| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Afficher/Cacher la colonne
Accueil >> xnews >> La distance - Poèmes - Textes
Poèmes : La distance
Publié par Agtod le 17-09-2023 02:56:04 ( 163 lectures ) Articles du même auteur



Je voulais sentir le vide
Pour mieux vivre
Mais chaque matin je te sens
On est pas uni par le sang
Je te sens plutôt dans ma tête et dans mon cœur
Je me suis encore réveillé ce matin avec cette douleur
Comme si elle dépendra toujours de toi ma joie et la paix
Tu vis dans mon cœur comme le premier jour
Où je t'ai chanté l'amour
Loin de toi, mais mon cœur réclame ta présence
Je sais que cupidon m'en veut car je n'ai pas suivi ses conseils
Mais est-ce que j'avais le choix?
Lorsque l'ignorance devient maître, il faut faire appel à la distance si l'on mérite mieux
J'ai toujours rêvé de devenir le Roi
De la femme qui m'a appris à aimer de vrai, cette fois c'est toi
Mais je devrais remettre en cause mon souhait et mon amour et fais appel à la raison
Car sur le chemin de l'amour l'ignorance est devenu ton habitude et l'incertitude est devenu cette chanson
"Je ne veux pas te perdre" que je chante chaque nuit
Hier nuit j'ai vu ton sourire en sommeil
Aujourd'hui à minuit j'écris ce texte pour partager avec le public mes ressentis
"Je t'aime toujours " mais j'espère faire le meilleur choix
Cette douleur de ressentir chaque matin que dans mon cœur et dans ma tête tu vis
Ne serait pas pour une journée, ni pour une nuit
Mais pour l'éternité
Car je viens de perdre l'antidote de mon mal
L'amour existe, l'amour ne meurt jamais s'il était vrai
Mais aussi l'amour peur tuer
"Je t'aime fort" cela ne changera pas, on pourrait continuer dans le future ou dans une autre monde si le destin le souhaite
Mais pour le moment l'ignorance m'a obligé à faire appel à la distance.
Je dédie ce texte à ma bien aimée, à toute personne que la vie a obligé de prendre une distance dans leur relation
L'amour se vit, l'amour se prouve
Mais ne lui permettez pas de vous rendre malheureux ou mendiant
Détrompez vous, l'amour ne supporte pas tout, il finira un jour par déborder
Je vous assure, prenez votre distance pour mieux sauter
Car l'amour se vit à deux
Et non seul, j'ai décidé de ne plus slamer l'amour
Certe l'amour m'a ouvert les yeux
Ceci n'est pas une lettre d'adieu
Car mon amour, tu demeures dans mon cœur

Donald ADJAHOUISSO (Agtod), ce samedi 23 septembre 2023 à 00h, Abomey Bénin.

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
37 Personne(s) en ligne (8 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 37

Plus ...