| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Afficher/Cacher la colonne
Accueil >> xnews >> Pour ''leur'' liberté, ils bâillonnent les clochers!!!!....et après..... - Poèmes confirmés - Textes
Poèmes confirmés : Pour ''leur'' liberté, ils bâillonnent les clochers!!!!....et après.....
Publié par Titi le 13-07-2021 10:24:10 ( 86 lectures ) Articles du même auteur




Elles avaient trop sonné, bien trop carillonné,
Ces cloches qui rythmaient la vie des gens d’avant,
Mais les temps ont changé, on peut dorénavant
Dérangé par le son, un clocher bâillonné.

Car il en est ainsi, dans notre belle France,
Dès lors que le coq chante ou qu’une cloche sonne
De nouveaux résidents réclament le silence
Exigeant la campagne assourdie et aphone

Aussi de guerre lasse, le battant sur la robe
S’est mit au grand repos, un besoin de vacances,
Les hommes n’ayant plus aucune tolérance,
Au moment de tinter la cloche se dérobe.

Elle regrette ce temps ou, sonnant à tout va,
Matines ou Angélus, vêpres ou enterrement,
Elle régissait l’instant de chaque événement,
Allant aux sombres jours, jusqu’à sonner le glas.

C’est pour elle aujourd’hui que le glas a sonné,
Elle s’est tue vaincue par la chose moderne,
Le portable et l’ordi désormais nous gouvernent
Mais plus le carillon, il faut se raisonner.

Rien n’est jamais acquis, et pour s’en persuader,
Je propose ceci : dés demain aux aurores
Poètes de tous poils faites ce geste fort
Aller dans les beffrois, l’interdiction braver.

A la volée sonnez, sonnez, sonnez encore !!!
IL nous faut réveiller les vivants qui sommeillent
Sur leurs petits acquis qu’ils conservent en bouteille
Au risque d’en user jamais, jusqu'à la mort.

Agitez le tocsin, , au plus haut, au plus fort
Qu’un tonnerre de bruit secoue aussi les Dieux,
Et s’ils existent…. alors, qu’ils exaucent ce vœu :
‘’Ma liberté, jamais, à l’autre doit faire tort ….‘’

Citation de Bertolt Brecht: ‘’Qu'il serait doux, le son des cloches, s'il n'y avait parmi les hommes tant d’intolérance’’.

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Sansonnet
Posté le: 13-07-2021 13:30  Mis à jour: 13-07-2021 13:30
Accro
Inscrit le: 11-05-2021
De: 63 AIGUEPERSE
Contributions: 209
 Re: Pour ''leur'' liberté, ils bâil...
Sur le fond, je suis d'accord, pour la liberté de sonner !
Mais voila, la liberté de chacun s'arrêtant où commence celle de l'autre, la tolérance
de l'un, vaut-elle celle de l'autre? Pas vraiment!
Chez moi les cloches " religieuses " ne sonnent plus, (fissures dans le clocher ) ne reste que le jacquemart républicain, tout aussi bruyant, mais que l'on doit faire l'effort de supporter !
Au nom d'une loi presque ancestrale, on veut me faire participer au remontage du clocher, la double peine merci ! Avec une partie de cet argent qu'ils nourrissent
les anciens, les besogneux, qu'ils les logent, on a dépensé plus de cent mille euros pour un curé qui n'est jamais venu !
Si mon discours vous déplait, j'irai en parler au coq de pêche de mon voisin, ou aux
gros bergers allemands dont tout le monde s'est adjoint les services ceux-là je les supporte très bien !

Joli poème propice au débat cher Titi !

Amitiés !
Istenozot
Posté le: 14-07-2021 16:29  Mis à jour: 14-07-2021 16:29
Plume d'Or
Inscrit le: 18-02-2015
De: Dijon
Contributions: 2171
 Re: Pour ''leur'' liberté, ils bâil...
Cher Serge,

Comme je suis heureux de te retrouver.
Maintenant que je suis en retraite progressive, je vais revenir plus souvent ici. L'Orée m'a beaucoup manqué. J'ai tant reçu ici;
Ah comme je te suis dans ton désir de faire sonner, sonner, encore les cloches. Et comme tu l'écris si bien en des vers qui sonnent en moi.
Je crois bien que tu as fait sonner mes neurones qui ont envie de te répondre.

J'espère que tu vas bien.
Porte toi bien.

Amitiés de Dijon.

Jacques
Titi
Posté le: 15-07-2021 09:42  Mis à jour: 15-07-2021 09:42
Administrateur
Inscrit le: 30-05-2013
De:
Contributions: 1616
 Re: Pour ''leur'' liberté, ils bâil...
Salut Jacques, heureux de te retrouver et de savoir que nous allons de nouveau croiser nos pûmes!!!

