| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> Printemps en résonance bleue - Poèmes confirmés - Textes
Poèmes confirmés : Printemps en résonance bleue
Publié par mercier le 24-03-2024 19:25:30 ( 194 lectures ) Articles du même auteur



Printemps en résonance bleue

Larme de nuit
Sous la liseuse dorée de l’horizon,
Une lave nacrée s’écrit en toile d’araigne
Où se prennent des oiseaux du paradis.
Regarde,
Ils ouvrent de leurs fleurs
Les portes d’ un monde
Appréciés des lucioles.

Arrivées là,
Elles se pavanent
Au large d’un rayon de lune éternel!

Écoute ce signal
Si faible,
Si lointain
Que les ondes printanières de l’azur
Hésitent à se cristalliser
En rosée hyaline
Au pied de ton ombre...


Un signal
Si lent,
Si léger
Que les orbes des rivières attentives
Se divisent
En voiles musardes
Sur le rivage de ton nom.


Dés lors,
Ton nom ,
Cette lueur instable
Courant sur l’écume de l’hiver finissant,
ruisselle en une mélodie rare
Vers les confluents accueillant
Ton mystère.
Enluminé de runes antiques,
Il conte les errances musicales
De ton regard,
Premier venu
En ce monde délicat
Où l’horizon reste à inventer.


Enfin,
Ton signal
Se trouve un appui
Dans les reflets des montagnes
Imaginées
Par le pinceau
Des premiers visiteurs,

Ces insectes rêveurs
Dont les yeux pluriels
Réfractaient la lumière de ton âme
En figures de style
Propices à ton histoire.


Elle s’écrit maintenant
Par-delà les vagues
dont les citations salées
gravent la langue du ciel
Dans le marbre des saisons du cœur.



Tu sais,
Ton histoire
Inaugurera la nuit et dessinera l’aube
Sur la fresque des murmures
Que tu recevras en pleurant
En provenance des forêts en éveil.


Une perle glisse des nuées
Et fleurit en contrebas des alizés,
Là où les premiers dieux
Décrétèrent
Que les souvenirs porteurs de lumière
Seront les grimoires
Où tu écriras
Le signal
Et le nom
De tes devenirs .



24 Mars 2024

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
33 Personne(s) en ligne (8 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 33

Plus ...