| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> Adolescentillages – Projection astrale - Poèmes - Textes
Poèmes : Adolescentillages – Projection astrale
Publié par TomAstral le 15-11-2021 21:47:01 ( 37 lectures ) Articles du même auteur



Wesh les gens
Oui j’ai bientôt treize ans
Clairement, je fais partie des timides
J'apprends... la vie le vent et le vide...

D’écrire j’ai déjà l’énergie
Ça me pétrit, ça me parlotte
Des mots de feu déjà j’écris
Des mots d’enfant perdu dans sa grotte

Wesh les gens
Oui j’ai bientôt quinze ans
J’en ai un peu marre du collège
J’attends que la nuit des temps s’allège

Au fond de moi j’ai l’incendie
Et donc j’aurai la pluie
Au fond de moi il tombera
Des météores à chaque pas

Wesh les gens
Un jour j’aurai trente ans
Au fond de moi j’ai la bougie
Et donc j’ai la bougeotte
Je serai encore ton ami
Je serai sorti de ma grotte
Et la nuit des temps si légers
Nous aura tant et tant invités...

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Loriane
Posté le: 18-11-2021 11:37  Mis à jour: 18-11-2021 11:37
Administrateur
Inscrit le: 14-12-2011
De: Montpellier
Contributions: 9422
 Re: Adolescentillages – Projection astrale
Très belle lecture, belle écriture.
Citation :
Des mots d’enfant perdu dans sa grotte

J'adore l'image, sera-ce la caverne de Platon ?
J'aime le rythme autant que le propos.
Wesh, wesh les amis.
Merci
LM
TomAstral
Posté le: 26-11-2021 21:03  Mis à jour: 26-11-2021 21:03
Accro
Inscrit le: 05-01-2021
De:
Contributions: 201
 Re: Adolescentillages – Projection astrale
Quelle grotte/caverne était-ce ? Bonne question.
Disons une zone d'ombre abritant mes fantaisies d'enfant,
ombre et lumière se protègeant l'une l'autre.


"Ceux qui ont créé les mots croyaient au délire."
de Platon


Entre treize et dix-huit ans, on a sans doute pas mal déliré...
Il fallait que les mots s'en mêlent pour vraiment créer quelque chose.


Merci à toi.
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
43 Personne(s) en ligne (11 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 43

Plus ...