| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> Les ancêtres de Martinez..... - Poèmes confirmés - Textes
Poèmes confirmés : Les ancêtres de Martinez.....
Publié par Titi le 12-07-2021 09:59:14 ( 45 lectures ) Articles du même auteur




S’il est un droit que je défends
C’est bien celui du droit de grève
Ce droit acquis par nos parents
Quand les patrons gardaient les fèves.

…….de nos parents ??? ce qu’un rêve !!
Le scribe Amennakht, assurant
Sur le ‘’Papyrus de la grève’’
Que cela existait avant.

Il est ainsi depuis Ramsès*
Ou les ouvriers mécontents
Ont dit, à Keops, nous on cesse
De construire ce monument.

Il s’agissait de Pyramide
Edifié pour le Pharaon
Les salaires étaient en liquide
Sous la forme de provisions.

Mais pour des raisons fort douteuses
Les soldes n’étaient plus versés
Le fait d’une action frauduleuse
D’un responsable bien placé.

Plus de trois milles années plus tard,
En l’état les choses demeurent
Les nantis bouffent du caviar
Quand les indigents, de faim, meurent.

Ainsi sont et seront les hommes:
Le gout de l’argent dénature,
Quand la soupe devient trop bonne,
Leur gout pour l’autre est en rupture.

Pourtant, il faut garder l’espoir,
Qu’un jour prochain, enfin se lève,
Un avenir venant surseoir
A l’actuel : marche ou bien tu crèves……

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Sansonnet
Posté le: 12-07-2021 15:05  Mis à jour: 12-07-2021 15:05
Accro
Inscrit le: 11-05-2021
De: 63 AIGUEPERSE
Contributions: 209
 Re: Les ancêtres de Martinez.....
Amennakht l'a écrit sur son bout de pierre, mais un CRS de l'époque a du lui casser sur la tête ! Mon pauvre Titi, l'histoire tourne en rond, on est trop idiot, on a pas choisi le bon monde ! J'ai vu l'autre jour ce pauvre Martinez devant le palais de
justice, il avait l'air aussi incongru qu'un brin de muguet poussant sur le goudron
en plein été !
Tu as raison d'écrire ces belles lignes, j'ai commis quelques sonnets du même tonneau, et j'ai le souvenir d'avoir molesté quelques bêtes noires avec les pompiers devant la préfecture !
Il ne faut pas décourager les jeunes travailleurs encore plus exploités que nous !

Amitiés à toi


Hubert
Loriane
Posté le: 12-07-2021 18:04  Mis à jour: 12-07-2021 18:27
Administrateur
Inscrit le: 14-12-2011
De: Montpellier
Contributions: 9393
 Re: Les ancêtres de Martinez.....
Ah ! le partage des richesses, l'équité ... que des rêves que cette sale bête humaine piétine sans ménagement.
Oui Martinez représente quelque chose sur laquelle il ne faut pas cracher.
Oui, et lorsque j'entends la bande annonce de l'émission de Philippe Torreton, ce grand donneur de leçon, sur la révolution française, on y entends une femme du peuple très convaincue parlant de la révolution, dire avec l'enthousiasme du révolutionnaire : :
" maintenant ce n'est plus le roi qui à le pouvoir, c'est fini maintenant c'est nous, nous le peuple, c'est le peuple qui décide "
Ah ,, bon ? C'est le peuple qui décide ?
Non, après cet horrible bain de sang, tant de têtes coupées, tant de souffrances, tant d’œuvres d'art saccagées, tant de pertes et de destructions, bien sûr ce n'est plus le roi qui décide, non, ce sont maintenant les banquiers, les financiers, les lobbyistes... si possible américains, bientôt chinois ou russes, et nous ? Nous le peuple, le peuple muselé pédale derrière les décideurs, il pédale comme un fou comme des hamsters dans leur roue.
Deux cents ans plus tard on mesure la chute de la grande illusion.

Citation :

Plus de trois milles années plus tard,
En l’état les choses demeurent
Les nantis bouffent du caviar
Quand les indigents, de faim, meurent.


Mais tout de même, continuons, je crois , je veux croire que l'on avance.
Merci mon Titi pour l'échange.
Istenozot
Posté le: 14-07-2021 16:58  Mis à jour: 14-07-2021 16:58
Plume d'Or
Inscrit le: 18-02-2015
De: Dijon
Contributions: 2170
 Re: Les ancêtres de Martinez.....
Cher Serge,

Tu sais maintenant combien je suis attaché à l'espérance. Depuis quelques années je me suis conçu une devise personnelle : rien n'est jamais gagné, rien n'est jamais perdu, rien n'est jamais acquis. J'aime l'espérance présente dans ton poème.
J'ai trop accompagné de démarches de changements pour savoir les succès voisinent les drames et les échecs. J'ai vu des entreprises disparaître, des entreprises se redresser et aider deux d'entre elles à le faire.

Pour autant l'histoire des femmes et des hommes les prédispose à la violence et la violence est mimétique. La violence appelle la violence. Comme l'écrit notre muse Lydia, la Révolution Française qui n'a pas été sans succès a aussi conduit à des destructions inutiles et a finalement conduit à un régime tyrannique.
Je crois à l'intelligence des femmes et des homme même si parfois il m'arrive d'en douter.

Sois encore remercié pour les moments de poésie que tu nous proposes qui appelle toujours des débats.

Amitiés de Dijon.

Jacques
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
37 Personne(s) en ligne (11 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 37

Plus ...