| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Afficher/Cacher la colonne
Accueil >> xnews >> L'amour que l'on me tend - Poèmes confirmés - Textes
Poèmes confirmés : L'amour que l'on me tend
Publié par malhaire le 11-08-2021 15:58:22 ( 51 lectures ) Articles du même auteur



L’amour que l’on me tend

J’ai peur de tout, j’ai peur des gens,
Pour qui voudrait m’apprivoiser ;
Moi, qui ne m’aime pas vraiment,
Je fuis qui pourrait m’approcher.
J’ai peur à donner de l’amour,
Moi, ce vaurien, sans alibi,
Que l’on m’abandonne en retour,
Ou bien, qu’on me le rende aussi…

Mais tout l’amour que l’on me tend,
Ces mots brûlants sur des velours,
Glissent comme un souffle de vent
Qui n’en retient rien en retour.
Poignée de sable aux grains filants,
Je n’ai jamais su retenir ;
Comme on est malheureux souvent,
L’amour, même avant de partir…

Et je ne sais pas comment faire
Moi, l’imbécile à peine heureux,
Pour donner ce que je n’ai guère,
Au pire, en faisant de mon mieux.
J’ai peur de tous mes sentiments
Et j’en dis pour me protéger,
Ne pas vraiment aimer les gens,
Ne pas aimer, tout simplement…

Mais tout l’amour que l’on me tend…

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Loriane
Posté le: 11-08-2021 20:30  Mis à jour: 11-08-2021 20:30
Administrateur
Inscrit le: 14-12-2011
De: Montpellier
Contributions: 9411
 Re: L'amour que l'on me tend
Ouais !! revoici Malhaire.
comme je suis contente.

Citation :
Mais tout l’amour que l’on me tend,
Ces mots brûlants sur des velours,
Glissent comme un souffle de vent
Qui n’en retient rien en retour.
Poignée de sable aux grains filants,
Je n’ai jamais su retenir ;
Comme on est malheureux souvent,
L’amour, même avant de partir…


Tu évoques là un problème que presque tous les humains connaissent.
C'est si fréquent, ce manque d'estime de soi, qui fait que "tout l'amour que l'on nous donne" agit comme de l'eau versée sur un panier percé.
Des fuites apparues dans l'enfance, c'est donc le fond du panier qui faut réparer, toute une construction personnelle à revoir..
Mais l'artiste n'est-il pas cet éternel blessé au talent exceptionnel ?

Comme toujours tu abordes un sentiment universel qui nous parle à tous, tu le fais avec ton élégance habituelle et ta plume aisée.
Très belle lecture.
Merci.
LM
Happyday
Posté le: 12-08-2021 08:31  Mis à jour: 12-08-2021 08:31
Accro
Inscrit le: 29-04-2021
De: CONFOLENS
Contributions: 250
 Re: L'amour que l'on me tend
Bonjour

Ce texte est magique et très émouvant...
Wahouuuu je l'ai lu deux fois....

HAPPYDAY OH HAPPYDAY
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
53 Personne(s) en ligne (23 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 53

Plus ...