haine
Que l’on dit du Quart-monde
Toi que je rencontre même dans ma rue
Si le monde est si petit
Elle est de partout la barbarie
Autant que les racismes de toute heure
Même dans ma rue, dans ce pays
Où tu es venu car c’était pire ailleurs

Enfant de la haine
Que l’on dit du Quart-monde
L’accompagner après le drame
L’accompagner pendant la peine
Lui tendre cette main dont l’amour émane
Ça peut l’aider, il plantera sa propre graine
et il verra pousser son âme

Parce que les enfants de la rage
Sont avant tout des enfants de la Terre
Oui l’être humain était sauvage
Oui l’être humain est solidaire
Cette barbarie est d’un autre âge
Et l'amour dépassera la colère

Parce que les enfants de la rage
Sont avant tout des enfants de la Terre
Oui l’être humain était sauvage
Oui l’être humain est solidaire
Cette humanité était de tous les âges
Cette guerre était la der des der


Mais qui sont ces enfants ?
Quel est cet enfant dans ce pays en guerre ?
Quel est cet enfant en guerre alors que son pays ne l’est pas ?
De qui dépendent-ils ?

Ils n’attendent même plus la fin
Du sentiment d’urgence


Cette nuit, pas de minute de silence
Cette nuit, pas de silence minuté
Un siècle de silence serait à observer,
Un siècle de silence serait à observer.

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
46 Personne(s) en ligne (17 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 46

Plus ...