| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> Julie, vous êtes un grand cru - Poèmes confirmés - Textes
Poèmes confirmés : Julie, vous êtes un grand cru
Publié par Istenozot le 16-09-2021 21:40:00 ( 34 lectures ) Articles du même auteur



Ce poème est écrit pour la femme qui me remplacera à mon poste le jour de ma retraite et je lui lirai demain à l'occasion de l'obtention de son master 2 de management de la qualité et des risques, en compagnie d'une bonne bouteille bien sûr :

On dit de lui qu’il est digne des grands chevaux.
Il galope dans la plaine au milieu des fleurs.
Ses bouquets puissants font de vous un éveilleur.
Dans le silence, se dit son nom : Echezeaux.

Les nuances de ce grand cru sont vos vassaux.
Ses arômes sont de votre âme les fileurs.
De sa robe pourpre, vous avez la valeur.
Les actions bien épicées sont vos idéaux.

Vous tenez de la cerise fraîche, de la rose,
Mais il faut vraiment que les tanins s’imposent,
Dans la rondeur et la souplesse bienveillante.

Oyez bonnes gens, Julie aimera ce vin,
Et je vous le dis sans vouloir être badin :
Il est de sa trempe, car c’est une battante.

ENVOI :

Il est un guépard aux abois, vous l’êtes aussi.
Vous sortez des sous-bois pour des destins choisis.
Comme lui, vous aimez les attaques enlevées,
Pour obtenir des équilibres partagés.

Il faut bien me croire, le jus de cette treille,
Qui fut mis avec amour dans cette bouteille,
Vous ouvrira la porte de la providence :
Celles des bouquets qui conduisent à l’excellence.

Jacques HOSOTTE

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Loriane
Posté le: 19-09-2021 16:34  Mis à jour: 19-09-2021 16:34
Administrateur
Inscrit le: 14-12-2011
De: Montpellier
Contributions: 9412
 Re: Julie, vous êtes un grand cru
Bon alors ?
Le temps à passé, alors vite dis nous son enchantement .
Avec ce sonnet délicieux la voici parée pour des merveilles.
Quelle plaisante délicatesse.
Tu devrais proposé ta méthode des successions à nos politiques, cela apaiserait considérablement la vie sociale.
Mille mercis pour elle et pour nous tous.
LM
Istenozot
Posté le: 19-09-2021 21:05  Mis à jour: 19-09-2021 21:05
Plume d'Or
Inscrit le: 18-02-2015
De: Dijon
Contributions: 2171
 Re: Julie, vous êtes un grand cru
Chère Lydia,

Merci pour ton commentaire amical.
Julie est enchantée car je me suis battu pour que la note de son mémoire soit 17.
Me remplacer lui fait un peu peur et je l'ai rassuré car son énergie est identique à la mienne. Et son professionnalisme l'est tout autant.
Je lui ai promis de rester disponible si elle le souhaite.
Malgré notre différence d'âge une véritable amitié s'est construite entre nous mais je ne sais pas fonctionner autrement.
Elle a su me toucher en disant lors de sa soutenance que je fus pour elle un coup de foudre professionnel, et ma femme présente à la soutenance a souri, ainsi que notre directeur général qui nous fit l'amitié d'être présent. Et cela l'a beaucoup ému car y venir était une manière de lui dire : "vous êtes digne de remplacer Jacques". Et pour moi, c'était aussi important.

Transmettre est très important.
Eh, je vais peut être faire de la politique!

J'espère que tu vas bien.
Je t'embrasse très amicalement.

Jacques
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
44 Personne(s) en ligne (13 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 44

Plus ...