| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Afficher/Cacher la colonne
Accueil >> xnews >> Les enfants de la Terre... Ont découvert la poésie... - Poèmes - Textes
Poèmes : Les enfants de la Terre... Ont découvert la poésie...
Publié par TomAstral le 30-03-2021 21:13:26 ( 36 lectures ) Articles du même auteur



Texte écrit entre 2010-2011,
plutôt joyeusement slamé jusqu’à maintenant,
pour tous les enfants rencontrés en atelier d'écriture




Je viens d’une constellation étrangère
Je suis venu en ami
En messager 100 pour cent stellaire
J’ai une info direction l’utopie
Dans un recoin de l’Univers
Et dans les yeux des galaxies
Aujourd’hui...
Les enfants de la Terre...
Ont découvert la poésie.

Elle avait quelque chose de marrant
Elle avait quelque chose d’évident
Tous ces mots, en apparence fermés, tous ces mots
Ces portes ouvrant sur ce drôle d’univers, celui de l’étrange, de l’inconnu
C’est donc ça la poésie
Se disaient-ils entre eux
Un tas de mots d’étoiles, de soleil et de suie
On les met ensemble et on allume le feu…

Sauf que des fois
Les mots deviennent si compliqués
La plume est en surpoids
Pas facile de se sentir invités
Quand l’écriture prend la grosse tête
Et s’alourdit, n’a plus de légèreté…

On dit que la vie
Est un poème étourdissant
Une étrange mélodie
Toujours en mouvement
Et si les mots et leur magie
Ça touche facile la nuit des temps
Alors la poésie
Ce n’est pas seulement un truc de grands…

Car les enfants de la terre
Connaissaient déjà l’échappée
Ils connaissent comme les grands
Le vent et ses mystères
Et l’air joyeux de la liberté
Ils savent le tout, le rien, la poussière
L’odeur de terre mouillée
Et celle de la pluie en été…


À chaque instant, ils peuvent regarder le cosmos
Et se dire, ça y est, c’est parti
Ils ont le temps, la tentative et tout l'matos
Pour explorer l’infini

Dans leurs yeux sont les volcans
Et la force des mondes sauvages
Dans les yeux, la pré-histoire et le temps des titans
Dans leurs yeux d’étranges poètes…
Ils savent interroger le paysage…


Ils ont le sens du chaos
Et le non-sens de l’envie
La tempête et le méli-mélo
Et la résonance de la nuit
Alors le dire simplement
L’écrire oralement
Mettre des mots
Sur la vie
Ça peut tenir chaud
Autant que ça rafraîchit…


Je suis venu d’une constellation imaginaire
Et je resterai en ami
Pour une poésie sans barrière
En direction de l’utopie

On dit que l’enfance étrangère
Se mêle au monde par sa rêverie
Elle se cherche en nous
Appelle un enfantin sans frontières
Et il nous reste encore on l’espère, un peu d’énergie…

Car dans un coin de l’Univers
Et dans les yeux des galaxies
Les enfants de la Terre
Ont pris un appel d’air
Aujourd’hui...
Les enfants de la Terre...
Ont découvert...
La poésie…


Tom Astral

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
TomAstral
Posté le: 30-03-2021 21:26  Mis à jour: 30-03-2021 21:27
Semi pro
Inscrit le: 05-01-2021
De:
Contributions: 134
 Re: Les enfants de la Terre... Ont découvert la poésie...
(Note de l'auteur)

Mille manières de faire découvrir la poésie aux enfants.
Mille astuces pour les faire écrire.
Des méthodes pédagogiques pour le faire.
Des trames d'ateliers d'expression à tisser en amont tout en sachant qu'il y aura une part de hasard, d'imprévu, et donc d'improvisation.
Le plus loin possible des récitations par coeur quand le coeur n'y est pas.
Le plus près possible de l'exigence artistique et en même temps du petit monde intérieur de tel et telle enfant.

Autrement dit ce poème est une histoire vraie ^_^

Calamicalement, Tom Astral.
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
49 Personne(s) en ligne (9 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 49

Plus ...