Pour en revenir à ce poème:'' les cloches sonnent les chiens aboient, et la caravane des vrais poètes tolérants passe'' Dicton Tourangeau!!!!

Pour info: je passe l'été à Royan sans internet ( je peux juste consulter le site sans possibilité d'écrire) et de fait, je te retrouverai en rentrant début septembre

Bon été et prends soin de toi
Titi
Posté le: 15-07-2021 10:47  Mis à jour: 15-07-2021 10:47
Administrateur
Inscrit le: 30-05-2013
De:
Contributions: 1616
 Re: Pour ''leur'' liberté, ils bâil...
Cher Sansonnet, à défaut d'accepter que les cloches sonnent pour annoncer un évènement heureux (un mariage) ou malheureux( un décès) et de fait créer du lien social en tenant au courant chacun et chacune des faits importants du village, peut être devriez nous faire sonner cloches pour que chacun se vaccine et fasse ainsi preuve de respect vis a vis de son prochain .......vacciné.

Amitiés
Loriane
Posté le: 16-07-2021 12:27  Mis à jour: 16-07-2021 13:41
Administrateur
Inscrit le: 14-12-2011
De: Montpellier
Contributions: 9422
 Re: Pour ''leur'' liberté, ils bâil...
Citation :
Agitez le tocsin, , au plus haut, au plus fort
Qu’un tonnerre de bruit secoue aussi les Dieux,
’Ma liberté, jamais, à l’autre doit faire tort ….‘’
Et s’ils existent…. alors, qu’ils exaucent ce vœu :

.‘
Que j'aime ta colère Titi.

Nos cloches qui ont accompagné notre culture depuis toujours, celles qui partent à Rome, et reviennent chaque année, elles sont un pan si important de notre civilisation, la respiration de nos campagnes, de nos villes et villages, l'histoire de nos ancêtres. (Voire l'Angélus, le tocsin, le glas, les horaires, le couvre feu, le tintement, la volée ... toute cette communication de masse, ce traditionnel langage social, )
La bêtise et l'intolérance pourrait bien faire un trou si grand que les muezzins s'introduisent dedans !!
J'ai ce souvenir émouvant de l'enterrement de mon père, dans notre village du Périgord, "chez nous", lorsque le curé fit sonner les cloches pour son copain. Mon communiste de père, ce mécréant qui se faisait un honneur de rester sous le porche de l'église pour toutes les cérémonie, "Eh té ! je ne mettrai jamais un pied la dedans" a donc été enterré sans passer par l'église et pourtant Riri, son pote le curé avec qui il allait à la chasse et avec qui il animait le ball-trap, est venu lui faire ses adieux au cimetière puis est allé à l'église lui faire sonner les cloches. C'était un bel instant émouvant, une belle rencontre du religieux et du mécréant, du laïque soit, mais pas borné, un symbole de l'intelligence toujours possible., un bel espoir.
Nos cloches sont une manifestation d'art , l'art qui est la seule justification de l’homme sur terre. La seule manifestation qui nous distingue de nos frères animaux.
Les belges sont moins stupides que nous et ont conservé leurs carillons pour exprimer leur histoire., un si beau témoignage.
très belle lecture et beau partage.
Sonnons nos cloches de notre beau pays de France.
Merci Titi.

juste pour le plaisir

https://www.youtube.com/watch?v=qbrKhg ... ist=RD_A5vFHxytiM&index=2
Sansonnet
Posté le: 17-07-2021 16:12  Mis à jour: 17-07-2021 16:12
Accro
Inscrit le: 11-05-2021
De: 63 AIGUEPERSE
Contributions: 209
 Re: Pour ''leur'' liberté, ils bâil...
Bonjour l'ami !

Ah certes c'est bien les cloches, mais désormais tout le monde s'en moque où presque ! Elles m'ont bien ennuyé quand je travaillais de nuit, et désormais elles
n'ont plus qu'une utilité disons touristique !
Vouloir les imposer comme le vaccin ,me parait être une entrave à la liberté individuelle, dans ma petite ville dortoir historique, seuls quatre-vingt un habitants
sont pour la réparation définitive de l'église sur deux mille cinq-cent, pourquoi un
ex chrétien qui a fait acte d'apostasie devrait-il contribuer à la réparation du monument, alors qu'on a pas été fichu de goudronner sa rue, alors que j'ai toujours payé des impôts locaux !
Quand au vaccin, saches l'ami que je ne suis pas vaccinable, les mandarins l'ont certifié sur papier à en-tête, et que malgré ses promesses l'état ne fait rien pour les malades comme nous! Je ne t'en veux pas de l'ignorer, les médias sont d'une discrétion de violette sur le sujet, encore un coup de la presse indépendante et objective !

Bonne continuation l'ami Titi !
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
41 Personne(s) en ligne (18 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 41

Plus ...