| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Afficher/Cacher la colonne
Accueil >> xnews >> "Les peines qu'ont nos amis nous affectent beaucoup plus que celles que nous éprouvons" #Philippe Soupault - 4 - - Poèmes - Textes
Poèmes : "Les peines qu'ont nos amis nous affectent beaucoup plus que celles que nous éprouvons" #Philippe Soupault - 4 -
Publié par lucinda le 13-10-2012 19:10:00 ( 906 lectures ) Articles du même auteur



Je lis dans tes yeux de la détresse
Et je veux que cela cesse!
Le plus rapidement possible
Car ça m'est impossible
De te voir dans cet état
A cause de ce gars là !

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
tchano
Posté le: 15-10-2012 12:02  Mis à jour: 15-10-2012 12:02
Plume d'Or
Inscrit le: 18-01-2012
De:
Contributions: 297
 Re: "Les peines qu'ont nos amis nous affectent...
J'en déduis, chère Lucinda, que ta peine rajoute de la peine à ton amie, etc.
Mais jusqu'où cela ira t il?
lucinda
Posté le: 15-10-2012 17:58  Mis à jour: 15-10-2012 17:58
Plume d'Argent
Inscrit le: 05-04-2012
De:
Contributions: 137
 Re: "Les peines qu'ont nos amis nous affectent...
Je crois que cette peine ne pourra s'atténuer, enfin, il faudrait que la gente humaine change, ce qui est impossible...
Luciole
Loriane
Posté le: 15-10-2012 18:43  Mis à jour: 15-10-2012 18:43
Administrateur
Inscrit le: 14-12-2011
De: Montpellier
Contributions: 9118
 Re: "Les peines qu'ont nos amis nous affectent...
Ah! les gars !
On a souvent l'impression qu'on y voit plus clair que celui ou celle qui aime, et que donc sa souffrance n'en vaut pas la peine.
Mais c'est vrai que l'empathie est un noble sentiment et sais-tu que les animaux aussi en sont dotés ?
Merci
lucinda
Posté le: 15-10-2012 18:58  Mis à jour: 15-10-2012 18:58
Plume d'Argent
Inscrit le: 05-04-2012
De:
Contributions: 137
 Re: "Les peines qu'ont nos amis nous affectent...
Je viens de l'apprendre à l'instant. Enfin, en lisant les commentaire sur le forum, j'ai pût relevé qu'Aristote définit l'humain comme "un ANIMAL social et raisonnable". Pour ma part, j'ai beaucoup d'empathie, je ressens rapidement ce que les autres ressentes.
Luciole
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
37 Personne(s) en ligne (12 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 37

Plus ...