| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> Mouvements des âmes - Poèmes confirmés - Textes
Poèmes confirmés : Mouvements des âmes
Publié par mercier le 01-08-2021 18:19:58 ( 60 lectures ) Articles du même auteur



Mouvements des âmes

L’arborescence minimale
Des aurores plurielles
Monte
Vers un ciel fauve .

Le jour dort encore
Dans la palette fantasque
Des peintres arboricoles,
Précurseurs
De tant d’aventures!

L’iris reste à inventer.
L’aile est un projet insistant.
Ton rire
Ha, ton rire!
Demeure une cascade juvénile
Dessinant le premier arc-en-ciel
Sur le prisme des éphémères.

Ici un lac
Réfléchit la lueur de ton nom:
L’écriture est parfois hésitante
Mais je sais que tu vas t’envoler!
Les gouttes de soleil qui coulent de tes ailes
Deviendront de belles arabesques de givre tout là- haut...

Passent les ombres du soir sur ton pelage africain,
Se dodelinent les étincelles en vagues sanguines ,
L’heure est nocturne,
Ton rayon touche son initiale dans la marge des lucioles ,
La pente est raide...

Monte,
Monte ,
Monte encore!
Ton cerveau de lunaisons apprivoisées
Est un fin destrier:
Encolure de jade ,
Crinière de sel rose,


Enthousiasme des djinns,
Voilà ta masure envahie
Par les sons rêvés du silence arbitraire.

Monte ,
Monte encore!
Tu es rapide,
Magique,
Lettre de vent,
Cri d’espace,
Moulure sensuelle
Dont se pâment les horizons premiers,

Monte,
Montre encore!
Va rejoindre les circonvolutions des étoiles bleues
Et délire avec la brume secrète des hivers,
Bâtisseurs de tes arcanes biseautées .

Donne de la verve aux fleuves carmins,
Perdus dans les voiles nervurées
Des continents rudimentaires.

Deviens un art pour les sculpteurs anonymes,
Un refrain pour les ballets d’étourneaux
Un matériau noble pour les souffleurs de quartz
Qui donnent à ton murmure
Une silhouette moirée de chorégraphies indécises.

Deviens un arbre,
Un soleil,
Un silence ,
Un grain de lumière,
La réminiscence d’une époque fertile en moules complexes,

Deviens un regard,
Une racine ,
Un sigma dans l’attente des vers rimbaldiens ,
Une musique folle dans le casque des lézards,
Un feulement de sureau dans la formule des druides,





Enfin, deviens
Un élément du vide pour réaliser tes rêves.




1 Août 2021



Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Loriane
Posté le: 11-08-2021 20:34  Mis à jour: 11-08-2021 20:34
Administrateur
Inscrit le: 14-12-2011
De: Montpellier
Contributions: 9411
 Re: Mouvements des âmes
Citation :
Deviens un art pour les sculpteurs anonymes,
Un refrain pour les ballets d’étourneaux
Un matériau noble pour les souffleurs de quartz
Qui donnent à ton murmure
Une silhouette moirée de chorégraphies indécises.

Deviens un arbre,
Un soleil,
Un silence ,
Un grain de lumière,
La réminiscence d’une époque fertile en moules complexes,


Magnifique, du mercier qui nous régale de ces trouvailles poétiques, images et mots sublimes.
Très belle lecture.
Merci.
LM
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
45 Personne(s) en ligne (12 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 1
Invité(s): 44

Lif1966, Plus ...