| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> Ce n'est pas moi - Poèmes confirmés - Textes
Poèmes confirmés : Ce n'est pas moi
Publié par malhaire le 16-08-2021 10:06:27 ( 90 lectures ) Articles du même auteur



Je croise des vies, des chemins
Et je ressens à fleur de peau,
Pour faire couler entre mes mains
Ce que les autres ont de plus beau.
Quand je joue l’artiste blessé,
Qui a cet unique talent,
J’écris ces autres chavirés,
Ceux qui me touchent infiniment.
Ce n’est pas moi, dans mes poèmes,
Quand d’autres gueulent à l’unisson,
Ce n’est pas moi, dans mes chansons
Où tous les autres sont ma peine...
Ce n’est pas moi, entre mes vers,
Tous ceux qui ont bien trop souffert,
Ce n’est pas moi, l’homme ordinaire
Qui se noie dans une autre bière…
J’étreins des rêves et des gens,
Et comme une éponge assoiffée,
Je bois encore les sentiments,
Que d’autres n’ont pas pu confier.
Et dans ma rage créative
Je me nourris d’autres bohèmes
De peines et de joies allusives;
De tout ce que les autres sèment…
Ce n’est pas moi dans mes poèmes,

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Loriane
Posté le: 16-08-2021 11:54  Mis à jour: 16-08-2021 12:15
Administrateur
Inscrit le: 14-12-2011
De: Montpellier
Contributions: 9425
 Re: Ce n'est pas moi
Ah ! malhaire comme tu me fais plaisir, comme il est bon enfin de lire "ce n'est pas moi "
Non, ce n'est pas nous.
Je ne suis pas surprise que cela vienne de toi.
C'est si infernal de voir tous ces "poètes" certains disaient les poéts-poéts, qui prennent l'orée des rêves pour facebook ou un autre réseau social et qui se racontent, se racontent et encore se racontent,
Tous ces nombrilistes à l'ego démesuré qui s'épanchent et geignent, proches de l'autisme, enfermés dans leurs petites personnes et qui s'auto-idolâtrent oubliant les autres, ne les lisant même pas, j'ai mal ici, j'ai bobo là, je suis tout seul, on n'est pas gentil avec moi, j'aime pas les autres, je ne les supportent pas, je les ignore, ne les commente pas... ...
Et surtout incapables de création, d'imagination, de sublimer l'écriture du quotidien, car écrire c'est aussi et surtout sortir de soi pour "la rencontre" vers les autres, c'est le songe, la fiction, la fantaisie, l'inspiration, l'inventivité, l'évasion, le ressenti ....
La poésie c'est un univers transcendant d'élévation de soi pour sublimer nos petites vies.

Citation :
Et je ressens à fleur de peau,
Pour faire couler entre mes mains
Ce que les autres ont de plus beau.


Aller à la rencontre des autres, si la poésie ne permets pas cela, ce n'est plus qu'un "courrier" ordinaire, avec les mots de tous les jours, les petites humeurs mesquines, sans partage ni images.
Que vive l'artiste, le poète qui est un créateur.


https://youtu.be/uufVMotMjqE
Happyday
Posté le: 16-08-2021 12:03  Mis à jour: 16-08-2021 12:03
Accro
Inscrit le: 29-04-2021
De: CONFOLENS
Contributions: 327
 Re: Ce n'est pas moi
Bonjour

C'est vraiment super beau: oui ce n'est pas toujours nous, dans l'écriture de nos poèmes...
Il est bon d'inventer... pour s'évader...
Il est bon de se projeter dans un univers imaginaire.... pour parfois oublier ou même simplement sourire.

Grand merci

Happyday
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
46 Personne(s) en ligne (9 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 46

Plus ...